Olivier Chebrou de Lespinats, Grand-Maître de la GLMN

3e année pour le GM de la GLMN

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 20 novembre 2020
  • 3
    Tao
    28 novembre 2020 à 03:04 / Répondre

    En l’occurrence, ce n’est pas exact, et c’est même factuellement faux. Une de ses loges au moins pratique le Rite Opératif de Salomon sans n’en détenir la patente ni du GODF, ni de l’OITAR, deux seules organisations maçonniques à pouvoir les accorder. Notons que l’une et l’autre ont par ailleurs fait marche arrière dans le cadre des accords d’entente avec la GLMN.
    .
    Ceci étant dit, en me faisant un peu avocat du diable, on pourrait faire le choix de situer le débat ailleurs : le travail en loge est-il moins intéressant/pertinent/enseignant lorsqu’il est pratiqué sans aucune patente quelle qu’elle soit ? Il pourrait y avoir divergence de point de vue sur ce point…
    .
    Amitiés

  • 2
    yonnel ghernaouti, YG
    21 novembre 2020 à 11:06 / Répondre

    Pour ne savoir plus, éventuellement, voir l’article d’Hiram.be en date du 13 septembre 2010, lu 724 fois et qui avait suscité seulement 20 commentaires https://www.hiram.be/grande-loge-mixte-nationale/
    Certains se posent la question, maçonner certes, mais avec quelles patentes ?
    Rien sur leur site, si ne n’est la laconique phrase « La Grande Loge Mixte Nationale détient les patentes de tous les rites pratiqués dans ses loges. »

  • 1
    Mai 68
    21 novembre 2020 à 03:15 / Répondre

    Encore une nouvelle obédience créée en 2010 ! C’est beau l’universalisme !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous