Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le vendredi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 16 600 articles y sont stockés !

Autour de Lafayette

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles gratuitement.
dimanche 18 mai 2008
  • 4
    Patrick Négrier
    20 mai 2008 à 10h41 / Répondre

    J’ai lu trop rapidement. Merci de cette précision syntaxique.
    PN

  • 3
    Jiri Pragman
    19 mai 2008 à 20h06 / Répondre

    A Patrick N. Où est-il écrit que le Regius est considéré comme un rituel du REAA ? Dans le 2e paragraphe, il y a une énumération de points d’histoire traités par le magazine. Chez moi, la virgule permet de séparer des éléments dans une phrase.

  • 2
    Apprenti63
    19 mai 2008 à 19h56 / Répondre

    Je pense que Jiri Pragman rappelle simplement que le Regius comme le Cooke, qui correspondent bien aux Anciens Devoirs des maçons opératifs, ont exercé une influence sur toute la maçonnerie spéculative au début du XVIIIème siècle (par l’intermédiaire des Constitutions d’Anderson, matrice de tous les règlements maçonniques, qui sont à la base une vaste entreprise de compilation des manuscrits des « Old Charges »).
    Tous les rites maçonniques, REAA, RF et autres, portent la trace de ces anciennes traditions des maçons de métier, qui définissaient leurs devoirs et obligations.
    Enfin, c’est ce que le modeste maçon âgé de 3 ans que je suis a retenu de ses lectures!!

  • 1
    Patrick Négrier
    19 mai 2008 à 10h57 / Répondre

    Comment le Regius de 1390, qui était un rituel du rite des Anciens devoirs, pourrait-il être considéré comme un rituel du REAA, né à la fin du XVIIIème siècle ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous