Retronews 260618

Les protocoles des sages de Sion sur Retronews

Par Géplu dans Anti-maçonnerie, Dans la presse

Les fameux Protocoles des sages de Sion sont l’un des faux les plus célèbres de l’Histoire. Rédigés en 1901 par la police secrète russe pour tenter de convaincre le Tsar Nicolas II d’un « péril juif », ils racontent comment les Juifs et les franc-maçons préparaient un plan de conquête du monde… Une histoire inventée de toute pièce évidemment, mais qui, traduite en français dans les années 1920 connut un succès surprenant. Certains d’ailleurs continuent à les diffuser en les faisant passer pour la relation de faits authentiques !

Retronews, le site de presse de la BnF (entièrement gratuit) qui publie régulièrement des études sur la presse des siècles passés en donne ici une intéressante étude de Pierre Ancery : comment la presse française a relaté ce phénomène.

Rappelons que le Blog Maçonnique Hiram.be a déjà de nombreuses fois évoqué ces protocoles. Tapez « protocole des sages de Sion » dans le moteur de recherche en haut à droite du site, et vous aurez la longue liste des articles en parlant.  🙂

vendredi 29 juin 2018 6 commentaires
  • 6
    joab's 29 juin 2018 à 19:45 / Répondre

    C’est en effet très délicat d’aborder ces sujets prédecesseurs des fake-news d’ajourd’hui.
    Car les émetteurs utilisent une tendance assez classique à laquelle nous sommes TOUS sensibles :
    La validité perçue d’une information est liée au plaisir qu’elle nous procure auatant, sinon plus que sa plausibilité, sa rationnalité, sa solidité.
    Normalement, en tant que FM nous sommes bien armé pour rationaliser, réaliser, peser une affirmation non à l’aune de la satisfaction qu’elle nous procure mais sur des critères de véracité les plus rationnels possibles.
    Mais, nombre de débats ici le montrent, ce n’est pas toujours le cas : une affirmation assénée, provenant du groupe préféré ou conventionnel prévaut sur des faits vérifiables, croisés, pesés.
    Et dans le cas de cette fake-news, peut importe quelque véracité : seul compte l’impact et les intérêts à la propager.
    Nous constatons de même dans la propagande populiste, mais aussi dans les medias actuels un intérêt d’audience à de l’information spectaculaire, flattant les plus bas instincts.
    Il est aussi à noter, j’ai pu le constater dans la campagne de 2017, des « faux ingénus » qui publient, republient, partagent, « likent » et incitent à réagir à des fake-news en faisant semblant de s’en émouvoir. Ce qui accroit le caractère viral de la fake-news et son impact.
    OUi, le monde s’est sophistiqué, nous donne de plus en plus de moyens de vérification, mais la passivité, la naïveté, pour ne pas dire la mediocrité se sont accrus : l’impact des reseaux sociaux d’opérateurs le demontre.
    S’y ajaoute un fatalisme desastreux construit sur l’ignorance et la paresse et nous avons des moutons alimentant gratuitement les ressources des profilers, exposant leurs amis, familles au risque d’exploitation commerciale et electorale…
    Psychose ? Quel fut l’impact de ce protocole des Sages de Sion … et il n’y avait pas de reseaux sociaux !
    Il est temps de réagir si nous ne voulons pas retomber dans des « ages sombres » et les FM on un rôleessentiel.

  • 4
    Joël 29 juin 2018 à 14:24 / Répondre

    Oui, c’est une explication comme une autre. Mais les jeunes Maçons sont censés avoir une culture générale de base et capables de repérer l’antisémitisme primaire de très loin. De plus, ces « jeunes » sont des pratiquants aguerris de « google » Mais il est possible que vous écriviez également des articles pour d’autres catégories, non maçonniques. Dans ce cas, je n’ai pas d’avis sur ce type d’articles…

  • 3
    martine 29 juin 2018 à 13:05 / Répondre

    comment luter contre les « fausses nouvelles » en les taisant ? certains cherchent sur le net par exemple, des renseignements sur les francs maçons, dénoncer ce type d’info est pour moi important

    • 5
      Aumont 29 juin 2018 à 15:16 / Répondre

      « Les fausses bonnes nouvelles » voila une mine d’or de désinformations …..

  • 1
    Joël 29 juin 2018 à 10:04 / Répondre

    Et on continue la pub pour les sujets nauséabonds… Tout Franc-maçon sait que c’est un faux grossier. Alors pourquoi en parler. Drumont et Taxil sont-ils les suivants au programme ?

    • 2
      Géplu 29 juin 2018 à 10:49 / Répondre

      D’abord je ne suis pas sûr que « tout franc-maçon sait que c’est un faux grossier », ne serais-ce que les plus jeunes, et ensuite cette étude est fort bien faite et très instructive.
      Car, une fois encore, je pense préférable de regarder l’antimaçonnisme en face que de faire l’autruche.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
amet, fringilla at diam venenatis, risus. mi, vel, Aenean vulputate, commodo felis