reconnaissance et amitie

Le renaissance d’une vieille loge

Par Géplu dans Divers

Quelques Frères d’Ancenis, en Loire-Atlantique, ont recréé il y a peu (en octobre 2016) une loge du GODF fondée en 1799 et éteinte en 1815, à la chute du 1er Empire : La loge Reconnaissance et Amitié.

Le GODF était inexistant à Ancenis depuis la disparition de cette loge et son réveil près de deux cent ans plus tard (ou son ré-allumage, je ne sais comment dire. La question s’était déjà posée au mois de mai, lors de la re-création de la loge « Saint-Napoléon » à Amsterdam).

le sceau de la loge de la fin du XVIIIe siècle.

La nouvelle Reconnaissance et Amitié, qui est fière de réoccuper ce désert maçonnique qu’était devenu Ancenis, travaille au Rite Opératif de Salomon. Un rite très peu pratiqué au GODF. Les fondateurs de la loge le décrivent comme suit : Ce Rite est l’expression d’une recomposition des éléments de la Tradition et des rituels compagnonniques et constitue une recherche conduite sur un travail et une réflexion au sein du Grand Orient de France par la Loge « LES HOMMES » créée en 1971 pour expérimenter ce Rite.
La Loge travaille à la « Gloire du Suprême Architecte des Mondes et à la Réalisation du Grand Œuvre » , ce qui signifie qu’elle a pour but une double vocation spirituelle et opérative. Le Suprême Architecte des Mondes est conçu comme un symbole de l’Amour, de l’Infini et de la Perfection, liant entre eux tous les membres de la Confrérie par delà les concepts religieux, métaphysiques ou philosophiques de chacun. Il est le symbole essentiel compréhensible par tous par lequel la Franc-maçonnerie affirme la dimension spirituelle de la Vie.

Si vous voulez rencontrer les francs-maçons de la loge Reconnaissance et Amitié, écrivez à reconnaissance.amitie@gmail.com

mardi 28 août 2018 6 commentaires
  • 4
    claude STRASSER 13 septembre 2018 à 20:36 / Répondre

    la phrase est sans doute quelque peu réductrice. Par contre les clins d’oeil ne se font pas qu’au 2ème. Il y en à tous les grades, que ce soit au niveau des appellations des Officiers ou de certaines invocations.
    Amitiés

    • 5
      Tao 15 septembre 2018 à 10:11 / Répondre

      Il n’y a pas de grades au ROS, il y a des degrés.
      .
      Les appellations au premier et au troisième degrés ne font pas, à ma connaissance, de clins d’œil aux compagnonnages.
      .
      Quant aux invocations (ex : « … et à la réalisation du Grand Œuvre » ou bien « Vieux Devoirs »), elles ne font pas de clins d’œil aux compagnonnages non plus mais à une maçonnerie opérative antérieure à ces mouvements plus récents.
      .
      C’est en tout cas la vision que j’ai du rite que je pratique…
      .
      Amitiés,

  • 3
    JJJ 2 septembre 2018 à 09:38 / Répondre

    Il me semble que l’expression en vigueur au GOB est « rallumer les feux de la loge », le réveil de la loge, c’est après les vacances d’été.

  • 2
    Tao 31 août 2018 à 07:55 / Répondre

    Au deuxième degré de Compagnon, le ROS fait quelques clins d’œil aux compagnonnages, tout au plus. Il serait regrettable de faire croire aux gens que le ROS a un quelconque lien avec cette tradition opérative.
    .
    Amitiés,

  • 1
    YACOUBA KONE 30 août 2018 à 09:49 / Répondre

    Je suis bien intéressé pour avoir beaucoup plus d’informations sur cette loge. Et pourquoi ne pas y adhérer un jour ?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mattis accumsan vel, justo elit. libero. commodo Aliquam