Pierrat Ollagnier
Bernard Ollagnier et Emmanuel Pierrat dans la salle Colbert de l'Assemblée Nationale, ce lundi 5 novembre.

Une motion pour le droit au savoir numérique

Publié par Géplu
Dans Divers

En colloque à l’Assemblée Nationale, les francs-maçons se mobilisent pour l’humanisme dans la civilisation numérique et adoptent une motion pour lancer un appel aux dirigeants.

Réunis ce lundi 5 novembre à l’initiative de Franc-Maçonnerie et Société pour un colloque « Regards maçonniques sur… Civilisation numérique et humanisme », les représentants des 8 grandes obédiences françaises ont adopté la motion suivante, et appellent à la création d’un Groupe de Concertation nationale pour élaborer le Droit au Savoir Numérique :

L’humanité connaît depuis 70 ans un basculement de civilisation qui s’inscrit dans la longue histoire du progrès. La transformation s’accélère un peu plus chaque année depuis 1980. La civilisation numérique bouleverse la vie de tout être humain dans sa dimension aussi bien sociale que culturelle et économique. Le meilleur des leçons du passé devraient guider les dirigeants pour éviter le pire.

C’est dans ce contexte que nous, membres de Franc-Maçonnerie et Société, nous lançons un appel aux dirigeants de la France dans la continuité des droits fondamentaux de tout être vivant comme les a définis la Charte des Droits de l’Homme adoptée par l’ONU en 1948. Que la France prenne l’initiative de déclarer et de mettre en œuvre LE DROIT AU SAVOIR NUMERIQUE

Le Droit au savoir numérique couvre un ensemble de droits et de devoirs qui vont de l’éducation aux médias numériques dès l’école primaire ou de l’accès aux sources des bases de données personnelles jusqu’à l’obligation pour tout citoyen de se conformer à un Code de l’exercice numérique.

Le Droit au savoir numérique, d’une portée mondiale, oblige une véritable concertation entre tous les acteurs du numérique et les représentants des citoyens afin d’aboutir à une Charte du Droit au Savoir Numérique. En soulignant que « concerter » signifie « faire participer » et non pas « consulter »!

La création de valeur induite par cette révolution numérique doit pour nous SM&S reposer sur le bien commun. Ainsi le Droit au Savoir Numérique marquera une étape essentielle à la construction du bonheur de l’humanité auquel chaque franc-maçon s’est engagé à travailler sans relâche.

jeudi 8 novembre 2018
  • 2
    MG RENAULT
    8 novembre 2018 à 20:56 / Répondre

    Pour dire merci à cette belle action

    L’ACCES A LA CULTURE POUR TOUS

    Depuis le début sur terre
    La parole de l’Homme se libère

    Les mots les images sur papier
    Ont laissé traces dans le passé

    Au nom de l’accès au savoir
    Il n’est jamais trop tard

    Bibliothèque vidéothèque médiathèque
    Accès gratuit pour tous pour remplir la tête

    Je parle je lis je réfléchis
    Ma vie n’est pas l’ennui

    Liberté dans la création
    Egalité dans l’information
    Fraternité dans les relations

  • 1
    NOET
    8 novembre 2018 à 11:13 / Répondre

    Une agitation stérile d intérêt nul pour les progrès de l humanité !
    Le machin appelé ONU créé pour maintenir la paix dans le monde se révèle être un instrument aux mains de personnes peu soucieuses des progrès de l humanité (cf crise post électorale en Côte d Ivoire, cf la décision sur le port du voile).

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif