Secret maconnique Nicaise

Le secret maçonnique

Par Géplu dans Edition

Boris Nicaise est membre de la Grande Loge de Belgique après avoir été initié au Grand Orient. Il est l’auteur de plus de vingt livres. « Le secret maçonnique » est son huitième ouvrage maçonnique.

La société civile contemporaine n’apprécie guère le maintien de secrets que la quête d’une excessive discrétion rend plus suspects que sympathiques. Aussi importe-t-il que des initiés témoignent en évoquant les sources philosophiques de leur engagement, dans une approche destinée à faire rayonner les idéaux maçonniques en manifestant ce qu’ils sont : une voie d’émancipation individuelle et collective vécue dans un esprit de liberté et de fraternité à vocation universelle.

Y a-t-il un secret maçonnique ou n’est-ce qu’une légende propre à susciter la curiosité ? S’il existe, quel sens a-t-il aujourd’hui ? Peut-il se communiquer où est-il définitivement indicible ?

Le secret maçonnique : des secrets maçonniques au Mystère initiatique, par Boris Nicaise. Aux Editions EME, collection Explorations maçonniques, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2-8066-3660-7.
Disponible en version papier ou ebook.

lundi 14 janvier 2019 24 commentaires
  • 23
    Mai 68 17 janvier 2019 à 02:02 / Répondre

    Attention ! Evitons que la FM ne devienne un « autre » cercle philosophique ! Se rappeler de l’article 1 de notre constitution du GO qui nous ramène à des considérations pragmatiques et matérielles. Si pour rentrer en Maçonnerie il faut être très cultivé en philosophie, en grec et en latin la pérennité de notre obédience qui aspire à l’universalisme risque d’être menacée par le « gang » des « intellectuels fatigués » …

  • 22
    Luciole 16 janvier 2019 à 23:27 / Répondre

    Va en paix cher Desap,je crois beaucoup à l’intuition.

  • 9
    Joël 14 janvier 2019 à 17:21 / Répondre

    Il n’y a pas de secret maçonnique. La Sophia (Logos-Sagesse-Minerve-Athéna-Isis, etc,) est peut-être une piste à creuser mais cette notion théosophique n’a rien de secret.
    http://secretsdutarot.blogspot.com/2013/01/la-sophia.html

    • 11
      Désap. 14 janvier 2019 à 23:34 / Répondre

      Article très intéressant cher Joël.
      Toutefois, l’Ecole de Pythagore, celles de Platon et Aristote comportaient plusieurs niveaux d’enseignement, les deux derniers, où l’on abordait les grands mystères notamment celui des états multiples de l’Etre et les hypothèses de Parménide sur les différents niveaux de réalité, tenus secrets et réservés au cercle restreint de ceux ayant une grande capacité de travail et de réflexion.
      Ce n’est que vers 250 que Erennius et Origène le platonicien rompent le secret de la doctrine platonicienne de maniére à rendre plus attractive une Ecole déjà en déclin, les jeunes en général, les élèves en particulier sont plus attirés par les biens matériels que par les mystères et la philosophie.
      Mais déjà Longin et Porphyre défendent l’extériorité de l’intelligible et vers 370 tout est terminé, la civilisation grecque s’éfondre et l’occident se dirige vers la superstition, la résurrection envisagée comme une réalité du premier niveau par exemple.

    • 12
      Chicon 15 janvier 2019 à 10:29 / Répondre

      (9)& (11) vous avez mis le petit doigt dans les hauts grades de l’intuition maçonnique….

      • 13
        Joël 15 janvier 2019 à 23:50 / Répondre

        J’aurais dit l’ongle plutôt que le doigt…

      • 14
        Désap. 16 janvier 2019 à 09:39 / Répondre

        La maçonnerie n’est-elle pas singulièrement une affaire d’intuition, où l’intellect sert puis succombe à l’apprivoisement de l’instinct ?

        • 18
          luciole 16 janvier 2019 à 17:35 / Répondre

          Très belle phrase,qui veut dire quoi exactement?

          • 19
            Désap. 16 janvier 2019 à 19:44 / Répondre

            L’intellect n’est-il pas un miroir déformant de la réalité que l’on apprend à maitriser (1er/2ème) pour mieux appréhender et faire prospérer les impressions produites par l’intuition, forme intelligible de l’instinct, de sorte d’acquérir, d’une part une acuité plus sensible et rapide de la réalité, d’autre part plus exacte, conséquence des caractéristiques d’ordre primordial de l’instinct, antécédent et source de l’intellect dans le sens naturel du fonctionnement analytique ?
            .
            En somme, l’idée serait que le temps de recul pris par l’intellect pour conceptualiser les informations fournies par l’instinct sans tenir compte consciemment de celles fournies par l’intuition, vecteur de l’instinct vers l’intellect, provoquerait une perte d’éléments primordiaux, non indispensables à l’obtention d’une situation équilibrée, mais nécessairement bien plus superficielle.

            • 20
              luciole 16 janvier 2019 à 21:51 /

              Doux Jésus!

            • 21
              Désap. 16 janvier 2019 à 23:14 /

              Mes excuses cher Luciole.

            • 24
              Chicon 17 janvier 2019 à 09:18 /

              (19) ( instinct + intuition + intellect )
              telle est la mėthode du franc-maçon pour progresser ?

  • 8
    Jean-Pierre Van Halteren 14 janvier 2019 à 16:27 / Répondre

    Bonjour Boris,
    Je voudrais signaler que le secret maçonnique est évoqué avec une insistance particulière déjà dans les premières « Constitutions » de la maçonnerie datant de 1390 : il s’agit des 12 lignes 275 à 286 dans le manuscrit Regius (The prevetyse of the chamber telle he no man … Whatsever thou heryst telle hyt no mon, whersever thou go, voir les sites du Regius sur le web).
    La question vaut donc qu’on s’y arrête. Dans mon livre « Ces chrétiens qui ne croyaient pas en Jésus-Christ » je propose une explication de ce secret qui choquera sans doute les bons chrétiens, mais qui devrait satisfaire l’esprit des maçons rationalistes.
    Dans tous les cas il est certain que le secret maçonnique est aussi ancien que la maçonnerie elle-même.

    • 10
      Boris 14 janvier 2019 à 18:55 / Répondre

      Bien d’accord avec toi, mon très cher Pierre, quant à l’ancienneté propre aux ordres initiaques. Bonne idée aussi, de retourner au regius ! Beaucoup s’y trouve déjà en effet. Amitiés

    • 17
      jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 16 janvier 2019 à 16:30 / Répondre

      oui, mais toujours DEUX Adams! (les druzes »; Jean sans terre » s’enterre, » =Hamza ,pour les arabes. (ex Lazare) ET « Adam, ( le « désobéissant »,comme ils disent) cruxifié (comme affirment ceux qui n’y étaient pas),il vaudrait peut être mieux s’en tenir aux mythes, et à l’onde immortelle, intelligente, qu’aux divisions transmises par ceux qui avaient en charge de la transmettre! (En attendant, en révélant aux Croisés la Vérité historique, la ramener en Occident (= bains de sang et divisions en prime) (comme tout ce qui touche à la Vérité dans un monde de mensonge…..) Qui ne rêve pas du « retour de l’Architecte », pour mettre fin à tout ça? Qui ne souhaite PAS l’age d’or? Et « l’essentiel….. » l’accès pour tous, « au royaume du cœur »….ici, et maintenant!

  • 7
    boris 14 janvier 2019 à 14:39 / Répondre

    C’est pourquoi il faut parler des trois couches du secret : ceux de Polichinelle, en surface, un peu ridicules et nullement à dissimuler, juste de quoi créer une culture à partager, puis celui de l’égrégore que découvre petit à petit l’initié(e) au contact de ses sœurs et frères, directement communicable en son essence, et enfin le Mystère, le secret de la Vie qu’appréhende désormais autrement l’initié(e) sur le chemin, indicible et pourtant transmissible, par le rite et la méthode.

  • 4
    Peter Bu 14 janvier 2019 à 10:54 / Répondre

    Les ennemis de la franc-maçonnerie l’accusent de visées hégémoniques. Évoquant le mystère qui entoure ses réunions ils affirment que son caractère confidentiel prouve ses intentions dominatrices.

    Or, ils « oublient » volontairement les autres organismes parfois bien plus secrets, à commencer par les conseils d’administration de grandes entreprises, en passant par divers clubs et « think-tanks « , les conciles et autres délibérations des dirigeants religieux, les réunions de l’Internationale communiste, de la Trilatérale et du Groupe Bildenberg, jusqu’aux services d’espionnage et le commandement des armées. Toutes ces organisations ont prouvé qu’elles étaient bien mieux équipées pour diriger les esprits, des pans entiers de l’économie, de la finance, à certaines occasions même les États

    • 16
      jacqueline victoria brabant 16 janvier 2019 à 14:30 / Répondre

      impossible « d’oublier volontairement » ceux qui, pour les profanes, sont « au dessus des lois », dont l’impunité est souvent comprise, par le monde profane, comme appartenance à la chaine des frères, déviée vers le matérialisme! D’où l’importance , peut être , de revenir à une forme de christianisme primitif (si,,re naissance d’un mouvement UNIVERSEL, initiatique, où tout VRAI croyant se reconnaitrait (accès au Royaume du cœur etc…) Des images de l’eau dans le désert n’ont jamais désaltéré personne… Le silence de l’Architecte coute cher aux croyants et aux initiés!

  • 2
    Mai 68 14 janvier 2019 à 10:40 / Répondre

    Il ne faut pas confondre secret et discret, écrit et ressenti.

  • 1
    Désap. 14 janvier 2019 à 01:03 / Répondre

    Quand les FM vont-ils se décider d’affirmer la vérité ?
    Il n’y a aucun secret maçonnique hormis les mots de passe qui permettent d’entrer en loge aux différents grades !
    Basta pour ces satanés secrets, il serait temps de cesser définitivement d’entretenir cette baudruche avant qu’elle nous pête une nouvelle fois à la figure.
    En revanche, il existe bien un mystère de l’initiation, mais là les profanes vont devoir se faire à l’idée qu’il nous est impossible d’en parler, de l’expliquer, de le décrire parce qu’aucun mot ne permet d’illustrer ce qui seul se ressent.
    Oui, l’initiation est un ressenti, une impression, une intuition, une sensibilité, une acuité particuliére sur un domaine absolument indéscriptible, lui-même un mystère : celui de la vie.

    • 3
      boris 14 janvier 2019 à 10:44 / Répondre

      Ce livre ne dit rien d’autre 🙂 mais développe davantage et argumente. Merci à vous pour ce résumé de qualité.

      • 5
        Désap. 14 janvier 2019 à 12:38 / Répondre

        Merci surtout à toi, mon TCF, d’avoir écrit dans ce sens.
        Bien Frat.

    • 6
      luciole 14 janvier 2019 à 13:49 / Répondre

      La théorie du Complot remplaçant les anciennes rumeurs plus on dit qu’il n’y a pas de secret
      plus on crie à la dissimulation.

    • 15
      jacqueline victoria Brabant@gmx.fr 16 janvier 2019 à 13:50 / Répondre

      une porte

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
vulputate, Praesent commodo leo. Lorem ipsum