FCPE Foulard

Sorties scolaires : 7 obédiences signent un communiqué commun

Par Géplu dans Divers

Après l’affaire de l’affiche de la FCPE considérant comme un non événement et un non problème le port du voile religieux pour les accompagnants de sorties scolaires, le Grand Orient de France, la Fédération française du Droit Humain, la Grande Loge de France, la Grande Loge Féminine de France, la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, La Grande Loge Mixte de France et la Grande Loge Mixte Universelle signent ensemble le communiqué ci-dessous, interpellant le Président de la République pour lui demander de s’exprimer clairement « pour rappeler la force et les vertus de ce principe émancipateur qu’est la laïcité, pour réaffirmer les principes républicains et pour réunir un pays fragmenté »  :
.

SORTIES SCOLAIRES

Sur fond de débats électrisés concernant l’insécurité, l’immigration et l’identité, la question des mères accompagnatrices voilées provoque des attaques inacceptables et irresponsables à l’encontre du principe de laïcité et de ses défenseurs. Ces controverses ne contribuent pas à un débat serein.

Le Préambule de la Constitution de 1946 proclame que « la loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme » et affirme que « l’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’Etat ». Ce texte, qui a valeur constitutionnelle (par renvoi du préambule de la Constitution de 1958) énonce ainsi avec force le rôle intégrateur de l’école, lieu de travail et d’émancipation où des élèves, vulnérables, sont appelés à forger leur liberté de conscience.

Encadrer des élèves dans le temps des activités scolaires ou durant un temps pédagogique revient manifestement à contribuer à l’éducation, laquelle ne se réduit pas à un enseignement mais emprunte aussi la voie de l’exemplarité. En ce sens, il est discutable de soutenir qu’un accompagnateur serait un simple usager de l’école, bien que l’état actuel du droit ne permette pas d’interdire à des mères d’élèves de participer à un tel encadrement sous le seul motif qu’elles portent un voile. Il est évidemment difficile de donner une protection normative – sous forme de lois contraignantes – à un ordre symbolique, issu d’un pacte séculaire de discrétion, dans lequel la religion ne s’exhibe pas et ne déborde dans l’espace public que de manière limitée (processions traditionnelles, sonneries de cloches, musées, etc…).

Un ordre symbolique dans lequel, selon la belle formule de Jean-Eric Schoettl, « la femme donne volontairement à voir (au travers de la visibilité de sa personne), qu’elle n’est ni asservie ni reléguée, et que ce n’est pas à elle, mais à l’homme, de contrôler la libido masculine ». Mais l’univers scolaire, en tout état de cause, appelle des règles claires et non équivoques, pour préserver nos enfants et protéger toutes les familles du prosélytisme et de l’assignation. C’est une condition essentielle du projet émancipateur de la République.

Depuis plus d’un siècle, le principe de laïcité a permis de faire société, dans un respect mutuel et dans la cohabitation paisible de la croyance et de l’incroyance. C’est la voûte commune et protectrice qui préserve à la fois l’intérêt général et la liberté de conscience. Il appartient, au plus haut niveau de l’Etat, d’en rappeler rapidement toute la portée et toute la grandeur. Pour faire société, en permettant à chacun de se déterminer et de vivre librement.

Monsieur le Président de la République, nous attendons votre parole pour rappeler la force et les vertus de ce principe émancipateur qu’est la laïcité, pour réaffirmer les principes républicains et pour réunir un pays fragmenté.

_____________

La constitutionnalisation des deux premiers articles de la Loi de 1905, sans autre modification de la constitution, apporterait à ces débats outranciers une réponse claire, sereine et pérenne.
Jean-Philippe HUBSCH, Grand Maître du Grand Orient de France,

Georges VOILEAU, Grand Maître de la Fédération française du Droit Humain,

Pierre-Marie ADAM, Grand Maître de la Grande Loge de France,

Marie-Claude KERVELLA-BOUX, Grande Maîtresse du Grande Loge Féminine de France,

Pascal BERJOT, Grand Maître de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra,

Grande Loge Mixte Universelle,

Édouard HABRANT, Grand Maître de la Grande Loge Mixte de France.

vendredi 18 octobre 2019 46 commentaires
  • 44
    réboussié 21 octobre 2019 à 15:38 / Répondre

    pour tenter de faire avancer le débat ? quel frère , quelle soeur peut nous faire un peu d’histoire et nous décrire le développement de nos obédiences respectives dans les théocraties musulmanes et assimilées ? Magreb , Afrique , machreck , Asie ? ça contribuerait grandement à l’argumentaire ? et faire le tri , à défaut qu’il soit fait par nos élites ..je précise que ce n’est pas de l’humour , et que je n’ai pas non plus les réponses
    j’ai aussi lu dans la revue humanisme l’appartenance du cheik Abdel Kader au GO me semble t il ; homme de valeurs dont nous pouvons nous honorer de le compter comme un frère .
    notez bien : ceux qui ne reconnaissent pas la suprématie de la loi républicaine par rapport avec une loi particulière refusent de facto le droit du sol …et le frère ou la soeur qui accepte la soumission et la dhimmitude conformément à une loi non démocratique ? et on fait la chasse au FN ou RN ? ça me rappelle, la chasse au dahu du temps ou je participais aux centres aérés ou CLSH …

  • 43
    David 21 octobre 2019 à 13:42 / Répondre

    Cette déclaration commune me semble utile pour tenir l’école publique et ses jeunes usagers à l’écart de toute influence cléricale. Je dis « cléricale » plutôt que religieuse car la recrudescence du port du voile aux abords immédiats des établissements scolaires se veut, je crois, assez largement prosélyte ; et quand il ne l’est pas, il s’apparente à une forme de repli identitaire ou religieux propre à fragmenter le corps social et à diviser les citoyens. Un bémol cependant à cette déclaration… la mention qui est faite des processions traditionnelles et de la sonnerie des cloches n’est pas convaincante : lesdites processions et sonneries peuvent revêtir également un caractère prosélyte, si l’on s’en tient toutefois à un esprit strictement républicain ; tout autant que le calendrier usuel largement d’obédience catholique : si la France possède une indéniable ascendance chrétienne, ni l’Assomption ni la Toussaint par exemple ne sont reconnues par nos compatriotes protestants. Quid dans ces conditions de la liberté de conscience ? La laïcité est bien loin d’être appliquée de façon plénière dans notre pays : des Ostensions limousines ayant fait l’objet d’une procédure devant le tribunal administratif au Concordat alsacien et mosellan, véritable cheval de Troie du cléricalisme vaticaniste, les atteintes à une séparation réelle du religieux et du temporel sont multiples et tendent à s’installer dans l’espace public et républicain. Inscrire les deux premiers articles de la loi du 9 décembre 1905 pourrait ne pas suffire : à défaut d’un renforcement de la loi de 1905 (suppression des aumôneries, encadrement beaucoup plus strict des processions et autres manifestations d’ordre confessionnel, etc…), il manque encore qu’une authentique volonté politique se fasse jour parmi les Français (élus et citoyens) : ce rappel à la neutralité lors des sorties scolaires va donc dans le bon sens. J’espère qu’il sera suivi d’effets.

    • 46
      Chrysippe 21 octobre 2019 à 19:33 / Répondre

      La laïcité n’est pas la séparation du religieux et du temporel mais la séparation du religieux et de l’État. La laïcité n’est pas la neutralité religieuse étendue à toute la société, ceci serait du totalitarisme (vous êtes libre de pratiquer votre religion mais chez vous et sur le lieu de culte, en étant prié de raser les murs entre les deux, comme dans la Roumanie de Ceausescu).

      Pour remettre les pendules à l’heure, voici un extrait de l’entretien donné par Catherine Kintzler à la Revue des deux mondes en janvier 2018 :

      « Le régime de laïcité combine deux principes et distingue de ce fait deux domaines. D’une part ce qui participe de l’autorité publique s’abstient au sujet des croyances et incroyances – c’est le principe de laïcité stricto sensu. (…) partout ailleurs y compris en public, c’est la liberté d’expression qui s’exerce dans le cadre du droit commun.
      La méconnaissance (parfois volontaire) de cette dualité entraîne des malentendus et des dérives.
      La première dérive a pris des noms variés. Je l’appelle la laïcité adjectivée (laïcité plurielle, ouverte, positive, raisonnable, apaisée, d’inclusion, etc.). Elle consiste à vouloir étendre au domaine de l’autorité publique ou à une de ses portions le principe qui régit la société civile. Autrement dit, elle récuse le caractère neutre et minimaliste de la puissance publique républicaine…
      La seconde dérive, l’extrémisme laïque, consiste symétriquement et inversement à vouloir durcir le domaine de la société civile en exigeant qu’il se soumette à l’abstention qui devrait régner dans le domaine de l’autorité publique. On « nettoie » tout l’espace civil, on en fait un désert pour l’expression des opinions ! Elle a refait surface récemment dans le cadre d’une réaction à la première dérive, et elle s’en prend principalement à une religion ».

  • 41
    doute 21 octobre 2019 à 10:56 / Répondre

    Quelques références religieuses concernant le voile.
    Le Coran est incréé et non créé ,donc une oeuvre divine (Dieu parle) qui s’applique dans tous les lieux et tous les temps.
    Dans le Coran plusieurs versets mentionnent l’obligation du port du voile par les femmes musulmanes.Je ne citerai que la sourate 33 (Les factions) avec le verset 59 (traduction de D.Masson)
    « O Prophète!
    Dis à tes épouses ,à tes filles
    et aux femmes des croyants
    de se couvrir de leurs voiles:
    c’est pour elles le meilleur moyen
    de se faire connaitre
    et de ne pas être offensées.
    -Dieu est celui qui pardonne,
    il est miséricordieux-

    Parmi les 6 ouvrages canoniques,un hadith d’Abu Dawud raconté par Aicha mentionne que sa soeur était vêtu d’un tissu transparent.Le Prophète a dit:
    « Il ne convient pas à une femme,à partir du moment ou elle a ses règles,de montrer que ceci et cela en désignant son visage et les paumes de ses mains »

    De nos jours,je citerai une fatwa concernant les musulmans d’Europe (Ouvrage intitulé Recueil de fatwas.Avis juridiques concernant les musulmans d’Europe.Préface de Tariq Ramadan .Editions Tawhid)
    Fatwa 6:
    « Nous sommes tenus de convaincre la musulmane que le fait de se couvrir la tête est une obligation religieuse ,que Dieu le très haut ainsi que son Envoyé ont ordonnée et qui a fait l’objet d’un consensus de la communauté »
    Le voile est CULTUEL et non culturel comme le mentionne certains religieux musulmans dans les medias

    Concernant les mères accompagnatrices voilées,le Conseil d’Etar les considèrent comme des usagers donc elles sont libres de porter un voile..Pour ma part je considère qu’elles participent à des activités scolaires et que le principe de neutralité devrait s’appliquer.Mais nous devons respecter la loi.

    La constitutionnalisation des deux premiers articles de la loi de1905 me semble nécessaire mais pas suffisante car nous sommes passés de la Maison de la Trève à la Maison de la Guerre.
    Ne soyons pas des « idiots utiles »!

  • 40
    Désap. 21 octobre 2019 à 09:42 / Répondre

    Il est toujours bon de rappeler nos Grands.
    – Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.
    Charles de Gaulle – 18 juin 1940
    Si certains ont été choqués par la comparaison du voile avec l’uniforme nazi (pov’ choux, et pas un mot sur les quatre personnes mortes dernièrement sous les coups d’un musulman radicalisé), il est de notre devoir de lutter contre le salafisme, le wahhabisme et toute forme de radicalisation religieuse avec la même détermination que celle avec laquelle nos anciens ont lutter contre le nazisme.

    • 45
      Abaris 21 octobre 2019 à 19:25 / Répondre

      Et on le sait tous, nos anciens ont triomphé du nazisme quand ils sont parvenus à ce que ses adeptes cessent de porter le brassard…! Et en concentrant la majeure partie de l’effort de guerre sur ce bout de tissu, ainsi triomphèrent-ils…!

      Trêve de plaisanterie. On ne soigne pas une maladie (l’intégrisme islamique, ndlr.) en s’attaquant uniquement à ses symptômes. Cela me rappelle nos amis Bavarois qui ont récemment passé une loi pour imposer des crucifix dans les salles de classe, s’imaginant que cela permettrait de « conserver les valeurs chrétiennes » dans la société. Je place ça au même niveau d’efficacité qu’une loi bannissant un symbole vestimentaire religieux pour « conserver les valeurs républicaines »: une perte de temps et un faux combat.

      Les imams radicalisés, les flux de financement en provenance du Golfe et autres, les mosquées intégristes, les associations pro-salafistes, etc. méritent bien d’avantage l’attention des autorités.

  • 32
    Idriss 20 octobre 2019 à 13:49 / Répondre

    Le voile gnostique a été éradiqué en terre cathare par la funeste croisade contre les albigeois, des « français » contre d’autre « français »… c’est quoi la prochaine étape ? monter une croisade républicaine contre des profanes ignorants tout des symboles qu’ils manipulent ? des femmes qui plus est… réintroduisons la république là où elle n’existe plus, cessons de pactiser avec le venin wahhabito-saoudien pour quelques dollars de plus, et un bout du chemin sera déjà fait…

  • 26
    réboussié 20 octobre 2019 à 11:10 / Répondre

    premier temps ? provocation, puis avec un « s » ,ça commence à bien faire , donc réponse , au second « s » , ça commence à bien faire deux fois , au troisième ? « ils » commencent à nous faire ….ensuite , mets deux tunes dans le bastringue ….ah que ça continue la musique ….et la , c’est pas Zorro qui arrive , non plus Zemmour , c’est Super Bisounours , plus les « autres » qui crient à l’attentat raciste , à la stigmatisation
    Car appeler au racisme contre le blanc chrétien de sexualité normale ( car la provoc , on peut tous s’y amuser ; je précise rapidement la différence entre la norme et la loi ….la norme ? c’est l’opinion majoritaire ,intuitive , le symbole ou un élément de cohésion de la cité , de l’état , pour ceux qui savent ce qu’est un état , comme l’identité , c’est un état individuel à l’instant « T » ) après le massacre des la PPP , ça fait quand même curieux mais il faut maintenir la pression dans la chaudière , pour que reste opérationnel le sifflet ,(car c’est ainsi que la bête humaine s’exprime …) d’ou ces provocations à la chaine , maintenir le phare braqué sur cette communauté, en manque de reconnaissance ? d’amour ? comme l’enfant ? sécure ou insécure ? mais les bretons , niçois , alsaciens ? ils tentent de sauvegarder leur culture , on dit leur folklore , car folklore ça ringardise .. ah , ces mots ?
    « la question des mères …??? première phrase , attaques irresponsables à l’encontre des défenseurs la laïcité ? je pense comprendre que les manifestations d’appartenance religieuse sont donc inacceptables ? en effet , les cathos se pavanant derrière leur croix , les autres le poignard à la ceinture , les FM avec leurs cordons …et les râleurs leur gilet jaune , neutralité de l’école ? est ce trop demander vu la mission de la chose ?
    Quant à la dernière phrase? papa , dis nous quelque chose ? m’enfin quoi , c’est toi Jupiter , la « Parole » , nous on risque de se faire stigmatiser …
    Pour ce qui est d’organiser la religion en France , c’est comme annoncer qu’un jour il faudra partitionner le territoire dixit ……
    ce n’est pas aux élus à légiférer sur la morale ,ni à danser sur le forum pour faire tomber la pluie
    devant les carences étatiques sur les trois sujets cités en haut du pavé ? si nos élites propres veulent se mêler de politique , se comporter éventuellement à l’image des élite actuelles, c’est pas vraiment ce qu’on attend de la FM , voir les partis politiques qui ont oubliés, qu’ils n’étaient que les représentants du peuple , et que le VRP qui ne fait pas son chiffre d’affaire pourra je pense bénéficier du RSA à la place de retraites spéciales ..;
    en résumé ? le problème c’est pas d’être réélu , quitte à changer de gamelle, c’est voir plus loin , l’intérêt général , l’histoire y compris familiale ne supporte pas les bifurcations ni les effacements de nos mémoires , donc l’honnêteté dans l’écriture du roman national
    je suis loin de ce fichu foulard , il participe au trouble à l’évidence , mais le FM , la FM-e à une histoire et me semble t il un futur en vue , même, si les fondations du temple ne sont pas terminées , pour ce qui est du présent ,la FNAC est pleine de livres de plans ……mais comme pour NotreDame en feu? il faut rebâtir , et je ne suis pas du tout favorable à la transformation site en méga super marché , avec des fantômes errant dans les rayons …car on peut faire en métal si on ne trouve plus de chênes de 700 ans , pour la flèche ?? un concours ?par quoi la remplacer ?

  • 23
    JM Boiron 20 octobre 2019 à 08:46 / Répondre

    Négligence de l’avis du conseil d’état et des agressions racistes contre les musulmans… Communiqué étrange…

    • 24
      Désap. 20 octobre 2019 à 10:20 / Répondre

      23 – Agressions racistes contre les musulmans ?
      Lesquels ? Celles construites intellectuellement par tout ceux qui croient avoir quelque chose à dire ?
      Agression raciste bien concrète, bien sanglante, bien barbare et dernier attentat musulman en date contre des représantants de l’Etat : 7 personnes poignardées (poignardées !!!) et 4 morts à la préfecture de police de Paris + le dernier attentat musulman en Allemagne dont je n’ai plus le détail parce qu’on se garde bien d’en parler pour éviter la progression d’une détestation généralisée.
      Aujourd’hui, ce n’est surement pas la condition des femmes voilées et des musulmans en France qui est à plaindre, mais ceux qui tombent morts sous les coups de ceux qui mettent en pratique les conceptions qu’ils défendent.

    • 28
      Jean_de_Mazargues 20 octobre 2019 à 12:20 / Répondre

      Rien de raciste dans le fait de combattre une religion.

      • 31
        JM Boiron 20 octobre 2019 à 12:59 / Répondre

        Effectivement je ne parle pas de ça.

  • 22
    Albert 20 octobre 2019 à 08:27 / Répondre

    Bonjour. J’ai lu et relu. Je ne comprends pas la position exprimée. Non pas que je ne la partage pas, je ne comprends pas la suite de phrases de ce communiqué. Les obédiences veulent quoi ? Vous avez compris, vous ?

  • 18
    Pistis 20 octobre 2019 à 00:19 / Répondre

    Le caractère conformiste et politiquement correct de la déclaration des obédiences, qui sollicite le pouvoir du président de la République est consternant. Ce dernier attaque tous les jours nos libertés fondamentales, la liberté d’expression, la liberté de manifester, l’Etat de droit, et se fait le grand diviseur des citoyens. Les obédiences feraient mieux d’alerter, de mobiliser le gouvernement sur les questions environnementales, climatiques, énergétiques, la qualité de l’air et de l’eau, qui doit être un bien commun ! L’effondrement arrive et les obédiences regardent ailleurs… Le paravent du voile est un leurre… La laïcité est, doit être, la garantie des libertés de croyances, religieuses ou pas. Shintoiste, bouddhiste, polythéiste, druidisme, derviche tourneur, monothéisme, zoroastrisme ou que sais-je encore, c’est à l’ État de garantir la liberté d’exercice des cultes. Il faut rappeler ici que seuls les agents de l’Etat, les fonctionnaires donc, ont une obligation de neutralité. Et les lois interdisant le voile intégral ont déjà été votées. Concentrons nous sur les atteintes aux droits fondamentaux, ce serait déjà énorme !!!

  • 13
    Chrysippe 19 octobre 2019 à 19:21 / Répondre

    Il y a dans ce communiqué un danger de glissement de sens (probablement voulu) entre l’interdiction de porter le voile lors des sorties scolaires (titre du communiqué) et l’interdiction de porter le voile en général. En effet la fin du 3ème § oppose la « discrétion » nécessaire à l’ « exhibition » (terme injurieux) du religieux et prône une limitation des libertés individuelles.
    Si la neutralité des accompagnants scolaires peut trouver un justificatif et les moyens législatifs et réglementaires pour la réaliser, rêver d’instaurer une limitation de la liberté religieuse dans l’espace public (comme en rêvent Blanquer, Le Pen, Moreno et d’autres) n’est ni souhaitable ni même réaliste, ne serait-ce qu’en raison de la Convention européenne des droits de l’homme : « La liberté de manifester sa religion ou ses convictions ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité publique, à la protection de l’ordre, de la santé ou de la morale publiques, ou à la protection des droits et libertés d’autrui ».

    • 15
      Désap. 19 octobre 2019 à 21:34 / Répondre

      13 – Le danger c’est le voile, certainement pas le fait de l’interdire.
      L’obscurantisme c’est le principe religieux, certainement pas la République qui, malheureusement, ne fait qu’en limiter les effets parce qu’elle ne trouve pas la force de l’anéantir, trop de faibles d’esprit à convaincre.
      La religion, toutes les religions, ne sont que menace des libertés individuelles et cancer de l’esprit.
      Merci de ne pas inverser les rôles.

      • 20
        Johaben91 20 octobre 2019 à 08:00 / Répondre

        Bonjour
        La religion qui pose problème en France c’est l’islam..nos dirigeants confondent le laxisme et tolérance
        Aujourd’hui le débat qui gangrène notre société est de savoir si oui ou non l’islam à sa place en France! Juste changer un mot dans le texte de 1905 et l’affaire est réglée
        Et celles et ceux à qui cela ne convient pas chez les musulmans, ils n’ont qu’à s’installer dans un pays offrant toutes les garanties religieuses que ces gens veulent nous imposer..Nos elites sont trop lâches

  • 12
    Romega 19 octobre 2019 à 18:44 / Répondre

    Quelques remarques:
    Je suppose que le mot voile a une signification différente du mot foulard. Dans le cas présent il me semble que ce serait plutôt un foulard. Le visage de la personne étant visible.
    Jusqu’à présent on ne parle que de la religion islamique. Mais la religion catholique a aussi ses femmes « voilées ». Et là on n’en parle pas. Dans certaines école catholiques, sous contrat, il y a des personnes « voilées » qui interviennent. Mais étant catholiques cela fait beaucoup moins de bruit. J’utilise volontairement le mot voile, car à la lecture on ressent la chose différemment n’est ce pas.
    Il semble que les enseignants aient une position moins tranchée sur le sujet, ils sont confrontés quotidiennement à ce problème, et auraient peut être des choses à dire pour faire avancer la réflexion.

    • 27
      Emmanuel 20 octobre 2019 à 12:06 / Répondre

      A @15, 20 12….
      L’extrémisme laïque (laïcard) ne doit pas conduire à la haine du religieux et encore moins à des réflexions aussi sottes que grenues (pour ne pas dire idiotes). Il n’y a en effet pas de comparaison possible entre le voile islamique et le voile des religieuses occidentales. Ce dernier qui n’a jamais couvert le visage des femmes est un signe d’appartenance, librement choisie,à une congrégation religieuse. Il se réduit d’ailleurs de plus en plus à un simple foulard. Ce n’est pas le cas du voile islamique qui est abusivement considéré comme un signe religieux.
      On ne peut pas non plus affirmer que les religions sont porteuses de troubles… mais que les individus qui les portent….

      Emmanuel Franc-Maçon et Chrétien très attaché à l’idée de République et de Laïcité.

      • 33
        Désap. 20 octobre 2019 à 14:09 / Répondre

        27 – Qui confond les voiles ? Personne à part les imbéciles et les démagogues.
        S’agissant des religions, rien, rigoureusement rien de ce qui figure dans la Thora, le N.Testament et le Coran ne s’est jamais vérifié.
        Tout ce qui a servi l’évolution intellectuelle et materielle jusqu’à nos jours vient de l’Antiquité, tout ce que les églises, juive, chrétienne et musulmane n’ont eu de cesse de combattre.
        Le monothéisme abrahamique, au contraire de celui qui lui est antérieur (egyptiens, grecs, romains, assyriens, perses etc, n’ont jamais été polythéistes) est une chappe de plomb qui interdit toute évolution de la pensée d’une pensée fermée par la révélation.
        Il n’y a pas de laïcards, il n’y a que des défenseurs de l’intelligence contre l’obscurantisme, de la lumière contre les ténèbres de l’enfermement révélé.
        Je hais Jésus et ses apôtres, destructeurs des civilisations juive et toutes celles de l’Antiquité. Des extrémistes dont les terroristes de Daesch sont une image assez fidéle aujourd’hui.
        Nous sommes en 2019 et nous continuons de subir de plein fouet les méfaits criminels de cette indigence spirituelle et intellectuelle.
        Je regrette mon TCF, avec tout le respect que j’ai pour toi sans qu’il me soit besoin de te le devoir.

  • 10
    willermoz 59 19 octobre 2019 à 18:11 / Répondre

    Les « valeurs républicaines » et le projet émancipateur de la République, faudra en parler au gosse en pleurs qui accompagnait sa mère au Conseil Régional ce jour là sous les invectives (hors de propos et hors cadre juridique) d’un élu RN, on peut supposer que ce type d' »évènement » lui aura permis de « choisir son camp » puisque c’est ainsi qu’on souhaite poser le débat.

    • 16
      Désap. 19 octobre 2019 à 21:45 / Répondre

      10 – Sensiblerie à deux balles.
      La mère n’est-elle pas venue faire de la provoc avec son voile dans un hémicycle républicain ?
      Défends l’obscurantisme contre la République mon vieux, tu as raison.
      Tu ne viendra pas pleurer si les imams te dicte ta conduite un jour, comme ils dictent celle de cette femme aujourd’hui.
      Tu te trompes de combat.

    • 21
      Johaben91@laposte.net 20 octobre 2019 à 08:01 / Répondre

      Militant pour la dhimmitude peu être?

  • 9
    Johaben 19 octobre 2019 à 18:09 / Répondre

    Pas de prise de position ferme. Du bout des lèvres…nous ne sommes pas favorables à…
    Ras le bol de ces « bénis oui oui  » désolé pour la comparaison mais le fra ncais possède l’esprit « collabo »..nous sommes lentement et sûrement fogocites par l’islam avec la complicité de nos élites et de la doxa. En route mes Soeurs, mes Frères pour la dhimmitude

  • 8
    MANON 19 octobre 2019 à 17:19 / Répondre

    Ce communiqué pratique la langue de bois !! Alambiqué et obscur! la seule qui a vraiment pris une position ferme et facile à comprendre : Yvette ROUDY : INTERDICTION DU VOILE !! BRAVO Yvette, et merci pour ton courage !

  • 6
    Maxime 19 octobre 2019 à 15:35 / Répondre

    Je comprends l’embaras de ceux qui ont à prendre de graves décisions.
    Mais il va falloir qu’ils les prennent ces décisions.
    Sinon un certain « ras-le bol » devant un prosélitisme rampant risque d’exploser.
    Si nous laissons faire sans réagir, n’oublions pas que, finalement, l’Espagne a du en venir à la « reconquista ».

  • 5
    Carletto 19 octobre 2019 à 00:36 / Répondre

    Les 7 obédiences sont tellement terrorisées à l’idée d’être accusée de stigmatisation et d’amalgame ( concepts instillés dans les cerveaux mous occidentaux, de main de maître par les intégristes islamistes) que ce communiqué est INCOMPREHENSIBLE. « Ne rien dire, surtout en parlant, c’est la moitié de cet art qu’on appelle la diplomatie.”
    Renvoyer « la patate chaude » au Président de la République c’est croire que comme Salomon celui-ci détient un pouvoir patriarcal et une science de l’éthique hors norme alors que – par définition- les francs maçons se sont libérés du Père pour agir en Frères.. et se comporter en citoyens libres et de bonne moeurs ! JISSEY

    • 7
      Jacques 19 octobre 2019 à 17:18 / Répondre

      Je suis d’accord avec toi :

      Depuis des décennies les membres du RN, sans les citer, posent les vrais problèmes qui fracturent notre société. Exclure ces membres et ces militants de notre société à travers nos actes individuels et les médias, et de plus de nos colonnes (car, il ne faut pas pousser, ils ne sont pas dignes d’être initiés…) en revient à une inconscience collective et une cécité générale. Attendre une polémique pour ouvrir les yeux sur ce qui divise notre société en vient à se demander si notre vision d’avenir n’est pas tronquée ou faussée du fait d’exclure un bon grand nombre de personnes qui ne pensent pas comme nous… Ne faut-il pas « rassembler ce qui est épars » n’est-il pas et selon nos classiques s’il en est ? De ce fait, nous devons prôner l’ouverture vers ceux que nous ne connaissons pas pour élargir notre vision d’avenir et pour que celle-ci soit la plus juste possible.
      Réagir à chaud comme suite à une polémique en est pathétique et ridicule au plus haut point, je pense ; pour une organisation comme la notre et qui comble de tout, dit maintenant que la République, l’égalité entre hommes et femmes, la laïcité, sont en graves dangers avec ce que vous avez renforcé comme communautarisme depuis tant d’années sous couvert de tolérance et de respect de cette différence là (mais pas celle du RN par exemple…). Mais, mes biens chères sœurs et frères, il y a une limité à la tolérance, notamment quand celle-ci est bafouée comme toutes nos valeurs : celles de la République et celles de la franc-maçonnerie qui sont les mêmes me semble-t-il !
      Alors, après ce communiqué des 7 premières obédiences françaises (et d’ailleurs pourquoi 7 ? oui, je sais c’est symbolique, mais les autres ne comptent pas… oui, c’est moins symbolique quand on ignore ce que c’est…), sous son gendarme qui doit dire ce qui est bien ou pas au nom de tous les maçons, qu’ils soient d’accord ou pas, (oui, mais c’est le Grand Orient de France et de Tout l’Univers manifesté en France j’oubliais…) sous couvert de la plus grande liberté de conscience, je me dit que la maçonnerie des Lumières à l’ère du TGV et de l’Inoui, et oui c’est inouïe, a quelques rames de retard.
      Mes biens chères sœurs et frères, au regard de tout cela, comment voulez-vous que les obédiences maçonniques soient crédibles : au lieu de s’émanciper et d’affirmer leurs convictions d’avenir elles demandent l’arbitrage du Président de la République… il fût un temps pas si lointain, c’était l’inverse. C’est en à en perdre franchement la cédille.
      J’ai dit.

  • 4
    Emmanuel 18 octobre 2019 à 23:42 / Répondre

    Pas d’accord.
    Sans porter de jugement j’observe que l’élu FN n’a pas interpellé la jeune femme voilée mais s’est adressé à la présidente de séance. qu’on juge opportune ou pas cette intervention il n’y a pas d’agression sur la personne.
    Les sorties scolaires se font dans un cadre « scolaire » dans lequel la loi interdit le port du voile. La sorti étant une extension du cadre scolaire il y a donc lieu de respecter la loi.
    Après le port du voile n’est pas une prescription religieuse mais une disposition visant à protéger les femmes contre les ardeurs du soleil, les poussières de sable… éventuellement du regard d’individus en rut. Il se justifie donc dans les pays de l’orient, du moyen orient et et de l’Afrique+-saharienne. Il n’a pas lieu d’être en France pays tempéré et où l’on sait depuis des lustres apaiser les relations hommes femmes.
    Je pense donc que porter le voile dans la sphère publique est un acte militant constitutif d’un trouble à l’ordre public (nos bonnes soeurs chrétiennes ont depuis des lustres adopté une tenue discrète).
    Les obédiences précitées ont donc à leur habitude fait de la mousse.

  • 3
    Désap. 18 octobre 2019 à 23:06 / Répondre

    Je salue ce communiqué et le commentaire du TCF Deriemont.
    Marre de ce voile putride.
    Je suis de gauche, n’ai jamais été d’autre chose, attaché aux valeurs de la République et aux Droits de l’Homme.
    Mais là, les arabes commencent à me courir menu.
    On a raté le coche avec le FN, on n’a pas su l’interdire quand il en était encore temps.
    Ne reproduisons pas la même erreur avec le salafisme, le wahhabisme et le voile.

    • 11
      Criton 19 octobre 2019 à 18:41 / Répondre

      3- « Mais là, les arabes commencent à me courir menu. »
      Comment un Franc-Maçon peut-il écrire une phrase aussi inepte, aussi vulgaire et aussi raciste? Surtout quand on se proclame « de gauche » et « attaché aux valeurs de la République »…

      • 17
        Désap. 19 octobre 2019 à 23:08 / Répondre

        11 – Relis ce que j’ai écrit à tête reposée, tout ce que j’ai écrit et, si besoin, prend des cours d’Histoire.
        Je n’ai as vocation à me justifier pour parer à la spontanéité ou à l’ignorance.

        • 25
          Criton 20 octobre 2019 à 10:55 / Répondre

          confondre la civilisation arabe et la religion musulmane ressort en effet de l’ignorance.
          résumer l’islam au wahhabisme ou au salafisme ressort de l’ignorance.
          assimiler « les arabes » ou les musulmans au terrorisme est une marque de bêtise.
          stigmatiser un groupe humain en tant que groupe humain pour sa culture ou sa religion est une marque de racisme.
          quant à la spontanéité, elle permet le retour du refoulé.Et ce refoulé chez toi est malsain. il conduit à un déni de réalité, sinon tu aurais pris en compte le fait que, parmi les auteurs d’attentats, tous ne sont pas « arabes ». Vois celui de la Préfecture de Police, mais lui était noir. Probablement que les noirs commencent aussi à te courir menu. Et les juifs? et les francs-maçons?
          Tes phrases définitives et réductrices sont écœurantes de beaufisme

          • 29
            Désap. 20 octobre 2019 à 12:54 / Répondre

            25 – et toi désespérant de pauvreté
            qui sont les arabes ? les habitants de la péninsule arabique et personne d’autre
            d’ou viennent le salafisme et le wahhabisme ?
            du pays des Saoude
            qui soutient officiellement ces visions rigoristes et extrémistes de l’Islam ?
            L’Arabie Saoudite.
            je te renvoie l’intégralité de ton procès d’intention parfaitement imbécile.
            Et puis, que connais-tu de la franc-maçonnerie toi, hein ? On t’écoute.

            • 35
              Criton 20 octobre 2019 à 15:27 /

              il ne faut pas affirmer de manière péremptoire ce que l’on connait mal. Les arabes ne désignent pas simplement les habitants de l’Arabie saoudite (on les appelle les saoudiens et non les arabes), mais la communauté de ceux qui parlent l’arabe et / ou se reconnaissent dans la culture arabe (qui ne se résume pas à l’Islam, pas plus que l’Islam ne se réduit aux arabes). Nasser était arabe et il dénonçait le voile. Jean Damascène aussi qui est un Père de l’Eglise.
              Au lieu de prononcer des fatwa aussi idiotes que racistes, tu ferais mieux de te renseigner.
              Quant à ma connaissance de la Maçonnerie, je pense qu’avec un siècle et plus, je ne dois pas être complètement ignorant dans ce domaine. Certainement pas autant que toi qui est le phénix de toutes les loges et obédiences que tu as quitté

  • 2
    réboussié 18 octobre 2019 à 17:43 / Répondre

    Lire la revue Marianne de ce matin , c’est vrai que ce débat sur le voile et même, sur tout vêtement est un peu surréaliste , mais le taureau charge la muleta quelle que soit la couleur d’ailleurs , et on regrette la fin de l’histoire
    ce que je regrette surtout c’est ce blocage sur ce foulard qui n’est fait que pour masquer sans jeu de mot le statut de la femme et j’ai connu ça pendant plus de dix ans comme cadre dans un service social public
    je parle de conflit ou de désaccord au niveau des valeurs , pas des personnes , mais il faut très souvent constater l’emprise culturelle et d’appartenance ….c’est un constat et pas un jugement , la sociologie nous explique très bien le mécanisme , et l’on perd facilement le contact après le mariage par exemple , malgré le travail en commun pendant des années
    j’ai aussi une thèse d’une doctorante tunisienne en psycho sur l’influence du statut de la femme sur l’éducation des enfants mâles ..sujet effleuré une fois dans cette revue Marianne , travail assez significatif ( même traité dans cette thèse du point de vue plutôt pathologique ) et qui se vérifie chez les enfants de mères célibataires bien souvent . ( revue « le journal des psychologues  » )
    bien sur , il faut marcher sur des oeufs en la matière ,et se garder de généraliser donc de stigmatiser et j’ai du mal malgré Facebook à craindre la guerre civile pour demain , mais on mélange facilement les problèmes sociaux , politiques …..René Girard nous bien expliqué l’histoire du bouc émissaire , et ce que je regrette par dessus tout la quasi impossibilité traiter du sujet en loge ,ça se terminerait en pugilat , les stéréotypes habituels et simplistes ,,les insultes même ….en conclusion ? la laïcité ? la tolérance ? on connait du point de vue philosophique , mais s’en tenir aux auteurs anciens , dans nos exposés . j’avais titré ma dernière sur le sujet « fichu foulard » ….mais c’était avant ..
    NB je fais une grande différence entre le communautarisme sectaire et le multiculturalisme , et j’ai appris à la fac l’article premier de la constitution française : république sociale laïque , une et indivisible , donc ceux qui envisagent une partition du territoire …sans violence ???

  • 1
    deriemont 18 octobre 2019 à 15:51 / Répondre

    Je salue la réaction de nos Obédiences. Je crains toutefois que ce communiqué ne soit opportun dans la mesure où il constate un phénomène sans apporter de solution dans le cadre de la loi. La loi de 1905 aurait pu être une loi de séparation des églises et de l’Etat. Elle ne l’a pas été. C’est une loi de compromis entre les églises et l’Etat. Allard, Combes et Clemenceau voulaient une séparation, Briand et Jaurès ont préféré le compromis. Il faut assumer cela. Pour ce qui concerne l’actualité rien n’interdit aux parentes d’élèves et non pas aux «mamans accompagnatrices » de porter le voile. Seules deux dispositions, hors celle qui consisterait à interdire son port dans l’espace public, permettraient de solutionner la question posée. La première serait de rémunérer les accompagnants scolaires les transformant ainsi en auxiliaires et permettant donc de leur imposer la neutralité. L’autre serait d’appliquer à la lettre la loi sur l’interdiction de masquer son visage dans l’espace public. En effet la définition de visage est la suivante : « Le visage est la zone externe de la partie antérieure du crâne de l’être humain, appelée aussi face ou figure. Il se structure autour de zones osseuses abritant plusieurs organes des sens ; il comprend notamment la peau, le menton, la bouche, les lèvres, le philtrum, les dents, le nez, les joues, les yeux, les sourcils, le front, les cheveux et les oreilles. »

    • 14
      NICETTE MICHEL 19 octobre 2019 à 21:07 / Répondre

      Je partage cette position, claire et précise.En effet il suffit d’appliquer les lois de la république sans arrière pensée politicienne…et arrêter de parler pour ne rien dire de concret…Concernant la définition du visage, je la partage totalement, et en tant que DDEN à Reims, je suis actuellement confronté à ce problème dans un conseil d’école, il a qq jours, j’ai demandé à une représentante des parents d’élèves de bien vouloir retirer son hidjab au motif que ce port était en contradiction avec les lois de la République, recouvrant en grande partie son visage et ses épaules ce qu’elle a refusé de faire en affirmant qu’elle en avait le droit. Alors j’ai refusé de siéger à ce conseil.
      En effet, la fiche 22 du VADEMECUM de la Laîcité à l’école précise : « Il ne peut être interdit aux parents d’élèves… élus par leurs pairs de porter des signes d’appartenances religieuse lors de réunion du conseil d’école.
      Mais la fiche 17, conformément à la Loi du 11 octobre 2010 indique : LE VISAGE DOIT ËTRE DECOUVERT, interdisant la dissimulation du visage. Il en est de même pour les parents d’élèves élus par leurs pairs dans les différentes instances.
      Il serait bien de dénoncer cette contradiction entre la Loi du 11 octobre 2010 et les commentaires d’application à vocation réglementaires de la fiche 22. Pour ma part je vais saisir prochainement le Président de la fédération nationales des DDEN. Avec un peu d’humour, l’inspectrice de l’éducation nationale m’a fait parvenir une copie de la fiche 22… mais elle a oublié de porter à ma connaissance la fiche 17… Cherchez l’erreur!
      Ce VADEMECUM est la production du comité des Sages de la Laïcité dont sont membres des militants laïques de grandes qualités : KESSEL, KINTZLER etc…

      • 19
        lazare-lag 20 octobre 2019 à 04:21 / Répondre

        C’est quoi DDEN?
        Idem avec ce Vademecum et les fiches mentionnés. Ce document sort d’où? Il concerne qui? Il s’adresse à qui? Il vise qui? Quel public en a normalement connaissance?
        Et idem encore avec le comité des Sages de la Laïcité, dont ici on ne nous dit rien, ni sur son rôle, ni sur sa création, ni sur son fonctionnement, ni sur son mandat, ni sur sa composition, ni sur les conditions de choix de ses membres.
        Vous les évoquez comme si tout le monde devait savoir ipso facto de quoi il s’agit, en quoi ça consiste, comment ça fonctionne.
        Un peu plus de pédagogie n’affaiblirait pas la démonstration que l’on croit comprendre malgré tout.
        Et que l’on veut bien éventuellement partager, à condition de la bien comprendre.
        Désolé d’avoir à le dire ainsi, mais de mon point de vue, je peux me tromper, je ne suis pas infaillible, votre intervention me semble témoigner d’un certain entre-soi, peut-être professionnel.
        Merci d’éviter d’employer un jargon compréhensible que des seuls initiés ou des seuls habitués des arcanes de l’éducation nationale. Il me semble que cela renforcerait le propos, et l’adhésion recherchée.
        Sinon, je suis d’accord avec vous sur un point: vouloir partager une position claire et précise.

        • 34
          Corinthien 20 octobre 2019 à 14:41 / Répondre

          Une simple recherche internet permet de répondre à plusieurs de tes questions Lazare-Lag : https://www.education.gouv.fr/cid130980/le-conseil-des-sages-de-la-laicite.html
          Sinon, le problème du voile est un point récurrent de notre société depuis quelques décennies. Attention de ne pas tomber dans l’angélisme mais attention aussi à l’utilisation de nos droits et lois pour faire de l’entrisme. Notre Soeur Yvette Roudy, première ministre à avoir été chargée des Droits des femmes, est dans le vrai avec sa réponse à la question du voile : »Je suis contre le voile. Je pense que c’est un entrisme de l’islam dans nos foyers. ». Ceci est une réponse claire et nette.

          • 39
            lazare-lag 20 octobre 2019 à 21:59 / Répondre

            Merci MTCF Corinthien pour cette information.
            Avec celles apportées par Michel ci-après, je peux me documenter à bonne source.
            S’agissant de l’attention que tu souhaites attirer sur une éventuelle chute dans l’angélisme, il me semble qu’il faut savoir aller au delà de ce que peut exprimer notre S:. Yvette Roudy.
            Ses propos sont certes exacts, mais en cette matière délicate, sachons également écouter celles qui ont du subir et/ou qui subissent encore le port du voile.
            De ce fait il est souhaitable de lire, ou relire,par exemple, « Bas les voiles » de Chahdortt Djavann.
            Elle est également l’auteur d’un: « Que pense Allah de l’Europe? » où elle s’inquiète d’une stratégie européenne des islamistes cherchant à peser politiquement sur l’Europe de demain.
            Certes lire – et approuver – Y.Roudy, ou C.Fourest (« Eloge du blasphème »)c’est bien, mais il se trouvera toujours quelqu’un pour dire que n’étant pas issues de la société arabe ou de la religion musulmane, cela affaiblit le propos.
            Critiques difficilement opposables aux frères (biologiques)Ghaleb ou Soheib Bencheikh, ou à Abdennour Bidar, ou à Boualem Sansal, et à bien d’autres évidemment.

        • 36
          NICETTE MICHEL 20 octobre 2019 à 16:25 / Répondre

          Bonjour Mr LAZARE-LAG
          Désolé pour mon manque de pédagogie…mais je ne voulais pas alourdir mon propos par des sources, mais puisque vous m’y invitez;
          1-VADEMECUM LAICITE : file:///C:/Users/miche/Documents/Nouveau%20dossier/Laicite-Vademecum_1194594.pdf
          IN FICHE 17La tenue des parents
          A l’école maternelle, les parents lorsqu’ils amènent les enfants dans la classe ou viennent
          les chercher, peuvent porter les tenues de leur choix. Aucune restriction vestimentaire ne
          s’impose hormis celles de la sécurité (le visage doit être découvert, loi du 11 octobre 2010
          interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public) et de la décence. Il en est de
          même pour les parents d’élèves élus par leurs pairs dans les différentes instances.
          2-DDEN délégué départemental de l’éducation nationale:
          http://www.dden-fed.org/fonction-dden/quest-ce-quun-dden/
          3- Le CONSEIL DES SAGES DE LA LAÏCITE
          https://www.education.gouv.fr/cid130980/le-conseil-des-sages-de-la
          -laïcite.
          INTERVIEW de la Présidente https://www.fnlp.fr/news/553/17/Conseil-des-Sages-de-la-laicite-du-Ministre-Jean-Michel-Blanquer.html

          htmlLOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public

          https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022911670&fastPos=1&fastReqId=1689627571&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte
          Vous y trouverez presque toutes toutes les informations pour répondre à vos questions.Je tiens à vous préciser que je ne suis pas pour une laïcité adjectivée,ouverte, à géométrie variable à la mode des accommodements
          Je reste à votre disposition, si vous le souhaitez.

          • 38
            lazare-lag 20 octobre 2019 à 21:21 / Répondre

            MTCF Michel,
            Merci pour tous ces compléments d’information (tes messages 36 et 37) qui me seront certes bien utiles car bien instructifs pour mieux appréhender ce que peut être la Laïcité en milieu scolaire; étant bien évidemment précisé que ce n’est pas le seul lieu où elle doit s’exercer, bien loin de là, le milieu de l’éducation n’étant qu’un des univers où elle doit s’exercer, qu’un des horizons où tout individu est confronté à une vie sociale.
            Mais, par ailleurs, ils seront également utiles bien au delà de ma seule personne, étant persuadé que je ne devais pas être le seul à me poser le type de questions que j’ai soulevé.
            Par ailleurs, je n’avais pas eu la curiosité dans nos échanges précédents de cliquer sur ton nom et d’accéder ainsi au site qui apparaît immédiatement ensuite.
            Cet accès me confirme ou me conforte dans ce que je subodorais grandement sans en avoir l’absolue certitude, à savoir que la probabilité que tu sois un F:. est renforcée.
            Je burine pour ma part au G.O.D.F. depuis quelques 18 ans.
            Et, en son temps, mes enfants ont bien grandi depuis, j’ai donc été parent d’élèves à la F.C.P.E., siégeant en conseil de classe au collège puis au lycée qu’ils ont fréquenté.
            Et pour le dire de la manière la plus concise et la plus synthétique possible: je ne reconnais vraiment pas – en tout cas à travers cette histoire d’affiche – la F.C.P.E. que j’ai pu connaître…
            J’observe donc qu’en matière de Laïcité, il reste encore beaucoup de travail afin de dissiper les ténèbres,et acquérir de nouvelles Lumières.

      • 37
        MICHEL NICETTE 20 octobre 2019 à 17:53 / Répondre

        En complément de ma communication précédente je rajoute une définition et des photos des voiles par le journal la Croix
        Les différents types de voile islamique
        La Croix le 09/05/2010 à 16:18 Modifié le 13/09/2010 à 14:29

        hidjab. Le mot est formé sur la racine arabe hajaba, qui signifie « cacher ». Ce voile cache les cheveux, les oreilles et le cou, ne laissant voir que l’ovale du visage. Promu par la confrérie islamiste des Frères musulmans, il est souvent complété par une tunique ou un imperméable.

        Le tchador. En Iran, ce vêtement traditionnel est une grande pièce de tissu posée sur la tête, laissant apparaître l’ovale du visage, tenue fermée à l’aide des mains. Dans ce pays, le port d’un foulard sur les cheveux est obligatoire, pas celui du tchador.

        La burqa. À l’origine, vêtement traditionnel des tribus pachtounes en Afghanistan. Ce long voile, bleu ou marron, couvre complètement la tête et le corps, un grillage dissimulant les yeux. Cette tenue est devenue aux yeux du monde le symbole du régime des talibans en Afghanistan, de 1996 à 2001.
        https://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Les-differents-types-de-voile-islamique-_NG_-2010-09-13-551046

        +Le niqab. Dans les pays arabes, voile intégral complété par une étoffe ne laissant apparaître qu’une fente pour les yeux. Il s’est répandu sous l’influence de l’islam wahhabite, qui prédomine en Arabie saoudite.

        Parfois ajouté, le sitar (« rideau », en arabe), d’un tissu plus fin, recouvre même les yeux. En France, seuls le mouvement salafiste (prônant un retour à l’islam des origines) et le Tabligh (prônant un islam littéraliste et piétiste) recommandent le port du voile intégral à leurs fidèles.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut libero. mattis ipsum libero luctus vel, commodo neque. id