GOS 250318

Carcassonne : Le GOS exprime sa compassion

Publié par Géplu
Dans Divers

communiqué du Grand Orient de Suisse du 25 mars 2018

Attaque terroriste de Carcassonne

Le 23 mars 2018, au cours des attaques terroristes de Carcassonne et de Trèbes, le Lieutenant-Colonel de Gendarmerie Arnaud Beltrame a sacrifié sa vie pour sauver des innocents. C’était un franc-maçon de la Grand Loge de France, c’était surtout un être humain exemplaire, auquel il serait malvenu que nous nous comparions seulement par commune appartenance, l’héroïsme étant partagé, bien entendu, par toute personne de bien.

Ce geste lumineux a une portée symbolique forte, qui suscite émotion et détermination. Arnaud Beltrame a fait don de ce qu’il avait de plus précieux, sa propre existence, pour que l’altruisme progresse sur l’égocentrisme, l’humanisme sur la barbarie, les Lumières sur l’obscurantisme, idéaux qui sont au coeur de notre démarche. Notre Frère Arnaud, nous a aussi montré que notre vie n’a de sens que par l’engagement, au service de l’homme et de l’humanité, et que l’idéal auquel nous adhérons, est celui d’une fraternité universelle. Nous pensons également à cette occasion aux autres victimes innocentes de cette terrible journée, qui ont eu le malheur de croiser l’aveuglement du fanatisme.

Au nom du Grand Orient de Suisse, j’exprime notre soutien chaleureux et fraternel, à tous les Frères de la Grande Loge de France, et à son Grand Maître Philippe Charuel. J’adresse aussi nos sincères condoléances à tous les proches des victimes qui sont affectés. Honneur au Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame dont l’abnégation nous servira d’exemple. Fraternelle admiration pour le franc-maçon qui a su accomplir par les actes le verbe. Compassion pour tous ceux dont la vie a été infléchie par cette tragédie. Nous sommes de tout coeur avec vous.

Ne perdons pas espoir en un monde plus juste et plus éclairé.

Alexandre Rauzy,
Grand Maître du Grand Orient de Suisse

Le texte du communiqué : Communiqué, GOS,23_03_2018

lundi 26 mars 2018

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif