Crise de la nation mexicaine et accusations par un « leader » Franc-Maçon

Publié par Jiri Pragman

Dans le Diario del Istmo du 4 septembre 2009, un article Crisis de Nación, legado de priistas: Masonería (Crise de la Nation, l’héritage du PRI : Franc-Maçonnerie), il est fait état de la position du de la Franc-Maçonnerie à Veracruz qui a accusé de mauvaise gouvernance le PRI (Parti révolutionnaire institutionnel) au pouvoir jusqu’en 2000. Il a stigmatisé ses erreurs qui continuent d’affecter la société mexicaine et dénoncé la corruption.

L’article donne le nom de ce leader : Julio Jaramillo. Ne s’agirait-il pas d’une confusion entre Julio Alfredo Jaramillo Laurido, le chanteur équatorien, le « rossignol d’Amérique », et Arturo Jaramillo Palomino, délégué de Veracruz au Supremo Consejo de México ?

dimanche 6 septembre 2009
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif