De Midi à Minuit, quelques poèmes de Fraternité, 3

Publié par Géplu
Dans Divers

Etre franc-maçon ou habiter poétiquement le monde

.
Comme l’écrivait il y a deux siècles le poète Holderlin, il n’y a qu’une façon de vivre c’est d’habiter le monde poétiquement. Vivre poétiquement c’est retrouver la capacité à l’étonnement, fondement de la philosophie, et à l’émerveillement, source de la poésie qu’a naturellement l’enfant.
En nous invitant à faire un pas de coté pour appréhender le réel sous les autres faces que celles de l’apparence, la franc-maçonnerie ne serait-elle pas une invitation à vivre poétiquement ?
C’est ce que pense Jacques Viallebesset et ce que suggèrent certains de ses poèmes. Il a accepté de nous en offrir quelques uns, dans lequel le lien avec la franc-maçonnerie est assez transparent. Profitez-en sans retenue.

 

Apprendre

Ici seulement tout est vraiment symbole
C’est entendu je ne sais ni lire ni écrire
Et si nul ne se connait totalement tant
Qu’il n’a pas souffert je me connais pleinement
Car j’ai descendu la spirale jusqu’au fond
Mais je sais déchiffrer le sens de la vraie vie
C’est entendu moi je ne sais pas construire seul
Même si j’ai les plans n’ayant comme seule raison
Pour le faire qu’une femme à rencontrer et aimer
Mais la truelle de mes mains peut bâtir un foyer
Autour d’elle plus solide que les maisons de pierre
C’est entendu j’ai tourné en rond jusqu’à m’enivrer
Bien que je sache les marches de l’escalier vertical
Mais le labyrinthe du jeu de l’oie un pas en avant
Puis deux en arrière en a fini de m’occuper
A tout prendre ne vous en déplaise j’ai préféré
Monter sur un fil blanc danser seul sans filet
Au risque de tomber sans pouvoir me relever
Sur le damier de ce triste monde en trompe-l’œil
Et c’est avec la veuve que je veux enfin jouer
Sérieusement comme seuls savent le faire ceux- là
Qui n’ont pas étouffé en eux leur cœur d’enfant
A la marelle à cloche-pied de la terre au ciel
Apprendre dites-vous mais comprendre le pouvez-vous.

Apprendre est extrait du recueil CE QUI EST EPARS paru chez Recours au poème éditeurs.
Voir aussi le site de Jacques Viallebesset L’atelier de Poètes.

dimanche 17 mai 2020

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif