De midi à minuit, quelques poèmes de fraternité, 5

Publié par Géplu
Dans Divers

Etre franc-maçon ou habiter poétiquement le monde

.
Comme l’écrivait il y a deux siècles le poète Holderlin, il n’y a qu’une façon de vivre c’est d’habiter le monde poétiquement. Vivre poétiquement c’est retrouver la capacité à l’étonnement, fondement de la philosophie, et à l’émerveillement, source de la poésie qu’a naturellement l’enfant.
En nous invitant à faire un pas de coté pour appréhender le réel sous les autres faces que celles de l’apparence, la franc-maçonnerie ne serait-elle pas une invitation à vivre poétiquement ?
C’est ce que pense Jacques Viallebesset et ce que suggèrent certains de ses poèmes. Il a accepté de nous en offrir quelques uns, dans lequel le lien avec la franc-maçonnerie est assez transparent. Profitez-en sans retenue.

 

Initiation à l’amour

L’oiseau de vérité s’est envolé au vent
Mais l’image de mon étoile émarge en moi
Comme un rien de conscience blotti dans ma nuit
Entre Orient et Occident luit l’étoile polaire
Je m’en retourne vers le centre du labyrinthe
Pour mourir et revivre au tombeau de mon cœur
Je vais portant dans mes bras un coffre secret
Vaisseau pour partir au dessus des abîmes du temps
J’ai traversé le miroir dont une face tue
Et l’autre fait renaître dans une plus haute lumière
J’ai trouvé sous l’aile d’un phénix né de ses cendres
Une lueur sortant par soi-même des ténèbres
Et la parole neuve et pure par elle engendrée
La vie et la mort s’entrelacent dans une tresse
Jamais rien de vrai ne meurt l’Amour est vivant
Je ne suis qu’un homme porteur d’un humble trésor
Marchant à la rencontre du soleil levant.

L’initiation à l’amour est extrait du recueil CE QUI EST EPARS paru chez Recours au poème éditeurs.
Voir aussi le site de Jacques Viallebesset L’atelier de Poètes.

dimanche 31 mai 2020
  • 2
    NEGRIER
    31 mai 2020 à 07:47 / Répondre

    Non : l’étonnement qui fonde la philosophie n’était pas l’émerveillement enfantin prétendument source de poésie. Relisez le Théétète de Platon en son intégralité et non en extrayant la phrase de 155 d hors de l’ensemble de son contexte qui met en évidence un fait bien connu de tous ceux qui en ont l’expérience et qui dessine une constellation composée de cinq et même six éléments articulés dialectiquement les uns aux autres et où « l’étonnement » n’est que l’un d’entre eux, en dehors desquels il cesse d’être source de philosophie et de poésie. Chez Platon la vraie poésie n’émane pas d’un émerveillement-étonnement enfantin.

    • 3
      Jacques Viallebesset
      31 mai 2020 à 10:10 / Répondre

      Je n’ai pas écrit que l’étonnement qui fonde la philosophie est l’émerveillement. La phrase est : « retrouver la capacité à l’étonnement, fondement de la philosophie ET à l’émerveillement ». Le ET distingue me semble-t-il les deux notions. Vous parlez d’un « émerveillement-étonnement » là où je les distingue.
      Pur le reste, c’est-à-dire le fond, je pense avoir correctement lu non seulement « l’étonnement philosophique » de Jeanne Hersch ainsi que Platon ….

  • 1
    Anwen
    31 mai 2020 à 07:29 / Répondre

    Permettez, en guise de poésie, cet extrait de l’oraison ésotérisme adressé à Marie de Emile-Jules Grillot de Givry :
    « Sublimez les intelligences, élevez les cœurs, confondez les négateurs et les impies, haussez le niveau moral des foules jusqu’à la perception du Mystère en ouvrant leurs yeux à l’harmonie des Formes et à l’esthétique du Nombre, afin que tous puissent participer à la communion de l’infini ; purifiez surtout le monde des trivialités, des vulgarités et des laideurs qui l’envahissent de toutes parts et nous offusquent à chaque pas dans la vie, et faites que l’humanité toute entière devienne semblable aux privilégiés de Votre amour, à ceux qui, ayant vu plus loin que le formel, ont ressenti sur terre le prélude de la béatitude éternelle. »

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif