Droite française et Francs-Maçons

Publié par Jiri Pragman

La couverture du numéro du 7 mai 2009 est barrée du titre La droite et les francs-maçons ! Ce n’est pas un hebdomadaire d’information français classique qui nous sort une variante de son marronnier mais bien Valeurs actuelles.

L’article lui-même porte en sous-titre : A l’UMP comme au Front national. En fait, il s’agit d’une nouvelle interview de la journaliste du Point Sophie Coignard, auteure de Un état dans l’état.

mercredi 6 mai 2009
Étiquettes : ,
  • 2
    Fox7ans
    8 mai 2009 à 13:51 / Répondre

    Mais au fait, cette Coignard fait une très bonne affaire commerciale avec son bouquin. N’aurait-elle pas bénéficier de quelques appuis maçonniques pour y parvenir ?

    Coignard dénonce la FM. C’est une excellente méthode pour faire croire qu’elle en est pas. D’ailleurs, qd on lui demande si elle « en est », elle répond non, c’est bien la preuve qu’elle est maçonne et qu’elle a juré de ne pas le dire.

    Fox357, qui préfère en rire

  • 1
    Apprenti63
    7 mai 2009 à 21:53 / Répondre

    Et nous entendons à nouveau le même refrain sur les réseaux maçonniques, les appuis qui propulsent des politiques sur le devant de la scène, le noyautage de pans entiers de l’économie par des francs-maçons…
    Dérivatif bien pratique, qui évite de poser les vraies questions sur la faillite morale et sociale du système capitaliste néolibéral!
    Sophie Coignard est bien obligée de nuancer son propos (je ne dis pas que Copée ne serait pas arrivé là où il est sans l’appui d’un Frère, je souligne que le pouvoir d’influence des FM n’est plus le même que sous la troisième république…), mais le doute subsiste et diffuse tel un poison pernicieux.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif