Trump Union

Dure, dure, l’Union…

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 14 novembre 2017
Étiquettes : , ,
  • 5
    Roby
    2 juin 2019 à 20:30 / Répondre

    La réaction de nos concitoyens à l’égard de Trump est surprenante et surtout absolument irrationnelle, Nous surveillons les faits et gestes du président des E-U, alors que nous sommes dans l’incapacité totale de conserver une ligne politique efficace pour gérer notre opinion et choisir correctement nos hommes politiques… J’ai quelque expérience de vécu aux E-U. ces gens-là ne se permettent pas de juger nos élus, et encore moins d’émettre des banalités sorties de je ne sais quelle raison, si nos CHAMPIONS politiques pouvaient déjà ramener le chômage à un taux équivalent aux résultats de D.T. On pourra commencer à le couvrir de ridicule…

    • 6
      lazare-lag
      2 juin 2019 à 21:51 / Répondre

      Pourquoi l’attitude de nos concitoyens est-elle « surprenante », de votre point de vue s’entend?
      Parce que vous vous placez uniquement sur un terrain économique (résultats du taux de chômage par exemple).
      Ce qui est le plus détestable chez Trump c’est son comportement humain.
      Qu’il soit riche et transpire le fric, personnellement ça m’indiffère totalement. Qu’il soit suffisant, arrogant, inélégant, notamment avec les femmes, un manque de classe totalement criant, c’est ça qui semble, vous, ne pas vous « surprendre »(sic) ni vous émouvoir.
      En quoi est-ce « irrationnel »(re-sic) de ne pas supporter l’impolitesse, le manque de courtoisie, la vulgarité, la grossièreté?
      Vous trouvez normal, pour ne parler que de Républicains (américains) qu’on en soit à regretter Georges Bush junior, qui pourtant n’était pas quelqu’un de franchement brillant, et moqué jusque dans ces propres rangs?
      Je ne sais pas si vous êtes franc-maçon ou pas, ce n’est d’ailleurs pas important de le savoir, mais nous francs-maçons ne le sommes pas par hasard (et ce quelles que puissent être nos options politiques: ne pas tomber dans la caricature facile où tous les F.M. de France seraient de gauche, ce serait une erreur).
      Pour nous, quelle que puisse être l’obédience de rattachement, nous sommes assez sensibles à des valeurs d’humanisme, à un respect des autres comme de soi-même et, grosso modo, aux valeurs de Liberté, Egalité et Fraternité.
      Sans oublier que nous attachons une importance fondamentale à la Laïcité.
      Ce n’est pas faire injure à Trump que de constater qu’il est totalement étranger au commencement de l’esquisse de l’ombre d’un soupçon de l’idée d’Humanisme.
      Son comportement est plus proche du caniveau que du haut niveau, ce n’est même pas un point de vue personnel, c’est ce qui transparait à longueur de déclarations de ses propres gestes ou propos.
      C’est tout, c’est un fait constaté, avéré.
      Le nier c’est ça qui serait « surprenant » et « irationnel »
      Et penser qu’un tel goret irrespectueux de tous et de toutes est à la tête de l’état le plus puissant est quand même assez saumâtre.
      Pourquoi tant de démissions dans son propre entourage politique?
      Car il n’y a pas que dans le camp des Démocrates qu’on s’en plaint.
      Et maintenant ça commence à faire beaucoup.
      En plus, et là c’est un point de vue purement personnel, on ne dirige pas un pays avec des tweets de moins de 100 mots.
      Cela prouve qu’on peut être couvert de fric, et diriger un pays comme les E.U.A.N. sans avoir lu quinze livres dans son existence, et faire ainsi preuve d’une inculture coupable et manifeste.
      Heureusement qu’on ne juge pas de la civilisation américaine uniquement à travers son président actuel, sinon il y aurait la tentation, il est vrai un peu facile, de penser que les Etats-Unis ne sont pas une civilisation.
      Et enfin, Trump réussit le tour de force de faire honte au moins aux vingt derniers Présidents des Etats-Unis, (Républicains comme Démocrates)et il aura beau faire à aucun des vingt, il n’arrivera à la cheville.
      Mais à part ça, si à vous il vous plaît…
      J’ajouterai, ça a été dit sur une chaîne ou une radio après les résultats des dernières élections européennes, que le truc en politique pour réussir ce n’est pas d’être bon ou mauvais c’est d’être désirable.
      De mon point de vue il est peut-être bon et/ou désirable pour un certain type d’électeurs américains, mais je ne lui confierai certainement pas l’éducation de mes enfants, j’ai pour eux d’autres ambitions que la vulgarité, fût-elle présidentielle.

    • 7
      Jean_de_Mazargues
      2 juin 2019 à 22:10 / Répondre

      Vous représentez D. Trump en France ?

  • 3
    Roby
    2 juin 2019 à 17:29 / Répondre

    Roby_
    Allons, quand allons-nous cesser de nous acharner sur Donald Trump ?
    Je croyais que nous étions tolérants???

    • 4
      lazare-lag
      2 juin 2019 à 20:26 / Répondre

      Ben, justement sur ce site il me semble que la dernière fois qu’on a parlé de Trump c’était avec cet article du 14 novembre 2017.
      Soit il y a 18 mois et 1/2, si je ne m’abuse.
      Donc on ne peut pas vraiment parler d’acharnement ici, sur Hiram.be, à l’égard de Donald Trump.
      C’est dire combien on le considère comme personnalité secondaire sans grand intérêt.
      Rendons gloire à Géplu de ne pas venir polluer ces colonnes avec la présence fréquente de Trump, on doit déjà assez supporter par ailleurs sur les medias.
      Au passage, parler de Donald Trump le jour où disparaît le philosophe Michel Serres, c’est curieux de parler d’un vivant secondaire, fût-il président des USA, quand décède une personnalité de premier plan.

      • 8
        papyli
        5 juin 2019 à 08:31 / Répondre

        je plussoie

  • 2
    Daniel MONNOYE
    9 mars 2019 à 18:37 / Répondre

    …. mais ce qui est sûr, c’est qu’il a une vue très courte

  • 1
    papyli
    22 novembre 2017 à 09:26 / Répondre

    le président des EU est pourtant censé avoir le bras long?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous