« En selle » pour diriger le GODF

Publié par Géplu

Le journal Le Parisien, édition Val d’Oise et en locale de Méry-sur-Oise, vient de faire ce 24 février un élogieux article sur Georges Sérignac, qui vient d’accéder à la notoriété avec son élection à la grande maîtrise du Grand Orient de France, « à la grande surprise de ses patients et de ses amis qui ont découvert à cette occasion son engagement maçonnique ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.

jeudi 25 février 2021
  • 1
    Benjamin Rathery
    25 février 2021 à 07:35 / Répondre

    Le Grand-Maître est élu CHAQUE ANNEE par les Conseillers de l’Ordre renouvelés par tiers tous les ans.
    Que le Grand-Maître déclare à la presse qu’il est élu pour trois ans est donc quelque peu présomptueux , à moins qu’il considère que les élections ne sont qu’une simple formalité!?
    Le cavalier qu’il est ne sait-il pas qu’on franchit les obstacles les uns après les autres ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous