Franc-Maçonnerie et pouvoir

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 9 juillet 2012
Étiquettes : , , , ,
  • 10
    français.com
    11 juillet 2012 à 09:00 / Répondre

    la relation directe franc-maçonnerie/politique…
    Il suffit d’écouter la vidéo, les propos d’un ancien franc-maçons, désenchaté qui a écrit le livre « Franc-Maçon ‘désenchanté ». C’est un peu au dessus, sur ce même blog!
    Ah la démégogie franc-maçonne!

  • 9
    Nestor
    9 juillet 2012 à 22:33 / Répondre

    Modeste correction.
    Non pas faire « la passe », il y a sans doute encore des établissements dévolus à l’usage ; mais faire « l’impasse »…
    Lapsus calami ?

  • 8
    luciole
    9 juillet 2012 à 21:42 / Répondre

    A l’attention des distraits, ce Monsieur a déjà pondu cette prose il y a plusieurs mois,texto!
    Laissons le à ses délires.Chiffres bidons,procès d’intention,manque de sérieux et de preuves,vous en voulez davantage?

  • 7
    Le Chien
    9 juillet 2012 à 19:29 / Répondre

    Y en a qui ne se sont pas remis du régime de Vichy et sa belle propagande… Entre les fachos et les islamistes exarcerbés, on est bien ! Viv’ment les vacances, tiens !… et vive les franc-maçons ; non mais !

  • 6
    Jiri Pragman
    9 juillet 2012 à 18:13 / Répondre

    Mon Dieu, ça c’est une preuve ! Parce que certaines Loges parisiennes d’une Obédience trouvent utiles d’inviter des présidentiables (ce qui est loin de plaire à tous les Maçons), nous sommes les maîtres du monde.

  • 5
    ledou daniel
    9 juillet 2012 à 17:42 / Répondre

    Une société secrète au plus haut niveau de notre République

    Savez-vous qu’une société secrète est installée légalement au parlement et au sénat Français… cette société secrète, c’est la « FRATERNELLE PARLEMENTAIRE ».
    Elle regroupe les francs-maçons, toutes obédiences confondues, qui le souhaitent, élus du parlement et du Sénat.
    Ce qu’il faut savoir:
    * Officiellement, les loges maçonniques ne feraient pas de politique… Elles seraient des sociétés philosophiques… Mon oeil!
    mensonge! Démagogie!
    C’est leur fond de commerce…
    * Les fraternelles ne sont pas reconnues par les obédiences et sont même critiquées par la plupart de celles-ci comme étant des « organisations affairistes »… et pourtant aucun franc-maçon n’est radié lorsqu’il en fait partie!
    Bien au contraire, de nombreux textes de lois sont régulièrement proposés, arrangés, en secret par les francs-maçons, validant l’idéologie franc-maçonne, les intérêts des nantis francs-maçons, ensuite validés par la fraternelle parlementaire puis finalement par le parlement et l’assemblée!
    Notre République Française, c’est une société à deux vitesse, celle du peuple et celle des francs-maçons.
    La pensée unique, le partage des pouvoirs exclusif entre deux partis politiques, les petits arrangements entre frères francs-maçons de tous bords, ce sont des idées et des pratiques inacceptables issues de l’histoire de France, dominée par la franc-maçonnerie, cette société secrète, permettant à cette soi-disant élite secrète, ce corps dit intermédiaire, de dominer le peuple!
    Quand s’arrêtera donc cet apartheid Français organisé par la franc-maçonnerie?
    Sommes-nous encore obligé, aujourd’hui, de dépendre de sociétés secrètes pour définir notre avenir politique? Malheureusement, OUI!
    La preuve en a été faite par la convocation officielle des « présidentiables » par la franc-maçonnerie, qui ont bien sûr, tous accepté la convocation!

  • 4
    zionist
    9 juillet 2012 à 16:47 / Répondre

    arrete s’il vous plait avec voter conerier style « la franc-maconerie ne fait pas la politique ». Il faut etre schitzophrene pour faire les constants pareille!

  • 3
    ledou daniel
    9 juillet 2012 à 11:56 / Répondre

    à Makhno
    Vous écrivez:
    « Ceux-ci se battent pour que des gens comme vous puissent s’exprimer en toute liberté » …en accaparant tous les pouvoirs et créant un apartheid en France!
    C’est ça votre idée de la Démocratie?

  • 2
    Makhno
    9 juillet 2012 à 10:56 / Répondre

    C’est la proclamation d’un ignare total, la Franc-Maçonnerie est une idée trans-courant qui dépasse les clivages, il y a autant de Franc-maçons à « gauche » qu’à « droite », comme votre copain Gilbert Collart, avocat à la télé et au parlement. Ceux-ci se battent pour que des gens comme vous puissent s’exprimer en toute liberté, même pour dire des bêtises.

  • 1
    ledou daniel
    9 juillet 2012 à 08:36 / Répondre

    8 francs-maçons dans le gouvernement Hollande.
    C’est moins de francs-maçons que dans celui du dernier gouvernement Sarkosy, au nombre de 13…
    Petite explication, plus de femmes dans le gouvernement « Hollande » que « Sarkosy »…
    Plus de 300 francs-maçons dans la « fraternité parlementaire » sous Sarkosy…
    en oubliant ceux qui cachent leur appartenance…
    Ca fait des pourcentages de franc-maçon dans nos structures politiques sans commune mesure avec la moyenne en France de 1 franc-maçon pour 450 habitants!
    Et la franc-maçonnerie ne ferait pas de politique!
    ou alors ce sont les politiciens qui sont attirés les sectes, par la franc-maçonnerie! Curieux!
    On peut donc légitimement s’interroger, s’inquiéter sur l’existence de cette société secrète en France, de la relation évidente entre la politique et la franc-maçonnerie, de cet état dans notre état, de cette pseudo-religion, de cette secte dans notre République, et de l’apartheid qu‘elle crée.
    Voici une définition de la Franc-maçonnerie:
    « La franc-maçonnerie est une organisation secrète pseudo mystique, d’intérêts collectifs et individuels de ses membres, pratiquant à ces fins l’infiltration discrète, secrète des structures politiques, économiques, sociales, etc. dont le but est de promouvoir, d’assoir la supériorité, l’autorité, la domination, dans tous les domaines, d’une caste, d’une soi-disant élite auto-sélectionnée, sur tous les autres individus des sociétés n‘en faisant pas partie. ».

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous