Franc-Maçonnerie, sciences naturelles et surnaturel

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 26 août 2008
  • 6
    vincent
    27 août 2008 à 13h45 / Répondre

    D’accord avec toi Jacques : il est essentiel de pouvoir exprimer ses préjugés (tout le monde en a) pour pouvoir les amadouer ou les dissoudre. C’est pourquoi la liberté d’expression et de respect de l’autre est si importante en loge.

    D’accord aussi avec toi pour dire qu’un fait est un fait. MAIS il ne faut pas confondre fait et interprétation du dit fait !!! Pour un fait, il peut y avoir une multitude d’interprétations (d’ailleurs c’est la base même du symbolisme) qui peuvent vivre toutes ensembles même si elles sont parfois contradictoires (ça permet d’éviter le dogmatisme d’ailleurs)..

  • 5
    un.cherchant
    27 août 2008 à 10h57 / Répondre

    (…),
    à propos de sciences,
    Je vous souhaite une bonne lecture du texte qui se trouve à cette adresse:
    http://www.ledifice.net/7045-2.html
    avec mes bien fraternelles tri-bises.

  • 4
    Jacques Cécius
    27 août 2008 à 9h49 / Répondre

    Il n’empêche, cher Yvca, qu’un fait reste un fait et qu’Ashmole assista à deux Tenues !
    Quant à l’alchimie je ne rigole pas, comme certains, je ne m’intéresse pas, c’est autre chose. Mais n’est-elle pas un refuge douillet pour certains ? Peut-être… Tu remarqueras ma prudence. Cette fois on ne pourra pas m’accuser d’employer « des formules à l’emporte-pièces » !
    Rassure-toi, moi aussi je suis en recherches depuis mon adolescence, mais cela n’empêche pas d’avoir des opinions, quitte à les laisser tomber lorsqu’on se rend compte de ce que le chemin pris n’était pas le bon.

  • 3
    yvca
    26 août 2008 à 16h57 / Répondre

    A Vincent,

    Merci pour ton commentaire qui me paraît Maçonnique, autrement dit en recherche
    et non pas en affirmations ou dénégations . . .
    Après quelques décénies de vol (Maçonnique), je puis affirmer une seule chose ! ! !
    C’est que je suis toujours en recherche et c’est ,peut’ètre, la seule chose qui me
    fasse avancer. . .

  • 2
    vincent
    26 août 2008 à 13h36 / Répondre

    Je ne suis pas du tout spécialiste en alchimie… Mais je lui trouve un parfum existentiel très essentiel à la vie maçonnique… Certains de mes frères & soeurs sont versés dans l’alchimie, mais n’osent pas trop se découvrir par crainte d’être mal compris par, voire d’agacer des frères ou soeurs, disons, plus rationalistes ! Dommage pour la tolérance …

    Personnellement je n’ai souvent pas besoin de croire ou ne pas croire en quelque chose dont je n’ai pas de preuve. Je laisse vivre et ouverte ma curiosité en me disant qu’il y toujours de bonnes choses à prendre pour saisir (et non seulement compendre) une réalité toujours complexe et changeante…

    En plus l’alchimie est truffée de symbole, ce qui en fait un bel outil pour un maçon… Peut-être bien qu’Asmole n’était pas dans la bonne obédience ?

  • 1
    Jacques Cécius
    26 août 2008 à 7h57 / Répondre

    Asmole fut certes maçon. Il assista, c’était bien la moindre des choses, à la cérémonie d’acceptation, ensuite à une Tenue et puis… ayant compris qu’il n’y avait aucun lien entre alchimie et maçonnerie il ne reparu plus en loge.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous