Fraternité Emploi

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 19 février 2011
Étiquettes : , , ,
  • 14
    DJON
    16 décembre 2014 à 12h12 / Répondre

    je souhaiterais m’inscrire dans l’association solidarité emploi au sein du G.O

  • 13
    JB97432
    9 septembre 2014 à 6h53 / Répondre

    Bonjour,
    je souhaiterait juste savoir comment faire pour s’inscrire à fraternité emploi svp?

    3Merci

  • 12
    Baptiste
    24 février 2011 à 11h24 / Répondre

    Surpris par cette initiative limite communautariste. Les Freres du GODF, qui se veulent maintenant être un « corps intermédiaire de la République » ne pourraient-ils pas plutôt injecter cet argent et ces efforts dans Pôle Emploi, qui va de plus en plus mal ?

  • 11
    louis
    23 février 2011 à 13h55 / Répondre

    Koch fait du médiatique facile à n’importe quel prix – il n’a rien d’autre, donc à se mettre sous la dent ?

    cette solidarité de pacotille qui existe depuis trente ans et qui ne résiste pas à l’affairisme qui règne dans beaucoup de loges est d’une très grande inéfficcacité.

    il serait intéressant de se demander pourqouoi elle perdure dans ces conditions.

    toujours flatté d’être considéré comme un « marronier » parmi d’autres, par les journalistes.

  • 10
    Jiri Pragman
    20 février 2011 à 10h48 / Répondre

    Koch affirme qu’il jette de « La Lumière » sur ce qui demeure caché ou camouflé, confidentiel ou discret. C’est vrai que les termes « foire aux jobs », « réseau » vont encore en exciter plus d’un. On attend de voir si le prochain dossier de Sophie Coignard intègrera cette information. Par ailleurs, on peut se demander s’il faut jeter la pierre au profane Koch ou plutôt à celui qui a trouvé utile de lui faire passer un document interne au GODF.

  • 9
    Kalilooela
    20 février 2011 à 10h42 / Répondre

    « Tout ça n’est qu’un effet médiatique répondant à un besoin de paraître. « 
    Si je relis avec attention l’article de Jiri, il m’apparaît que c’est François Koch et pas les obédiences qui parle de ce site. Je doute que le but de F.K. soit de besoin d’offrir une couverture médiatique à un organisme interne à la maçonnerie.
    « Un recrutement se fait sur compétences et non sur copinage. « . Mon expérience personnelle m’a prouvé que 1/ la compétence n’a souvent rien à voir dans un recrutement (mais la capacité à accepter des conditions d’embauche lamentable et l’inexpérience professionnelle si), 2/ les embauches se font de plus en plus par relations (forme civile du copinage).
    D’autre part, et toujours dans la rubrique témoignage, j’ai eu l’occasion de demander l’assistance de ce genre d’organisme (l’équivalent à l’époque) quand j’étais dans une obédience dont je m’interdis ici de citer le nom mais dont la régularité de fait aucun doute :). Son efficacité ne peut être jugée, puisque les papiers et différentes formalités ont pris tellement de temps pour démarrer (8 mois à peu près), que ma procédure de démission (pas liée à ça, je le précise), était déjà en marche et a mis de fait beaucoup moins de temps. En revanche, les arrangements entre amis nantis, accords politiques pour des emplois municipaux (ump de préférence), renvois d’ascenceur et autres joyeusetés fleurissaient avec force et vigueur.
    La vérité est que à ce moment là et en cet endroit là, la loge dans laquelle j’étais et celles que j’ai visitées (en interne, il est interdit d’aller visiter des loges d’autres obédiences) tenaient plus du rassemblement de copains de la haute, ou d’un rotary de bourgeoisie de banlieue qu’autre chose.
    D’autre part, l’expérience (toujours elle) m’a appris qu’il en va du travail comme du sexe : jamais dans la chapelle et encore moins dans le diocèse. J’évite donc de faire jouer mes relations maçonniques (si j’en ai) pour valoriser ma carrière salariée (morte de toute façon à l’heure qu’il est).
    Pour finir, ce type d’organisme est interne aux obédiences, « très discret » comme le dit Jiri, et, vu les chiffres qui sont annoncés, peu utiles ou efficaces.

  • 8
    baisdesanges01
    20 février 2011 à 10h06 / Répondre

    Je connais fratenite-emploi.
    C’est un site conçu et administré par des bénévoles à l’attention des associations de solidarité emploi qui s’efforcent d’aider des hommes et des femmes, pas obligatoirement maçons, à entrer ou à revenir dans le monde du travail.
    Une association de solidarité emploi s’administre librement et juge de l’opportunité d’aider tel ou tel demandeur comme le font toutes les organisations.
    Les maçons aident des chômeurs qui ne sont pas obligatoirement francs- maçons mais qui se sont adressés à quelqu’un qui connaît une ASE.
    fraternite-emploi apporte ainsi sa contribution à la lutte contre le fléau du chômage et déjà des résultats positifs ont été enregistrés.
    Toujours beaucoup (trop) de passion quand la maçonnerie s’extériorise, mais finalement, la seul chose qui compte pour le chômeur est son retour à l’emploi.
    Le reste n’alimente que des blogs et est bien dérisoire.

  • 7
    Mathieu
    19 février 2011 à 20h40 / Répondre

    Comme si c’était le seul réseau d’emploi « spécialisé » existant ! Quid des abonnés à Viadeo, Linkedin …
    Pourquoi toujours mettre en exergue la moindre action menées par des FM ? Sous ses dehors avenant quand il est sur un plateau en compagnie d’Alalin, Bauer, M Koch tiens peut être plus de l’anti-maçonnisme que de l’info objective.
    A quand un blog ou un site commun à Koch et Coignard ? Dédicacé à Léo Taxil?

  • 6
    Pacôme
    19 février 2011 à 19h34 / Répondre

    C’est un peu la mode du moment : en accès privé, sur le site GLNF, j’y ai vu fleurir pareil « objet ». Personnellement, je n’apprécie pas.

  • 5
    EMEREK
    19 février 2011 à 18h29 / Répondre

    Le problème avec les articles de Koch ,c’est cette volonté de « chercher des crosses » là où il n’y en a pas ….il faut bien faire du sensationnel….et asseoir sa notoriété …..
    Partant d’une « Publi-Information »(adressée à Koch) du GODF qui souhaite faire la promotion médiatique de son système d’aide à l’emploi,on en arrive à des sous-entendus suspects …..

    -La GLDF fait bande à part…pourquoi ???
    -Il y a une concurence entre les deux systèmes, qui va gagner? la GLDF perdra certainement…..

    Mais en fait Koch ne nous aime pas et exploite toute situation pour semer la Zizanie …
    En langue picarde ,on qualifierait cette personne de « metteux d’fu et fouteux d’brun « 

    Car enfin ,le but ultime et éminemment louable,c’est d’aider à l’emploi….. Point barre….
    Toutes les initiatives sont les bienvenues ,d’où qu’elles viennent…sans tomber dans le népotisme .
    NB :La FM n’est pas le seul système d’aide à l’emploi privé (Cf écoles de commerce)…

  • 4
    Ronan
    19 février 2011 à 18h17 / Répondre

    (modéré pour mise en cause d’un intervenant)

    Mais ce qui est fort, c’est qu’il parvient chaque fois à surprendre par sa capacité à la surenchère dans la mauvaise foi. Un talent, je vous dit… Que le GADLU nous le conserve longtemps en bonne santé.

    Plus sérieusement, il ne me viendrait pas à l’idée d’embaucher un frangin ou une frangine sur un critère aussi farfelu que son appartenance à l’Ordre. Et, même à compétence égale, au choix entre un frère et un profane, il y a gros à parier que j’y regarderais à deux fois avant d’opter pour le maçon : rien de plus antinomique que l’amitié et le boulot. Alors. la fraternité et le job, hein…
    Bref, côté recherche de travail, la maçonnerie n’a jamais fait preuve d’une grande efficacité. Espérons simplement que le nouveau système permettra à des hommes et des femmes compétents et sérieux de disposer d’une vitrine pour faire valoir leur savoir-faire. On verra à l’usage, comme on verra ce que feront les frères de la GLDF entre leur propre dispositif-emploi et la nouvelle proposition.

  • 3
    chatlibre
    19 février 2011 à 18h07 / Répondre

    inapperçue => inaperçue (le commentaire peut évidemment ne pas être publié ou supprimé après lecture)

  • 2
    JB31
    19 février 2011 à 16h54 / Répondre

    Tout ça n’est qu’un effet médiatique répondant à un besoin de paraître.
    Un recrutement se fait sur compétences et non sur copinage.
    Cette annonce vise tout simplement à satisfaire ceux qui se satisfont des bons sentiments.
    Quel effet de cet annonce ?
    Usage interne et bonne conscience !
    C’est nul.

  • 1
    jacques
    19 février 2011 à 15h14 / Répondre

    Bravo au GODF, belle inniciative a etrendre aux d’autres obediences ,cette forme de fraternité ne peut etre que benefique pour les freres et les soeurs. (…)

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous