Georges Voileau

Georges Voileau réélu GMN du Droit Humain

Publié par Géplu
Dans Divers

Le 5 septembre 2020, le conseil d’administration de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN a réélu Georges Voileau, Président de la Fédération française, Grand Maître National.

Dans son allocution d’investiture, il a insisté sur le besoin ressenti par un grand nombre de membres de reprendre les travaux dans les ateliers et de retrouver le chemin des temples.

En accord avec les mesures sanitaires recommandées par le gouvernement, ces travaux peuvent reprendre en parfaite sécurité pour tous les membres de la Fédération.

Les résolutions adoptées lors de l’Assemblée Générale Ordinaire dématérialisée donnent aussi les moyens de venir en aide aux Frères et Sœurs qui se retrouvent dans le besoin, du fait de la crise actuelle.

Les Francs-Maçons du DROIT HUMAIN sont prêts à reprendre leurs outils pour revenir dans l’action.

mardi 15 septembre 2020
  • 2
    Jean_de_Mazargues
    15 septembre 2020 à 14:42 / Répondre

    Si je comprends bien, en respectant les règles de précaution, diverses obédiences parviennent à renouveler leurs instances conformément leurs statuts à l’exception de l’obédience, la mienne, qui se considère comme le navire amiral de la FM française … En revanche, cette obédience trouve la ressource pour dégommer un de ses caciques, pour des raisons obscures et incompréhensibles pour le FR de base …

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG
    15 septembre 2020 à 09:32 / Répondre

    Je profite de la réélection, ce samedi 5 septembre 2020, de notre Frère Georges Voileau en qualité de Président de la Fédération française du DROIT HUMAIN, Grand Maître National, auquel j’adresse toutes mes plus fraternelles félicitations, pour vous faire savoir que le numéro 5 – 2020 de « Perspectives – Les cahiers du DROIT HUMAIN », revue de réflexions maçonniques, qui compote un dossier intitulé « Secret et transparence », édité par Conform édition, est d’une belle facture.
    Un texte retient particulièrement mon attention, celui de Mazarine Pingeot sur « Descartes, Leibnitz, et Lévinas sur leur confinement respectif ».
    Notons aussi qu’un Hors-série présente « Six femmes d’exception », toutes initiées à l’Art Royal au DROIT HUMAIN.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif