Alain Graesel

GLDF : Alain Graesel sanctionné pour propos racistes et homophobes

Publié par Géplu
Dans Divers

Pierre-Marie Adam, le Grand Maître de la Grande Loge de France a vu rouge quand il a lu les propos que tenait l’ancien Grand Maître Alain Graesel (2006-2009) qui, réagissant aux propos d’Egountchi Behanzin, leader de la Ligue de Défense noire africaine qui a déclaré « La France est un état totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste », écrit le 7 juin sur sa page Facebook « Voilà la déjection d’un abruti qui prospère dans nos rues, excité par les discours des Rokhaya Diallo, Dominique Sopo, Maboula machin-chose, Omar Sy et la dame Camelia Jordana. Ils sont tous d’accord sur une chose : ici la soupe est bonne. Ces types risquent, allez, au moins 135 euros d’amende. Ils doivent se taper sur les cuisses …. Pauvre pays, des responsables à l’ouest sans GPS et sans boussole ….. La France le pays du canard sans tête. (…) ». 

Des propos que Pierre-Marie Adam considère comme « en contradiction flagrante avec les valeurs d’humanisme et d’universalité que notre Obédience a toujours défendues », et qu’il condamne fermement. Conséquence de ce coup de gueule du Grand Maître, Alain Graesel a immédiatement démissionné de la présidence de la Confédération Internationale des Grandes Loges Unies de Rite Ecossais Ancien et Accepté, (C.I.G.L.U.) et « se met en retrait des missions exercées au nom et pour la Grande Loge de France ».

Voir le communiqué de Pierre-Marie Adam : Mise Au Point Juin 2020

Contacté par mes soins, Alain Graesel regrette la forme de ses propos, écrits sous le coup de la colère et qui auraient « mérités une relecture » : « quand le Grand Maître m’a appelé je lui ai dit tout de suite que je reconnaissais le caractère excessif de la rédaction et que je le regrettais, mais le mal était fait ». Mais il conteste les soupçons de racisme à son encontre, qui sont dit-il non avérés. « Que l’on soit d’accord ou pas d’accord avec l’Etat français est une chose, mais que l’on ait dans le régime de liberté qui est quand même le notre la possibilité de dire que l’état français est esclavagiste, terroriste et colonialiste je trouve que c’est un peu fort, et donc je fais un texte qui est un peu fort aussi. Je dirais même « ab irato », sous le coup de la colère, et que j’ai fait paraître trop vite, j’aurais du arrondir les angles, tout en disant la même chose. C’est une question de forme. Le combat pour moi il est uniquement idéologique et c’est celui des idées ».

Mais sur le fond Alain Graesel insiste pour dire que le seul raciste de l’affaire est Sylvain Afoua dit Egountchi Behanzin, qui est un suprématiste noir, donc lui un vrai raciste qui considère que sa race est supérieure aux autres races. Dans son post il a dit-il essayé de remettre Afoua/Behanzin dans son contexte.

___________________________

Géplu : Mercredi 17, 10h30 : je viens de recevoir d’Alain Graesel le texte suivant, qu’il me demande de rajouter :

MA RÉPONSE SUR LE CARACTÈRE PRÉTENDUMENT « RACISTE ».
Le texte incriminé fait suite à une déclaration vidéo d’un nommé Sylvain Afoua, alias Egountchi Behanzin, leader de la Ligue de Défense Noire Africaine LDNA, qui dit texto « La France est un état totalitaire, terroriste, colonialiste, esclavagiste » sous les applaudissements de ses supporters lors d’une manifestation organisée près de la place de la Concorde à Paris le 6 juin dernier.
N’étant absolument pas d’accord avec la déclaration de cet individu, qui a de surcroit été condamné à des peines de prison par la justice, j’ai rédigé très rapidement et sous le coup de la colère un texte diffusé sur ma page Facebook.
Je considère moi-même que ses termes sont excessifs.
Je l’ai indiqué ainsi au Grand maitre Pierre-Marie Adam.
J’ai beau le regretter, c’est fait.
Sur le fond je considère toutefois comme NON TOLÉRABLE les déclarations de quelqu’un qui profite amplement de la liberté dont il bénéficie pour vilipender la France dans laquelle il vit – en tant que Français – en profitant des nombreux services et avantages qu’elle lui offre comme à nous tous. Et je le dis.
Et si je regrette encore une fois la forme je ne change rien quant au fond.
Cet individu est un suprémaciste noir, équivalent des suprémacistes blancs. Les suprémacistes, de toutes couleurs de peau, toujours agressifs, considèrent que leur « race » (entre guillemets) est supérieure aux autres – ce qui relève du racisme – et mettent en œuvre des actions violentes visant la subversion des pays dans lesquels ils vivent.
Ils sont explicitement racistes.
Il y a donc aujourd’hui en France non pas UN mais DES racismes. Des racismes de toutes couleurs…. Et en tant que citoyens et francs-maçon je revendique de les combattre. TOUS.
J’ai d’ailleurs « fait mes armes » dans ce domaine lors de mes études à Strasbourg dans les années 70 face à des militants d’extrême-droite racistes et antisémites. Cela m’avait alors occasionné une dent cassée et quelques points de suture ….. Je n’ai plus l’âge de ce type d’activité sportive.
Quant à l’esclavagisme, la France l’a heureusement aboli là où elle en avait le pouvoir – grâce notamment au Franc-maçon du GODF Victor Schoelcher – suite à son rétablissement en 1802 par Napoléon 1er qui avait tourné le dos aux décisions de la Convention du 4 février 1794.
Mais j’ajoute qu’il existe encore dans le monde de nombreux pays esclavagistes et les travaux d’historiens et d’anthropologues, de toutes origines ethniques ou toutes cultures, en font état : ceux d’Olivier Pétré-Grenouilleau ou de Tidiane N’Diaye notamment.
Tous ces racismes et ces esclavagismes doivent être combattus, c’est en tout cas ma conviction de citoyen et de maçon. Mais TOUS, y compris celui de Sylvain Afoua.
Alors Alain Graesel « raciste » ….

MA RÉPONSE SUR LA CARACTÈRE PRÉTENDUMENT « HOMOPHOBE ».
La vie et les orientations sexuelles de chacun étant de son domaine privé et n’ayant jamais fait de déclarations homophobes je ne sais absolument pas quoi répondre à cette mise en cause.
Je précise simplement pour information, qu’en 2008, c’est moi qui, en tant que GM de la GLDF, ai fait passer le vote favorable du Convent sur la cérémonie qui permet à un frère de la GLDF de présenter, comme son conjoint ou compagnon, un frère ou un profane de même sexe, à l’instar de ce qui existait déjà par ailleurs – pour un frère présentant son épouse dans le cadre d’une cérémonie dite de « Reconnaissance conjugale »-. Cette demande a été acceptée et votée par le Convent à la demande des frères et à mon initiative, elle est aujourd’hui en vigueur. Et c’est sous mon mandat qu’elle a été conçue et mise en œuvre.
Alors Alain Graesel homophobe …..
J’ai dit.

mercredi 17 juin 2020
  • 139
    pierre noel
    31 juillet 2020 à 18:00 / Répondre

    Puisque l’article I de 1738 est constamment invoqué sans être jamais cité, le voici (avec mon commentaire).
    « La nouvelle rédaction d’Anderson dans le Nouveau Livre des Constitutions de 1738 suggère qu’il n’était pas satisfait du texte de 1723. Par le biais de la loi des Noachides, il ne s’agissait plus seulement, dans le texte de 1738, de respecter la loi naturelle mais de le faire en « vrai Noachide », descendant du Noé de la Bible. La deuxième phrase faisait allusion au christianisme des Old Charges qui avait disparu dans l’édition de 1723 et rappelait que les maçons chrétiens devaient autrefois se conformer aux usages chrétiens des pays où ils séjournaient, mais cette obligation avait été abandonnée. La maçonnerie étant devenue universelle, les maçons devaient dès lors se conformer aux usages des pays où ils se trouvaient . »

    A Mason is oblig’d by his tenure to observe the Moral law, as a true Noachida; and if he rightly understands the Craft, he will never be a stupid Atheist, nor a irreligious libertine, nor act against conscience.
    In antient times the Christian Masons were charged to comply with the Christian usages of each country where they travelled or worked; but Masonry being found in all nations, even of divers religions, they are now only charged to adhere to that religion in which all men agree, (leaving each brother to his own particular opinions,) that is to be Good Men and True, Men of Honour and Honesty, by whatever Names, Religions or Persuasions they may be distinguish’. For they all agree in the 3 great Articles of Noah, enough to preserve the Cement of the Lodge. Thus Masonry is the Center of their Union and the happy means of conciliating Persons that otherwise must remain’d at a perpetual Distance…. – Anderson 1738.

    Un maçon est obligé de par son engagement d’obéir à la Loi Morale en véritable Noachide; et s’il comprend correctement l’Art (le métier) il ne sera jamais un athée stupide, ni un libertin irréligieux ni n’agira contre (sa) conscience. Dans les temps anciens, les maçons chrétiens devaient se conformer aux usages chrétiens de chaque pays où ils voyageaient ou travaillaient ; mais la maçonnerie se trouvant dans toutes les nations, même de religions différentes, ils doivent à présent seulement adhérer à cette religion que tous les hommes acceptent (laissant à chaque frère son opinion particulière), c’est-à-dire d’être homme bon et sincère, d’honneur et d’honnêteté, par quelques noms, religions ou confessions qu’ils puissent être distingués. Car ils acceptent tous les 3 grands articles de Noé suffisamment pour maintenir le ciment de la loge. Ainsi la maçonnerie est le centre de l’union et le moyen heureux de concilier des gens qui autrement seraient restés à une perpétuelle distance.

    Ces modifications d’Anderson ne furent reprises ni par J.Entick qui édita les troisième et quatrième éditions des Constitutions en 1756 et 1767, ni par J.Northouck qui publia la cinquième édition en 1784. Ils reprirent tel quel l’article d’Anderson de 1723 (voir mon articulet sur Northouck dans hiram.be)

    • 140
      pierre noel
      1 août 2020 à 10:58 / Répondre

      En clair, Anderson nous dit : puisqu’il y a des maçons partout dans le monde, chrétiens de toute sorte, musulmans ou juifs, faites comme les « locaux », imitez leurs usages en maçonnerie sans (vous) poser de questions.
      Tolérance en Grande-Bretagne. Hypocrisie ailleurs ?

      • 141
        Désap.
        1 août 2020 à 14:40 / Répondre

        140 – Principe romain, chacun pratique la religion de son choix, qui vit à Rome (dans l’Empire) vis en Romain, en homme libre et responsable.
        La vie romaine n’est connue généralement qu’au travers de la médisance chrétienne.
        Les maîtres mots étaient : Liberté, Intelligence, Responsabilité, qui deviendront (si cela à échappé à bon nombre) Liberté, Égalité, Fraternité.

  • 130
    Luciole
    28 juillet 2020 à 13:26 / Répondre

    @ 121
    Mais non cela n’a rien de surprenant.Depuis des lustres le GO et la GLdF se livrent une puérile guéguerre pour paraitre la « plus ancienne ou le plus ancien »(voir les différents sceaux au cours des ages) certains font bien remonter la FM à Adam (sans Eve) .
    Ce qui de nos jours n’a plus aucun intérêt, à quelques années près, d’autant que toutes (ou presque) les Obédiences ont modifié leurs statuts,ou leur appellation,ou leur Constitution y compris la Grande Loge de Londres et de Westminster.

    • 131
      Désap.
      28 juillet 2020 à 18:16 / Répondre

      130 – Hop hop hop 🙂 🙂
      La GLUA n’est pas du tout la suite de la GL de Londres et W., pas d’erreur.
      Emulation n’a qu’un rapport très superficiel avec ce que pratiquaient les Moderns.
      Emulation, c’est le rite des Antients, références christiques les plus directes et explicites retirées.
      Dans l’esprit, cela n’a rien à voir avec ce que pratiquaient les Moderns.
      Après l’Union, les loges Moderns ont mis plus d’un demi siècle à adopter ce rite.
      Par ailleurs, excepté 1738 qui n’a jamais été approuvé, les Constitutions des Moderns sont restées rigoureusement celles de 1723 jusqu’à la fin, en 1813.

      • 132
        pierre noel
        28 juillet 2020 à 18:50 / Répondre

        Comment est-il possible de raconter autant de conneries ?
        L’Emulation working est disponible partout. Il ne contient qu’une référence que certains estiment « chrétienne ». Je doute que notre commentateur impulsif la reconnaisse.

        • 133
          Désap.
          29 juillet 2020 à 11:14 / Répondre

          132 – Oui, ça doit être un rite païen d’ailleurs, la bible comme objet de décoration.

      • 134
        William
        30 juillet 2020 à 07:12 / Répondre

        Ajoutons à la liste des âneries du Desap que les constitutions de 1738 furent évidemment approuvées en bonne et due forme (cf page 199 du manuscrit, Approbation sous la signature du Grand Maître, de son Deputé des deux Grands Surveillants et du Secrétaire). L’impétueux commentateur prouve une fois de plus son ignorance crasse ou, plus probablement, sa malhonnêteté puisque ce point lui fut déjà précisé à plusieurs reprises n’en déplaise à son délire obsessionnel.

        • 135
          Désap.
          30 juillet 2020 à 10:58 / Répondre

          134 – Jamais par la Grande Loge, ignorant, elle ne sont jamais entrées en exercice.
          Sans doute dues à ses notions religieuses, ténues pourtant, et c’est ainsi significatif.
          1723 reste en vigueur jusqu’à l’Union, les éditions postérieures ne comportant essentiellement que l’ajout des procès verbaux des tenues trimestrielles de la GL.
          Tout problème, cher William, est que Paillard n’a pas écrit une thèse, mais n’a fait que mettre en exergue des faits établis par les différentes éditions des Constitutions 1723, ce que chacun pourra constater.
          https://arbredor.com/ebooks/AncienneConfrerie.pdf

          • 136
            William
            30 juillet 2020 à 22:19 / Répondre

            Pauvre Desap, les jours, les mois, les années passent et tu n’apprends toujours rien. As tu seulement mis la main sur une édition des constitutions de 1738 !? Tu n’en avais pas il y a encore quelques mois, ce qui ne t’empêchait pourtant pas de gloser allègrement dessus. « Approbation » par le GM, ses surveillants et son secrétaire, mais l’ayatollah Desap sait mieux. Quant à ton lien, on a pas attendu que tu admettes enfin y pomper ce qui sert tes lubies pour connaître les thèses – qui sont bien des thèses, sinon ça se saurait – de Paillard.

            • 137
              Désap.
              31 juillet 2020 à 06:53 /

              136 – c’est ridicule.
              Le fonctionnement de la GL de L&W, est très précisément décrit dans la partie règlementaire des Constitutions.
              Épargne-nous t’es effets de manches, tu n’es pas au prétoire, tu confonds tout c’est épuisant à la fin.

            • 138
              MarcosTestos
              31 juillet 2020 à 13:16 /

              -136
              Le problème William c’est qui on commence à recenser les erreurs, les approximations et les conneries de Désap on n’en finira jamais. C’est un vrai monsieur Jourdain de la Franc Maçonnerie. ☺

  • 125
    Emanuel
    23 juin 2020 à 23:03 / Répondre

    « …/… Alain Graesel était aimé et était un exemple, aucun doute là dessus, nous sommes nombreux à nous sentir trahis…/… »
    Bof opinion que je suis loin de partager.
    Quant à me sentir trahi…. il n’y a que ses thuriféraires pour l’être.
    Ca vous apprendra à vous forger des idoles humaines.

  • 122
    ARTIST
    23 juin 2020 à 19:00 / Répondre

    Bonjour,

    suite à des consultations d’ordre privé; nous précisons et rappelons qu’il ne s’agit pas de prendre parti. Mais c’est bien ce besoin d’exhibitionnisme qui déroge à tout sens de l’éthique; enfin, c’est bien la méthode qui nous déplaît « s’il y a réprimande » ceci se passe en quatre murs au sens figuré comme littéral. C’est à l’ayant droit de s’exprimer publiquement ou non sur sa nouvelle situation pour ceux que cela intéresse; ces prises d’otages médiatiques sont insupportables. Je ne sais pas quelle mouche à piquer Pierre-Marie Adam pour tomber si bas et trouver compte et justesse à dispenser le désordre et ce au titre et chapitre de sa fonction.

    Cordialement.

    • 123
      yasfaloth
      23 juin 2020 à 19:33 / Répondre

      C’est marrant, moi l’exhibitionnisme dommageable à la GLDF je le trouve dans la page FB de l’intéressé qui utilise le logo de la Grande Loge pour annoncer ses activités entre une multitude de posts d’iconographie d’extrême droite à tendance raciste et homophobe visant le Président de la république et notamment la porte parole noire du gouvernement, le tout assorti de commentaires plus que douteux et d’une profusion de smileys digne d’un gamin de 15 ans…
      .
      Il est facile à chacun d’aller vérifier par lui même ce que j’écris.
      .
      Et je ne pense pas que le communiqué de PMA ait été un communiqué de presse mais un document interne à la Grande Loge qui a fuité, mais Geplu me démentira peut être…
      .
      En tout cas, il est sûr que beaucoup de frères découvrent avec effarement et tristesse la déchéance d’un frère qui nous a beaucoup donné et qui s’est manifestement dépensé sans compter, mais qui s’est retrouvé hélas la victime de ses contradictions, de ses passions, et peut être un peu aussi d’un certain narcissisme…
      .
      Alain Graesel était aimé et était un exemple, aucun doute là dessus, nous sommes nombreux à nous sentir trahis… mais on s’en remettra…PMA a fait ce qu’il devait faire…

      • 129
        Luciole
        28 juillet 2020 à 12:39 / Répondre

        Bien d’accord avec toi Yasfa,à regret bien sur .Je te souhaite un agréable été.

    • 124
      ARTIST
      23 juin 2020 à 21:21 / Répondre

      Bonjour,

      nous parlons pas de la GLDF en particulier ni d’Alain Graesel; mais de la méthode et l’attitude qui n’a en rien « fuité » de Pierre-Marie Adam en sa qualité de Grand Maître d’une Loge et obédience dans le cas présent. Vous êtes dans le même déni de réalité que les insupportables militants politiques que sont JOAB’S ou bien encore TAO, si la référence est bien chinoise; seules les chinoiseries de l’individu peuvent en être retenues; c’est-à-dire vraiment rien. Je pense que je ne puisse être plus clair?

      Cordialement.

      • 126
        yasfaloth
        23 juin 2020 à 23:07 / Répondre

        Bonsoir,
        .
        J’ai du mal à comprendre le sens de votre post. Mais bien sûr que c’est de la GLDF dont il s’agit ! Et de quel déni de réalité parlez vous, tout ce que j’écris est facile à vérifier, si cela ne vous choque pas tant mieux, ou tant pis pour vous…
        .
        Et pour être très clair je ne pense sincèrement pas que AG soit raciste ou homophobe, par contre je crois qu’il est animé par une violence passionnelle contre nos dirigeants qui lui a fait perdre de vue le devoir de réserve que lui impose ses différentes fonctions ainsi que le sens profond des images et des mots qu’il utilise sur sa page FB.
        .
        Naïvement je pense encore que la FM en général et le REAA sont un cheminement vers la Sagesse, la Paix intérieure et la mesure… quand on s’en éloigne radicalement on s’éloigne radicalement de notre ordre et des responsabilités qu’on peut y avoir, c’est hélas tout simple.
        .
        Je ne suis qu’un Frère de base, mes responsabilités sont limitées à ma loge, j’en ressens pourtant déjà le poids et le devoir d’exemplarité… alors au niveau où « gravite » le Frère Alain…
        .
        Cordialement,

        • 127
          yasfaloth
          24 juin 2020 à 00:18 / Répondre

          Pour ce qui concerne ce qui s’est passé concrètement entre PMA et AG je n’était pas là.
          .
          Je suppose, ayant pu entre-apercevoir leurs fortes personnalités respectives, que cela n’a pas dû être serein-serein… apparemment AG a accepté de démissionner de ses charges, dès lors il est normal que la gouvernance le fasse savoir aux loges ainsi que la raison, vu l’importance et, je le répète, l’omniprésence d’Alain Graesel dans la plupart de nos manifestations, sans parler de ses responsabilités. Pour le reste je suppose que les uns et les autres s’en expliqueront (ou pas) en temps voulu… en tout cas, je le répète, tout cela est bien triste pour notre obédience qui n’en avait pas besoin.

  • 120
    yonnel ghernaouti, YG
    22 juin 2020 à 16:23 / Répondre

    Dans l’article de notre ami Géplu, il est noté : « … Alain Graesel a immédiatement démissionné de la présidence de la Confédération Internationale des Grandes Loges Unies de Rite Ecossais Ancien et Accepté, (C.I.G.L.U.) … » Dont acte.

    Toutefois, nous notons, encore à ce jour, qu’il est toujours mentionné en page d’accueil http://alain-graesel.fr/:
    « Alain Graesel
    Franc-maçon de la Grande Loge de France
    Obédience créée en 1728 – Refondée en 1894
    Grand Maître de 2006 à 2009
    Président de la Confédération Internationale des Grandes Loges Unies depuis 2010 »

    Je n’ose revenir sur la mention « Obédience créée en 1728 ».
    Rappelons, par exemple, que le Saunier, l’article de Charles Porset (1944-2012) historien et chargé de recherche au CNRS, docteur d’État ès lettres au Centre d’étude de la langue et de la littérature françaises (CELFF) des XVIIe et XVIIIe siècles de l’Université de Paris-Sorbonne, précise dans son article sur la première Grande Loge de France : « L’expression Grande Loge de France est plus tardive, puisqu’elle n’apparaît que sur un document du 25 novembre 1737 délivré par Charles Radclyffle, Comte de Darwentwater. »

    • 121
      ARTIST
      23 juin 2020 à 18:17 / Répondre

      Bonjour,

      l’argument est un peu bancal, en effet, des termes sont toujours en usage avant qu’ils soient mis par écrit ou non; surtout qu’ici il s’agit d’une date d’un événement fondateur communément accepté et non d’une formalisation labellisée. Surprenant de votre part.

      Cordialement.

  • 119
    marcos testos
    22 juin 2020 à 13:41 / Répondre

    Géplu, j’avoue être un peu fatigué qu’une personne, confondant ce blog maçonnique avec un blog politique, en profite pour faire passer ces « idées » et traite systématiquement de « discours populiste repris par l’extrême droite » tout ce qui n’est pas en adéquation avec son idéologie. Confondant quantité avec qualité, il est certainement persuadé faire de la promotion pour ces idées en nous matraquant avec un nombre très importants de posts (27 à lui seul à cet instant soit près de 1/4 des interventions à lui seul !!!)
    Il est vrai que pour quelqu’un osant affirmer « dans la réalité le projet maçonnique depuis le début est politique », la FM ne peut être considéré que comme un marche pied !!!

  • 117
    Fabrice BOMPARD
    22 juin 2020 à 10:04 / Répondre

    Je trouve que Pierre-Marie Adam est parfaitement dans son rôle en rappelant un ancien Grand Maître de la GLDF à la sagesse et à la mesure. Il se fait qu’il s’agit de la GLDF, mais ça aurait pu être une autre obédience. Comment au GM de la GLDF de veiller à l’image de son obédience ?
    Ceci dit, je veux bien aussi laisser le bénéfice du doute à Alain Graesel, que je ne connais pas. Je suis même prêt à admettre qu’il se soit laissé emporter par la colère et ses passions.
    Mais qu’on ne vienne pas ici raconter des histoires !
    Quand on a fait le choix, à un moment donné de sa vie maçonnique, d’assumer les plus hautes responsabilités à la tête d’une obédience, on se doit d’observer pour le futur une certaine réserve à défaut de pouvoir témoigner d’une haute élévation de pensée. Car ce que l’on peut dire et écrire est susceptible de porter atteinte à l’honorabilité de l’institution dont on a été la tête de proue.
    Il n’y a rien d’extraordinaire à répéter une telle évidence.
    Chacun demeure responsable de ses propos. Certains plus que d’autres.

    FB alias 357

  • 114
    yasfaloth
    22 juin 2020 à 00:11 / Répondre

    Alain Graesel est une excellent orateur qui a emmené beaucoup de monde vers la GLDF, mais il est clair que depuis quelque temps (andropause ?) ses dérapages devenaient fréquents surtout sur sa page Facebook où il affiche depuis quelque temps des opinions sur un ton qu’on a plutôt l’habitude de rencontrer dans d’autres cercles…
    .
    Son côté « vif argent » comme le qualifiait un ancien GM se trasnmuant progressivement en une forme d’autoritarisme parfois péremptoire pour les quelques fois où j’ai eu l’occasion de le côtoyer l’an dernier.
    .
    Pas fâché qu’il prenne un peu de recul vis à vis de la grande loges et des institutions dont il assurait « l’animation » parfois de façon assez partisane (ex : Royaumont, mais pas que…).

  • 111
    ERGIEF
    21 juin 2020 à 21:36 / Répondre

    110 – Enamy @ vu le nombre impressionnant de FF qui manifestent leur soutien à A. Graesel, sur ce site et ailleurs, la prochaine fois, il serait préférable que PM Adam fasse preuve de courage et commente lui-même plutôt que d’envoyer un porte flingue. Il pourrait ainsi prendre en direct la mesure de l’opinion que les membres de son obédience ont de lui, au-delà de ses thuriféraires du CF de la GLDF.

  • 110
    Marc Enamy
    21 juin 2020 à 21:10 / Répondre

    En descendant de sa charge de GM de la GLdF, Alain Graesel a voulu absolument continuer à  » exister » maçonniquement, ne pouvant se satisfaire de redevenir in simple FM. D’où la création de la Ciglu, confédération de grandes loges de REAA dont il est devenu président.
    On peut tourner dans tous les sens ses propos, ils restent douteux et indignes d’un FM de ce rang.
    Alain Graesel est un ultra nationaliste français, c’est son droit. Comme c’est son droit d’être aussi stupide que les quelques excités d’origine africaines qui l’ont rendu fou selon son propre aveu (ab irato). Sauf que Alain Graesel n’est pas un quidam à la GLdF. Et ses propos ne sauraient laisser indifférent l’institution qu’est la GLdF.
    Du reste, il n’a pas été sanctionné. Il a démissionné. Et c’est tant mieux pour tout le monde, à commencer par lui même. Car, Comment continuer a diriger une confédération dont une bonne partie des membres sont des obédiences africaines en tenant de tels propos sur, non pas quelques énergumènes, mais sur l’Afrique et les Africains. Cela dit, ne vous inquiétez pas pour lui, il finira député ou maire sans étiquette très très proche du RN.

  • 107
    Roncelin de Fos
    21 juin 2020 à 16:14 / Répondre

    Notre passé Grand maître n’a exprimé, un peu fortement peut être, qu’une vérité que tous nous reconnaissons plus ou moins, mais que la couardise ou l’hypocrisie nous incitent à taire. Loin de moi l’idée d’un racisme quelconque, d’ailleurs mes origines me rappelleraient à l’ordre, mais il est indéniable que les propos de Monsieur Egountchi Behanzin sont une menace pour notre république unie et indivisible (Convention 25 septembre 1792) qui risques de provoquer des heurts de plus en plus violents entre les communautés (d’ailleurs cela a déjà commencé) qui peuplent la France. Il me souvient d’un livre que j’ai lu dans ma jeunesse qui s’appelait « La toussaint blanche », un roman, je ne me souviens plus de l’auteur, qui traitait du problème qui dénature aujourd’hui notre pays et qui finit très mal. Non français d’origine, je me souviens dans ma jeunesse, que dans la grande ville où j’habitais, dans un quartier ouvrier, tout le monde s’entendait, malgré des origines diverses et bigarrées. Alors qu’aujourd’hui au regard de jadis, tandis que nous devrions encore plus nous entendre car la vie sociale s’est tout de même améliorée, cela se dégrade. Un dernier mot, franc-maçon et fier de l’être depuis 20 ans, je m’étonne de l’intolérance qui sévit sur ce forum entre frères et sœurs concernant cette discussion sur les propos de l’ancien Grand Maître Alain Graesel. Il serait je pense temps de se reprendre et montrer une image plus sereine aux éventuels profanes qui parviendraient sur ce site, même si en matière de tolérance on ne peut tolérer l’intolérable, il faut savoir raison garder. Sans pour cela me faire l’apôtre de la morale.

    • 108
      joab's
      21 juin 2020 à 17:15 / Répondre

      voilà ce qui est grave et typique des méfaits du populisme : décréter « vérité » ce qui n’est qu’une opinion parmi d’autres.
      En matière de couardise/courage quel courage y aurait-il à se conformer et répéter ce discours populiste ambiant ?
      Pire à étendre les propos de l’energumène Behanzin à « tous les africains profitant de la bonne soupe  » ?
      Bizarre que l’on invoque « tolérance » qui ne s’appliquerait donc qu’A Greysel … et intransigeance à ceux qui defendent les valeurs de la GLDF …
      Quand en plus on constate des meneurs qui defendent l’intérêt d’imposer le sexisme dans les loges où ils ont moyen de pression … drôle de « tolérance », drôle de « liberté » ?
      Hélas, la Franc-maçonnerie est aussi touchée par le populisme, mais aussi des tendances « communautaires » où des organisations se démènent pour diviser les franc-maçons, se pretendre plus « réguliers », plus-plus près de Dieu … Pouratnt la FM dispose de tous les outils pour se débarasser de ces dérives. Il faut s’emanciper de ces dérives. C’ets à chaque Fm de se prendre en main et se base sur les rituels tricnetenaires. N’est-ce pas déjà perdu chez beaucoup ? Mais ceux qui s’emancipent sont prêts.

      • 109
        Luciole
        21 juin 2020 à 20:01 / Répondre

        @ joab’s 108
        Toujours et à répétition « imposer le sexisme » aux loges de la GLdF. Une loge qui se forme et demande son inscription dans une Obédience agit en connaissance de cause et lit les règlements.
        Si ses membres viennent à la GLdF ils savent d’avance que c’est une organisation masculine et depuis 1894 au moins.Personne ne leur impose quoi que ce soit,ce sont eux les demandeurs ! et tu le sais fort bien.

        • 112
          RONECLIN DE FOS
          21 juin 2020 à 21:37 / Répondre

          @ LUCIOLE : Tout à fait en osmose avec toi mon frère je suis aussi à la GLDF et celui qui y adhère sait très bien où il met les pieds, c’est une obédience masculine autant qu’il existe une obédience féminine la GLFF, donc le choix est possible ou la GLDF ou une obédience mixte si un membre masculin souhaite y adhérer et nul sexisme la dedans, simplement un choix personnel.

          • 113
            Brumaire
            21 juin 2020 à 22:37 / Répondre

            112- Je suis au DROIT HUMAIN, en connaissance de cause, et je trouve heureux qu’il existe une GLDF, une GLFF, parce qu’ainsi le choix et la diversité existent. Ceux qui entrent à la GLDF, celles qui adhèrent à la GLFF savent très bien où ils/elles vont: le monogenre est constitutionnel, tout autant que la mixité l’est chez nous, et depuis toujours. C’est une option tout à fait respectable de choisir une obédience unigenre qui n’a rien de « sexiste », et qui permet aux uns de travailler entre hommes, aux autres de travailler entre femmes. Ces regards croisés avec les obédiences mixtes comme la mienne apportent une vraie richesse d’approches. Que ce serait triste et monotone si cette diversité n’existait pas!

    • 128
      Hubylein
      27 juillet 2020 à 19:55 / Répondre

      Je suis de votre avis, et surtout en ce qui concerne la couardise ou l’hypocrisie…
      Il est des moments ou il faut savoir assumer d’appeler un Chat un Chat….AVEC COURTOISIE ET FORME CERTES…

  • 104
    Michel G
    21 juin 2020 à 08:51 / Répondre

    Bien entendu, les propos d’Alain Graesel sont politiques, ils n’ont pas été tenus dans un cadre maçonnique, et ils sont sans décryptage.
    Nous ( les FM) défendons un esprit de paix, d’ouverture d’esprit, de sens républicain et de culture française dont le siècle des lumières a montré la voie.
    Les propos de cet africain auquel la France a donné tous ces droits et devoirs s’inscrivent-ils dans cet esprit? La réponse est évidemment non!
    Alors qui devons- nous montrer du doigt ?, de qui devons-nous avoir peur pour demain ?
    Réfléchissons avant d’ouvrir la boite aux beaux sentiments

    • 106
      joab's
      21 juin 2020 à 12:09 / Répondre

      Encore une fois … le choix n’est pas de soutenir le miliatant aficain ou A Greysel.
      mais de savoir si les propos REELS d’A Greysel, grand O de la GLDF sont compatibles avec les valeurs, principes de la GLDF. Celeui qui a la charge de s’en assurer considère que non. Et, quelque soit les critiques que j’ai pour la direction de la GLDF imposant le sexisme à ses loges, je partage l’idée du GM, pas parce qu’il est GM mais parce que ces propos me semblent en contradiction avec toute la franc-maçonnerie, même si c’est devenu commun, banal dans les medias, les reseaux sociaux.

  • 103
    B.L
    21 juin 2020 à 08:34 / Répondre

    En tant que FM ma tolérance s’arrête là où l’intolérance de l’autre commence !

  • 102
    Un nuage et de l'eau
    20 juin 2020 à 21:24 / Répondre

    Ca fait déjà bien longtemps que j’ai retiré Alain Graesel et plusieurs de ses proches de la liste de mes «amis» Facebook. J’étais effaré de leurs propos, « fines » insinuations, « comprenne qui pourra », « likes » et autres partages. Il ne s’agit donc pas d’un dérapage exceptionnel sous le coup d’une émotion, mais bien d’une idéologie soutenue avec constance.

    Que chacun se fasse sa propre opinion en consultant les archives de ses réseaux sociaux, ses posts et surtout sur la série de ses « likes » complaisants en bas des posts racistes ou réactionnaires de ses « amis ». Ses prises de position à l’époque de « nuit debout », des gilets jaunes et des attaques islamistes sont encore consultables par tous, il suffit d’un peu de patience pour les retrouver.

    Certes, il aurait parfaitement eu le droit de défendre cette idéologie, entre maurrassisme et traditionalisme, s’il n’avait parlé qu’en son nom propre. Mais quand on est un représentant très officiel et très actif d’une obédience, on ne peut pas prétendre qu’on s’exprime uniquement en son nom propre sur les réseaux sociaux.

    Et par pitié, qu’on nous évite l’argument de la « police de la pensée »:
    Maintenant qu’il n’est plus représentant officiel de son obédience, il peut tout à fait continuer à militer pour toutes les restaurations nationales autoritaires et traditionalistes dont il rêve. Je ne doute d’ailleurs pas qu’il le fera. Mais ça ne sera plus qu’en son nom propre et ce sera beaucoup mieux ainsi.

  • 98
    henri AUBRET
    20 juin 2020 à 13:40 / Répondre

    En lisant la « mise au point » du TRGM P.M.A., apprenant la mise au ban du fauteur de trouble, j’ai immédiatement pensé à cette anecdote de De Gaulle recevant le grand Rabbin Kaplan a l’Elysée: « alors Monsieur le Rabbin, De Gaulle anti-sémite vous y croyez vous? » et Graësel raciste? VOUS Y CROYEZ VOUS?

  • 91
    Jean_de_Mazargues
    19 juin 2020 à 17:13 / Répondre

    Ces échanges sont édifiants : ils montrent ce qui arrive lorsqu’on introduit de la politique en maçonnerie. Et tout ça parce que une obédience a jugé utile, pour des raisons de politique et de communication, de rendre publique une sanction interne qu’elle prenait à l’encontre d’un de ses anciens grands maîtres, en raison d’une prise de position intégralement profane.
    Ou bien : quand la direction de la GLDF singe celle du GODF.
    Lorsque, dans le monde maçonnique, on s’en tient à travailler la pierre brute et que l’on se garde de parler de politique et de religion, rien de tout cela ne peut arriver.
    Enfin, de très nombreux messages ici confirment que de très nombreux FF sont dans le monde profane des individus sectaires et intolérants et que beaucoup n’ont aucune notion de ce que recouvre le principe de liberté, dans toutes ses dimensions.

    • 92
      joab's
      19 juin 2020 à 18:10 / Répondre

      OK ! Mais est-ce que A Greysel, grand officier en charge de la communication internationale de la GL, dans ces discours n’a pris une position politique ? Ce qui est le point de départ du problème ! Pour quelle raison s’en prendre à PM Adam, plus quà AG ? Ne serait-ce pas parce qu’on aurait une certaine connivence avec les propos tenus par AG, comme plusieurs le reconnaissent ici ?
      N’y a-t-il pas une hypocrisie, souvent, dans le « pas de politique » pire un hypocrite « pas de religion » (tout en exigeant une croyance au Dieu révélé par la Bible), clamé dans certaines obédiences ?
      Communiquer publiquement sur, non une condamnation, mais une réprobation est tout à fait compréhensible si le but est de rappeller A TOUS que ces propos sont contradictores avec les valeurs de la GLDF.
      Il serait interessant que tu developpes ton idée sur le concept de « liberté »…

      • 94
        Jean_de_Mazargues
        19 juin 2020 à 20:39 / Répondre

        @Joab’s 92. Je n’ai pas de « concept » de liberté. Le principe de liberté et ses applications sont exprimées notamment dans notre déclaration de 1789 et le préambule de 1946. Si tu n’en as pas dans ta bibliothèque, procure-toi un manuel de libertés publiques et droits fondamentaux.

        • 95
          joab's
          20 juin 2020 à 09:00 / Répondre

          Donc, nous n’aurons aucune explication sur ce que tu brocardes de l’incompréhension d’autres que toi sur la liberté … On se contentera de cette pirouette de répartie, donc …

    • 97
      Palingenius
      20 juin 2020 à 13:39 / Répondre

      Il est président d’une confédération, sa démission ne pouvait rester « discrète ». De la même manière lorsque les obédiences africaines de cette même confédération mettent la pression, pour éviter polémiques et instabilité, il était préférable qu’il démissionne de la
      Présidence. Par ailleurs, si l ont veut pouvoir tout dire, il ne faut pas prendre de responsabilités nationales ou internationales, car cette parole engage toute l institution. Faut choisir!

      • 115
        yasfaloth
        22 juin 2020 à 00:47 / Répondre

        Entièrement d’accord, je rajouterais qu’en tant que maçon de la GLDF il se doit de respecter, au moins formellement, nos institutions et ceux qui les représentent et les dirigent.
        .
        La grossièreté (y compris par des allusions, notamment photographiques, racistes et homophobes) de ses attaques publiques via FB contre le Président de la République et sa porte-parole; qui ne dépareraient pas un compte gilets-jaunes/FN sont indignes de quelqu’un qui se targue de représenter par ailleurs notre obédience !
        .
        Cela ne pouvait malheureusement pas durer…

        • 116
          joab's
          22 juin 2020 à 09:15 / Répondre

          Comme quoi, on peut trouver des points d’accord, yasfa, de temps en temps. …
          Certtains evoquent ici le côté public du reproche fait à AG et qui conduit à sa démission !
          Mais justement, il est certainement important, même essentiel que le GM ne mette pas « sous le tapis » cet ecart au plus haut niveau.
          Justement c’est une occasion de rappeller A TOUS qu’il y a des valeurs à respecter et qu’aller au delà rend incompatible avec la GLDF.
          Y a-t-il inquiétude que la GLDF perde une certains frange politique et que que les plus « comme AGraysel » aillent se réfugier dans d’autres obediences où ces idées sont chaleureusement accueillies ?

  • 90
    Garde
    19 juin 2020 à 15:32 / Répondre

    Beaucoup de mots pour rien !

  • 84
    joab's
    19 juin 2020 à 10:12 / Répondre

    Il est évident sur ce forum que les discours s’enveniment autour de positions politiques divergentes.
    On constate des opinions qui defendent les idées répandues classiquement par le populisme et l’extrême droite sur les méfaits de l’immigration, des noir africains profiteurs, sur le mauvais gouvernement français, sur l’idée d’une oppression des idées d’extrême-droite.
    On constate d’autres opinions défendant les valeurs de laïcité, ouverture, respect mutuel entre humains, democratie.
    Il est evident qu’on ne tranchera ni ne convaincra pas l’autre sur un forum. Mais justement l’esprit FM du 18e siecle n’était-il pas de savoir surmonter les divisions, y compris des concours de coqs obedentiels et de voir en l’opposant un frère en maçonnerie ?
    N’est-ce pas justement bien illustré dans l’initiation (et bien imagé au REAA) ?
    Alors, comment concilier ces oppositions politiques (pouratant inferieures à celles de l’angleterre du 18e) en FMs ? Il me semble que c’est justement en se fixant sur les fondements de la FM(bien énoncés et inchangés) et en éliminant tout ce qui est source de division (dont entre autre les attachements aux obediences !).
    Je crains que ce soit beaucoup trop ancré maintenant, mais c’est toujours notre devoir d’essayer !

    • 86
      J. P. Bouyer
      19 juin 2020 à 12:28 / Répondre

      Entre deux « positions politiques divergentes », ce n’est pas en idéalisant celle avec laquelle on est d’accord et en caricaturant grossièrement et en diabolisant celle avec laquelle on n’est pas d’accord qu’on rétablira l’harmonie !

      • 87
        joab's
        19 juin 2020 à 13:07 / Répondre

        @86… je veux bien … Mais que contestez-vous au juste ?

    • 89
      marcos testos
      19 juin 2020 à 15:13 / Répondre

      84- Joab’s alias Joaben alias …
      Décidément tu ne manque pas d’air !!! Mais qui aborde ce sujet sous un angle politique ? Toi, tout simplement toi évidement ! Et comme tu n’es pas à une énormité près, tu as été jusqu’à déclarer ici même cette magnifique ineptie : « Dans la réalité le projet maçonnique depuis le début est politique »
      Concernant ton dernier commentaire, tu as oublié de nous parler de l’extrême gauche et de de son racisme « ordinaire » légendaire. Pour preuve la non réaction de l’extrême gauche suite aux cris (slogans ?) de « sales juifs » entendus lors de la dernière « manif Traoré »

  • 78
    Brumaire
    18 juin 2020 à 23:42 / Répondre

    « Vous écouterez tous les avis avant d’émettre votre opinion » :ça dit quelque chose aux Ecossais, et aux autres?
    On lit et on entend toutes les opinions, tout ce qu’on appelle « idées » pour peu qu’on lise pas seulement une seule publication, et qu’on regarde la télévision avec un oeil pas forcément béat d’admiration, qu’on s’intéresse à la vie du monde dans lequel on vit.
    Et justement, ce qu’on lit, ce qu’on voit, donne à réfléchir sur le modèle de société qui se dessine depuis quelques années, sur une République inculte et délitée, sur l’infiltration et la pression des croyances dans la vie publique, sur la violence avec laquelle certaines franges de la population veulent imposer leurs lois dans un pays qu’ils veulent coloniser.
    A.Graesel a, comme nous tous, réfléchi à tout cela, je n’en doute pas, et il ne veut pas davantage que pas mal d’entre nous que la France soit ligotée par les communautarismes, les suprématismes, etc…
    La manière de le dire n’est pas la bonne, car elle utilise une rhétorique semblable à ceux qui se répandent dans les manifs, les radios ou facebook (dont je suis fort contente de ne pas être membre).
    Qu’il se fasse sanctionner « d’un commun accord » (comme un seul homme?) est une méthode qui outrepasse les prérogatives d’un GM, quelle que soit l’obédience. Un GM n’a pas tous les pouvoirs, et sans doute pas à la GLDF le pouvoir disciplinaire réservé aux Chambres du même nom.
    72- Tu me permettras d’avoir des doutes quant au respect des principes démocratiques par les « représentants démocratiquement élus » particulièrement incultes politiquement, lesquels, une fois élus, se fichent pas mal de ceux qui les ont élus, racontent des bobards plus gros qu’eux,jusqu’à la prochaine campagne électorale. Faut-il rappeler pourquoi certaines catégories sont en grève? ou encore la mascarade, (c’est le cas de le dire) de l’affaire des masques en France?

    • 83
      joab's
      19 juin 2020 à 09:20 / Répondre

      Je constate, Brumaire, que tu restes hors des faits incriminés (les ecrits de Greasel) pour n’y voir qu’un problème de forme.
      Le discours de la « France décadente » est en effet un discours des populistes et repris par l’extrême droite.
      Pour autant, tu pointes des problèmes exacts sur la montée des integrismes, croyances, violences.
      Et tu choisi cet axe de « désigner un ennemi », … « les autres qui veulent coloniser », « qui profitent ». Soyons clairs, il s’agit de l’ideologie défendue par les partis d’extrême droite. C’est une opinion et personne ne te conteste ni à Graesel le droit de l’exprimer. ET il est normal que de teles opinions soient confrontées aux valeurs que defend la GLDF. Pour ma part(mais ce n’est que mon opinion), je trouve qu’en effet que des opinions racistes affichées lorsqu’on est un personnage important comme AG sont incompatibles avec la FM.
      Le discours du « tous pourris » est aussi de l’ideologie d’extrême droite. On pourrait aussi largement discuter, mais ce n’est pas le lieu, sur la question des masques (qu’ont connu tous les pays européens) .
      Simplement cette habitude de presenter l’ideologie d’extrême droite comme « allant de soi », un peu comme les diktats sur les obédiences, désolé… un peu d’ouverture et d’ecoute.

      • 93
        Brumaire
        19 juin 2020 à 18:10 / Répondre

        83- Pour presque paraphraser « Mongénéral », il aura fallu que j’attende ce jour pour apprendre que, à mon âge et après plus de 40 ans en maçonnerie, j’avais commencé une carrière à l’extrême droite! je note: 19 juin 2020, si jamais j’oubliais…
        Mais ce serait honnête de ne pas travestir mes propos, car je n’exprime AUCUNE opinion raciste, racialiste, intégriste (d’un bord comme de l’autre), homophobe, etc, etc…
        Je n’ai pas dit « tous pourris », je constate que pas mal d’ incompétents, qui plus est, menteurs, garnissent les bancs des assemblées (surtout une) et sont aussi au gouvernement.
        Je vois l’école de la République en déshérence, car les instituteurs à qui on demande tout et n’importe quoi, sont surtout très mal formés, mal payés et j’en passe…je constate des examens dans lesquels toute exigence d’excellence est absente.
        Partout, on ne parle que fric et des moyens d’en gagner le plus, le plus vite.
        Est-ce cela les valeurs de la FMaçonnerie? Si c’est ça, je démissionne de suite.
        Et, comme dit Ergief: fin des échanges après ce qu’on osera qualifier de « mise au point » -sans ironie.

        • 96
          joab's
          20 juin 2020 à 09:07 / Répondre

          restons sur les faits ;
          – les propos de A Greysel sur les noirs qui profitent et sur l’incompetence des dirigeants ne sont-ils pas les slogans actuels de l’extrême droite.
          – ne soutiens-tu pas les propos d’A Greysel ?
          – que penser de cette attitude de « fin des echanges », c’est a dire opinion définitive à accepter sans réagir ?
          On peut tous souhaiter une amelioration de la qualité de l’ecole …

          • 99
            Désap.
            20 juin 2020 à 13:49 / Répondre

            96 – Non, ce n’est certainement pas la qualité de l’école qui est en cause, quelle insulte aux enseignants !
            Ce qui est en cause c’est la majorité des élèves issues de l’immigration qui n’y travaillent pas, pas même foutus d’apprendre un métier.
            Sans aucune qualification, ils s’étonnent d’être exclus ? Mais que faudrait-il, leur réserver un traitement particulier parce qu’ils sont issus de l’immigration ?
            L’Egalité républicaine n’est pas à géométrie variable, elle implique des devoirs, notamment celui de travailler, de se former.
            Voilà sur quoi s’appuient les TDC cités par Graesel (et non « l’ensemble des noirs qui profiteraient de la bonne soupe » comme tu le prétends abusivement pour appuyer ton opposition à ses propos), ils dénoncent une misère créée par eux-mêmes, parce que je rappelle que l’école est gratuite en France jusqu’aux études supérieures , ce qui n’est absolument pas le cas des pays anglo-saxons dont les mêmes TDC en ont plein la bouche, qu’ils appellent de leurs voeux, pauvres débiles.
            Tu n’a pas l’air de voir que les gens en ont marre de ceux qui se trouvent des excuses, prennent leurs origines comme prétexte et nous insultent de racistes.
            Même la France Insoumise commence à s’apercevoir que ce discours victimaire n’est plus tenable.
            Ton raisonnement ne tient pas, Joabs, il est totalement démagogique et nihiliste, tu prêtes des propos à Graesel qu’il n’a pas tenu, à l’image du GM de la GLDF.

            • 100
              Joab’s
              20 juin 2020 à 16:35 /

              @desap. Discours typique du populisme ou il suffirait d’affirmer haut et fort, prétendre que le peuple soutiendrait pour que ca devienne une « vérité «  qui s’imposerait à tous.
              Je me base uniquement sur les propos cités par geplu et non sur la personnalité d’AG ni des allégations de complots divers.
              Encore moins sur le discours populiste convenu et asséné sur les immigrés fainéants et profiteurs. Ce discours me paraît indigne même s’il s’est banalisé.
              Ne compte pas sur moi pour me soumettre à un discourir qui « irait de soi » d’accusation stérile d’autres humains d’être responsables de nos faiblesses !

  • 77
    ERGIEF
    18 juin 2020 à 21:43 / Répondre

    Joab’s, c »est franchement pitoyable. Tu n’a que les mots « populisme » et « racisme » sous la plume. Dès que quelqu’un te contredit tu t’érige en arbitre des élégances et te pare de son manteau immaculé. Tu juge et condamne. Sans doute ne t’est-il jamais venu à l’esprit que tu pouvais être dans l’erreur ?
    Nous sommes entrés en guerre Joab’s, contre les racialistes, les islamistes, les séparatistes, les communautaristes, toutes les minorités activistes etc.. qui menacent notre civilisation.
    C’est comme en 1939, il y a de nouveau deux catégories de français.
    Les résistants qui veulent conserver leur liberté et leur droit à l’exercer comme ils l’entendent. Ceux ci le font savoir et sont prêts à prendre les armes pour la défendre.
    Les collaborateurs qui sont prêts à renier notre histoire, à poser un genou à terre et à se soumettre aux idéologies liberticides pour avoir la paix à tout prix. Ceux la se retranchent derrière un humanisme de pacotille, un discours politiquement correct et sont prêts à vendre leur âme pour survivre.
    Dans quel camp pense tu te situer?

    • 79
      joab's
      19 juin 2020 à 00:03 / Répondre

      @ergief … beaucoup de colère, je vois !
      Merci de nous montrer en direct les méfaits de ce populisme simpliste où il faudrait choisir entre un camp raciste et un camp islamiste … niant l’immense majorité paisible et digne.
      Ce que j’enonce comme ce que tu enonces est opinion, mais manifestement une opinion contraire t’est insupportable.
      Bien sûr que mon opinion est criticable, contestable, mais tu ne la contestes pas, me reprochant simplement de l’émettre … C’est çà ta « liberté » ?
      DE quelle « liberté » parles-tu ? celle de soumettre à une tendance dominante sur les réseaux, ce populisme devenu la « bien pensance » de ses réseaux ?
      Le « genou à terre » … à la difference de l’imposture qu’en font les meneurs d’extrême droite est justement un geste de résistance, de paix, fraternité, solidarité.

      • 81
        ERGIEF
        19 juin 2020 à 08:38 / Répondre

        @79 ,JOAB’S – C’est bien ça, pitoyable. Tu regardes l’autre et tu te vois. Tu te regardes dans le miroir et tu vois l’autre. Cela se nomme la confusion.
        Fin des échanges.

        • 82
          joab's
          19 juin 2020 à 09:07 / Répondre

          « C’est pas moi, c’est l’autre qui est  » on tombe bien bas … discours interminable de garnement de cour d’école.
          On admettra donc que tu n’as aucun contre-argument, contestation à ce que j’avance, juste un désir de discrediter ton interlocuteur. du grand classique …

        • 85
          marcos testos
          19 juin 2020 à 10:52 / Répondre

          81- ERGIEF
          Ne soit pas étonné par le comportement de Joab’s (alias Joaben, alias…).
          C’est malheureusement habituel chez lui. Comment veux tu que quelqu’un qui affirme : « Dans la réalité le projet maçonnique depuis ses débuts est politique ! » ait une autre attitude. Comme tout extrémiste, il aime jouer avec les mots. Mentir (par omission ?) ne le dérange aucunement. La mauvaise foi est sa devise. Son objectif faire du Buz. Il faut prendre ses élucubrations à la hauteur de ce qu’elles sont cad très basses. Bonne journée

          • 88
            joab's
            19 juin 2020 à 13:11 / Répondre

            Constant dans sa methode, le courtisan de l' »ultime lien » se désinteresse totalement des idées émises pour se limiter à cracher sur son interlocuteur. Je m’interroge, geplu, sur l’intérêt de laisser passer ces invectives à la personne qui n’apportent strictement rien au débat … qui manifestent juste la pauvreté de reflexion de ceux qui les profèrent.

            • 118
              marcos testos
              22 juin 2020 à 11:54 /

              88-
              Constant dans sa méthode de manipulation le fidèle disciple du grand mamamouchi Mélanchon. Et tes crachats constants sur la GLNF, son GM actuel et donc tous les F. de l’obédience, tu les oublie ?

          • 101
            ERGIEF
            20 juin 2020 à 18:41 / Répondre

            Merci pour ton soutien 😇. A force de vouloir le dernier mot , quitte à comme tu le dis mentir en permanence, ce malheureux Joab’s va finir par se retrouver seul contre le monde entier. Il devrait lire, voir et écouter Pierre et le Loup. C’est triste de voir un frère se perdre de cette manière.

            • 105
              joab's
              21 juin 2020 à 12:04 /

              Je m’interroge, désolé geplu, sur l’intérêt de publier ces trollings à la personne, sans le moindre argument en rapport avec le sujet, ni critiqant une idée émise mais se répandant,en se félictant entre eux en « émaconnisation » sur forum, quand ce n’est insultes.
              Je comprend bien que je contrarie certains militants politiques ou obedentiels. Il serait interessant qu’ils contestent des opinions émises au lieu de s’offusquer qu’elles soient émises ….
              tout en clamant, le comble ! « liberté d’expression … » de leurs idées à eux.

  • 75
    Justin
    18 juin 2020 à 19:09 / Répondre

    Bonjour à tous,
    Je soutiens entièrement la liberté de pensée d’Alain Graesel. Toujours cette volonté de certains de mettre les gens dans des cases et de distribuer des points, comme si le fait de se trouver dans le camp de ce fameux « politiquement correct » faisait d’eux des juges suprêmes et désignés.
    J’ai vécu ma jeunesse dans une dictature reconnue comme telle, maintenant je trouve insupportable cette nouvelle tendance à imposer une façon de penser unique. Peut-on parler de démocrature ?

  • 74
    joab's
    18 juin 2020 à 18:07 / Répondre

    désolé Brumaire … mais vous êtes dans l’esquive.
    Personne ici ne conteste le bien fondé de s’en prendre à M. Afoua.
    Ce qui est critiqué et qui là est franchement raciste, ce sont les propos rapportés plus haut par geplu : s’en prendre à l’ensemble des noirs qui profiteraient de la bonne soupe et l’attaque des gouvernants occidentaux.
    C’est cela qui est typiquement populiste, en effet très péjoratif.
    Donc votre réaction sur le reste est hors sujet puisque n’est pas l’objet de la réaction du GM Adam.
    Pretendre à des mensonges des gouvernants est une opinion, parmi d’autres. Une des derives populiste est justement de travestir une opinion parmi d’autres en une « vérité » indiscutable.
    Donc oui on est là dans ce que l’on qualifie de populisme.

  • 71
    Brumaire
    18 juin 2020 à 17:36 / Répondre

    62- On demande à l’initié « s’il est prêt à se réconcilier avec ses éventuels ennemis ». ( majorité des rituels REAA).
    Ce n’est pas ce que dit « En Archè » qui a répondu franchement à une question qu’on lui posait, et dont la réponse ressemble comme une soeur à ce que disait E.Badinter il y a quelques années, qu’on ne qualifiera ni de « raciste », ni de « racialiste », ni de « populiste ».
    Est-ce être « populiste », -au sens péjoratif qu’utilisent pas mal de contributeurs- que de s’opposer aux délires verbaux de M. Afoua/Behanzin?
    Est-ce être « populiste » que de refuser toute suprématie, qu’elle soit blanche ou noire?
    Est-ce être « populiste » que de s’opposer aux mensonges, qu’ils soient du même M.Afoua /Behanzin ou venus de personnes « démocratiquement élues », mensonges qu’on est priés d’avaler depuis 3 mois?

  • 70
    ARTIST
    18 juin 2020 à 17:23 / Répondre

    Bonjour JOAB’S au 54,

    c’est là que nous nous comprenons pas, l’interventionnisme dans l’espace profane comme
    l’a fait Pierre-Marie Adam c’est dénaturer sa fonction; là, il y a danger et en premier
    pour l’intéressé. Que les positionnements discutables de certains soient exhibés, personne
    ni peut rien et il n’y a vraiment rien pour l’empêcher, tant qu’ils ne le font pas en qualité
    de Maçon. De plus, je ne crois pas que d’avoir des mots qui tranchent soit une preuve de
    populisme; il faudrait que vous lisiez les témoignages de certains Maçons du passé; du ton
    et la correction verbale qui y était en pratique; la langue de bois; c’est de l’eau tiède.
    Vous voyez il n’y a donc vraiment rien de contradictoire dans ce que j’ai exprimé. Vous
    voyez les choses par votre jugement personnel morale; préférez donc l’éthique.

    Cordialement.

    • 73
      joab's
      18 juin 2020 à 17:55 / Répondre

      1) les propos d’A Greysel ne tranchent pas ! au contraire il se fond dans la facilité populiste qui gane du terrain.
      2) du fait de sa position, A Greysel représente la GLDF à l’extérieur. Et si l’image qu’il donne est « en contradiction … » il est logique que le GM lui demande de cesser. A G n’est pas un FM de base mais président d’un organisme REAA.
      3) Le faire publiquement a certainement été bien pesé par le GM et justement, plutôt que mettre sous le tapis a vertu de message, d’exemple vis à vis des adhérents de la GLDF.
      Le populisme se pare justement d’un « franc-parler » ce qui est totalement faux : tout est calculé pour un impact public. ET absolument rien de courageux !
      Justement le GM n’a pas eu « langue de bois » et pris les décisons adaptées.

      • 76
        ARTIST
        18 juin 2020 à 20:59 / Répondre

        Bonjour JOAB’S,

        1/2/3 ce n’est pas de la Maçonnerie mais des imbroglio et autres manigances profanes que vous essayez tant bien que mal de justifier. L’attitude de Pierre-Marie Adam est bien plus dérangeante que tout le contenue populiste du monde; il n’y a rien d’adapté mais une collection de dérives sectaires.

        Cordialement.

        • 80
          joab's
          19 juin 2020 à 00:06 / Répondre

          @artist : je ne me prononce pas sur les rumeurs de manigances mais sur les faits qu’a exposé geplu.

  • 68
    Edmond
    18 juin 2020 à 15:50 / Répondre

    « Il y a […] dans le pays, des symptômes de malaise, un vague sentiment de crainte, ce je ne sais quoi qui annonce les révolutions, qui souvent les fait naître. Ce sentiment dangereux, je crois que c’est le gouvernement qui l’a fait naître et qui l’entretient. Ce que je vois dans la classe qui gouverne m’inquiète, les mœurs publiques s’y altèrent […]. Je demande si l’égoïsme n’est pas le mobile de l’exercice des droits politiques. Je demande si ce n’est pas là une véritable dégradation, une décadence certaine […]. J’en suis convaincu, messieurs, nous nous endormons sur un volcan. L’ancien régime était plus fort que vous et cependant il est tombé. Ne croyez pas que ce soit le Jeu de Paume, Mirabeau, La Fayette qui l’ont fait tomber : mais il y a eu quelque chose de plus fort que tout cela contre l’ancien régime, c’est la dégradation des mœurs publiques et des mœurs privées. »
    Alexis de Tocqueville, 1805-1859, à la veille de la révolution de 1848.

  • 67
    JC
    18 juin 2020 à 13:31 / Répondre

    Nous sommes dans le monde de l’instantané, du clic et de la réaction/sanction.
    En maçonnerie le temps ne compte pas, mais il faut le prendre pour parcourir le pavé mosaïque.
    Une déplorable tempête dans un petit verre d’eau.
    J’ai dit

    • 69
      RICHI
      18 juin 2020 à 16:08 / Répondre

      tu as tort mon Frère de considérer que c’est une tempête dans un verre. C’est très significatif de l’ambiance qui règne actuellement à la GLDF et lorsqu’il y a des dérapages, quels qu’ils soient, ON APPLIQUE les règles : instruction du dossier voire tribunal maçonnique puis éventuellement tribunal tout court;
      On ne jette pas en pâture URBI et ORBI une affaire, sans s’assurer du bien-fondé de la réaction d’une part, et on ne fait pas une lettre circulaire à tous les FF, et notamment les plus jeunes en ancienneté, on les protège de ce genre de procédure. Ce n’est qu’une fois que la chose est jugée, qu’on réagit.
      Le TRGM n’a AUCUN DROIT régalien qui permet de but en blanc de demander le départ ou la démission d’un frère. Il y a des RG, qu’il les applique. Or, depuis des années, on assiste à des réactions de gens qui n’ont de la FM que le côté bling-bling et carriériste. Le spirituel leur échappe, les fondamentaux et les paradigmes aussi. Les FM ont l’habitude de se taire sous prétexte de compassion, de billevesée etc. encourageant l’imbécillité à devenir reine des lieux. LES FF ONT TOUS LE DEVOIR DE PROTEGER LEUR INSTITUTION, ça fait partie des serments. Renvoyez aux calendes grecs, ne pas se sentir concernés, penser boule noire mais voter boule blanche pour « protéger » son avancement, sont indignes d’un FM et il est plus fautif que celui qui a fauté (lire les discours de la Saint-jean d’Hbert Greven). Malheureusement trop de membres (et pas de FF, car pour moi, ils ‘n’en sont plus, sont des profanes habillés en tablier qui ont tourné l’interrupteur et ont ainsi trouvé la lumière, mais pas la bonne. Amen !

  • 66
    Luciole
    18 juin 2020 à 13:25 / Répondre

    @ ELG et Paumero
    Je pense (ça m’arrive)que nous avons compris et qu’il n’est peut être pas utile d’en rajouter.Pour un « jeune maçon » ça promet.
    @Paumero
    Que vient faire le SCdF là-dedans ? vous voulez encore minabiliser le « débat »?
    Déja 63 lignes de vitupérations ,il faut consulter mon brave.

  • 60
    En archè
    18 juin 2020 à 10:15 / Répondre

    Lors de mon passage sous le bandeau, on me demanda s’il y a des limites à la tolérance. Je répondis que je ne pouvais être tolérant que vis à vis de personnes qui respectent mes valeurs. Le choix entre A. Graesel et l’autre est vite fait. Même si la forme est virulente, sur le fond, je le soutiens et pense qu’il a bien besoin de quelques expressions de sympathie.

    • 62
      joab's
      18 juin 2020 à 11:28 / Répondre

      Il me semble que lors de l’initiation (REAA) justement, il est demandé exactement l’inverse, non ?

  • 52
    ELG
    18 juin 2020 à 08:17 / Répondre

    ELG D UN PETIT VILLAGE GAULOIS

    Pierre Marie, comme cité dans mon dernier commentaire ci-dessous, tu trouveras le résultat du travail de ton EGO.

    Voila un exemple des courriers que nombres de loges vont devoir traiter !
    Un F :
    Je « pense » comme Alain GRAESEL et à ce titre, la tête de la GLDF considèrera donc que je suis raciste et homophobe: la logique est donc que je dois être exclu de la GLDF. Tu voudras bien m’indiquer mon très cher frère VM les conditions pratiques de cette exclusion. Si toutefois cette exclusion n’est pas possible comme elle le fût pour notre frère GRAESEL, j’envisagerai alors une procédure de démission que je regretterai peut être mais à titre personnel, je ne vois aucune autre solution qui me permette de montrer mon profond désaccord avec les agissements de notre executif.

    Un grand merci donc pour se travail exceptionnel sur le Futur de Nos Loges …

    • 56
      joab's
      18 juin 2020 à 09:01 / Répondre

      La question se pose en effet ! Peut-on rester dans la FM tout en défendant des thèses populistes, voire racistes ?

    • 61
      M. PAUMERO
      18 juin 2020 à 10:49 / Répondre

      Si je peux te donner un conseil, rappelle-toi : « la porte du changement s’ouvre de l’intérieur ». Une fois dehors, tu ne serviras plus à rien. Au-dedans, tu trouveras des Frères capables de faire blackbouler ce genre de personnage politique qui s’offusque parce qu’on ne l’avait pas reçu seul en lui déroulant le tapis rouge dans les instances étatiques.
      D’autre part, j’indique qu’il y a quand même quelque chose qui ne tourne pas rond. On est jugé sur ses prises de position et on est représenté par des pingouins qui prennent des positions qui ne nous représentent pas forcément et on nous empêche de les donner. Où est l’erreur ?
      Après les côtés hypocrites humanistes de la Grande Maison, on perçoit bien que le spirituel s’est évaporé de nos Loges pour faire place à des politicards de seconde zone.
      Si vous êtes dans les Ateliers Supérieurs (à quoi d’ailleurs ?), exigez une prise de position claire de la part du SCDF qui sont tous cachés sous la table. Habituellement, ils ont plutôt l’art de sortir les muscles quand ils visitent les Loges, mais quand on les sollicitent, prout ! prout ! même effet qu’un vesse sur une toile cirée.
      Il faut repenser la FM et trier parmi les FM qui ne sont pas entrain de remettre tous les paradigmes en question. Francs-maçons de la GLDF : INDIGNEZ-VOUS et ne restez pas silencieux en invoquant que ces débats ne vous concernent pas, cela s’appelle de la permissivité et de la démission. BOUGEZ !

  • 51
    M. PAUMERO
    18 juin 2020 à 00:15 / Répondre

    J’avais oublié cette question : ces messieurs du SCDF « attendent de voir comme d’habitude ? Le mot d’ordre habituel du genre : pas de vague surtout, mimant la phrase de notre FF GOETHE qui a dit : « il vaut mieux une injustice qu’un désordre » tout en déclarant en catimini : « tout ça est regrettable » certainement.
    Il est vrai que la manne des capitations est bien plus intéressante que le rappel à l »ordre.
    Tant qu’on aura une organisation type hydre de lerne gérant le REAA, on aura ces couacs.
    Il ne suffit pas de parader comme des paons les jours de fête, il faut agir en donnant l’exemple.

  • 49
    ARTIST
    17 juin 2020 à 23:21 / Répondre

    Bonjour,

    réponse à Pierre-Marie Adam.

    Les propos sont peut-être excessifs; mais la réponse est juste; ce Sylvain Afoua est un illuminé aux théories les plus délirantes; effectivement le « suprématisme » est une maladie moderne quel que soit le milieu où il s’exprime; les « idées » et les pseudos revendications y sont ridicules et véritablement dangereuses pour les plus jeunes surtout dans une époque d’écroulement total tout forme de raisonnement suivant la simple logique, la prudence dans telles ou telles interprétations ou perceptions.

    Le tout remplacé par tout un fatras de superstitions; le « scientisme » en étant une des expressions les plus pénibles; en effet, le complotisme découle directement de là.

    Donc, on en est à faire taire et condamner un homme qui répond à la vulgarité outrancière d’un triste personnage invité partout a distiller ses sottises.

    Il faudrait s’en inquiéter plutôt que de « voir rouge » comme l’enfant trop gâté (1) qui a perdu tout sens de la réalité et du juste; enfermé dans un moralisme infecte et stérile qui a remplacé les principes de l’éthique; les vérités sont parfois dure à attendre cependant, il faut toujours être prêt à les écouter et y répondre; non les condamner.

    Cordialement.

    (1) Le « caprice des Dieux » est un fromage à pâte molle, ce n’est pas du Saint-Marcellin.

    • 55
      joab's
      18 juin 2020 à 08:56 / Répondre

      de ce que je comprend, ce n’est pas la vivacité de la réponse aux « suprémaciste noir » qui est condamnée, mais le discours populiste anti gouvernement democratique et anti noirs profiteurs du système, discours populiste très répandu sur les réseaux sociaux.
      Sachant qu’A Greysel ne regrette que « la forme » il me semble que l’action du GM actuel de la GLDF est très proportionnée et en rapport avec ce que doit defendre la FM : une approche raisonnée, pondérée, ouverte et non des affirmations peremptoires teintées de phénomènes de foule (les principes du populisme).
      Il est étonnant que notre FM soit infiltrée par cette dérive populiste où « la vérité » peut être clamée en fonction des « likes » sur Facebook ou de la personnalité de l’orateur.
      A.G. a ecrit une bétise(il le reconnait), comme nous tous pouvons le faire. Il doit l’assumer, ce qu’il fait apparemment en démissionnant.

      • 64
        Désap.
        18 juin 2020 à 11:45 / Répondre

        Joab’s, Graesel n’est pas un hystérique, le prétendre est démagogique.
        Il ne donne pas dans le populisme, il le dénonce, relis.
        On avait le populisme d’extrême droite, normal c’est leur seul argument politique.
        On a eu le populisme de droite, bonne nouvelle ça ne leur a pas réussi, il sont revenu à plus de raison.
        Est apparu avec Mélenchon le populisme de gauche, 1/ bien décevant pour un frangin, 2/ je n’imaginais même pas que ça pouvait exister. Ils avaient d’autres défauts, notamment la démagogie ou l’irréalisme poussé à l’extrême, mais ni Laguillet, ni Krivine n’étaient allés jusque là.
        Maintenant apparait le populisme ethnique, bientôt apparaitra le populisme générationnel, tu vas voir que les jeunes ne vont plus vouloir payer pour les vieux, je vois les arguments d’ici, vous en avez profité, vous avez pourri la planète, etc … Greta Machin.
        Ça s’arrête où et quand ? Ne vois-tu pas que ça pourrit la politique, au point qu’on n’a plus le choix qu’entre une espèce de centrisme qui n’a plus de républicain que le nom et tout d’ultralibéral anglo-saxon avec les inégalités qui explosent et qui donnent le populisme !! et l’épouvantail Le Pen pétainiste jusqu’au bout des ongles.
        Où est la République ?? Voilà ce que dénonce Graesel et il doit être soutenu.
        En la matière, je me fous complètement de la forme, l’enjeu est trop important pour tergiverser, pour faire les vierges effarouchées ou faire dans la pudibonderie.
        Il faut dire les choses avant que ça dégénère, ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, Graesel les dit, Graesel le fait, Bravo ! et PM Adam est un pleutre inconsistant.

        • 72
          joab's
          18 juin 2020 à 17:46 / Répondre

          @desap : « Hystérique » ? D’où sort cette idée ? Au contraire, je crains qu’il soit calculé.
          Pourquoi son discours est typiquement dans ce qu’on qualifie de « populisme » ?
          Le populisme consiste, pour donner de l’importance à son propos, qu’il serait l’expression « du peuple » ce qui est pure forfanterie.
          En démocratie « le peuple » s’exprime lors des consultaions electorales et dans un moindre degré de crédibilité au travers de sondages. Pretendre à une « volonté du peuple » hors de ces moyens est donc pure imposture.
          Pire, c’est une facilité, une paresse argumentaire et miltante, voire une lâcheté. Hela cette dérive gagne du terrai :
          – dans des medias où on énonce sans sourciller « les Francais » veulent … comme s’il y avait volonté monolithique unanime …
          – chez des politiques paresseux ou incapables de presenter quelque projet.
          – sur des tactiques de type « bouclier humain » que l’on rencontre jusqu’ici où critiqer un dirigeant serait « attaquer tous les frères de xx »
          – des discours de type rumeur « dire tout haut ce que les francais pensent tout bas » …
          etc.
          Les choix de ces angles réthoriques sont avant tout des derobades, même si accompagnées de fanfaronnades diverses de pretendue « force ».
          Y a-t-il quelque force de rebellion à entrer dans cette tendance ? Certainement pas ! Il s’agit de facilité et démission à affronter la réalité
          J’ai toujours apprécié le franc-parler d’A. Greysel, mais là, quelque soit l’outrance de ses propos, il n’y a rien de courageux ou chevaleresque à aller se joindre aux clameurs populistes les plus banales désignant des profiteurs noirs et des dirigeants incapables.
          Comme on le constate, par sa personnalité, il encourage cette dérive sociétale et hélas, aussi maçonnique où le « coup de gueule outrancier », les « likes », l’aplomb prévaudrait à l’etude calme, apaisée et pondérée.

  • 48
    proderege
    17 juin 2020 à 23:02 / Répondre

    Alain,
    nous restons des Apprentis.
    Nous restons également des hommes en recherche qui au moindre relâchement dans notre Travail et nos devoirs s’alourdissent de métaux que nous pensions nous être définitivement délestés.
    La colère et la passion sont des fruits. Peut-être ceux de l’ostentation ou de l’orgueil. Tu es brillant, ce n’est pas simple gérer.
    Je ne ressens pas que tu sois coupable des maux qui te sont reprochés.
    Reviens humblement à la terre et reviens donc faire un tour à Lambé.

  • 47
    ELG d'un petit vilage Gaulois
    17 juin 2020 à 22:50 / Répondre

    ELG

    Bonsoir, je suis jeune Maçon. J’ai juste une question. N’existe t ‘il pas un tribunal Maçonnique ? Pourquoi autant de déballage sans contrôle, de l’un ou l’autre coté. La base, le pavé mosaïque, l’un et l’autre sont ils tout blanc ou tout noir ?
    Nous travaillons en ce moment sur le « Futur de Nos Loges » Belle démonstration, jolie spectacle ! Vous êtes à opposés des valeurs de la GLDF , vous deux « les GM » ? Je suis profondément déçu et j’espère que les FM de notre Obédience et surtout les autres personnes qui lisent tous ces mauvais propos feront la différence. La FM combat le pire ennemi de l’être humain et de l’humanité l’EGO ! Donc là, je dois vous dire juste merci pour la démonstration.
    ‘’Que la Lumière qui a éclairé nos Travaux Continue à briller en nous’’
    Je suis triste, ce soir, mais pas désespéré. Je connais tellement de F. qui sont à l’opposer de ce que vous montrez, qui m’enseignent à chaque tenues les vraies valeurs de la FM, de justice, mieux d’équité, que je vais juste vous tourner le dos, le temps que vous repreniez vos esprits.

  • 44
    M. PAUMERO
    17 juin 2020 à 21:06 / Répondre

    Amen Amen Amen. Qui doit-être condamné dans cette histoire ?
    Aujourd’hui personne n’a le droit d’exprimer ses idées, sinon, il est taxé immédiatement, soit d’homophobie, soit de racisme, soit d’antisémitisme. Celui qui juge sait tout, à tout compris, à réponse à tout. En fait, il juge tout … sauf ? lui-même. A croire que d’être FM ne sert de rien quand en plus, on transmet tout cet étalage sans précaution à destination des jeunes initiés qui doivent être protégés au début de leur démarche, et après cela, on s’étonnera que des jeunes FF démissionnent. Et après cela, on demandera 5 ans pour faire une étude en se posant la question : pourquoi y-a-t-il autant de démission ?.
    D’autre part, on attendrait du TRGM une aussi grande capacité à agir après le déconfinement et donc à fixer une ligne claire, des perspectives d’avenir motivantes, plutôt que de jouer les activistes rétifs sur ce dossier et décider … d’indécisions, en prenant les Frères âgés comme otages de son indécision et en se cachant derrière ses confrères obédientiels.
    Personnellement, je ne suis pas là pour assister au passage du racisme anti-noir au racisme anti-blanc, cette partie de tennis se joue sur d’autres terrains. Je ne suis pas là non plus pour assister à leur confrontation, tout aussi condamnable l’un que l’autre. Je ne suis pas d’accord non plus sur le déboulonnage des statues, car jamais plus, je n’aurai le loisir d’expliquer à mes petits-enfants, quel homme était vraiment tel ou tel personnage (Voltaire, FM de dernière heure, était un négrier. Mitterrand a été un ministre des colonies sans concession parfois et on peut continuer). Et voilà qu’aujourd’hui, par mimétisme sans doute, la GLDF déboulonne ses passés TRGM.
    Ces manières de faire me frustre de mes devoirs, cette absence de ne plus pouvoir donner son opinion, ça s’appelle un déni de démocratie et le prolongement en est la dictature.
    On est là pour militer pour la reconnaissance des erreurs passées qui n’appartiennent qu’aux générations qui nous ont précédés, mais dont on doit affirmer haut et fort, notre opposition à ces ostracismes parfois violents voire mortels. Mais on ne doit pas se substituer à la justice, tenter de faire pression sur elle et autres basses manoeuvres qui n’apporteront que des affrontements inutiles et donneront des idées de violence à ceux qui n’en ont pas aujourd’hui.
    Donc, acceptons les explications du passé, témoignons de ces erreurs et ouvrons des lieux de mémoire. Le TRGM ferait mieux de faire des conférences sur un ton tout aussi pugnance, contre le racisme et ne pas se « cacher » derrière un manifeste odieux.
    Personnellement, j’aurais aimé qu’on n’oubliât pas l’association Police – Banlieue quand il s’est agi d’aller porter aide et assistance aux sans abris durant le confinement, montrant que d’un côté comme de l’autre, il n’y a pas une dualité persistante, mais un acte humaniste et désintéressé au profit des plus faibles. Voilà ce que d’aucuns ont appelé la « racaille » qui nous ont donné l’exemple à suivre. Qu’en avons-nous fait ? la même chose qu’avec les soignants qu’on applaudissait hier et qu’on oublie aujourd’hui, aux policiers qu’on embrassait après les attentats et sur lesquels on crache dessus aujourd’hui. On amalgame tout, tout de suite, sans vraies raisons, sans justice. Ne confondons pas les minorités agissantes et les majorités qui remplissent leurs devoirs. Préservons-nous des fake-news ou autres manipulations de ceux qui aiment le désordre.
    En amalgamant tout ça, on fait le lit des ténèbres qui empêchent la lumière de la Vérité d’être perçue.
    Le FM par définition aime le nombre 3, soit la complémentarité des contraires, passage obligé pour la tolérance, mais les FM semblent l’oublier en premier. Le FM est libre de ses pensées, libre de ses actions, et s’il advient qu’il faute, il doit être sanctionné non par un TRGM qui voit « rouge », et qui, urbi et orbi, condamne sans fondement suffisant et en se mettant au-dessus des instances judiciaires de l’institution voire de la République. C’est ça l’inacceptable avant tout. Le TRGM deviendrait-il le Grand Ordonnateur judiciaire ? d’autant que pour avoir côtoyé A. Graesel, je n’ai jamais entendu ni propos homophobes, ni racistes, simplement, les emportements d’un homme, tribun-philosophe nourrit de bons mots, passionneur, passionné et passionnant qui finissent par être agacés de voir cette dualité constante s’opposer et refuser le dialogue et l’expression de chacun. Oui il existe un racisme qui n’est pas à sens unique, puisqu’il est au coeur des hommes, quelle que soit la race et la couleur. A côté de cela, il y a des gens qui évoluent, qui se donnent les moyens de comprendre, de progresser. La vertu est une valeur qui se travaille. Or, dans cette histoire, le TRGM n’a pas fait preuve des vertus qu’on attend d’un « chef ».
    Tout cela, entre autres, ne se fera qu’au détriment de l’institution qu’il représente et ne résoudra rien, car, comme disait Saint Exupéry « la noblesse d’un métier, est d’avant tout d’accorder les hommes ». Les indécisions conjoncturelles, que j’appelle la rétivité active de prouver que tout va bien mais qu’on continue de faire comme avant, va entraîner à mon avis, entre 10 et 15 % de démissions et ce manifeste urbi et orbi, ne font qu’augmenter le malaise. Alors, s’il y a faute, agissez légalement, pas sur un coup de sang !

  • 42
    karbator
    17 juin 2020 à 20:19 / Répondre

    Bonjour à tous.

    Il nous faudrait un peu plus de GM de cette qualité.
    Oui la France est un beau pays, oui il convient d’être tolérant.
    Mais pour être tolérant il faut être fort.
    Faute de quoi cette tolérance se muera en permissivité ou en lâcheté.

    La doxa du politiquement correct dans nos média, la repentance permanente n’a plus de limite et ca suffit ! Il faut construire l’avenir et ce repentir Bobo est un frein.

    Non nous ne retenons personne de force ici, si l’herbe est plus verte ailleurs ; Allez y !

    Oui le passé de la Nation a été ce qu’il est.
    Dans le style bévue politique le décret Crémieux a posé les fondements de l’insurrection en Algérie, créant une dichotomie entre citoyens français …

    Après Alain G puis son successeur une décadence molle s’est installée au commandes de la rue Puteaux tout ces glorieux inutiles et leur couteuse présence
    Cette absence pendant la crise du COVID s’est traduite par un silence assourdissant et une inaction inacceptable

    Alors si vous voulez continuer a porter des santés a le République lors des St Jean il va falloir commencer défendre les valeurs de notre pays, celles qui ont fait la France

    Pas la décadente bobo attitudes complexée par 70 années sans combattre sur notre sol.

  • 41
    Aigle
    17 juin 2020 à 19:56 / Répondre

    D une manière générale son leçon de morale, ni pointé du doigt qui que ce soit, la franc-maçonnerie est au au-dessus de toute les ondes négatives, par ce qu’elle œuvre pour le meilleur de l’humanité dans ça globalité

    • 45
      M. PAUMERO
      17 juin 2020 à 21:17 / Répondre

      Oui, c’est avec de telle constatation comme celle-ci, aussi sirupeuse que la confiture qui passe au travers des trous de la mie de pain, qu’on voit s’installer dans les Loges des clans, des mafieux, parce que la majorité se gave de mots dont elle ne connaît pas le sens, avec sous le bras le « dictionnaire de la parfaite franc-maconnerie » qui a perdu sa cédille à force d’être utilisée à toutes les sauces.
      Les FF aujourd’hui pensent boule noire et votent boule blanche et se targuent d’être des « hommes libres ». Libres en fait d’être asservis à quelques uns, dans l’espoir de poursuivre leur petite carrière maçonnique, compensatrice d’une vie sans reconnaissance, sans éclat. Buée, tout est buée à dit l’Ecclésiaste.
      La FM n’est pas à la portée de gens qui ont cru être Frères en portant haut le tablier et bas leurs connaissances.

  • 40
    Maxime
    17 juin 2020 à 19:54 / Répondre

    Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté.
    (Guy Béart)

  • 38
    ERGIEF
    17 juin 2020 à 19:37 / Répondre

    Je ne reproche pas à Alain Graesel le fond de ses propos que je partage et c’est pour cela que je lui apporte mon soutien (dont il se moque totalement puisqu’il y a plusieurs années que j’ai quitté son obédience). Je ne lui reproche pas non plus la forme parce que je le sais capable d’élever son discours au dessus de ce type de polémique. Ce que je lui reproche (mais je n’ai pas de légitimité pour cela, ce n’est qu’un avis personnel), c’est de s’être laissé prendre au piège des réseaux sociaux, de leur vocabulaire minable et de leurs idées au ras du parquet. C’est peut être son côté ado qui a pris le dessus.
    Pierre Marie Adam, lui, a outrepassé les règle de la courtoisie et les limites de sa fonction. Il illustre ici l’adage qui dit que le mal a toujours habité les hommes qui veulent aller trop loin, quand ils oublient de se poser la question de savoir s’ils devraient accomplir un acte simplement parce qu’ils peuvent le faire,
    Mais derrière cette affaire, au delà des apparences se profile un calcul politique. En effet l’occasion était belle d’avoir la tête de l’ancien GM… Je me suis laissé conter que le GM actuel essaye de faire adopter en force la prolongation d’un année de son mandat, qui passerait de 3 à 4, au prétexte d’une année maçonnique 2019-2020 blanche pour raison de Covid. Et il y aurait quelques oppositions et des factions en concurrence. Mais chut, ce n’est qu’une rumeur 🙂

  • 36
    ROBERT A
    17 juin 2020 à 19:31 / Répondre

    Nous sommes tous des hommes libres et de bonnes mœurs, aussi pouvons nous argumenter sur les propos exprimés par notre frère passé grand maitre Alain GRAESEL;
    Notre raison nous pousse naturellement à considérer l’égalité entre tous les hommes comme naturelle mais les passions tristes veillent au coin de la rue.
    Elles nous poussent à nous determiner en fonction de notre aspect matériel en excluant petit à petit notre esprit seul garant de notre unité.le piège est grand d’oublier la pensée gardienne de l’Âme humaine que nous possédons tous à égalité et base de notre fraternité
    Notre ancien grand maitre nous incite à raison garder, notre nouveau grand maitre réponds par l’exclusion faisant sienne la célèbre locution de chateaubriand » culpabiliser les victimes est l’arme favorite des tyrans »j’ai dit

  • 35
    Jean jacques binos
    17 juin 2020 à 19:07 / Répondre

    Pas étonné. M. Graesel tient depuis de nombreuses années des propos que je considère très limites sur sa page Facebook. Je m’y suis même désabonné. Après ça m’appartiens individuellement de là à en faire une affaire publique je trouve que c’est trop… le bien ne fait pas de bruit et le bruit ne fait pas de bien…

  • 33
    DURRUTI
    17 juin 2020 à 18:46 / Répondre

    Au final je crois que l’on devrait bloquer ce forum.
    Nauséabond, disais-je? Non, dégueulasse, du verbe dégueuler.

    • 34
      Luciole
      17 juin 2020 à 19:05 / Répondre

      Mais très cher, nul ne vous contraint à le lire ou y participer!

    • 37
      MarcosTestos
      17 juin 2020 à 19:32 / Répondre

      33-Durruti
      Au final, et plutôt que bloquer ce forum, je propose de t’offrir un séjour, plus ou moi long en fonction d’investigations complémentaires, dans un asile 4 étoiles. Çà te permettra de « dégueuler » à ta guise aussi souvent que tu en ressentira le besoin sans enmerder les personnes qui aiment échanger sur ce forum.

      • 46
        DURRUTI
        17 juin 2020 à 21:30 / Répondre

        Intéressant cette manière de réagir.

        • 53
          marcos testos
          18 juin 2020 à 08:36 / Répondre

          46- Durruti
          A la hauteur de tes propos mon cher.
          Pour ton info, en PNL on appelle çà la synchronisation

          • 58
            DURRUTI
            18 juin 2020 à 09:19 / Répondre

            En effet, c’est pourquoi je te demande de prendre soin de toi.

  • 31
    Nestor MAKHNO
    17 juin 2020 à 18:21 / Répondre

    J’attends les excuses de JM ADAM pour faux (le prétendu racisme d’Alain GRAESEL) et la non observation des articles 236 et suivants des règlements généraux relatifs à la justice maçonnique.

  • 28
    Luciole
    17 juin 2020 à 18:00 / Répondre

    Deux maladresses ne font pas une vérité.Alain Graesel écrivait à titre privé mais il a une étiquette d’ancien GM.
    Il remarque lui même qu’il aurait du attendre un peu pour s’exprimer et employer un langage mieux adapté.
    P.M.Adam aurait pu garder cet épisode en interne,personne n’avait porté plainte,guère recevable. « Laver plus blanc » (si je puis dire),n’est pas la priorité d’une grande maitrise.
    Je peux facilement comprendre que ces qualificatifs de la France fassent bondir,Quant à ceux qui quitteraient la Gl sous pareil prétexte,pas de regrets.Même un écossais n’est pas censé baisser son pantalon.

    • 29
      Luciole
      17 juin 2020 à 18:03 / Répondre

      Je voulais dire le Kilt évidemment.

  • 27
    MUSILLI
    17 juin 2020 à 17:57 / Répondre

    Mais la France n’est-elle pas un pays démocratique ?
    Il faudrait m’expliquer la signification du mot homophobe car je n’ai rien décelé de tel dans les propos de Nôtre Frère Alain Graesel.

  • 26
    Kamelot
    17 juin 2020 à 17:53 / Répondre

    faire l’autruche dans le contexte sociétal qui est le nôtre aujourd’hui conduit à une « Vichyisation » avec les conséquences néfastes pour toute l’Europe…engager un procès d’intention aux défenseurs de la république me semble le plus dommageable y compris dans le cadre d’une tentative de prise de pouvoir absolu, tant sur le plan humain que sur les plans sociétaux et politiques. Par ailleurs, pour avoir analysé avec des personnalités comme le président de l’observatoire international du terrorisme en son temps la situation sociale de la France et fait paraître un ouvrage sur la violence urbaine en 2005 et 2010, je pense que le propos de Alain GRAESEL est justifié, qu’il plaise ou non. Les propos du GM PM Adam, me semblent aussi préjudiciables, disproportionnés que illégal par rapport à nos statuts. Si l’on avait voulu « déstabilisé » la GLDF on ne s’y serait pas pris mieux.
    C’est tout simplement un scandale tant de la part de ceux qui ont utilisé ce procédé, que des esprits chagrins qui ont un doigt dans la confiture…! Même Alain BAUER, ne désavouerait pas de cette façon un Frère aussi compétent que Alain GRAESEL…de toutes manières que l’on s’exprime à « fleuret moucheté » ou au sabre, le résultat est le même, sauf que dans cette affaire à force de laisser pousser l’ivraie, le grain de blé vital est étouffé pour laisser grandir la misère que nous constatons…à bon entendeur…
    François K.

  • 25
    Marih
    17 juin 2020 à 17:15 / Répondre

    Et si Alain Graesel exprimait ce que beaucoup de Franc-maçons pensent intimement sans jamais oser le dire publiquement ! Des Francs-maçons de toutes Obédiences… Il faudrait que nous redevenions lucides et courageux !

    • 30
      joab's
      17 juin 2020 à 18:11 / Répondre

      Curieux, ces réactions !
      Souvent on lit « A Graysel n’est pas raciste », affirmation bizarre car le racisme n’est pas une question d' »essence » mais de comportement. En l’occurence ce qu’il écrit est raciste, il reconnait lui-même son erreur, helas pas de fond, mais de ne pas l’avoir dissimulé plus.
      Etrange complaisance por lui, sovent accompagné d’une intransigeance à imposer des directives aux freres de la GLDF !
      @Brumaire :
      Ainsi il pour le moins incohérent de clamer une « liberté » de priver de liberté les FF de la GLDF à ne plus pratiquer le sexisme …
      La liberté est de laisser les FF de la GLDF et les loges de la GLDF initier comme elles le souhaitentvister et être visitées … La liberté des dirigeants à imposer des diktats ?
      En matière d' »uniformisation », c’est le comble : Justement Les dirigeants GLDF imposent une uniformité sexiste là où ils en ont le pouvoir !
      IL est aussi curieux de parler de « FF GLDF » qui en fait sont des franc-maçons qui sont à un moment donné adhérent à la GLDF et à d’autres moments de leur vie maçonnique, ailleurs. Toujours cette tendance à cliver selon l’obedience.
      Quant à la liberté d’expression, est-ce celà qui est en cause ? Nullement !
      Il est assez inquiétant de voir remonter cette expression « dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas » … Mais quelle oppression y aurait-il pour « penser tout bas  » ? Y a-t-il quelque courage à brandir un discours de plus en plus répandu du populisme de base ?
      On notera aussi l’hypocrisie des prétendus « réguliers » qui pretendent à « pas de politique » … sauf si elle est … comme ils l’aiment.
      Dans la réalité le projet maçonnique depuis ses débuts est politique !

      • 39
        MarcosTestos
        17 juin 2020 à 19:48 / Répondre

        30- Joab’s
        « Dans la réalité le projet maçonnique depuis ses débuts est politique !  »
        C’est la confirmation que tu n’as rien compris à la Franc Maçonnerie mon pauvre Joab’s alias …

        • 43
          joab's
          17 juin 2020 à 20:34 / Répondre

          Affirmation a volonté de nuire et discréditer, sans le moindre argument … du classique chez les courtisans de l’ « ultime lien avec Dieu » …
          Dès le départ, énonce la valeur principale de la FM, « la liberté » contenue même dans l’appelation. De plus, le contexte britannique du 18e siècle est typique : faire travailler ensemble des royalistes et des parlementaristes, des catholiques et des protestants en pleine guerre civile !
          Et si tu avais pris la peine de lire les premieres lignes des statuts de la GLNF, tu aurais pu y constater aussi l’affirmation de liberté ! Même si tes dirigeants s’y sont assi dessus depuis !

          • 59
            marcos testos
            18 juin 2020 à 09:32 / Répondre

            43- Joab’s
            Serais tu devenu parano ? Non Joab’s alias … ce n’est pas une affirmation pour te nuire ni pour te discréditer (je pense que c’est déjà fait) ! Non, c’est simplement un constat qui ne fait que confirmer tes précédents écrits.
            Concernant les statuts de la GLNF, figures toi mon cher que je ne t’ai pas attendu pour les lire. Par contre sortir un mot de son contexte comme tu le fais est une technique « politicarde » de bas niveau que l’on retrouve très souvent chez les extrémistes qu’ils soient de droite ou de gauche. Alors au cas ou tu n’aurais pas eu le courage de lire ces premières lignes jusqu’au bout les voici en version non édulcorée:
            « La Franc-Maçonnerie est une libre association d’hommes libres et indépendants engagés dans une quête d’élévation spirituelle et de perfectionnement moral qui mettent en pratique un idéal de paix,d’amour et de fraternité. »

  • 22
    Jean_de_Mazargues
    17 juin 2020 à 16:19 / Répondre

    @17 le devoir de réserve, c’est pour les fonctionnaires. Ne confondons pas tout. Et vive la liberté d’expression!

    • 23
      357
      17 juin 2020 à 16:59 / Répondre

      Le devoir de réserve du fonctionnaire est une construction jurisprudentielle. Ce n’est pas le sujet. L’obligation naturelle de réserve, c’est-à-dire celle à laquelle elle on devrait se sentir moralement tenu, c’est tout simplement le devoir d’exemplarité que l’on enseigne à l’initié dès ses premiers pas dans l’Ordre. Chacun, par ses faits et gestes, est comptable de l’image qu’il donne de la Franc-Maçonnerie.
      A chaque fermeture de travaux, les surveillants le rappellent : « ils feront aimer notre ordre par l’exemple de leurs qualités, ils prépareront par une action incessante et féconde, l’avènement d’une humanité meilleure et plus éclairée. »
      Quand la qualité maçonnique d’un individu est de notoriété publique, c’est encore plus vrai. Car n’oublions que c’est à l’aune de cette appartenance que le plus grand nombre juge.
      La liberté d’expression est fondamentale. Elle protège les idées qui heurtent, choquent et inquiètent. Ça ne fait pas l’ombre d’un doute. Il faut aussi déconner, rire, se mettre en colère parfois, dégoupiller. On ne peut pas être d’humeur égale tout le temps. Je suis le premier à le reconnaître et, parfois, à m’abandonner à la facilité de propos expéditif dans le feu d’une discussion. Il reste néanmoins à savoir aussi comment on veut en user de façon utile et constructive. Il ne faut juste pas l’oublier.

  • 21
    Brumaire
    17 juin 2020 à 16:00 / Répondre

    Pour connaître un peu Alain Graesel, je peux assurer qu’il ne peut pas être accusé de racisme.
    Comme il le dit lui-même, sous la colère, il a envoyé un message dont il a lui-même reconnu qu’il n’était pas approprié dans les termes.C’est bien là le piège des réseaux dits sociaux: le clic de trop est comme la flèche que l’archer ne peut plus retenir une fois sortie de l’arc.
    La France n’est pas un état totalitaire, elle n’est pas un état terroriste (un comble: ce sont les résistants à l’occupant nazi qui ont été taxés de « terroristes », arrêtés, torturés et exécutés), elle n’est pas esclavagiste ( ce sont quelques ressortissants français, et pas la France, qui l’ont été, dans les siècles passés) elle a tiré un trait sur son passé colonialiste. M.Behanzin n’a pas seulement proféré ces propos dans une manifestation, mais les a répétés sur une radio.Est-il conscient réellement de ce qu’il dit et répète?
    Quant à revenir sur le caractère sexiste de la GLDF, (et pourquoi pas raciste pendant qu’on y est??) le discours commence à lasser: il serait temps de ne pas vouloir à toute force uniformiser la maçonnerie. Les FF de la GLDF n’auraient-ils pas le droit d’avoir envie de se retrouver entre hommes, autant que les SS de la GLFF de se réunir entre femmes. Récuser ou stigmatiser ce qui fait le caractère de ces obédiences n’est pas très respectueux de la liberté de leurs membres.

    • 57
      joab's
      18 juin 2020 à 09:09 / Répondre

      « il ne peut pas être accusé de racisme » ??? dis-tu Brumaire ? Y aurait-il donc un statut qui protegerait de toute accusation, sur le simple principe d »une affirmation !
      Nous pouvons tous « être accusés » ! Reste à mesurer le bien-fondé des accusations, voire les vor comme diffamation calomnieuse.
      Mais dans tous les cas LES FAITS (les ecrits d’AG) sont le point de départ, pas des affirmations « affectives ». Bien sûr qu’on peut attribuer des circonstances atténuantes (colère, derives R. Sociaux) mais la condamnation ferme, bien au delà de la personne d’AG de ces dérives vers le populisme s’impose (me semble-t-il) !

  • 20
    357
    17 juin 2020 à 15:54 / Répondre

    Comme le soulignait récemment Me Eric Dupond-Moretti, on vit une époque de dingues où les réseaux dits sociaux donnent le « la » du débat public et font perdre toute mesure aux personnes qui se disent ou se veulent éclairées. Alain Graesel, de par ses anciennes fonctions, est tenu à un certain devoir de réserve car sa parole engage l’institution dont il fut le représentant. Ça me paraît d’une telle évidence qu’il en est presque confondant de devoir le rappeler. S’exprimer sur Facebook ou sur n’importe quel autre réseau, sous pseudonyme (comme c’est mon cas) ou sous sa véritable identité, c’est s’exprimer en public sur un support qui permet la plus large diffusion.
    Il faut donc le faire avec prudence et mesure. Les déboires de la jeune Mila ont-ils déjà été oubliés ?
    Je ne veux pas faire de mauvais procès au frère Graesel. Je suis persuadé qu’il dit la vérité quand il affirme s’être exprimé sous le coup de la colère. J’aimerais simplement que cela puisse servir de leçon, notamment à ceux qui semblent vouloir minorer ce genre de gamineries.
    Je suis personnellement sidéré chaque fois que je constate que des paroles manifestement excessives engendrent en retour chez certains frères ou sœurs des propos tout aussi excessifs. Depuis l’affaire George Floyd, et les remous qu’elle suscite en France, à tort ou à raison, certains croient utile de faire de la surenchère ou de relayer parfois des caricatures au goût douteux. Du café du commerce, ni plus ni moins, souvent aux relents fétides.
    Je conçois qu’on ne puisse pas partager les points de vue de Mme Diallo, M. Sopo, M. Afoua, Mme Jordana ou M. Sy. Mais qu’on le fasse alors au moins avec un minimum d’élégance et de respect, argument contre argument, même si on peut leur reprocher d’en manquer. Ou bien alors si on s’en sent émotionnellement incapable, qu’on réapprenne vite les vertus du silence ! Il y a urgence.
    Je vis encore dans l’idée que le franc-maçon est un agent actif du lien social. Or comment pourrait-il l’être s’il devient partie prenante à des polémiques stériles au risque parfois de porter atteinte à l’image de l’Ordre en général ou d’une obédience en particulier ?

  • 19
    Cassandra Verde
    17 juin 2020 à 15:37 / Répondre

    Je connais très peu la franc-maçonnerie, presque essentiellement du roman  »Guerre et paix » et ce qui m’est resté définitivement en mémoire c’est la qualité spirituelle exceptionnelle des franc-maçons et leur contribution constate à l’élévation de l’humanité. Évidemment, j’ai entendu qu’il y aurait des personnes infiltrées dans cette organisation qui n’y sont que par opportunisme et pour leur seul intérêt mais je suis persuadée qu’elles ne représentent que des cas isolés. Malgré autant de connaissances manquantes, pour moi, au sujet de votre organisation, j’ai un énorme respect et beaucoup de reconnaissance pour tout le bien que le travail des franc-maçons a apporté depuis ses débuts et jusqu’aujourd’hui. C’est pourquoi je vous fais part de mon sentiment concernant le cas de ce Monsieur, Alain Graesel, dont je viens d’apprendre l’existence. À mon humble avis, même si c’est sous le coup de la colère qu’il a réagi, même si le texte méritait une relecture, Monsieur Graesel, loin de se montrer raciste – je ne pense pas que que ça existe parmi les franc-maçons – n’a fait que pointer une réalité, bouleversante de triste, mais une indéniable réalité. L’antiracisme envers les blancs, ligoté à un antisémitisme qui laisse pantois, forment un alliage si enraciné dans la population noire – de coutume peu inclinée à la philosophie et autres activités intellectuelles si ce n’est  »guidée » par certains partis ou courants politiques dont le but inavoué et/ou inconscient est justement de détruire tout ce que votre organisation a construit pendant des décennies pour le bien de l’humanité un bien dont, par ailleurs, les populations noires occidentales en profitent largement – qu’il est devenu explosif ce qui ne peut que choquer. La manipulation a fait énormément de dégâts dans la perception consciente dune grande partie des personnes qui forment la population noire occidentale , une perception si pervertie que la moindre contrariété, le moindre échec personnel et/ou professionnel déclenche carrément un reflex antiblanc et antisémite. Loin de moi l’idée de contester les cas avérés de racisme contre des personnes d’une autre couleur de peau que soi-même, je pense juste que l’on ne doit pas se culpabiliser quand ce n’est pas du tout le cas. Le danger de se retrouver, nous, société occidentale, certes, pas parfaite, mais toujours perfectible, dans une situation d’esclavagisme généralisé n’est absolument pas à prendre à la légère. C’est pourquoi j’estime que, dans le contexte actuel, au vu des détournements de nos valeurs spiy fondamentales pour lesquelles c’est, justement, la franc-maçonnerie qui s’est battue, la punition appliquée par les responsables de l’organisation est trop sévère à l’égard de ce Monsieur, Alain Graesel. Aurait-il peut-être dû y mettre un peu plus de formes mais le fond du problème est abordé à 100%.

    • 32
      Luciole
      17 juin 2020 à 18:23 / Répondre

      Chère Madame,il me semble que si relecture il y aurait en effet du y avoir ,des propos comme les votres:
      « … dans la population noire-de coutume peu inclinée à la philosophie et autres activités intellectuelles »
      mérite tout autant de soin. Je serais un petit peu foncé de peau que j’y trouverais une troublante parenté avec un bon vieux racisme ,bien de chez nous.Maladresse sans doute.

  • 18
    marcos testos
    17 juin 2020 à 15:34 / Répondre

    Étonnant cet autodafé de Pierre-Marie Adam ! Qui plus est, il est le Grand Maître de la Grande Loge de France !
    J’ai beau chercher je ne vois pas de propos « racistes » ni « homophobes » dans les déclarations de M. Graesel (que je ne connais pas, je précise) Des propos excessifs ? Pourquoi pas … mais mesurés avec quel thermomètre ? En tout cas bien moins excessifs que certains propos sur ce site.
    Cette crise d’autoritarisme dessert bien évidement la GLDF en premier lieu mais également la Franc Maçonnerie en général malheureusement.

  • 14
    Désap.
    17 juin 2020 à 14:25 / Répondre

    Soutien total à Alain Graesel.

  • 13
    Makhno Nestor
    17 juin 2020 à 14:00 / Répondre

    Je découvre une GLdF hors sol dans le domaine des bisounours, absent des ondes et des radars, bref, nexistante. La police de la GLdF tient bien son rang en voulant sanctionner un ancien Grand Maitre qui lui a très bien tenu son rang. Dommage pour la Maçonnerie. triste pour la GLdF et le F.°. ADAM qui tombe dans le piège indigiéniste. Très triste !

  • 12
    DURRUTI
    17 juin 2020 à 13:17 / Répondre

    Ces propos sont inadmissibles, inacceptables. Ils doivent être condamnés. Ce n’est pas ainsi que l’on combat les idéologies racistes, les suprémacistes de tous bords. Comparer Omar Sy et Dominique Sopo aux indigénistes et autres racialistes est une erreur.
    Des propos dangereux et nauséabonds qui font du tort à la Maçonnerie.

    • 15
      Désap.
      17 juin 2020 à 14:28 / Répondre

      12 – 🙂 🙂 Omar Sy, un gars exemplaire, dès qu’il lui a fallu payer des impôts il est parti aux USA.

      • 16
        DURRUTI
        17 juin 2020 à 15:09 / Répondre

        Qui a-dit cela?
        Quelle confusion!
        Tous ces commentaires sont à désespérer de la Maçonnerie si tant est que nous ayons affaire à des maçons.

  • 11
    Stella Matina
    17 juin 2020 à 12:55 / Répondre

    Cette façon de faire à de quoi inquiéter. A une époque où on doit s’excuser de tout et justifier que ses idées sont en bonne adéquation avec la police morale, il paraît inconcevable que la maçonnerie réserve un tel traitement à des FF qui lui ont tant donné. Je trouve que c’est à la limite de l’humiliation publique et je ne pense pas que notre Frère Alain G. mérite un tel traitement. Après le caractère raciste ou homophobe ne m’apparaît pas caractérisé, à moins de vouloir infantiliser et diaboliser les gens pour leur taper les doigts devant toute la classe…

  • 9
    Jean marie
    17 juin 2020 à 12:12 / Répondre

    Je suis en désaccord avec Alain Graesel sur la forme trop excluante de son message. Pour en avoir récemment « fait les frais », il m’apparait aujourd’hui que toute forme extrême d’expression est par nature regrettable, car elle dé-différencie les personnes auxquelles elle s’adresse.
    Mais le « politiquement correct », et une expression trop policée, me semblent également préjudiciables au combat que tous les F.M:. doivent mener au nom des valeurs de concorde et de laïcité.
    Du coup : pas d’accord sur la forme… mais solidaire sur le fond.

    • 63
      Joel POINAS
      18 juin 2020 à 11:28 / Répondre

      MARCOREL

      Les pharisiens …
       » Que celui qui s’arroge le droit de savoir ce qu’il faut penser ou dire lui jette la première pierre » .

  • 8
    Jicé
    17 juin 2020 à 11:36 / Répondre

    J’ai été surpris en recevant la note du TRGM PM Adan. Cette note, intitulée « Mise au point » donne déjà le ton. Comme à l’école, on fait des mises au point quand cela ne va pas. Les enfants d’Alain seront-ils convoqués devant le TRGM ?
    Bien peu sérieux tout cela. Et une image déplorable de la GLDF qui soit aurait du instruire en justice maçonnique, soit faire une « mise au point » à huis clos.
    Bref une sombre affaire qui ne va pas redorer l’image de la GLDF totalement absente en communiqués ou presque depuis la mi mars. La GLDF s’endort mais dans les loges ça bosse (pour certaines) et ça commence à s’impatienter voir à râler devant tant de silence et de communiqués laconiques.
    Pour autant il ne faut surtout pas confondre l’obédience et ses membres 🙂

  • 6
    Libre penseur
    17 juin 2020 à 11:06 / Répondre

    Si je comprends bien, un frère qui s’exprime en son nom – et non en qualité d’ancien GM – sur sa page FaceBook personnelle n’a pas le droit de réagir vivement à un écrit émanant d’un suprémaciste noir. On va où là ? Je suis membre de la GLDF depuis 44 années et j’étais VM quand Alain Graesel était GM. J’appréciais le fait qu’il n’utilisait pas la langue de bois. C’est sa façon de s’exprimer. Lui faire un procès d’intention et sanctionner ses propos vifs me paraissent être des jugements peu fraternels. Et tout du moins en dehors du rôle du GM en exercice qui préfère des propos policés, inodores et sans saveur à des réactions vives, musclées. A la lueur de cet incident, doit-on s’étonner des démissions massives de frères de la GLDF ? Nous sommes des frères libres de leurs pensées. Heureusement que par le passé les autres GM n’avaient pas la même conception de gendarme que notre GM actuel. Pour s’être occupé du milieu carcéral pendant de nombreuses années, notre GM actuel en conserve un tropisme vers le contrôle de tout. Que d’énergie dépensée inutilement à 74 ans. Il serait préférable qu’il utilise cette énergie pour donner envie aux profanes de venir rejoindre les rangs de notre belle obédience. Mais avec ce genre de réaction, le travail sera compliqué.

    • 7
      joab's
      17 juin 2020 à 11:29 / Répondre

      Etonnant ! car finalement, vous déniez au GM de la GLDF le droit d’émettre un avis sur les propos d’un ancien GM ? Etre ancien GM et en plus responsable de hautes fonctions, n’impose-t-il pas une retenue pour ne pas donner une image néfaste ?
      Même si evidemment « l’humanisme »(?!) sexiste de la GLDF est lui aussi en « contradiction flagrante avec les valeurs d’humanisme et d’universalité » …. faut oser ! évoquer l’universalité et rejeter la moitié de l’humanité !
      OK ! imposer le sexisme aux loges de la GLDF est présenté comme « une liberté » !!!

    • 10
      de Flup
      17 juin 2020 à 12:25 / Répondre

      Les explosions de colère de ce genre pourraient être évitées en adoptant l’approche de la FM « régulière » contre les prises de position politiques.

    • 24
      Brumaire
      17 juin 2020 à 17:05 / Répondre

      6- Tu as raison, A.Graesel n’est pas du genre à manier la langue de bois,et c’est appréciable par ces temps de lissage de la pensée, des propos, du politiquement correct qui traverse toutes les obédiences, autant que la vie normale. Lorsqu’on apporte des idées ou des points de vue différents de la pensée majoritaire, ou encore quand on parle sans langue de bois, on est vite traité de non fraternel(le). Un chat s’appelle un chat, un ballon est un ballon et pas un « référent bondissant sphérique », le tout est de le dire sans l’assortir d’insultes qui ne font pas avancer le schmilblick.
      Il est vrai aussi que la forme du propos d’A.Greasel s’est ajustée à sa colère, c’est la seule chose qu’on peut lui reprocher et qu’il se reproche lui-même.
      le TRGM aurait pu en rester là, accepter l’explication, et tourner la page. La « mise au point » qui risque de mettre nos FF dans l’embarras, est aussi maladroite que la forme du message du F Graesel qui se retrouve puni, au coin. la double peine.
      Du moins, c’est ce que je pense.

  • 5
    joab's
    17 juin 2020 à 11:01 / Répondre

    Je n’ai pas d’avis sur les intentions et positions réelles de Alain Greysel.
    Par contre on peut se prononcer sur ce qu’il écrit et dont il ne regrette que « la forme ».
    Il est à noter que son texte s’en prend aux « responsables à l’ouest sans GPS et sans boussole ….. La France le pays du canard sans tête.  » donc la cible, ce sont bien les gouvernements democratiques de l’Europe de l’Ouest.
    On retrouve d’ailleurs ces discours simplistes sur nombbre de forums extrémistes où les politiques se limiteraient à 2 camps :
    – les extremistes desouche-populistes.
    – les extremistes racialistes.
    Les deux crachant sur les institutions republicaines, l’humanisme.
    On notera d’ailleurs que certains (en tout cas pseudo et discours identique) presents ici sont très actifs sur des forums d’extrême-droite.
    IL y a, c’est vrai, dans les medias mais aussi jusques dans les loges, une dérive où tenir de tels discours deviendrait acceptable, voire une norme. On y voit facilement le danger pour ceux qui souhaitent que nos democraties perdurent.
    La question se pose pour nous, FM : Devons-nous accepter en interne ce glissement dangereux ? Il est vrai qu’en iterne de certains groupes figurent des attitudes de gourous.

    • 50
      ARTIST
      17 juin 2020 à 23:53 / Répondre

      Bonjour JOAB’S

      j’entends bien votre critique mais si c’est pour être finalement dans l’eau tiède; c’est tout autant simpliste; la dérive commence par l’interventionnisme public de Pierre-Marie Adam; ce n’est pas son rôle ni sa fonction.

      1- Je dirais chacun fait bien ce qu’il veut en apparence à chacun d’avoir une prise de conscience sur ses dérives; n’est-ce pas l’idée fondatrice de tout cheminement après tout? le plus dérangeant sont ceux qui se
      permettent de ne pas être en conformité d’avec leurs rites et de jouer « les pères la morale » à coup de grand discours; mais ceci, n’a aucune place sur un forum publique.

      Cordialement.

      • 54
        joab's
        18 juin 2020 à 08:46 / Répondre

        Pardon Artist, mais votre structure réthorique illustre justement ce que j’estime danger pour la FM, mais aussi pour la société en général.
        Ainsi, dès votre premiere phrase vous décrétez « eau tiède » ce qui contrarie votre pensée, ce qui n’est qu’une opinion et ne peut être un point de départ de débat.
        Ce qui est en contradiction (geplu peut en témoigner) totale avec les positions que je tiens ici, considérées justement comme trop tranchées vis à vis du conformisme-soumission-fatalité vis à vis des obédiences et leur dirigeants.
        Ainsi là aussi, on constate, et c’est je crois très grave chez nous, FM, une derive vers des avis « à l’affect » … On constate une discussion entre des partisans d’A Greysel et des partisans de PM Adam.
        Et la question veritable est éclipsée : peut-on en tant que Grand Officier de la GLDF, ex-GM qui plus est, faire du militantisme populiste ? Ca me semble totalement innaceptable car dénaturant des valeurs fondamentales de la FM. (liberté, fraternité, égalité, bienveillance, modération) …
        Pour autant cela enleve-t-il l’estime que j’ai pour Alain pour son oeuvre ? Nullement.
        On constate aussi des propos très incohérents (pardon Brumaire) où imposer le sexisme aux loges de la GLDF … serait une liberté des FF de la GLDF !!!!
        Personne n’empeche ni ne souhaite empécher DES FF ou loges de la GLDF de continuer à pratiquer le sexisme (même si on est gêné à considérer cette réalité) ! Mais les mêmes qui defendent une liberté d’expression d’A Greysel voudraient empécher l’expression de ceux qui luttent contre le sexisme imposé !

  • 4
    Leger jacques
    17 juin 2020 à 11:00 / Répondre

    La GLDF serait-elle devenue à son tour …un canard sans tête ?
    Référons-nous donc à l’avis de M.Leray ci-dessus. La réponse, pour ceux qui auraient des difficultés à entendre, est donnée ces jours-ci à Dijon ! Non par des mots, mais … par les armes !!

  • 3
    MANON
    17 juin 2020 à 10:53 / Répondre

    A force de jouer les « bisounours » les Obédiences se rendent complices des agissements de ces voyous! arrêtons de nous voiler les yeux! Ce n’est pas être raciste que de constater de façon lucide les errements de notre Pays! Soutien total a Alain GRAESEL!

  • 2
    Leray
    17 juin 2020 à 09:56 / Répondre

    Le racisme dont est accusé l’ancien Grand Maître Graesel est une arme de destruction massive utilisée pour installer le désordre.
    Il est piquant de voir le Grand Maître actuel P-M Adam se rendre complice du désordre établi alors que le Rite auquel il appartient recherche l’Ordre à partir du Chao.
    En outre, la politique n’a pas sa place en Franc-Maçonnerie traditionnelle et chaque Frère est libre de ses opinions en dehors de la pratique rituelle.
    Enfin, il est décevant et inquiétant de constater chez le Grand Maître en fonction une telle pusillanimité face à l’opinion dominante et un tel aveuglement dans la perception de la conjoncture présente.

  • 1
    Jean_de_Mazargues
    17 juin 2020 à 08:48 / Répondre

    Alain Graesel n’est pas un raciste. ceci est grotesque. Et M. Graesel est sanctionné pour des écrits, peut-être excessifs dans la forme , qu’il tenait à titre personnel. La police de la pensée et de l’expression est donc instituée également à la GLDF. Et ça se prétend républicain ?

    • 17
      Armand C
      17 juin 2020 à 15:33 / Répondre

      Pas d’accord avec les propos « personnels ». Alain Graesel est un ancien GM, et doit faire attention à ce qu’il dit. Un devoir de réserve s’impose quand on a été grand maître, tout ce que vous dites est vu sous le regard de vos anciennes fonctions. Et même s’il a raison sur le fond, il devait faire attention à la forme de ses propos, excessifs, ce qu’il reconnait d’ailleurs

    • 65
      J. P. Bouyer
      18 juin 2020 à 12:20 / Répondre

      « La police de la pensée et de l’expression est donc instituée également à la GLDF »

      Ce n’est pas nouveau, cfr les cas Verdun et Barrat !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif