GLNF. Le coût de la crise

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 4 juillet 2013
Étiquettes : , , ,
  • 5
    Iphraim
    6 juillet 2013 à 00:33 / Répondre

    Le grand orateur de la GLNF précise que sur les vols de décors pertes et  » indélicatesse de trésorerie »; la GL-AMF n’est pas en cause (c’est écrit noir sur blanc dans l’article de Koch)
    En effet, l’absence totale ou quasi totale de gestion au jour le jour de la part des structures de la GLNF a généré un imbroglio invraisemblable, et bien malin qui prétendrait s’y retrouver.
    Mais une chose est sure, ils ont perdu des frères, il ont peut-être perdu des sous, mais ils vivaient sur un tel matelas que cela passe inaperçu. Et ce qui me frappe surtout, c’est qu’au lieu d’analyser la crise dans ses causes pour les corriger, il font des calculs de boutiquiers, pour dire: merde, on a perdu du chiffre d’affaires….C’est ça la FM de la GLNF, c’est toujours la faute des autres..

  • 4
    jacques
    5 juillet 2013 à 16:40 / Répondre

    quelle société ou association peut perdre 7 M d’euros de nos jour!!!!

  • 3
    Laurent sergeant
    5 juillet 2013 à 13:45 / Répondre

    Tout cela est un tel gâchis et aussi juste pour dire que bien des F partis a la gl amf sont partis a jour de capitation et concernant les décors paye par les F eux mêmes ou les loges sur leurs deniers
    Fraternellement

  • 2
    jacques
    5 juillet 2013 à 13:18 / Répondre

    «  »quelle entreprise ou association peut se permettre de perdre 7 m d’euro de nos jour!!!!

  • 1
    Mario Deraismes
    4 juillet 2013 à 20:38 / Répondre

    pas grave: le Qatar va racheter la GLNF…et nommer Laurent Blanc GM 🙂

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous