GLNF. ‘Le rideau vient de tomber sur le pitoyable troisième acte d’une pièce commencée le 4 décembre 2009’

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 2 avril 2012
Étiquettes : , , ,
  • 14
    eMeReK
    4 avril 2012 à 22:45 / Répondre

    @ Vieux Julien
    +1
    …J’ai ce même rêve
    Je crains pour ces malheureux frères que le fond ne soit pas encore atteint ….. lorsque qu’ils y seront alors peut-être, à ce moment là, leurs esprits s’éclaireront …comme dans nos mythes…..
    Enfin….. j’ai ce rêve……

  • 13
    Vieux Julien
    4 avril 2012 à 10:39 / Répondre

    Les résistants à Stifani avaient une occasion unique de rebattre les cartes de la Franc-Maçonnerie Régulière française et de coexister avec les autres Obédiences qui ont accueilli bien des Frères de la GLNF. Montrer un front uni à Londres aurait peut-être permi, dans mes rêves au moins, de tenir une position ferme là-dessus.

    Au lieu de cela, la GLNF se multi-divise en autant d’Obdidences (il n’y en avait probablement pas assez en France), plus ou moins usines à gaz (vous avez vu l’organisation de l’Alliance?) qui vont chacune rechercher en rampant la Reconnaissance de Londres.
    Je lis même sur des blogs des Frères de la GLNF supplier et attendre de voir avec soulagement la GLUA créer un district en France pour pouvoir continuer à travailler.
    La GLNF a donc bien réussi à se fabriquer des Maçons parfaitement intégrés aux systèmes de soumission et d’infantilisation, sous couvert de faire partie d’un ordre.

    Et c’est un Frère attaché à la Reconnaissance qui vous parle…

  • 12
    bethel
    4 avril 2012 à 07:18 / Répondre

    Pauvres frères de la GLNF et de la « GLAMF » (qui n’est pas le cri du marsupilami, mais l’initiale de la nouvelle obédience…) : seuls en France, seuls à l’étranger… 2 bunkers cloisonnés, infréquentés et infréquentables, ployant sous le poids d’une image d’irrespectabilité sans doute définitive… Aujourd’hui, un profane qui fait en toute connaissance de cause candidature à la GLNF, est un type aux intentions a priori suspectes, en quête de réseau…

  • 11
    HORUS
    3 avril 2012 à 21:20 / Répondre

    Il ne s’agit pas de taper sur la tête des Frères de la GLNF. C’est bien triste pour la plupart d’entre eux.
    Mais comme le fait remarquer avec acuité et lucidité Luciole, il s’agit de montrer du doigt les dirigeants (ex-futurs) qui ratent une occasion historique de s’affranchir de cette véritable mystification qui attire tous ceux qui ont besoin d’un Père londonien qui commande à leur place.. A quand l’âge adulte ? Visiblement, les chapeaux à plumes ont plus d’importance à leurs yeux que l’intérêt supérieur de l’Ordre et la Fraternité. Nul de nul ce qui n’est qu’un clonage sous les habits d’un Chevalier blanc.

  • 10
    eMeReK
    3 avril 2012 à 20:08 / Répondre

    Je rejoins Luciole et ma question (en 1) était bien sûr faussement naïve…..et ma citation volontairement tronquée…car la phrase suivante fait en fait appel aux brebis égarées dans des obédiences « irrégulières »…….

    Dans ce cadre, elle a parmi ses objectifs de donner un toit à tous les frères exclus ou partis de la GLNF pour une raison ou pour une autre.

    Les frères de la GLNF qui ont su trouver chaleur et respect dans nos loges ,vont maintenant nous oublier dans l’espoir d’un regard condescendant de la GLUA …je trouve cela désolant …..

    Mais les brebis égarées seront elles prêtes à retourner au bercail ???

    Quelle est la différence fondamentale entre cette nouvelle Grande Loge et d’autres Loges de structure traditionnelle…
    Aucune …L’ obligation du GAGLU et les trois grandes Lumières est commune à ces obédiences …
    La profession de croyance en un D.ieu révélé est maintenant devenue has-been selon le droit canon de Londres.

    Ma déception de soutien inconditionnel aux rebelles est à la hauteur de mes espoirs d’une Maçonnerie nouvelle.
    A l’époque tous pouvait soutenir le mouvement …quelque soit l’obédience…..ce que j’ai fait…..

    O Tempora ! O Mores

  • 9
    Denis Cliche
    3 avril 2012 à 18:55 / Répondre

    La franc-maçonnerie pratiquée en France est déconcertante. Mais certains « frères » le sont encore plus.
    Comme on dit ici. « C’est pas le tablier qui fait le maçon. »

    Aussi, au lieu de taper sur la tête des frères de la GLNF.

    Essayez-donc d’être solidaire entre vous et de pratiquer ce que vous devriez avoir appris dans vos rituels.

  • 8
    luciole
    3 avril 2012 à 18:02 / Répondre

    Le coup de pied de l’âne est pour le moins peu fraternel,Les Frères de la Glnf ont été accueillis avec respect et fraternité dans les obédiences qu’ils ont voulu visiter à l’occasion de cette débâcle. C’était une opportunité historique de se faire leur propre opinion sur le sérieux et la qualité des travaux,au lieu d’écouter les éternels tenants de leur supposée prééminence française.
    Je crains, pour ma part ,qu’oublieux de leurs déclarations, que je veux croire sincères, de créer de nouveaux rapports
    plus fraternels avec la majorité du » peuple maçonnique français »(appelons-le ainsi par commodité) nous ne retrouvions
    avec une nouvelle étiquette,ou pas,la morgue,la condescendance,l’affectation des détenteurs de la « vraie légitimité »!
    C’est vrai que cela a nourri nombre de commentaires! Ne valons nous, tous FM,pas mieux que cela ?

  • 7
    Menas
    3 avril 2012 à 15:56 / Répondre

    Comment ne pas rire devant ce foutoir ? Rir à défaut de pleurer !

    merci les Frères Réguliers ! Bel exemple qui vous discrédite pour quelques lustres !

  • 6
    drXu
    3 avril 2012 à 14:04 / Répondre

    @Jacques
    Crois-tu que ce soit la GLAM qui soit au ban de la Maçonnerie quand chacun a pu se rendre compte des méthodes pitoyables employées par le Guide pour conserver le pouvoir?
    Dans les autres obédiences, les Frères de la GLNF sont plaints et Ephesse méprisé. Il en est de même à l’étranger.

  • 5
    jacques
    3 avril 2012 à 11:24 / Répondre

    la GLAM sera mise au ban de la fm Française et ses membres seront prisonnier d’un système qu’ils n’on eux de cesse de décrier.(tout ça pour une sacro-sainte reconnaissance Anglaise qu’il mettrons des siècles a avoir ,s’ils obtiennent un jour ce qui est moins sur …bon courage quand même…

  • 4
    Mann Koff
    3 avril 2012 à 09:25 / Répondre

    Le guide, le génie des ténèbres remporte une victoire à la Pyrrhus

    Comment qualifier ce qui s’était passé le vendredi 30 mars 2012 au siège Pisan.
    Ce fut une tragi-comédie orchestrée à l’ombre d’une tente judiciaire ;
    Une sorte de kermesse géante, de farce et attrape, entre membres inféodés du SGC,
    Une plaisanterie de saltimbanques, de mauvais goût ;
    Pour abuser encore plus l’espoir de bon nombre de Frères ;
    Qui las du jeu de mystification permanente et d’attrape nigot du bouffon de Pisan,
    Espéraient un sursaut d’honneur de « vrais » maçons parmi les affidés du SGC;
    Pour mettre en « échec et mât » le guide spirituel ;
    Et tenter ainsi, du même coup la refondation de notre maison commune ;

    Mais hélas, ce fut une pantalonnade à plate couture voisine de la Bérézina ;
    La main invisible du guide a encore touché le cœur des affidés du SGC ;

    Maintenant qu’il a gagné une bataille, il lui faut gagner la guéguerre face aux myiases ;
    Le génie de Pisan a des ressources ;
    Il va passer ses nuits à purifier les listes des votants à la prochaine AG de juin ;
    Il a encore trois mois devant lui avant l’AG, pour terminer le boulot ;

    Dès le 30 mars au soir, les listes noires ont commencé par circuler sous le manteau ;
    Quelques têtes vont tomber parmi les affidés du SGC qui ont osé voter autrement ;
    Et en Province ce sera bien évidemment l’hécatombe,
    Certaines Provinces et Loges seront purement « rayées » de la « carte maçonnique Glnf » ;
    Lorsque la purge tournera à plein régime dans toutes les régions de France et de Navarre ;

    Le miraculé du 30 mars viendra alors se draper devant une AG constitués d’une poignée de Frères dociles, apeurés, tétanisés droits dans leurs bottes ;
    Prêts à lui témoigner allégeance et déférence au nom de la fraternité maçonnique ;
    Et puis comme un seul homme plébiscitera le guide spirituel par un vote pure et sans tache ;

    Ainsi « ré-légitimé », le guide, le génie des ténèbres aura ainsi toute légitimité à poursuivre ;
    Dans l’indifférence des Loges ainsi castrées son travail méthodique de sape et de destruction ;
    A savoir épurer les myiases pour s’approprier du magot immobilier de 40 millions d’écu ;

    – Et le travail purement maçonnique…. alors ?
    – Je le laisse pour ceux qui y croient, moi mon métier et mon boulot dans la vie profane si je peux m’exprimer ainsi, c’est de m’occuper du magot qui dort à l’insu de ses détenteurs ;
    – Mais ce n’est pas fraternel tout çà ?
    – M’en fou ! Puis qu’ils cotisent sans rechigner, et sans savoir ce qu’il faut faire d’un tel magot, autant continuer à les saigner sans état d’âme ;
    – Mais c’est vol ?
    – Pas du tout ! Puis qu’ils se pressent même pour donner, même si j’augmente les cotisations ;
    – C’est incroyable çà ?
    – Si…si …détrompe toi, ils sont fraternels et se soucient peu de ce que je fais de ce magot ;
    – Ma foi ?
    – Oh…oui ! Ce sont des individus dignes, sincères et qui me font une confiance aveugle ;
    – Pas possible ?
    – Si…si… à tel point que je me suis autoproclamé leur guide spirituel sans qu’ils aient levé le petit doigt ;
    – Ah… je ne te crois pas ;
    – En vérité il eut quelques têtes fêlées qui se sont poser des questions à ce sujet ;
    – Ah … tu vois qu’ils ne sont pas aussi dociles comme tu veux me le faire croire ;
    – Oh… mon pauvre si tu savais, ils sont friands des promotions et chez nous nous appelons çà la « cordonite » ; il suffit de promettre à l’un d’entre eux ou à un petit nombre d’entre eux qu’ils seront dans la prochaine vague de promotion et tu vas les voir frétiller comme des poissons, tiens-toi bien, ils tenteront même de décrocher la lune pour me prouver sa fidélité. N’est-ce pas merveilleux çà ?
    – Ah… toi tu es vraiment un guide. Donc le 30 juin 2012 prochain comment tu le vois ?
    – Dans la poche, mon cher, pose pas trop de question, mes Frères sont géniaux et moi je suis leur génie. Allez bonsoir et à la prochaine !
    – Est-ce un fou ou un génie ? Ben les jours à venir nous le dira.

  • 3
    Pilule
    3 avril 2012 à 08:04 / Répondre

    Le temps passe et fait son oeuvre. Pour bon nombre de Frères, il est à mon avis simplement regrettable que, sous le louable projet de rassembler ce qui est épars, il ait fallu autant de temps pour qu’une décision de cette nature soit prise et clarifie, enfin, le débat.
    Le piège dans lequel il ne faudrait cependant pas tomber est la sempiternelle guéguerre des obédiences qui voudont toujours bomber le torse et se faire passer pour ayant plus de membres que sa voisine.
    De plus, il faudra craindre également toutes les tensions pour empêcher, ou obtenir, la reconnaissance des britishes…
    Ah, encore de beaux débats en perspective malgré tout !!!!

  • 2
    Stéphane DC
    3 avril 2012 à 07:18 / Répondre

    @ eMeReK C’est très peu probable puisque la GLAMF vise la reconnaissance de l’Angleterre, donc de la GLUA, pour qui orthopraxie ne rime pas avec régularité.

  • 1
    eMeReK
    2 avril 2012 à 21:39 / Répondre

    L’appel à rejoindre la GLAMF est ,ici,adressée bien sûr et évidemment à tous les frères de la GLNF mais aussi à tous les frères d’autres obédiences…voici,à ce sujet, la phrase in extenso du courrier du Frère Juillet

    « …………Elle regroupera de nombreux Frères issus des rites couramment pratiqués en France et de diverses obédiences« .

    ma question (insistante !!!) sera simple…………………
    -Un maçon d’une autre obédience (de pratique régulière) pourra-t-il adhérer à cette nouvelle Grande Loge sans rompre avec son obédience…..
    -La GLAMF autorisera-t-elle les inter-visites aux autres Obédiences de pratique régulière (LNF,GTSO,GLDF ….)

    C’était ,si je ne m’abuse, l’un des souhaits de pas mal de frères « mutins » tout au moins au début des évènements

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous