GLNF. Le Suprême Conseil pour la France du REAA est préoccupé…

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 24 octobre 2011
Étiquettes : , ,
  • 3
    perhouan
    27 octobre 2011 à 14h14 / Répondre

    L’histoire étant ce qu’elle est ou est supposée avoir été, entre « Ordi ab Chaos » et « Audi Vide Tace… », au présent du grand foutoir maçonnique universel, par esprit didactique et de vérité ( il parait que ça éclaire mieux que les LEDs) il faut toujours qualifié le SC, ….du GODF ….de la GLF ….de la GLNF…. du DH ….

  • 2
    Jean-Claude Villant
    25 octobre 2011 à 10h17 / Répondre

    Qu’il est bon d’oublier l’histoire, cela permet d’affirmer n’importe quoi.
    En 1804 quand Grasse de Tilly a ramené les REAA en France, sur des bases du Rite Moderne la GLNF n’existait pas.
    Un accord fut passé en 1805 avec le GODF. Passons sous silence les hauts grades du Droit Humain, de la Grande Loge de France 1893–1894.
    Rappelons que la GLNF a été créée en 1913 par des frères du GODFavec le Régime Ecossais Rectifié.
    La reconnaissance des Anglais ne peut amener une continuité initiatique que pour le Style Emulation dans ses « 3 premiers grades y compris le Royal Arch »
    Quand à la transmission elle se fait par et dans une Loge juste et parfaite.
    Jean-Claude Villant jvillant@yahoo.fr

  • 1
    Patrick37
    25 octobre 2011 à 10h15 / Répondre

    Bonjour à tous,

    je lis:  » (…) Le Suprême Conseil pour la France entend rappeler qu’il est le garant et le protecteur sur le territoire français du Rite Écossais Ancien et Accepté (…)  » ) .

    Bon, très bien, mais, là encore, comme son vivier, la GLNF, le SCPLF capte tout le mérite construit par le seul Suprême Conseil sans interruption depuis 1821 (je crois) qui a propagé et défendu les valeurs du REAA, j’ai nommé le Suprême Conseil De France, 8, Rue Puteaux à Paris.

    Il est bon de rappeler que le Suprême Conseil pour la France est issu du SCDF, suite à la scission de 1965; à ce moment-là, il a subtilisé les Rituels et les a accommodés pour les rendre soi-disant « réguliers » (c.a.d. reconnus par UGLE et autres Grandes Loges US) .

    Alors, il n’est donc pas tout seul à représenter le REAA sur le territoire Français!

    Il est vrai qu’il crée de bons Maçons Écossais, mais un peu de modestie et de vérité historique ne lui ferait pas de mal!

    Cordialement,

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous