GODF : la justice maçonnique en colère

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 22 juin 2010
Étiquettes : , , , , , ,
  • 26
    Ruppert
    28 juin 2010 à 16:38 / Répondre

    Un grand merci JB31 pour avoir débusqué les traficants d’opinion et leurs sbires.
    Vous nous aidez à y voir clair et ils peuvent toujours essayer de se masquer derrière des citations de philosophes qu’ils ne liront jamais, rien n’y fera et ils vont se bruler les ailes au soleil de la vraie lumière.
    On voit combien la profondeur rime avec notre « Ministre de l’information et de l’opinion publique » : il ne connaît rien d’autre que les pauvres techniques de dénigrement chères aux trotskystes et autres staliniens lorsqu’ils veulent réduire l’autre au silence (et encore « sa suffisance » estime avoir tout réglé en deux lignes…).
    Et bien en effet notre cher Ministre a de quoi s’inquiéter car ses ficelles grossières sont en pleine lumière : celle vers laquelle nous nous tournons, debouts, libres de nos pensées, armés contre la soumission…
    Les solutions émergent et l’heure des explications : les vraies !!! – approche. Le Convent est bientôt là : mais pas assez tôt pour vendre vos salades comme à l’accoutumée. Vous allez avoir du mal à enfumer !!! et les piqûres ne manqueront pas de vous atteindre cette fois !
    Avec des initiatives comme ugodfm.com il est clair que le Convent de Vichy va être réactif et ne laissera pas le baratin prendre le pas sur la réflexion et l’action concertée…
    Messieurs les sophistes, bonsoir !

  • 25
    JB31
    28 juin 2010 à 09:45 / Répondre

    @Ronan:
    juste pour vous dire que la lettre concernant cette fameuse phrase qui effectivement, sans explication, est des plus inquiétante pour le devenir du GODF a été signée en 2008 par Guy Arcizet alors Conseiller de l’Ordre dans le Conseil que présidait J.M. Quillardet .
    Cette lettre circule largement dans ces temps incertains, vous l’imaginez bien, et il m’a été donné d’en avoir une copie d’où mon inquiétude et mes interrogations.

    Alors vous qui avez « une vive sympathie » pour JM Quillardet et qui « souhaitez plus que tout l’élection de Guy Arcizet », vous qui manifestement « savez » , pour m’éclairer, afin que je sache enfin de quoi je parle ( je vous cite encore), peut être pourriez vous vous rapprocher d’eux afin qu’ils précisent ce qu’ils entendent par  » légitimer le GODF en tant que corps intermédiaire de la République ».

    Voilà une tache utile pour l’avenir de notre Ordre : éclairer ce qui est manifestement obscur. Proche de l’un et de l’autre, j’imagine à lire vos admirations, vous pourriez ainsi rendre un fier service, Ronan, à beaucoup et en particulier à moi qui vous sollicite au fil de ce blog. Mr Contremoulin aussi pourrait rendre ce service lui le Conseiller de l’Ordre à la communication.

    Et s’ils vous disent, pour vous citer encore, qu’il s’agissait d’une « lubie de G.M. » gisant désormais au « cimetière de l’histoire », s’il vous plait Ronan faites le savoir.

  • 24
    Ronan
    27 juin 2010 à 23:54 / Répondre

    Mon cher JB, je vais arrêter là cette ridicule partie de ping-pong car je ne suis pas à tes ordres.

    Je ne suis pas davantage responsable des déclarations de tel ou tel…

    J’ai exprimé ma vive sympathie pour JM Quillardet (auquel j’ajouterai Fabien Taïeb pour faire bonne mesure), et je souhaite plus que tout l’élection de Guy Arcizet… Si ce n’est pas ton cas, c’est juste que tu ne sais pas de quoi tu parles.

    Pour le reste, je ne crois pas avoir jamais indiqué que je me sentais en harmonie avec l’actuel GM et, je vais t’étonner, je partage tes réticences concernant la phrase qui te détraque l’estomac : les êtres sont plus complexes que les paranoïaques ne l’imaginent.

    C’est tout ton problème, cher JB, de vouloir enfermer tes détracteurs dans un rôle unique et définitif, d’en faire des adversaires. Dans la vraie vie, il arrive au fou de se déplacer comme un cavalier, et parfois réciproquement. Mais ton obsession t’empêche de le comprendre et de le voir.

    « Il y a plus de choses sur Terre et dans le Ciel, Horatio, que n’en connaîtra jamais ta philosophie »…

    Mets le nez dehors : il y aura encore du soleil, des fleurs et la caresse tiède du vent d’été, que l’obsession de faire du GODF un « corps intermédiaire de la République » aura depuis longtemps rejoint d’autres lubies de tant de GM au cimetière de l’Histoire.

  • 23
    JB31
    27 juin 2010 à 23:04 / Répondre

    Hé Ronan, j’insiste:
    ça signifie quoi faire du GODF un « Corps intermédiaire de la République » ?
    Répondez donc plutôt que de biaiser.
    La fuite est effectivement aveux d’ignorance !

    Ce que tout le monde sait pour vous avoir lu depuis longtemps mon pauvre ami !
    D’ailleurs je ne pense pas que Contremoulin se risquera à répondre à cette question … il sait lui, par son expérience de politique , qu’il faut savoir esquiver et se planquer pour ne pas montrer ses manques au grand jour .
    Il a fait un petit tour culinaire qui se voulait humoristique et hop , pchitt comme disait un autre.
    Prenez donc exemple sur celui que vous dites admirer tant, vôtre maître en quelque sorte.

    Mais cependant au risque de lasser dites moi:
    Que signifie faire du GODF « un corps intermédiaire de la République » allez je vais compléter ma question par : sachant que nous sommes dans un ordre initiatique ?

    si vous ne savez pas: renseignez vous , faites comme moi posez la question, conduisez vous en FM essayez de comprendre, soyez curieux bon sang au lieu de défendre « moutonnièrement » ce que vous êtes incapable de définir.

  • 22
    Ronan
    27 juin 2010 à 21:38 / Répondre

    « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement , n’est ce pas ? »

    Eh oui, justement… c’est exactement ton problème, cher JB31 (je m’autorise le tutoyement car, après tout et quelles que puissent être les apparences, nous sommes frères, n’est-il pas ? Ton voussoiement condescendant est donc parfaitement ridicule).
    Mais je crains que sur ce point – le ridicule – tu n’aies le cuir tanné…
    Bonne fin de week-end et n’oublies pas l’emplâtre gastrique.

  • 21
    ombre
    27 juin 2010 à 20:42 / Répondre

    Pour ce qui est de l’évènement footballistique du jour, c’est l’Allemagne qui l’a réalisé face aux Anglais 😀

  • 20
    JB31
    27 juin 2010 à 20:34 / Répondre

    Mon cher Ronan Levebvre-Hamon,
    je vous attendais, en effet, après votre admiré délégué à la communication. Je savais bien que vous voleriez dans son sillage honteux de ne pas vous être manifesté avant. Pardonnez lui M Contremoulin il essayait d’assimiler mon intervention.

    Plus sérieusement:
    Définissez ce que signifie « corps intermédiaire de la République  » pour le GODF. Car c’est de cela qu’il s’agit n’est ce pas ? mais là vous vous défilez comme M. Contremoulin d’ailleurs plus disert sur France Culture il y a quelque temps et silencieux depuis après avoir avalé son chapeau un peu plus tard ( C’est indigeste un chapeau).

    Allez cher M Ronan, et cher M Contremoulin ne fuyez pas le sujet. Dites nous ce que signifie « corps intermédiaire de la République » dont certains veulent voir le GODF tenir le rôle.

    Alors, oui, j’ai cité et je les maintiens avec horreur comme exemples; la milice sous Vichy, le SAC pendant la guerre d’Algérie et avec la même horreur et une terrible honte, seulement pour satisfaire la gourmandise de M Contremoulin qui s’en délecte d’avance, « l’affaire des fiches » où le GODF a été instrumentalisé en effet comme « corps intermédiaire de la République ».
    Vous vous souvenez sans doute de cette terrible affaire, cette affaire liberticide, qui fait encore honte aujourd’hui à tous les FFMM de toutes les obédiences françaises qui ont un peu de mémoire et qui a jeté l’opprobre sur notre GODF.

    Alors, s’il ne s’agit ni de milice, ni de SAC, ni d’une instrumerntalisation du type « affaire des fiches » de quoi s’agit-il exactement lorsque certains ( habitués des média) parlent du GODF comme « Corps intermédiaire de la République « , comme intermédiaire « sociétal » ?

    Là était , et seulement là était ma question.
    Là est le sujet et il demeure en attendant vos éclaircissements.
    Peut-être que le porte parole M Contremoulin chargé de communication au Conseil de l’Ordre pourra t-il s’exprimer, sans cette langue de bois bien apprise et pratiquée en politique.
    En dehors des considérations culinaires pour l’un et Mayssanniques pour l’autre … le pauvre !

    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement , n’est ce pas ?

  • 19
    Ronan
    27 juin 2010 à 18:21 / Répondre

    La pure maçonnerie d’Emerek a les mains pures, mais pas de mains !
    Quant à JB31, je lui suggère d’écrire une suite à l’Effroyable Imposture pour devenir le Thierry Meyssan de l’implosion annoncée du GODF (qu’en réalité, comme tous les complotistes délirants et autres idéologue fanatiques, il appelle de ses vœux, dès lors que la réalité ne coïncide plus tout à fait avec sa vision paranoïde).
    Que le GADLU nous protège des illuminés !

  • 18
    EMEREK
    27 juin 2010 à 00:05 / Répondre

    @JB31,

    Entre une infiltration mafieuse à sa droite et un entrisme politico-syndical à sa gauche,la maçonnerie n’est pas au mieux de sa forme en ce moment…
    C’est probablement le reflet de l’époque que nous vivons .
    J’éviterai de faire des comparaisons footballistiques…mais tout est là …..dans l’incohérence,la perte du sens du devoir et des valeurs fraternelles…

    Heureusement ,à mon avis ,on peut être déçu de certains maçons mais pas de la « Pure Maçonnerie »…
    Je retourne « cultiver mon jardin » !!!

    Bien à vous

  • 17
    Gérard CONTREMOULIN
    26 juin 2010 à 20:59 / Répondre

    Là « JB31 » nous sert l’un de ses plus beaux assauts. Il nous gate tellement que c’est à la limite de la gourmandise ou de … l’indigestion !

  • 16
    JB31
    26 juin 2010 à 06:53 / Répondre

    @ Emerek:

    vous êtes trop bon avec la CSJM du GODF, ce n’est pas le Conseil d’Etat qu’elle singe, car à la limite le Conseil d’Etat donne un avis que l’on peut ou non suivre. Non c’est pour le Conseil Constitutionnel, pas moins, qu’elle s’est pris …. et a été considéré par ceux -là même qui se fichent, se contre fichent du convent.
    Tous les moyens sont et ont été bons pour créer la confusion , circonvenir les loges et leurs représentants.
    Le GODF fait l’objet d’une tentative de prise en main par quelques politiques égarés, ratés (je ne citerai pas de nom), ambitieux sans envergure, médiocres profanes, rêvant de la scène médiatique avec des idées aussi creuses et stupides et dangereuses que celle-ci: « Le GODF doit être un corps intermédiaire de la République » (Quillardet suivi d’Arcizet, je ne parle pas des visions « sociétales  » de Lambicchi !!).
    Qui peut dire dans quel sens doit on entendre « corps intermédiaire de la République » ?
    Préfets ? appareils politiques ? syndicats ? impossible n’est ce pas ?
    alors … et j’ose le mot: milice peut être. Car qui était le corps intermédiaire du pouvoir dans les années noires si ce n’est la milice ? où alors le SAC lors de la guerre d’Algérie?pour ne parler que de la France.
    Bref, vous observerez que l’on est loin de la démarche respectueuse des libertés individuelles , des valeurs initiatiques , et du respect de la parole engagée.

    Oui il est temps, grand temps de virer ces félons , ces ignorants prétentieux, ces intrigants de couloirs et de comptoirs.

  • 15
    EMEREK
    24 juin 2010 à 23:04 / Répondre

    Pour revenir dans le sujet , et vu de l’extérieur « on « ne comprends plus grand chose à ces structures maçonniques qui veulent singer une organisation d’un Etat profane …

    Le Conseil Supérieur de la Justice Maçonnique du GODF ,singe le Conseil d’Etat de la République.
    Le Suprême Grand Comité de la GLNF singe le politburo,organe suprême du PC de (feu) l’union soviétique.

    Tout cela ne sont que fariboles,colifichets et rodomontades….malheureusement toxiques pour la Maçonnerie.

    Puisque les obédiences semblent nécessaires,que celles-ci soient et restent des structures légéres, fédérales et vraiment démocratiques .

    Que le pouvoir demeure ,in fine, dans les mains des députés et ne leur soit pas confisqué par une minorité agissante et tout ira beaucoup mieux…
    Alors ,la maçonnerie ne fera plus les choux-gras de l’Express et de ses « spécialistes « si bien et trop bien informés par des maçons parjures.

    Ambitieux,félons,ignorants …..
    …………….Laissez maçonner en paix tous les maçons(les vrais),de tous les sexes…!!!

  • 14
    ombre
    23 juin 2010 à 21:31 / Répondre

    Où la théologie selon Spinoza, j’avais compris rassurez-vous ! Koopa dirait qu’en plus il est juif :D… Une philosophie comme une autre par ailleurs, avec quelques siècles de retard par rapport à la Science, ne l’oubliez pas.
    Mais si cellle-ci fut crée et que flupke vit que cela était bon, et que personne ne l’ait obligé à épouser une quelconque religion à flupke et qu’iil est content. Finalement, pour moi il n’y a aucun problème, non mais alors aucun !

  • 13
    Flupke
    23 juin 2010 à 19:13 / Répondre

    @ ombre

    «l’être» une « forme » de la nature dans la continuité du spinozisme …

    Et la franc-maçonnerie, c’est quoi pour vous ?
    et réponse idiote à question idiote : et pour vous ?

  • 12
    ombre
    23 juin 2010 à 19:08 / Répondre

    Heu, votre « vos » est une construction donquichotienne qui n’existe que par votre esprit qui est tiraillé inutilement entre le eux et le Moi….
    Guenon providentiel ? Vous voulez dire un fm célèbre qui a eu quelques mérites y compris intellectuels. Façonné par son environnement et son époque, et jugé condescendemment hors sujet et hors contexte en 2010 à travers un clavier. Si c’est votre conception du providentiel, je trouve votre lumière plutôt défaillante mon pauvre Flupke comme dirait MAV.

  • 11
    xul
    23 juin 2010 à 17:14 / Répondre

    À Flupke 9,

    Pour un athée qui nie l’existence d’un Être Suprême, mettre en premier «l’être» me semble peu cohérent.

    Et la franc-maçonnerie, c’est quoi pour vous ?

  • 10
    Flupke
    23 juin 2010 à 16:38 / Répondre

    @ Ombre

    Je vous prie de bien vouloir m’excuser de moquer vos croyances en la possibilité d’existence des hommes providentiels (quelque soit leur domaine)

  • 9
    Flupke
    23 juin 2010 à 14:48 / Répondre

    @ Xul

    Et alors ? Vous me semblez à nouveau de fuir, de vouloir éviter la matière du débat.

    le « Et alors » démontre que vous mettez en premier « le baratin », moi je mets plutôt « l’être » en premier dans le sens de « c’est ainsi que les hommes vivent » et non disent qu’ils vivent ou disent qu’ils voudraient vivre.
    A chacun son tempérament …

  • 8
    ombre
    23 juin 2010 à 14:44 / Répondre

    Avec ses déballages subconscients par rapport à un obscurantisme religieux et une indéfinissable présumée lumière fm, Flupke, le calé en relativisme, l’homme du réel hors sujet, a l’air de nous expliquer, qu’il serait plus apte à déterminer ce qui pouvait être meilleur pour Guenon que Guenon lui-même ! C’est pour le mieux une ébauche de critique qui se voudrait objective, un tantinet gonflée. Pour le pire je ne sais pas en fait…

  • 7
    xul
    23 juin 2010 à 13:04 / Répondre

    À Flupke 6,

    Je corrige d’abord ma faute de frappe : «Le règne (pas règle) de la qualité et les signes des temps», livre de René Guénon.

    Bien sûr, les paroles n’ont qu’une réalité relative, les religions aussi, les petites vies mondaines de tous les «petits rois du monde» aussi. L’individuel n’est pas l’universel.

    Et alors ? Vous me semblez à nouveau de fuir, de vouloir éviter la matière du débat.

  • 6
    Flupke
    23 juin 2010 à 10:50 / Répondre

    @Xul

    « grandes organisations » mots sans sens réel, gargarismes littéraires, seul compte l’être en lui-même, peu importe le lieu où le hasard de la vie le dépose.
    L’être humain est très riche en bonnes paroles (même les massacreurs ont massacré pour le bien des massacrés), bref riche en paroles qui se substituent à la réalité de ce qu’il est nu devant lui-même, bref riche d’un discours de posture derrière lequel il se cache.
    Guénon a écrit son discours mais en actes Guénon a changé de religion (toute aussi dégoulinante d’hémoglobine que les nombreuses autres qu’elles soient fabriquées à base de bondieuseries ou de politiques)) et a marié une jeunesse …
    La petitesse des « grands » hommes me fera toujours relativiser l’intérêt de leurs paroles.

    Bref … paroles … paroles … paroles

  • 5
    xul
    23 juin 2010 à 09:24 / Répondre

    À Flupke,

    Le dé-veloppement actuel des plus grandes organisations franc-maçonniques françaises est effectivement une démonstration épatante de l’actualité accrue de l’ouvrage «Le règle de la quantité et les signes des temps» de René Guénon, qui, encore jeune auteur, avait écrit des articles dans «La France Antimaçonnique» sous le pseudonyme «Sphinx» en partie contre la déviation anti-traditionnelle dont le GOdF fut le plus important exemple au 19ème siècle.

    Si vous avez des critiques ou des réfutations sérieuses à porter concernant les thèses du livre précité, apportez-les s.v.p. Je vous écoute.

  • 4
    Flupke
    23 juin 2010 à 07:35 / Répondre

    @ Xul
    « l’anti-tradition »
    Tout est dit avec ce mot vide de sens.
    Pourquoi vide, parce qu’il a un trop plein de significations, parce que chacun y met sa signification et il y en a bien plus que de fromages en France …
    Bien sûr il y a celle de l’ineffable baratineur Guénon, avec ELLE tout est dit pour ses adorateurs, signification de la tradition qui l’a conduit …
    Devinez ?
    Ben à changer de religion !!! et à marier une jeunesse !!! Quel exploit !

  • 3
    xul
    22 juin 2010 à 23:27 / Répondre

    Au premier commentaire du lien on peut lire : «C’est cette notion de ‘pratique évolutive’ qui me semble intéressante dans ce paragraphe.» En effet.

    «Évoluer» en toutes ses formes est presque toujours un mot-clef pour détecter de l’anti-tradition. Il implique que changement équivaut «progrès».et masque ainsi la descente cyclique qui caractérise notre époque.

  • 2
    Flupke
    22 juin 2010 à 19:54 / Répondre

    Les jurés de la justice maçonnique du GODF sont des élus comme le président dit « grand maître » l’est.
    Le président n’est pas plus représentatif qu’un juré de la Chambre Suprême de Justice Maçonnique.
    un membre du GODF

  • 1
    JB31
    22 juin 2010 à 14:36 / Répondre

    Où l’on voit que Facebook ne suffit pas c’est normal le blog est consacré à « ma binette » partout. L’express tient toujours « la corde » pour essayer de circonvenir les FFMM du GODF.
    Car que l’on ne s’y trompe pas, que cette dispute feinte ou non, il y a une collusion objective pour imposer la mixité entre la CSJM qui se prend pour le Conseil Constitutionnel et le GM Lambicchi de plus en plus Napoléon le troisième en fin de règne.

    A notre Lambicchi qui n’avait pas l’envergure de Napoléon le premier il faut bien le reconnaitre il a manqué un Cambacéres, dont Contremoulin ne saurait être le reflet à moins que A.Bauer et Ph. Guglielmi?
    Pour ma part j’y verrais mieux A. Bauer en me gardant bien d’insulter la mémoire de celle de « Son Altesse Sérénissime le Prince Archichancellier de l’Empire, Jean-Jacques Régis de Cambacéres Duc de Parme » ni celle des Languedociens et Provenceaux (Montpellier et Aix pour ses études) par voie de conséquence qui me pardonneront sans doute.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous