Google : variation sur le thème du complot maçonnique

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 12 septembre 2009
Étiquettes : ,
  • 9
    yvca
    13 septembre 2009 à 01:47 / Répondre

    D’accord avec toi Jiri,mais que faire ??? . . . Etre un simple facteur des mails reçus et retransmis, ou ètre,aussi, un F… qui a un avis a donner ? Moi je penche pour la seconde option.

  • 8
    Jiri Pragman
    12 septembre 2009 à 23:28 / Répondre

    Exact et je ne devrais pas non plus répondre aux commentaires tout en écrivant des articles. Cela nuit à la concentration.

  • 7
    Manuel
    12 septembre 2009 à 23:26 / Répondre

    C’est le premier degré qui est un danger pas le second Jiri, toi aussi tu te trompes

  • 6
    Manuel
    12 septembre 2009 à 23:24 / Répondre

    C’est en forgeant qu’on devient forgeron…
    Cet apprenti a fait son méa culpa sur son blog donc pas besoin d’aller le ridiculiser sur un autre blog. je dis que ce n’est pas bien à défaut d’être fraternel.
    Il évolue comme tout le monde mais de là à aller supposer qu’il aurait le même fonctionnement que les anti-maçons c’est fort. je crois que tu lis pas non plus tout le contenu de son blog. si tu ne t’ai jamais trompé Jiri et bien tu es parfait.
    Ta remarque ne touche vraiment, je trouve cela très « moche » de ta part

  • 5
    Jiri Pragman
    12 septembre 2009 à 23:22 / Répondre

    Mais non, il ne s’agissait pas d’une thèse antimaçonnique mais d’un gag, d’un canular présenté sous la forme du discours conspirationniste.

    Ma remarque visait à signaler les dangers du 2nd degré. Si un Franc-Maçon qui, a normalement une certaine capacité de réflexion, tombe dans le panneau, que dire de tous ceux qui cherchent à conforter leurs points de vue complotistes ?

  • 4
    Jiri Pragman
    12 septembre 2009 à 23:17 / Répondre

    Peut-être mais, au nom de la « fraternité » devrait-on tout admettre béatement ? Je pense qu’il y a un important travail à effectuer en recensant et en analysant sérieusement les thèses antimaçonniques. En voyant des complots antimaçonniques, là où il n’y en a pas, ce travail risque d’être déconsidéré.

    Il y a déjà beaucoup ) faire avec les « vraies » théories antimaçonniques. Ce sont elles qu’il convient de démonter. En fait, sur ce blog, j’ai déjà eu affaire à des Maçons qui voyaient partout des complots et avaient le même fonctionnement que des antimaçons. Inquiétant…

  • 3
    Manuel
    12 septembre 2009 à 23:17 / Répondre

    Pour ton infos Jiri une thèse c’est ça : un ensemble d’hypothèses, d’arguments, de conclusions, résumant la position d’un auteur sur un sujet donné. Donc cela pouvait être interprété comme une thèse.

    Et puis je ne sais pas ce que tu as contre cet apprenti. il fait un travail remarquable et différent du tien, qui est aussi remarquable.

  • 2
    Manuel
    12 septembre 2009 à 23:10 / Répondre

    Il faut évidemment marteler qu’il s’agit d’un gag car les internautes ne saisissent pas toujours la subtilité d’un 2e Degré (si j’ose dire). J’ai même lu un billet d’un Apprenti Maçon qui présentait ce texte comme s’il s’agissait d’une vraie « thèse anti-maçonnique ».

    Dis donc Jiri pas très fraternelle ta remarques sur l’apprenti que tu as laissé sur le blog de Sébastien Billard

  • 1
    Pilou
    12 septembre 2009 à 10:25 / Répondre

    Comme l’écrit Sébastien Billard lui-même à la fin des commentaires:

    … « ce billet n’est que du divertissement 🙂 En orientant sa recherche et en selectionnant les faits on peut « prouver » à peu près ce que l’on veut… »

    « En orientant … en sélectionnant: », c’est bien là la définition de la subjectivité, de la manipulation dont certains font preuve et dont il a été souvent question sur ce blog.

    Mais vivement vendredi prochain pour la suite … comme l’a écrit quelqu’un. Mais ce pour autant que Sébastien Billard puisse continuer avant qu’ « on » ne le fasse taire ! :o)

    Bonne journée,

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous