Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances

Rendez-vous le lundi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article,
et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : 14 160 articles y sont stockés !

Hergé occulte, la ligne sombre

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 29 juin 2021
  • 11
    lazare-lag
    23 juillet 2021 à 11:34 / Répondre

    @ Pierre Noël (10):
    Si je puis apporter un tout petit conseil technique, quand tu veux signaler un article antérieur, tu peux proposer le lien directement.
    Pour ce faire tu vas à l’article que tu veux signaler.
    Tout en fait en haut, tu en trouves l’adresse.( https://www.hiram etc…)
    Tu fais copier, en passant dessus, (ça surligne, si tu veux) tu reviens dans le commentaire que tu es en train de rédiger, puis tu fais coller. Le lien est ainsi à disposition pour le lecteur.
    Et toi, ça t’évite d’avoir à perdre du temps en explications.
    Donc, au cas d’espèce, le lien est ci-après.
    https://www.hiram.be/la-vie-secrete-dherge/
    Même modestement, j’espère t’avoir été d’une quelconque utilité pour l’avenir, mon très cher frère Pierre Noël.

    • 13
      Pierre Noël
      23 juillet 2021 à 18:23 / Répondre

      # LL : C’est trop gentil !!
      En revanche, pour appâter le lecteur (éventuel), mieux vaut lui offrir les premières lignes de l’article de Jiri.

  • 10
    Pierre Noël
    22 juillet 2021 à 16:17 / Répondre

    A lire … dans hiram.be un article réjouissant du 21 2 2011 dont voici le début :
    « La vie secrète d’Hergé
    Publié par Jiri Pragman (Dans Edition)

    A vrai dire, c’est avec des pieds de plomb (allusion alchimique) que je me suis approché de cet ouvrage de 473 pages (index non compris) publié chez Dervy. Avais-je vraiment envie, comme le dit la préface, de suivre les pistes délaissées par les biographes timorés? … »

  • 7
    olivier farcis-reibel
    21 juillet 2021 à 00:21 / Répondre

    Peu d’intérêt novateur à la lecture de  » Hergé occulte », hormis

    deux points essentiels :p .6 nous ‘apprenons que le père Gall se nomme Schoun et

    que son frère Frijthof, avec qui il partage une passion pour les Sioux ,

    est un des grands noms de l’occultisme dans la lignée de Guénon. .Tous deux ont été élevés

    par leur père dans les principes antroposophiques de Steiner. (voir internet)

    Le père Gall initia Hergé au chamanisme sioux ,tout en fumant des calumets aux herbes hallucinogènes .

    p 162: Hergé fréquentait Emmanuel d’Hooghvorst, autre grand nom

    de l’occultisme. belge , en relation épistolaire avec Dantine, Brahy Mallinger

    fondateurs de la Fudosi en tant que R+C, Martiniste, et FM. (wikipédia)

    Il donnait aussi des conférences au siège de la Société Théosophique de de Bruxelles .

    Hergé se serait inspiré des grilles de son château pour créer celles de Moulinsart.

    En ce qui me concerne, ces éléments nouveaux me confortent en l’appartenance d’Hergé
    à la FM occultiste de marge, et certainement pas à la FM libérale, type GODB.

    Enfin, le père de Tintin ne fut pas un  » collabo « .Cette mauvaise réputation récurrente lui fut attribuée
    par les communistes, après guerre, qui ne lui pardonnaient pas « Tintin au pays des Soviets ».
    ( Olivier Farcis -Reibel, auteur de » la vie secrète d’Hergé » , bio parue chez Dervy .)

    • 8
      Désap .
      21 juillet 2021 à 09:21 / Répondre

      7 – Guénon a condamné l’occultisme et décrit précisément les raisons pour lesquelles il s’agit d’une fantasmagorie sans aucun fondement, ni traditionnel, ni initiatique.
      – Le Théosophisme, Histoire d’une pseudo religion – 1921
      – L’erreur spirite – 1923
      D’une manière générale, tous ses ouvrages sont ponctués de mises en garde contre cette supercherie.

      • 9
        olivier farcis-reibel
        21 juillet 2021 à 15:21 / Répondre

        Guénon a certes condamné la théosohie et le spiritisme. Mais comment qualifier cet initié maçon,
        un moment dignitaire martiniste ,qui crée son propre ordre templier .avant de devenir soufi?
        Sa démarche est occulte au sens de cachée .Tout est affaire de sémantique…

      • 12
        Désap .
        23 juillet 2021 à 17:32 / Répondre

        9 – Emgagement de Guénon dans les milieux occultistes : 1905 > début 1909, milieux dont il claqua la porte très bruyamment, les qualifiant de parodies néo-spiritualistes syncrétiques vides de tout dépôt traditionnel.
        La confusion ou l’irrépressible besoin d’avoir raison règnent dans l’esprit pensant pouvoir faire appel à la sémantique pour qualifier l’occultisme de « sens caché ».

  • 6
    Pierre Noël
    6 juillet 2021 à 12:51 / Répondre

    Un auteur qui a écrit Le Lotus Bleu et le Sceptre d’Ottokar dans ses jeune années, Coke en Stock et L’Affaire Tournesol dans son âge mûr n’a pas à « s’excuser » (présenter ses excuses !) auprès d’un adepte de la « cancel-Kultur » actuelle.

  • 3
    Pierre Noël
    30 juin 2021 à 21:31 / Répondre

    J’avoue n’accorder aucun intérêt aux engagements de jeunesse d’un ado/jeune adulte comme il y en eut tant, catho, réac, droite, populiste … Arrêté en 1944, il fut relâché sans procès et les poursuites furent abandonnées, ce qui n’était pas anodin en ces années-là. Il devint ensuite un adulte comme les autres, « normal » en quelque sorte (les tendances dépressives et le talent en plus).
    Pour le reste, je relis Le lotus bleu, Tintin au Tibet (ses 2 chefs d’oeuvre), Coke en Stock et Tintin chez les Picaros avec le même émerveillement. J’adore le brusselair des Syldaves, la bonne éducation de Nestor et le chat siamois, ennemi juré de Milou.

    • 4
      Stef
      4 juillet 2021 à 20:01 / Répondre

      A-t-il jamais reconnu ses erreurs???

      • 5
        ERGIEF
        5 juillet 2021 à 01:08 / Répondre

        4@STEF. On s’en tape!

  • 2
    Jean van Win
    30 juin 2021 à 20:11 / Répondre

    JEAN VAN WIN
    à lire toutes affaires cessantes, par tous les Belges et Français de 7 à 77 ans. Détestant tous les ostracismes, moi, qui en ai 86, je relis sans cesse mes vieux Tintin, qui ont accompagné ma jeunesse et mon adolescence. Avec les Quick et Flupke !!
    Arnaud nous éclaire sur cet univers curieux, en cette époque troublée des année 1930 à 2000. Je vais le relire, car je l’ai avalé d’un trait.
    Les amitiés Georges Remi et Léon Degrelle, c’est bien connu. Mais ici, c’est expliqué avec le talent tellement nuancé de notre Arnaud ami de la Croix.
    A lire, vous dis-je !

  • 1
    Stef
    29 juin 2021 à 14:00 / Répondre

    Ligne sombre… ET BRUNE, comme une grade partie des « intellectuels » de la mouvance nazifiante, fascinés par tout ce qui était occulto-ésotérique.
    Ses positions collabos sont connues; et il ne s’en est d’ailleurs pas vraiment caché, même très longtemps après la guerre…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous