Assa Koïta

La FFR récompense une joueuse qui bafoue les lois du sport !

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 14 février 2021
  • 8
    Alain BREANT
    20 février 2021 à 19:02 / Répondre

    Encore une fake news ! La FFR ne peut pas bafouer les lois du sport puisqu’en l’occurrence aucune loi n’interdit le port du voile pendant l’activité sportive ! A ce que je sache les « lois du CLN » n’ont aucune force de loi républicaine ! Les obédiences maçonniques reconnaissent la liberté de conscience et la loi de 1905 qui définit la laïcité ne s’applique pas sur les terrains sportifs ! vous avez dit info ? Infox répondit l’écho !

    pour info : « Le port du voile est possible à l’université dans le cadre de la pratique d’activités sportives. Cette autorisation a été confirmée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation dans une réponse à une question écrite de Brigitte Lherbier, sénateur du Nord, parue au Journal officiel le 12 novembre 2020. »

  • 7
    Gabriel
    15 février 2021 à 13:50 / Répondre

    Franchement, les maçons ont des combats d’arrière garde ! Ils défendent à tort et à travers des causes indéfendables et râlent quand une femme se voit attribuer ce qu’ils ne veulent pas.
    Et le peuple français dans tout ça ?

    C’est un bien curieux comportement, en tout cas il est incompréhensible.
    Il ne faut pas vous étonner de voir vos « frères » quitter en masse la plus grande obédience fr…

  • 6
    réboussié
    14 février 2021 à 15:53 / Répondre

    de quoi ont ils honte pour ainsi cacher ,néantiser leurs femmes ? de quoi ont elles honte pour marcher dans une telle combine ? la comparaison avec d’autres sacs n’est pas disons pas très sympa mais la dhimmitude ?? cette prétention à la supériorité ? et l’infériorité du reste du monde ? qu’en pense les psys ? et parler de démocratie avec les évènements de Trappes ? droits de l’homme …avec la police devant laisser faire ….Le franc maçon , ou la soeur ? doit il se taire devant cette boue qui nous envahit ….que certains accompagnent sans mesurer les conséquences à venir ??? J’en viens d’ailleurs à me demander si certains , ayant parfaitement saisi la situation ….le droit des truands ? devant l’inertie politique , corruption ….etc ..alimenter le feu ???? désarmer la police ?? je suis pour , et mise en repos du troupeau , n’ayant pas les moyens de payer les heures supplémentaires …15 jours sans flics ??? et la paix revint dans les zones sous tension , hyper tension même ..ça ferait même baisser la contamination Covid la suppression des contacts police – population …? et la paix revenue ? Les Le Pen , ? à la niche …les veaux auraient tranquillement leur herbe et plus …les cultivateurs seraient contents …la campagne …électorale y trouverait son compte , les femmes en noir , les mecs en blanc , avec capuche ….mais devant tel surréalisme ? comment ne pas faire la Vénus de Milo ? j’ai volontairement omis le couplet de l’école , suppression des enseignants , et vous aurez compris le nouveau slogan et valeurs du GO ….le Gadlu est grand et Machin est son pro fête ….

  • 5
    Désap.
    14 février 2021 à 14:43 / Répondre

    Qu’on se renseigne, qu’on se renseigne,
    faut dire que le Collectif Laïque a l’habitude de faire des déclarations à l’emporte pièce …
    qu’il pourrait être admissible de porter un tchador sur un terrain de sport,
    et pourquoi pas la burqa en mêlée ?

  • 4
    Lazare-lag
    14 février 2021 à 13:21 / Répondre

    Je découvre ici cette affaire liée au rugby, ainsi que Assa Koïta.

    Donc sur cette affaire elle-même, je vais prendre le temps de bien me renseigner autant sur les propos des uns et des autres, que sur leur cursus autant sportif que privé de chacun et chacune, avant de me faire une idée; et surtout avant que de l’exprimer en disant des choses trop spontanées, trop instinctives, trop précipitées, éventuellement trop superficielles.
    Je ne connais pas Assa Koïta, mais j’en sais un petit peu plus, par exemple, et pas au hasard, sur Abdelatif Benazzi.

    Pour qui ne le saurait pas, (tous les francs-maçons, et toutes les francs-maçonnes aussi d’ailleurs, ne sont pas férus en Rugby ni sur ses joueurs, et sur ses joueuses), Abdelatif Benazzi, né au Maroc et musulman, a porté 78 fois le maillot de l’Équipe de France.
    Il en a été même le capitaine, et il a été tout particulièrement le capitaine du Grand Chelem remporté dans le Tournoi des (à l’époque) 5 Nations.
    J’observe qu’il est également un des très rares joueurs, peut-être le seul, a avoir été sélectionné dans deux équipes nationales de rugby, le Maroc (1 sélection), puis la France.

    Tout cela pour dire que, tout musulman qu’il est, tout rugbyman qu’il est, et tout français qu’il est devenu, par naturalisation, il a toujours su faire l’équilibre et la part des choses entre les différents domaines, le sportif, le religieux et, ne l’oublions pas, ce n’est pas le moindre, le citoyen.

    On parle un peu moins de lui maintenant qu’il est en retrait des stades, mais il fût un temps où, lors d’interviews, il a eu expliqué un peu tout ça, son rapport à la religion et son implication rugbystique, et sa façon de séparer les deux, je n’ai pas dit séparatisme, qu’on ne me fasse pas dire ce que je ne dis pas, sans que cela ne vienne ternir ni sa foi religieuse, ni son activité rugbystique.

    Il a eu dit aussi sa perception du racisme en milieu sportif, car il l’a bien évidemment rencontré dans les vestiaires et sur les terrains, et il a eu dit aussi que la meilleure façon de le combattre sur le terrain est d’être exemplaire et de travailler. Que c’est encore la meilleure façon d’obtenir le respect autant comme joueur que comme homme.
    A cet égard, il s’est toujours imposé par son calme et sa mesure, la brutalité et la distribution des mandales n’étant pas son registre, et au demeurant, on peut constater aujourd’hui que le résultat n’est pas négligeable.
    On ajoutera également qu’Abdelatif Benazzi a été membre du Haut Conseil de l’Intégration, lequel était présidé par Simone Veil.
    Et surtout, je faillirai en oubliant les propos d’une grande dignité qu’il a tenu lors des attentats de 2015, allant jusqu’à dénier la qualité de musulman à ceux qui les avaient commis.

    Tout cela pour dire que joueurs (et joueuses), entraîneurs (et entraîneuses), dirigeants (et dirigeantes) actuels, et jusqu’au plus haut niveau de la FFR, devraient s’inspirer de tels exemplaires existant au sein même de leur sport.
    Écouter, consulter, prendre le temps de l’écoute de tels exemples (et je cite Benazzi mais évidemment il n’est pas le seul, ce n’est pas un « alibi ») seraient du meilleur effet.
    Peut-être que si Assa Koïta (30 sélections en équipe de France féminine) avait parlé à un peu plus d’Abdelatif Benazzi en amont, peut-être également que si la sélectionneuse Annick Hayraud avait également bénéficié de tels contacts, peut-être n’y aurait-il pas eu de grain à moudre pour le Collectif Laïque National.
    Mais je tiens à me renseigner davantage sur une telle affaire, dont je ne sais pas tout loin de là, raison pour laquelle je souhaite demeurer prudent et éviter tout jugement à l’emporte-pièce.

  • 2
    Désap.
    14 février 2021 à 10:00 / Répondre

    Ils deviennent complètement tarés avec leur Islam
    Cette religion rend abruti
    Et les cons de la FFR, qui s’improvisent philosophes

  • 1
    Astérix
    14 février 2021 à 09:47 / Répondre

    Il n’y a pas que le rugby quand je vois les joueurs de foot de l’équipe de France (pays théoriquement laïque), ou d’autres équipes de de club, qui en entrant sur le terrain font des signes ostensibles et visibles par tous les spectateurs manifestant leur appartenance religieuse je me dis qu’ils n’ont pas le moindre respect pour ceux qui paient pour les regarder.
    Si encore leurs invocations leur permettaient de gagner on pourrait s’interroger sur le lien entre leur réussite et le très haut, mais souvent ils perdent et eux il ne leur vient même pas l’idée de douter.

    • 3
      Adrien C
      14 février 2021 à 11:11 / Répondre

      Fétichisme…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous