Philippe Charuel
Philippe Charuel. (photo GLDF)

La GLDF préoccupée suite aux récents événements tragiques

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 28 juin 2015
Étiquettes :
  • 25
    Alain
    20 juillet 2015 à 11:18 / Répondre

    C’est intéressant aussi de relire Voltaire, à l’époque où critiquer ce qu’il considérait comme les « momeries » de la religion chrétienne et catholique. A cette époque, il risquait sa liberté et peut-être sa peau.
    Il se moquait de certains rites et soi-disant miracles.
    Aujourd’hui, on ne peut impunément, il me semble, critiquer aussi librement que lui, certaines religions, sinon toutes.
    Qui oserait dire qu’il est ridicule si on est de religion sikh, que ne pas porter le turban peut vous valoir l’enfer ? ou manger du cochon ?
    Il semble être dangereux même d’étudier historiquement la naissance de certaines pratiques.
    Relisons le « Dictionnaire philosophique ».

  • 24
    SEVIN Pierre
    20 juillet 2015 à 10:47 / Répondre

    Je dispose de deux traductions du Coran – l’une de KASIMIRSKI datant de 1850 environ,
    la seconde , récente, écrite par Malek CHEBEL –
    La première est violente
    La seconde, très édulcorée.
    Laquelle est crédible ? – Je crains que ce soit la première au vu des évènements récents et des exactions de DAESH et de l’AKMI…
    D’aucuns évoquent la violence de la Bible (Ancien Testament) – Peut-on comparer ?
    Pour ma part, athée résolu et Libre-Penseur, je constate la volonté hégémonique des religions, quelles qu’elles soient et veux m’en tenir …le plus éloigné possible !

    • 27
      Ninja
      11 janvier 2016 à 12:27 / Répondre

      Ce n’est pas en se tenant éloigné du Mal qu’on le contient. Il faut parfois faire face. Même si Sun Tsu préconise la fuite comme tactique guerrière.

  • 16
    Chicon
    2 juillet 2015 à 19:36 / Répondre

    Voir Le Point, l’article d’In Meddeb, ni de droite, ni de gauche, qui explique clairement qui tire les ficelles.

  • 9
    candide3
    29 juin 2015 à 10:51 / Répondre

    Charité bien ordonnée commence par soi-même : les FM de toutes les obédiences sont sous le coup d’une fatwa depuis juillet 1978 (il n’y a que sur Hiram be qu’il en a été parlé..les obédiences sont muettes à ce propos. Serait ce pour ne pas tarir le recrutement?) donc les puristes de l’islam, en tant que techniciens de surface de leur divinité, ont de l’ouvrage en perspective à peu de risque : les T ne sont pas surveillés, les dates des tenues sont connues de qui veut bien les connaître…les indicateurs sont au rouge !!!

    • 15
      Chicon
      1 juillet 2015 à 18:50 / Répondre

      Il y a quelques années le Temple d’Istanbul a ete incendié pas par des chrétiens, ni des juifs.

  • 6
    Lhermitte
    29 juin 2015 à 06:54 / Répondre

    Un jour, on m’a dit ni politique ni religion… Qu’il était sage ! Bon, à ce que je vois, changement de direction, changement de politique (au sens propre)… Faites ce que je dis, faites pas ce que je fais… Et ce alors qu’il y a à peine quelques mois encore la GLdF était choqué des communiqués de presse du GOdF, c’est elle qui aujourd’hui tire la première. Ensuite, ce sera la GLAMF ou la CmF ?

    • 7
      Occitan
      29 juin 2015 à 09:14 / Répondre

      Bonjour,

      Je ne vois ni politique ni religion dans ce communiqué qui ne fait que réaffirmer les valeurs de la GLDF en particulier et de la FM en général. Pourquoi toujours déformer les choses surtout dès qu’il s’agit de la GLDF?

      Adissatz.

      • 8
        Lhermitte
        29 juin 2015 à 10:07 / Répondre

        Moi je vois politique ET religion dans le discours d’une obédience qui se fiche de ses FF ! Elle ne réaffirme aucune valeur, elle change de politique. Cette même obédience, il y a encore quelques mois par voie à la fois officielle et officieuse (cf. le blog de la voix de son grand maître) rejettait tous les communiqués de ce genre en disant que ce n’était pas son job, qu’elle ne s’occupait que de symbolisme et de spiritualité. Je pense que ce Monsieur Charuel va faire changer notre obédience, mais pas en bien.

        • 10
          Yasfaloth
          29 juin 2015 à 12:51 / Répondre

          Mais bien sûr :
          .
          https://www.hiram.be/charlie-hebdo-la-declaration-du-gm-de-la-gldf/
          .
          Mais il faut bien trouver quelque chose pour esquisser une critique vis à vis du GM dont l’élection ne te convient pas !
          .
          Et ne parlons même pas de ce concept galvaudé qu’on appelait jadis la loyauté…

          • 11
            Lhermitte
            30 juin 2015 à 06:23 / Répondre

            Non, laissons les profanes du GOdF s’en occuper ! Et retournons vers nos préoccupations à nous : la cité et pas le sociétal !

            • 12
              astronome64
              30 juin 2015 à 09:20 /

              Cher bernard !! Vainqueur de la provoc à 2 balles !!! je ne suis pas certain que nos FF de la GL de notre orient partagent cette appréciation….Allez TAF quand même !!!

            • 14
              Luciole
              30 juin 2015 à 23:26 /

              Pourquoi être insultant vis à vis de nos FF du GO? et vis à vis de notre GM?
              Faut il en permanence réaffirmer des valeurs constantes depuis plus d’un siècle? Critiquer l’Obédience? il y a le convent pour cela au lieu de donner ce triste spectacle sur un blog public.
              Les serments prêtés lors de l’initiation valent pour pour tous les FM quelle que soit l’Obédience.
              Mon cher lhermitte peut être serait il temps de se le rappeler!

        • 17
          guillaume
          3 juillet 2015 à 13:00 / Répondre

          Au frère Lhermite qui écrit: qu’elle (GLDF) ne « s’occupait que de « symbolisme et de spiritualité » sinon elle va à la dérive. Tu ajoutes »: Je pense que ce Monsieur Charuel va faire changer notre obédience, « mais pas en bien ». L’écrivain François Cavanna a quitté la FM pour cet excès de « spiritualité et de symbolisme, à cause de trop de rassemble avec l’Eglise. Je lis constamment que les Grands maîtres, des loges régulières (GLNF) etc. parlent de spiritualité, de démarche spirituelle, d’initiation spirituelle, de recherche spirituelle, de travaux spirituels (est-ce par exemple une planche sur la Trinité?) mais jamais une explication de ce que cela veut dire « exactement », jamais le plus petit exemple pour éclairer ce que cela représente en FM régulière et ce que cela apporte à la société humaine? Cette notion de « spiritualité » citée constamment comme une « mantra » par des frères et les GM, mais aussi sur le site de toutes les obédiences régulières, ne comporte jamais la moindre explication. Si les activités d’une loge se limitent « au spirituel et aux symboles maçonniques (on suppose interprétés évidemment dans un sens spirituel), à quoi sert alors cette FM, en quoi va-t-elle améliorer l’homme, faire progresser l’humanité? Puisque le GLDF irait à la dérive, si elle ose s’intéresser à autre chose que « la spiritualité et les symboles », pourrais-tu me dire ce que cette « spiritualité » apporte de positif à la société humaine, qui a besoin qu’on s’en occupe sérieusement parce qu’elle est gravement en péril à cause des religions, de la spiritualité religieuse qui crée des « fous de dieux », par un excès de spiritualité qui sème la terreur dans le monde. Lorsque cette spiritualité (cette superstition) cher frère, diffère un peu comme, entre catholiques et protestants (qui se sont entre-tués pendant des siècles), ou entre chiites et sunnites qui s’entre-tuent depuis 13 siècles et encore aujourd’hui plus que jamais, j’aimerais que les obédiences maçonniques s’occupent beaucoup moins de spiritualité et recherchent ensemble avec les autres obédiences des solutions aux problèmes de l’humanité ,qui en a grand besoin. En déclarant tabou les problèmes sociétaux dans les loges maçonniques régulières, celles-ci vivent en loge dans un monde fictif, irréel, oubliant que 7,2 milliards d’êtres humains vivent dans « la société profane », dont quelques milliards dans la misère totale et beaucoup dans la famine qui ne sera jamais résolue par plus de « spiritualité », mais plutôt par moins de spiritualité. Une obédience maçonnique ne doit pas se confiner dans des activités purement et uniquement abstraites, ‘ »spiritualité et symbolisme », elle doit aussi s’occuper réellement de la situation des êtres humains hic et nunc et de l’avenir de notre planète, sinon elle ne sert à rien.

    • 13
      Le Compagnon de l'Alliance
      30 juin 2015 à 13:51 / Répondre

      La GLAMF surement pas…..ce n’est vraiment pas son domaine…..Mais l’on peut tout simplement être solidaires de nos frères humains sans contredire nos règles…..

  • 4
    Luciole
    28 juin 2015 à 23:24 / Répondre

    Très bien et en dehors des critiques vous proposez quoi?

    • 5
      Maxime
      29 juin 2015 à 03:17 / Répondre

      Avant de répondre à cette grave interrogation, je pose une question : Est-ce que « liberté absolue de conscience » signifie seulement qu’on puisse choisir sa religion à condition d’en choisir une, ou peut-on choisir de n’en choisir aucune ?
      C’est important pour savoir s’il reste une obédience adogmatique masculine en France.

      Pour le reste, il est bien évident que le bébé est dans les bras des politiques, donc -a priori- pas dans ceux des obédiences.

      Mais que les maçons ont bien le droit de s’exprimer et d’être inquiets.

  • 1
    astronome64
    28 juin 2015 à 12:04 / Répondre

    Préoccupée…. no comment ! Si j’avais mauvais esprit je dirais que c’est une formidable réplique d’une efficacité redoutable face à l’obscurantisme, l’arriération intellectuelle, le dogmatisme, le totalitarisme religieux et que si on ajoutait stigmatisation, pas d’amalgame et vivre ensemble citoyen on aurait un communiqué de mon obédience… Tiens une idée de planche pour mes FF de la GL : liberté de conscience, libertés citoyennes , tolérance et islam….(il faut appeler un chat un chat..)
    Manuel Valls ce matin sur une radio périphérique reconnait une « guerre de civilisation » tout en dénonçant l’islamisme radical…il y a donc un islamisme modéré ??? Ok je sais, faut pas dire ça, c’est pas bien !!!

    • 2
      Voltaire
      28 juin 2015 à 12:55 / Répondre

      S’il n’y avait pas d’islam modéré, nous aurions 5 millions de terroristes dans notre pays. Pas encore tout à fait le cas non ?
      J’apprécie aussi particulièrement la préoccupation de notre nouveau G.M face à l’intégrisme religieux. N’avons nous pas à la GLDF une préoccupation de retour aux sources régulières de la maçonnerie ?
      Quelle cohérence établir entre un symbolisme maçonnique librement interprétable aux 3 premiers degrés(donc équivoque), et un rituel univoque(REAA)dont on se sert pour justifier le retour à une pratique plus orthodoxe !?
      Il y a quelques mois, j’ai entendu des FF de ma Loge dire à d’autres « si tu ne votes pas la modification de la constitution, on se demande ce que tu fais à la GLDF ».

      • 18
        guillaume
        8 juillet 2015 à 17:02 / Répondre

        • Notre frère « Voltaire » confond « la croyance avec les croyants » en écrivant: S’il n’y avait pas d’islam modéré, nous aurions 5 millions de terroristes dans notre pays.
        • Tayyip Erdogan a dit: L’expression ‘islam modéré’ est laide et offensante, il n’y a pas d’islam modéré. Il y a l’islam tout court, c’est l’islam du coran » Premier ministre turc [Recep Tayyip] Erdogan 2007.
        • Erdogan a raison, qu’il n’y a que l’islam tout court, il n’y a qu’un seul qu’Coran et donc un seul islam, avec « diverses tendances islamiques ». Tous les musulmans ont le même Coran « immodéré », il n’y a pas de Coran modéré et le Coran c’est l’islam, qui n’a jamais été modéré depuis sa création. Il y a bien différentes sectes coraniques (sunnites, chiites etc.),mais tous ont le même Coran. Le Coran est intolérant, haineux, raciste, esclavagiste, misogyne, violent, antisémite, ségrégationniste, criminogène, parce qu’il incite au meurtre des infidèles, etc. De ce fait il n’y a pas d’islam modéré, mais l’immense majorité des musulmans sont des « musulmans » modérés, ce qui est tout différent de l’idéologie coranique qui ne l’est pas. Les musulmans fondamentalistes, « une minorité » qui croît dangereusement, se servent du Coran « immodéré » pour semer la terreur, et on appelle fondamentalistes ceux qui appliquent le Coran criminogène à la lettre.. Il faut bien distinguer Voltaire le croyant de la croyance. Il n’y a pas une seule page dans le Coran modérée à l’égard des mécréants, des infidèles (tout ceux qui ne sont pas musulmans). Cher frère Voltaire, Ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve. » (Euclide), c’est pourquoi quelques versets coraniques d’un Coran qui incite de multiples fois à tuer les infidèles et les déshumanise à chaque page:
        • Les paroles de ton Seigneur sont le comble de la vérité et de la justice. Nul ne peut changer ses paroles (Sourate VI, 115).
        • Les infidèles: Quand vous rencontrerez ceux qui sont infidèles, frappez-les au col jusqu’à ce que vous les réduisiez à merci. Alors serrez les liens (Sourate XLVII, 4).Incroyants: Ce sont vos ennemis. Evite-les. Que Dieu les extermine. Qu’ils sont faux! (Sourate LXIII, 4). Que les croyants ne prennent point pour alliés des infidèles, plutôt que des croyants (Sourate III, 27) Tuez-les partout où vous les trouverez et chassez-les d’où ils vous auront chassés. La tentation de l’idolâtrie est pire que le carnage à la guerre (Sourate II, verset 189).Extermine les méchants (Sourate LXXI, 29). Croyants! Ne formez de liaisons intimes qu’entre vous: les infidèles ne manqueraient pas de vous corrompre, ils désirent votre perte. (Sourate III, 11). Afin d’éprouver les croyants et de détruire les infidèles (Sourate III, 135). Les infidèles sont vos ennemis déclarés (Sourate IV, 102). S’ils retournent à l’infidélité, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez. Ne cherchez parmi eux ni protecteur ni ami (Sourate IV, 91). Moi je jetterai la terreur dans le cœur des infidèles. Abattez leurs têtes et frappez les extrémités de leurs doigts (Sourate VIII, 12). Moi je jetterai la terreur dans le cœur des infidèles. Ce n’est pas vous qui les tuez (les infidèles), c’est Dieu. O croyants! Combattez les infidèles qui vous avoisinent, qu’ils vous trouvent toujours sévères à leur égard (Sourate IX, 124). Ceux qui combattent Dieu et son apôtre: vous leur ferez subir le supplice de la croix, vous leur couperez les mains et les pieds alternés, ils seront chassés de leur pays. (Sourate V, 37) Tu reconnaîtras que ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les fidèles sont les juifs et les idolâtres (Sourate V, 85). Allah est l’ennemi des infidèles (S:98)
        N.B la Bible A et N testament, les Evangiles , sont des livres immoraux, pas uniquement le Coran bien sûr.
        Erdogam résume l’islam en ayant déclaré: « Les mosquées sont nos casernes, les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques et les croyants nos soldats. » Tayyip Erdogan (1997)- 1er ministre turc depuis 2003

        • Dalil Bou bakeur:, Recteur de la mosquée de Paris a dit « L’islam n’est plus à considérer comme une simple religion mais comme un fait politique majeur de notre temps (…) C’est un phénomène absolument socio-politique, c’est une idéologie de lutte, c’est une idéologie d’agression », (Oumm.com 1. avril 2011 – 11:07)

        • 19
          Manu Hainaut
          8 juillet 2015 à 18:10 / Répondre

          Je suis un peu désolé de pareil « démonstration » anti-coran avec aussi peu de « démonstration » similaire à propos de l’ancien et du nouveau testament.

          Erdogan est un intégriste. Ce n’est pas parce qu’il dit quelque chose que c’est la vérité. Affirmer cela c’est ignorer les hommes et les femmes de Turquie – croyants ou non – qui se battent pour un Turquie libre et moderne.

          Dans certains ateliers, un livre sacré est ouvert : la bible. Et pourquoi est-ce que ça ne pourrait pas être le coran ?

          Ou bien, on développe une critique radicale de toutes les religions (et spécialement les monothéistes dont certains adhérents sont solidement intolérants), ou bien on essaye d’analyser un peu plus finement l’actuel phénomène terroriste.

          Une petite question en passant : les 4 terroristes qui ont tué 56 personnes à Londres il y a 10 ans étaient des individus éduqués, ayant un emploi, pas du tout des déclassés en rupture de société. Comment se fait-il que nos sociétés produisent de tels personnages ? Dans quelle direction agir pour le progrès de l’humanité ? De TOUTE l’humanité. Manuel Valls propose de faire progresser l’humanité en menant une guerre des civilisations (un concept mis au point par S.Huntington)… Mouais

          • 21
            guillaume
            9 juillet 2015 à 09:14 / Répondre

            Manu Hainaut: écrit: Je suis un peu désolé de pareil « démonstration » anti-coran avec aussi peu de « démonstration » similaire à propos de l’ancien et du nouveau testament.

            Manu Hainaut, as-tu bien lu le texte.
            1° J’ai écrit N.B la Bible A et N testament, les Evangiles , sont des livres immoraux, pas uniquement le Coran bien sûr sur.

            2° Il était question ici de l’islam et des graves attentats islamiques (pas d’attentats chrétiens au nom de Yahvé ou de Jésus (j’aurais réagi de la même manière, mais je ne peux pas parler de 3 grandes sectes à la fois et mélanger tout).
            3° Ce n’est pas une « démonstration anti-Coran », c’est tout simplement citer ce qui est écrit dans le Coran. Si citer des versets coraniques est anti-Coran, cela me semble un oxymore. Sur tous les sites islamiques et les sites des centres islamiques on trouve ces versets. Est-ce que ces sites font des démonstrations anti-Coran.
            Pourquoi il faut protéger les idéologies religieuses immorales et pourquoi on interdit d’en parler dans les loges? Ces idéologies devraient être soumises au libre examen comme toutes les autres idéologies, mais on préfère se taire et prêter serment sur des livres bibliques et coraniques tout à fait immoraux. Pourquoi un délit de blasphème? Pourquoi les croyants empêchent ainsi de critiquer les idéologies religieuses qui opposent les citoyens, les un aux autres par des règles inhumaines, haineuses et criminogènes? Presque tous les jours il y a des attentats entre chiites et sunnites qui vénèrent le même Coran et on dit que c’est une religion de paix et d’amour, mais qui incite au meurtre. Il n’y a pas une seule religion au monde (synonyme secte) qui ne soit pas contraire à la C.E.D.H, et celle-ci est en train d’être complètement bafouée ici en Europe par nos politiciens. Le Grand Orient se définit comme une institution cosmopolite et progressive qui a pour but la recherche de la vérité et le perfectionnement de l’homme et de l’humanité. Comment rechercher la vérité si on ne peut pas soumettre toutes les idéologies religieuses (sectes) au libre examen comme toutes les autres idéologies? Pourquoi cette interdiction si c’est la parole de Dieu, elle devrait être si parfaite que la critique n’est même pas possible? Pourquoi un croyant ne supporte pas qu’on parle de leur croyance et votent-ils même des textes allant de l’amende de 25.000€ en Irlande jusqu’à la condamnation à mort dans 13 pays musulmans pour les athées, les blasphémateurs.? Pourquoi on ne pourrait pas dénoncer cela dans une planche maçonnique. On est donc loin du droit de s’exprimer librement dans une loge maçonnique, la religion est immunisée de toute critique dans les loges, c’est comparable au délit de blasphème en vigueur dans la plupart des pays européens. Le « religieux » est présent en tout, et sème le trouble dans le monde entier, mais on vient dire qu’il ne faut surtout pas en parler. C’est insensé cher frère.

            • 22
              Manu Hainaut
              9 juillet 2015 à 09:49 /

              Bonjour Guillaume,

              j’étais en train d’ajouter un nouveau commentaire à ton commentaire : j’étais un peu embêté par tes citations que je trouve unilatérales. J’ai retrouvé littéralement la citation des sourates relatives aux incroyants sur le site http://www.nonali.be/ces-politiciens-belges-kollabos/ qui soutient Geert Wilders (homem politique néerlandais). J’avoue que cela m’embête.

              Par ailleurs je suis entièrement d’accord avec toi sur la nécessaire, indispensable liberté de critiquer les religions dans tous leurs aspects anti droits de l’homme et leur intolérance. (Petite référence sur ce sujet : La violence monothéiste de Jean Soler)

              En ce qui concerne le terrorisme et les massacres commis au nom du coran, il est indispensable d’éviter de stigmatiser tous les croyants dans le coran parce que cela va contribuer à radicaliser certains ou à constituer autour des terroristes un noyau protecteur de personnes qui trouveront que « ils ont des raisons ». Il faut développer un dialogue critique mais ne pas stigmatiser ni exclure.

              Oui il faut dénoncer et approfondir les ingérences des religions dans la société civile. Je n’ai pas perçu que, dans les travaux en loge, la religion était immunisée de toute critique. Mais le débat sur ce point est vif au sein des ateliers et des obédiences.

              Enfin quatre petites citations du coran : « La bonne action et la mauvaise action ne sont pas pareilles. Rends le bien pour le mal, et tu verras ton ennemi se muer en fervent allié. » s41 v34. « Croira qui voudra et niera qui voudra » s18 v 29. « Et si ton Seigneur avait voulu, Il aurait fait des gens une seule communauté. » s11 v118
              « Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » s10 v99 http://www.bismillah-debats.net/Tolerance-de-l-Islam.html
              Fraternellement et au plaisir de continuer le dabat.

          • 23
            guillaume
            9 juillet 2015 à 15:35 / Répondre

            Cher frère Manu tu a écris: 1° j’étais un peu embêté par tes citations que « je trouve unilatérales ». J’ai retrouvé littéralement la citation des sourates relatives aux incroyants sur le site http://www.nonali.be/ces-politiciens-belges-kollabos/ qui soutient Geert Wilders (homem politique 2°Il est indispensable d’éviter de stigmatiser tous les croyants dans le coran parce que cela va contribuer à radicaliser certains 3° Tu est désolé pour une pareille démonstration anti-coran, comme si citer des versets coraniques, est un acte anti-coranique, là je ne comprends plus?
            Mon chère frère j’ai nettement l’impression que tu as voulu dire que je n’agis pas honnêtement (citation unilatérales), alors que les citations du Coran qui sont acceptables on peut les écrire sur un quart de page, mais c’est inutile d’en parler puisque le Coran tout entier déshumanise l’infidèle. Il s’agit de dire ce qui ne va pas dans le Coran et cela constitue 97%, c’est donc aussi cela que je veux mettre en exergue.
            Mon chère frère, tu insinues que j’ai sans doute copiés les versets, d’un site pro Geert Wilders, nonali – collaborateurs), comme si j’avais besoin de ce site d’extrême droite pour les recopier, mais cette référence vers l’extrême droite n’est pas anodine, tu sais pourquoi tu te réfèrs par hasard à ce site-là. J’ai le Coran en 3 langues et j’ai écrit des textes sur les différentes religions, je n’ai donc pas besoin d’un site d’extrême droite pour m’aider. Je ne connaissais même ce site et avec les références que tu as citées je ne parviens même pas à trouver les versets dont tu parles. Mais ce n’est pas par hasard que tu choisis juste ce site là, parce qu’il t’aurait suffi de regarder sur les sites islamiques (des milliers) où tu trouverais les versets que j’ai cités partout et aussi le Coran tout entier. Je t’invite donc mon cher frère à lire sur le site: http://www.islamweb.net (ainsi que tous les autres frères), le texte  » Le comportement des juifs envers Allah et ses Messages ». C’est un texte scandaleux, ahurissant dans lequel à l’aide de nombreux versets coraniques cités on déshumanise les juifs impunément, parce que ces versets viennent du Saint Coran et le racisme est alors autorisé. Après lecture j’espère une meilleure compréhension et pas d’insinuations. Choisissez sur ce même site Islamweb quelques autres titres, notamment sur « les femmes » et tu verras comment la femme est humiliée à l’aide de versets coraniques. Des sites pareils il en existe par milliers de par le monde en différentes langues. J’admets la critique étayée mon cher frère, mais pas les insinuations, pour empêcher qu’on parle de l’islam en orientant les références vers l’extrême droite qui m’aurait servi à recopier ce qui s’y trouve, le manque d’objectivité, etc. Tu y ajoutes « qu’il est indispensable d’éviter de stigmatiser tous les croyants dans le coran parce que cela va contribuer à radicaliser certains ». Là je ne te comprends plus du tout. Veux-tu me dire où je stigmatise les musulmans? Veux-tu donc dire parce que je cite des versets coraniques, je stigmatise les musulmans. Tu confonds une fois de plus intentionnellement ou non, le croyant et sa croyance. On peut stigmatiser les musulmans en les attaquant en tant que croyant, ce que je n’ai jamais fait, chacun croit ce qu’il veut, je me réfère uniquement à des textes coraniques qui stigmatisent l’infidèle, le mécréant du début à la fin du Coran, et pas l’inverse. On ne doit pas renverser les rôles, le Coran dit que l’infidèle est l’ennemi déclaré. Je pense que c’est clair pour savoir qui stigmatise? Tel que tu as écris cette recommandation, on ne peut plus citer des versets coraniques parce que cela stigmatise les musulmans, tu crées une l’interdiction, une sorte de blasphème. Cela devient un acte raciste citer les versets inhumains du Coran. C’est la thèse islamique que tu utilises dans cette phrase, critiquer le Coran, c’est critiquer les musulmans, donc interdiction de critiquer le Coran sinon on est un raciste, comme si le Coran ( l’islam) est une race C’est tout de même incompréhensible, alors que ces versets coraniques sont prêchés dans toutes les mosquées, dans toutes les écoles coraniques, dans des milliers de madrasas (Pakistan, etc. même 1600 en Angleterre), où les enfants apprennent le Coran entièrement par cœur et il y a des concours organisés pour réciter le Coran « en entier ». Dernier concours en France, « mémorisation du Coran » à Le Bourget en avril 2015. Sur le site: http://islam.faq.free.fr/livres/coran/ – le saint Coran en ligne.
            Je t’invite aussi mon frère Manu, à lire « mon article » sur le figaro.fr: La fourberie de la présidente du Front National, Martine Le Pen et de la Vice-présidente, Marie-Christine, Arnautu, en matière d’avortement et d’euthanasie. 22.8.2011. Il a été longtemps sur plusieurs site dont fairelejour.

            • 26
              Voltaire
              20 juillet 2015 à 18:21 /

              Mon TCF Guillaume,

              Je ne pense pas qu’il soit possible, ni raisonnable, de dissocier la croyance du croyant.
              Croire est une action indissolublement liée à l’esprit, auteur de l’acte lui-même.
              Nous avons 4,7 millions de musulmans en France dont une infime fraction représente un danger réel pour nous, notre société, notre culture.
              Nombre d’entre eux sont des croyants modérés qui appliquent les lois républicaines avant les préceptes de leur religion : il en va de même pour les Chrétiens, les Juifs, les Hindous, etc.
              Il serait donc profondément injuste de condamner tous les croyants de la religion musulmane (ce que tu ne fais pas) ; ils forment de très loin le 1er groupe de ces victimes que tu évoques.
              Ceci étant dit, tu considères que le Coran est un livre dangereux parce qu’il prêche essentiellement la mise à mort de tous les infidèles.
              Laisse-moi te dire ma surprise.
              Depuis son écriture définitive en 656 ap. J.C., très peu de croyants ont pratiqué cette orthopraxie de la mise à mort des incroyants, relevée dans ton post.
              Je trouve également surprenant qu’un grand F.M de référence comme Abd al-Wâhid Yahyâ ne se soit pas aperçu de la doctrine criminogène de la religion qu’il a adoptée.
              Pardon, nous connaissons mieux Abd al-Wâhid Yahyâ sous son patronyme de René Guénon.
              Il semble donc que la lecture de ce Livre soit seulement devenue un problème depuis 20 ans.
              La bonne question serait pourquoi ?
              Qu’est-ce qui a changé depuis ?

              Pour autant, je ne suis pas naïf.
              Bien sûr, il y a un problème, mais peut-on penser raisonnablement que le problème est le Livre ?
              Dans ce cas, il faudrait bruler tous les livres religieux, à commencer par la Bible : jusqu’à aujourd’hui, depuis la rédaction des 2 testaments, on s’est bien plus massacré au nom de Dieu que ne l’ont fait les musulmans.
              Comme F.M, même si je pense qu’il n’est pas nécessaire de réimprimer « Mein Kampf », ma « Croyance » est que la solution est beaucoup plus dans l’éducation de l’homme à user de son intelligence que dans la censure de ses livres.
              Pour terminer, et pour répondre à ta question concernant l’intérêt de la spiritualité, mon Cher Frère Guillaume, je te renvoie à la très intéressante conférence d’A. Comte-Sponville et A.N. Dubart sur le thème « Une spiritualité sans Dieu est-elle possible ? »
              A mon sentiment, il se trouve que c’est un universitaire profane qui sait le plus concrètement définir ce qu’est un F.M.

        • 20
          Chicon
          8 juillet 2015 à 18:40 / Répondre

          C’est rare de voir quelqu’un qui parle le l’islam en ayant lu le Coran, comme vous-même. Nous considérons habituellement le monde tel qu’on l’imagine de Paris, Cela nous joue des tours régulierement, comme les tueries en France au nom de l’´Islam. Sortons de notre brillante pensée franco-française, de notre onanisme intellectuel.

    • 3
      Chicon
      28 juin 2015 à 20:56 / Répondre

      Manuel Valls a posé une question qu’on ne doit jamais poser.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous