La loge du GODF de Figeac est en colère

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 10 avril 2022
  • 3
    lazare-lag
    24 avril 2022 à 13:02 / Répondre

    @JMB (2):
    Ici, MTCF, il ne s’agit nullement de circonvolutions ni de circonlocutions, puisqu’il ne s’agit pas précisément de consignes de vote.

    Comme tu as pu largement le dire par ailleurs, nos FF et SS n’ont nul besoin de ce type de rappel pour déterminer leur choix. Ce serait d’ailleurs faire offense à leur intelligence que de penser que mes propos publiés à peine quelques heures avant le scrutin ont pareille ambition sur des esprits déjà prêts pour l’échéance.

    Ce n’est donc pas cette tardive intervention qui parviendra à les circonvenir dans leur choix, mes propos n’étant qu’un ressenti du moment.
    Cela dit mon ressenti est tel, je demeure effectivement toujours très circonspect par rapport à tout ce que peut représenter l’extrémisme, en particulier droitier, en particulier lorsqu’il atteint le second tour.

    Raison pour laquelle, il me paraît préférable de circonscrire un tel danger d’accès aux commandes de l’État Républicain.
    Raison pour laquelle, il faut parer à ce type de menaces en recourant à tout type de défense, voire de circonvallation.
    Ce danger me paraissant national, pour une élection dont la circonscription l’est tout autant, j’ai juste émis un point de vue d’un frère retiré au fin fond de sa loge et sans grande influence sur l’ensemble de la communauté maçonnique.

    C’est juste une circonstance électorale qui me donne l’occasion d’émettre un point de vue, que je n’impose à personne.
    Et c’est juste une circonstance qui m’a permis de m’amuser un peu, ta réponse étant une perche toute trouvée pour m’amuser avec des allitérations autour de la racine « circon », ce dont je te remercie. Il n’y a pas que la politique dans la vie.
    Mais s’il n’y a pas que la politique dans la vie, ce n’est pas une raison pour ne pas aller voter.
    Vite, vite, où ai-je rangé ma carte d’électeur???

  • 1
    lazare-lag
    23 avril 2022 à 11:20 / Répondre

    Sauf erreur de ma part, on a cru comprendre que la dernière apparition du candidat Macron dans sa campagne électorale était à Figeac.
    On aimerait juste savoir si les membres en colère de cette loge, ou les membres de cette loge en colère, ont eu l’occasion d’approcher le dit candidat-président pour exposer directement leurs griefs légitimes.
    On observe par ailleurs que Figeac est la ville des frères Champollion.
    Y figure un Musée à leur sujet, mais également une place des Ecritures.
    Sur la dite place est reproduite dans une très grande dimension, elle occupe presque la totalité du lieu, la fameuse Pierre de Rosette. On se souvient qu’elle est rédigée en trois langues, l’égyptien (hiéroglyphes), en grec et en démotique.
    Cette présence des trois ensemble a été déterminante pour Champollion et pour la compréhension des hiéroglyphes égyptiens.
    On voit par là que le voisinage des civilisations et de ce qui les caractérise particulièrement, l’écriture étant un de ces éléments particuliers, est source d’enrichissement pour chacune des civilisations concernées.
    Et pour la notre également.
    Ici, le grec et l’égyptien ensemble sont tout à fait en association. Ils ne sauraient représenter un affrontement frontal entre l’Occident (avec le grec) et l’Orient (l’égyptien et, à travers lui, plus largement, l’arabe).
    Pendant ce temps, la dernière apparition de l’autre candidate, MLP, était à Abbeville.
    Abbeville est surtout connue pour être la patrie du Chevalier de la Barre, lequel fût supplicié jusqu’à la mort pour ne pas avoir salué une procession religieuse.
    C’est, avec l’affaire Calas à Toulouse, une des grandes affaires d’injustice et d’intolérance dont s’emparera Voltaire pour, notamment, rédiger son fameux Traité sur la Tolérance.
    Il s’agit avec ce Traité d’un de ces écrits capitaux du Siècle des Lumières et fondateurs ou influenceurs de la Révolution, puis de la République et de ces valeurs.
    On a du mal à voir là les motifs de ce déplacement lepéniste abbevillois.
    En effet, en milieu frontiste on est généralement plutôt étranger aux valeurs humanistes souvent et dédaigneusement qualifiées de droitdelhommistes. Je crois bien que c’est Jean-Marie, père de la susdite candidate Le Pen, qui a forgé ce vocable tout en finesse.

    • 2
      JMB
      23 avril 2022 à 14:19 / Répondre

      1- Que de circonvolutions et/ou de circonlocutions pour dire de ne pas voter MLP !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous