La photo maçonnique du dimanche 26 avril 2020

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 26 avril 2020
  • 4
    Jean-Michel Mathonière
    28 avril 2020 à 11:10 / Répondre

    Il est en effet probable qu’il s’agit d’un témoignage à caractère compagnonnique. En revanche, le caractère quelque peu monumental et ostentatoire de la façade ne préjuge en rien du fait qu’il puisse s’agir d’un local collectif abritant une société de secours mutuels : bien que tolérées et servant souvent de façades officielles à partir des années 1830 aux sociétés compagnonniques ou à leur association sous forme de sociétés de Devoirs réunis, il est extrêmement peu probable que l’argent de la caisse, destiné par définition aux secours mutuels les plus fondamentaux, ait été employé à construire un local. Ce qui m’apparaît plus réaliste, c’est qu’il s’agisse tout simplement de la façade-enseigne de la demeure d’un ancien compagnon ayant « réussi dans la vie », en tant qu’entrepreneur en bâtiment (tailleur de pierre) assez probablement.
    C’est une façade qui m’a été signalée depuis longtemps mais sur laquelle je ne suis pas parvenu à trouver plus d’informations. Les archives des compagnons tailleurs de pierre restent trop incomplètes pour espérer mettre un nom sans avoir au préalable un ou deux autres indices. Probablement une recherche dans les archives locales, notamment dans le cadastre, permettrait de savoir quelle est l’identité du propriétaire/constructeur à la date de 1848.

  • 2
    michel
    26 avril 2020 à 11:20 / Répondre

    On voit la date de 1848 de cette façade très bien rénovée. Année très turbulente !
    Très probablement une caisse de secours mutuelle ou une mutualité fondé par des compagnons.
    Cela pouvait servir aussi de « façade officielle » pour qu’ils se réunissent…
    Ne connaissant pas l’histoire locale je suis prudent.
    A Lyon, ce mouvement mutualiste eut un développement considérable avec les Canuts, dans les mêmes périodes…

    • 3
      yonnel ghernaouti, YG
      26 avril 2020 à 13:37 / Répondre

      Lors de la restauration à la chaux de cet édifice, en 2018, l’entrepreneur décrit cette belle maison de ville avec une colonne centrale en éléments de pierre de taille. Pour lui, la date de 1848 est probablement celle de sa construction.

  • 1
    Notuma
    26 avril 2020 à 08:47 / Répondre

    Voilà plutôt une jolie photo compagnonnique.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous