La photo maçonnique du dimanche 5 juin 2022

Publié par Géplu
Dans Photos

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 5 juin 2022
  • 3
    GépluAdministrateur
    6 juin 2022 à 16:56 / Répondre

    Je viens de recevoir les précisions suivantes :
    .
    Antoine Vapillon est né en 1819 et décédé en 1893.
    C’est lui qui a réalisé cette chapelle funéraire de son vivant dans le cimetière de Theizé en 1877. La photo représente le fronton.
    Après sa formation de tailleur de pierre chez son oncle en beaujolais, mini tour de France durant 4 ans dans le midi.
    A son retour, il devient Maitre carrier et tailleur de pierre, et son fils Antoine lui succédera. Pas de rôle d’architecte signalé.
    Son appartenance aux « compagnons étrangers » transparait dans d’autres œuvres, dont la cheminée de sa maison.

    • 4
      Jean-Michel Mathonière
      7 juin 2022 à 12:30 / Répondre

      Merci pour ces informations complémentaires. Nous sommes là en effet dans le fief quasi exclusif des compagnons étrangers. Je suis preneur de plus d’informations…

  • 2
    Jean-Michel Mathonière
    5 juin 2022 à 10:26 / Répondre

    Le département du Rhône regorge de Vapillon prénommés Antoine… Sans plus d’indication, de date (on aperçoit 1877 dans le fond du trophée) et de lieu, il est difficile d’être précis. On notera toutefois que plusieurs furent en effet tailleurs de pierre, la région étant réputée pour ses carrières, dont bien évidemment des compagnons du Tour de France. Comme l’a relevé Yonnel, l’évolution naturelle de la profession en a entraîné vers l’architecture. On remarquera d’ailleurs que de part et d’autre du nom de la famille, les pensées sont en l’occurence le symbole de la société nationale des architectes.

  • 1
    Yonnel Ghernaouti
    5 juin 2022 à 05:47 / Répondre

    Est-ce le caveau de M. Antoine Vapillon, réviseur en Chef des Travaux d’Architecture de la Préfecture de la Seine dans les années trente ? (Cf. Le Moniteur des architectes – Organe de la Société Nationale des Architectes de France).

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous