La photo maçonnique du dimanche 7 juin 2020

Publié par Géplu
Dans Photos

C’est Alain qui nous a envoyé cette photo : Je te joins une photo issue du film Les Diaboliques d’Henri-Georges Clouzot. Je n’ai pas l’explication de la présence du symbole sur le dossier du fauteuil. Peut-être qu’un des lecteurs du blog pourra me renseigner ?

J’ai pourtant – comme beaucoup d’entre nous sans doute – vu le film, mais comme sans doute aussi la plupart de ceux-ci je n’avais pas fait attention à ce « détail »… Qui pourra nous en dire plus sur cette discrète évocation ?… (même si l’on sait que Paul Meurisse (1912-1979) était franc-maçon, initié en 1949 dans la loge Athéna de la GLDF).

Si vous aussi près de chez vous ou en voyage vous remarquez un bâtiment un objet ou une décoration maçonnique ou évoquant la franc-maçonnerie, n’hésitez pas à nous en envoyer des photos avec quelques explications.
Ces « témoignages » plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog.

dimanche 7 juin 2020
  • 2
    Babu
    14 juin 2020 à 09:19 / Répondre

    Si vous observez un peu…
    il me semble que l’objet qui semble être une équerre
    n’est pas à 90* … mais plutôt à un un angle plus fermé…
    Je pense donc plutôt pour des initiales.

  • 1
    Dominique Alain Freymond
    7 juin 2020 à 21:26 / Répondre

    Merci à Alain pour cette photo très intéressante et de parler du Frère Paul Meurisse. Toutefois, je n’ai rien trouvé dans le synopsis du fil Les Diaboliques qui pourrait expliquer ce symbole en arrière plan gravé sur le fauteuil. Je resterais toutefois assez prudent. Le symbole du double V entrecroisé, avec même parfois un point au centre est confondu avec celui du compas et de l’équerre. On le retrouve, par exemple, porté comme insigne par les méchants de « Guy l’éclair » ou dans la série télévisée « Cosmos 1999 » sans qu’il y a une quelconque signification maçonnique. Il peut s’aussi s’agir d’un monogramme AV brodé ? Merci à d’autres de nous donner des pistes supplémentaires.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif