Le Classement 2020 de Littérature maçonnique

Publié par Géplu
Dans Edition

Ci-joint le classement des meilleures publications maçonniques de 2020 (concernant la BD, les documentaires, les romans et les médias), établi par notre ami Thomas, du blog Littérature maçonnique, le blog littéraire de l’imaginaire maçonnique. 🙂

_____________________________

Bonjour 2021 et bonjour à vous chers lecteurs,

Tout d’abord, je vous présente mes bons vœux pour la nouvelle année malgré le cadre exceptionnel dans lequel nous vivons. Si vous n’avez pas fait sauter votre bulle sociale, j’espère que les bulles de champagne l’ont été. Le cap à peine franchi, les cerveaux un peu moins embrumés, c’est l’heure de revenir sur mes coups de cœur (BD, documentaires, romans et médias). On terminera le classement avec les mentions honorables, des ouvrages appréciés mais avec un petit goût de trop peu.

Classement « BD » 2020

L’Épopée de la Franc-maçonnerie, tome 1 : L’ombre d’Hiram – Il est là, il est tout beau, tout chaud, il vient de sortir de la presse et est dans toutes les bonnes librairies depuis le 9 septembre dernier, le premier volume de L’Épopée de la Franc-maçonnerie. Tout d’abord prévu à la fin du printemps, le coronavirus est passé par là et la sortie a été calée à la rentrée des classes. Cette mini-série de quatre tomes menée par Didier Convard ne laissera pas le lecteur indifférent.

Le banquier du Reich (tome 1 et tome 2) – Le diptyque « Le banquier du Reich » est l’un de mes coups de cœur de l’année 2020.

Grand Orient – (…) rapidement conquis par l’histoire et le dessin. Jérôme Denis et Alexandre Franc balaient un portrait large de la Franc-maçonnerie actuelle et nous prouve que le grand complot n’existe pas ou ce qui pourrait être pris pour un complot est juste un coup du sort …

La Franc-maçonnerie dévoilée – Quand l’historien et philosophe Arnaud de la Croix rencontre le dessinateur des Femmes en blanc et pilier du journal Spirou, Philippe Bercovici, cela donne un ouvrage tout bonnement génial qui se situe entre la BD et l’ouvrage documentaire.

Classement « documentaires » 2020

La franc-maçonnerie n’existe pas : Lâchez-moi le tablier – (…) On connaît tous des livres où des maçons se sont dévoilés, ont tenté d’expliquer la Franc-maçonnerie au monde profane ou ont voulu exprimer leur point de vue ou leur expérience du « milieu ». (…)

Soyez parfaites mes soeurs ! Les pionnières du droit humain – (…) Il s’agit d’une approche historique, sociale et économique où à un moment donné la condition de la femme n’était pas celle d’aujourd’hui. Certes nous avons progressé mais il reste bien des efforts à faire. C’est d’ailleurs pour ça que je vais revenir sur le titre de l’ouvrage où le Frère Georges Martin leur dit « Soyez parfaites ». D’ailleurs comment l’interpréter ? On leur demande d’être parfaite pour ne pas qu’on leur reproche leurs démarches, leurs luttes sociales et toutes les tentatives dans cette société patriarcale et monolithique. (…)

La Franc-maçonnerie en 25 questions – On connait tous et on a tous un ouvrage ce type dans notre bibliothèque. Un ouvrage qui tente d’exposer un petit bout de la franc-maçonnerie vers le monde extérieur et c’est l’ami Hervé Gagnon qui s’est collé à la tâche en collaboration avec la Grande Loge du Québec. Ce petit opuscule est un catalogue disponible pour l’exposition Lumière sur les Francs-maçons. L’exposition qui aurait dû fermer ses portes il y a quelques jours, a été interrompue suite à la pandémie et sera disponible dès que les musées ouvriront.

Chroniques maçonniques et radiophoniques – (…) Alors c’est quoi ce livre ? Il s’agit d’une compilation des chroniques de l’auteur de La franc-maçonnerie pour les nuls où il prend plaisir à dézinguer, plomber et mettre à mal avec verve l’institution, ses membres et tous ceux qui gravitent autour (ex. complotistes, organisateurs de salons du livre, profanes, jeunes …). (…)

Classement « médias » 2020

Les deux papes du cinéaste brésilien, Francesco Meirelles (La cité de Dieu) retrace avec force et beauté la relation entre Joseph Ratzinger et Jorge Bergolio que nous connaissons comme étant les Papes Benoît XVI et François. Le film est l’adaptation de la pièce de Théâtre The Pope d’Anthony McCarten. Un film magistralement interprété par Anthony Hopkins et Jonathan Pryce.

Classement « romans » 2020

Voici le plat de résistance que vous attendez, le classement des romans. Comme les autres, tout cela reste entièrement subjectif et le premier livre de ce classement n’a pas encore été chroniqué mais il est mon coup de cœur concernant les romans publiés en 2020.

Le mystère de la Main rouge d’Henri Lœvenbruck. Je sais, je ne vous ai pas encore partagé ma chronique, mais j’ai du retard dans mes lectures et parfois un petit manque de motivation. Cette suite du Loup des Cordeliers est tout simplement puissante. Vous découvrirez tout prochainement mon retour.

La relique du chaos d’Eric Giacometti et de Jacques Ravenne. Le roman d’Eric Giacometti et de Jacques Ravenne est généralement celui qui est le plus attendu par la communauté des lecteurs de ce blog. Le dernier opus du Cycle du Soleil noir était attendu, très attendu. Prévu à la mi-mai, le Coronavirus est passé par là. La sortie a été décalée une première fois à la fin du mois de mai et une seconde fois, au début du mois de juin. Autant dire qu’il était très attendu. De plus, vous dire que je suis conquis par ce thriller et la trilogie en général, c’est une évidence absolue.

La chute : Les derniers jours de Robespierre de Jacques Ravenne. (…) À la fin du mois de juillet 1794 ou entre le 8 et le 10 thermidor, la Terreur connaît ses derniers jours. La population est terrifiée et meurt de faim. La guillotine fonctionne à plein régime, la France est une véritable poudrière et l’Incorruptible n’a pas parlé depuis des semaines. Le peuple tremble car tout le monde est suspendu aux lèvres du député d’Arras. (…)

La preuve ultime de Peter James. Sorti au mois de février, ce roman de Peter James m’avait fait de l’œil. Je l’avais déjà pris en main, soupesé, lu la quatrième de couverture et feuilleter quelques pages pour me faire une idée. Il faut dire que la première de couverture est plutôt jolie avec le dôme de la Basilique Saint-Pierre de Rome, les nuages menaçants et des nuances de sépia et de rouge. Une couverture qui m’a beaucoup fait penser à la version poche du roman de Luis Miguel Rocha, « La balle sainte ». On ajoute à ça une quatrième de couverture plutôt prometteuse. Un journaliste mettant la main sur un manuscrit prouvant l’existence de Dieu. Une quête périlleuse tenant en 500 et quelques pages.

Le mensonge sacré de Luis Miguel Rocha. Il y aura fallu presque 2 ans et demi pour voir enfin le 3ème tome de la saga « Complots au Vatican ». Le tome 4 est sorti au mois de novembre et dont je vous parlerai en 2021 afin de boucler la boucle. (…) Comme dans la plupart des romans mettant en scène les principaux acteurs de l’Église catholique, dans ce cas, nous retrouvons le Pape Benoît XVI, son Secrétaire d’État, les membres de la Congrégation pour la propagation de la foi (le nom moderne de l’Inquisition), des dignitaires de la Compagnie de Jésus que l’on connaît mieux comme l’ordre des Jésuites. Bien évidemment, on ajoute à tout ça, le « fameux » secret qui va bouleverser les fondements de l’Institution et bien entendu les nombreux croyants. (…)

Joseph d’Eric Gregor. (…) Lorsqu’on lit la quatrième de couverture, on annonce une rencontre avec Joseph Guillotin, les adjuvants et les opposants qui gravitent autour de lui, puis, une rencontre avec le descendant d’un certain Nicolas Hobereau qui est sur le point d’être initié. Donc on peut s’attendre à un voyage temporel comme on retrouve dans la plupart … des polars. Et là, on est dans un roman historique. Alors oui, il y a des sauts temporels. Ceux-ci s’étendent sur trois décennies, entre les années 1780 et les années 1810. On chevauche les 18ème et 19ème siècle avec en point d’orgue, la Révolution française. (…)

La Mort du Temple, t.1 : Secretum templi d’Hervé Gagnon. La chair est faible lorsque sort un nouveau roman signé par mon auteur québeqois préféré, Hervé Gagnon. Faut-il encore une fois vous présenter l’auteur ? Non, pas vraiment ! Les fidèles lecteurs le savent très bien, Hervé Gagnon est l’un des tauliers de mon blog. Et si vous ne le savez toujours pas, un roman de cet auteur, c’est l’assurance de passer un bon moment. J’ai passé deux après-midi sur mon transat au soleil, un pur moment de plaisir.

La Mort du Temple, t.2 : Corpus Christi d’Hervé Gagnon. (…) Le roman fait le job car c’est simple, net et efficace Le twist final arrive à la fin, donc on peut affirmer que la gestion des évènements est bien maîtrisée et venant de la part d’Hervé Gagnon, on ne pouvait pas en attendre moins. Les personnages sont bien construits et très attachant même s’ils n’ont pas le même développement psychologique que les protagonistes de Damné. (…)

Classement « mentions honorables » 2020

J’ai décidé de ne plus parler de flop mais plutôt de mentions honorables. Des références très plaisantes, très agréables à lire où il me semble qu’il manque un petit quelque chose. Comme pour le reste, tout cela est totalement subjectif !

Les ténèbres d’Hiram de Grégory Chevignon. (…) Il faudra tout de même dépasser le cap de la cinquantaine de pages pour réellement décoller. Nous avons tout le schéma classique du roman policier français avec le vocable de la police, la terminologie de la rue et de la criminalité. Jusque-là, c’est normal, étant donné que les héros sont policiers du SRPJ de Lyon. Trouver le tempo, ça sera l’un des défis du premier quart de ce thriller. (…)

La machine Ernetti de Roland Portiche. (…) Le roman est un joyeux mélange entre différents contextes. Ils sont à la fois historique, scientifique et géopolitique. J’ai apprécié les jeux de pouvoir au sein de la cité vaticane. On traverse les pontificats successifs de Pie XII, de Jean XXIII et de Paul VI. Les bondieuseries représentent un jeu entre mendiants et que ne ferait-on pas pour accéder au pouvoir ultime sur Terre. (…)

Le cheval des Sforza de Marco Malvaldi. Acquis avant le confinement, ce roman est resté sur l’étagère pendant un petit moment et puis comme la situation actuelle permets de faire diminuer nos PAL (piles à lire), je me suis jeté sur ce « petit » romande 268 pages qui nous emmène au cœur de la Renaissance italienne et permet de découvrir un Léonard de Vinci inédit. On sait que le génial Léonard ne laisse personne indifférent et qu’on le retrouve au cœur de plusieurs intrigues. (…)

jeudi 7 janvier 2021

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif