Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Le coup des réseaux les plus influents

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 6 juin 2011
  • 4
    Denis
    8 juin 2011 à 08:14 / Répondre

    J’ai cru, un moment donné, qu’il s’agissait de l’Express. ;+)

  • 3
    Hayt
    7 juin 2011 à 12:06 / Répondre

    Plutôt que de « marronnier », on devrait parler de « marçonnier »…

  • 2
    fluo
    7 juin 2011 à 07:04 / Répondre

    Ces articles marronnisants me font penser à ma grand-mère, quand elle échangeait quelques commérages avec une voisine : « la fille d’Untel vient de faire un beau mariage, son mari est dans la finance »… Nul ne savait ce que cela signifiait au juste, « la finance », mais le ton, lourd de sous-entendus, laissait comprendre qu’il s’agissait d’affaires importantes…
    Ici, c’est pareil : la FM concerne le « monde de l’entreprise »… Ou là làààààà, on ne sait pas de quoi il s’agit au juste, mais, ce n’est pas très très clair….
    Et, comme le dit Mathieu, pendant se temps-là, les Maçons, du « monde de l’entreprise » ou non, planchent pépère sous leurs colonnes, loin de ces agitations stériles, ne se sentant pas concernés par le « dossier exclusif » de l’Expansion.
    Dossier exclusif qui sert moins à informer qu’à alimenter les commérages….

  • 1
    Mathieu
    6 juin 2011 à 18:25 / Répondre

    Mouais, et pendant ce temps dans les loges, on planche tranquille. C’est là ce qui compte.

    Et dans l’absolu si la F:. M:. peut redevenir un poil plus influente je n’y trouverai en fin de compte pas à mal.
    Il y a pire que de professer l’humanisme, la tolérance, la solidarité, la laïcité… Si je comprends que le coté secret puisse en inquiéter certains, la meilleure réponse et de « faire rayonner en dehors du temple » quelques résultats enrichissants des travaux de sœurs et de frères. Dotons nous d’une façade un peu plus exotérique (sans renier les serments de notre ordre bien sur), nous ne pourrons au bout du compte qu’en tirer bénéfice, à moins de se délecter dans un masochisme face à l’anti-maçonnisme.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous