Le Droit Humain et le Brexit

Publié par Géplu
Dans Divers

Communiqué de la Commission Europe de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN
.

le 6 février 2020,

Le Royaume Uni a quitté l’Union européenne après 47 années d’histoire commune quelque peu tumultueuse. On peut le regretter. Mais le Brexit donne le signal que le temps est venu de relancer et renforcer l’intégration européenne dans les domaines social, fiscal, culturel, écologique, démocratique, de sécurité et de défense…

Ce départ sonne comme un avertissement pour les 27 pays de l’Union. D’autres pays pourraient être séduits par cet exemple ou tentés par le repli. Un risque d’éclatement n’est pas à exclure ni à sous estimer. Plusieurs facteurs y concourent. L’Union européenne est fragilisée par des tensions internes dues au regain des nationalismes, des mouvements xénophobes et antisémites, des populismes. La liberté de conscience est régulièrement contestée auprès de ses Institutions.

Certains pays se détournent de la démocratie en s’attaquant à ses fondements comme la séparation des pouvoirs. L’égalité entre hommes et femmes, loin d’être acquise est souvent menacée.

Cette panne sociale et démocratique, ce recul des valeurs, accentuent les inégalités au sein de l’Union et éloignent les citoyens européens d’un projet qu’ils ne partagent plus contrairement au souhait des fondateurs du projet européen. D’autres puissances jouent l’affaiblissement et l’éclatement de l’Union européenne.

Au lendemain du Brexit, les membres de la Commission Europe de la Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte et International le DROIT HUMAIN en appellent à un approfondissement de l’Union européenne sur des valeurs de justice sociale, de solidarité, de liberté de conscience, d’égalité, singulièrement l’égalité hommes/femmes. Projet qui doit respecter les principes fondamentaux de la démocratie et redonner toute sa place au citoyen pour construire une Europe solidaire, humaniste et en paix, seul rempart contre l’éclatement et la montée des extrémismes.

vendredi 7 février 2020
Étiquettes : , ,
  • 12
    Didine Frandy
    13 février 2020 à 13:59 / Répondre

    Ce communiqué est beaucoup trop négatif.
    Le Brexit ayant été particulièrement long et compliqué… et loin d’être terminé, a certainement découragé certains Etats Membres qui auraient eu l’envie de quitter l’UE.
    Le fait que ce soit une femme qui préside la Commission Européenne est de bon augure pour l’égalité homme femme.
    Pour le reste, sans le Royaume Uni qui freinait en permanence notamment les avancées vers une Europe plus sociale, l’UE sera plus libre pour y parvenir. Bien frat.

  • 7
    Oscar
    8 février 2020 à 18:24 / Répondre

    Joaben et Désap mème combat… tranquillisez-vous ce n’est qu’une alliance d’opportunité qui ne durera pas bien longtemps !

    • 8
      joab's
      10 février 2020 à 15:37 / Répondre

      @7 :Ce qui est certain est la communauté de methode des militants GLNF(de MTestos à Oscar et autres) : l’attaque à la personne pour discréditer et fuir toute reponse argumentée en relation avec le sujet.

  • 5
    joab's
    8 février 2020 à 13:11 / Répondre

    A la GLEFU, les barrieres nationalistes sont effacées. Y compris depuis le 1er fevrier les loges Emulation du Nord de l’angleterre chantent l’hymne européen (« Unity has come to Europe .. ») Les decoupages nationaux de la FM sont des consessions au pouvoir en place mais ne meritent pas de consideration.
    Sur le plan polittique, la GB reste très divisée sur l’adhésion à l’UE. La tendance au pouvoir, actuelle est brexiteuse mais ce peut rapidement se retourner. : La somme des voix ds partis anti-brexit aux derneieres elections est superieure à celle des brexiters par ex.
    Le DH peut être en effet un vecteur de federation maçonnique au niveau européen, par exemple en participant à l’europe maçonnique de Catena.

    • 9
      marcos testos
      11 février 2020 à 10:33 / Répondre

      Oscar, c’est le mariage de la carpe et du lapin version FM !!!

    • 10
      marcos testos
      11 février 2020 à 10:41 / Répondre

      « La GLEFU, une Loge-champignon d’ex-GLNF. »

      « … encore une micro-obédience de plus dans un paysage maçonnique … »

  • 2
    de Flup
    7 février 2020 à 11:04 / Répondre

    1: beau discours para-politique et euro-centriste, mais la FM a une vocation universelle…

    • 3
      William
      7 février 2020 à 13:29 / Répondre

      Discours para-politique auquel il applique les vieilles méthodes les plus viles du militant politique qu’il dit avoir été : peu importe que ce soit vrai ou du faux, fondé ou complètement délirant, l’important c’est de marteler le message en escomptant que, sur la masse, il convaincra quelques uns (car oui, il croit qu’il va ainsi faire la révolution maçonnique mondiale sur les blogs, rien de moins…). Et quand il se fait prendre en flagrant délire de n’importe quoi, de mensonge ou de lecture en diagonale de ses fiches Wikipedia, un nouveau sujet n’est pour lui qu’une opportunité pour lui de s’offrir une virginité, donc il repart à l’assaut. Le vrai politicard ! Et comme ça fait pas loin de 10 ans qu’il fait la passionaria sur tous les blogs à vocation maçonnique, ça finit par se voir…ça fait du propre en loge et aux agapes ! Ce qui ne l’empêche pas de prétendre vouloir « rassembler »…

      • 4
        Désap.
        7 février 2020 à 14:48 / Répondre

        2 et 3 – Ben c’est à dire que vu la condescendance et le mépris dont vous faites preuve, très bien résumée par Pierre Noël, si on peut vous mettre une pilule à la faveur du Brexit ça risque d’en faire marrer beaucoup 🙂 🙂

      • 6
        joab's
        8 février 2020 à 17:07 / Répondre

        @3 En un sens un tel deversis agressif sur une personne, FM, montre la triste mentalité cultivée dans certains groupes maçonniques. J’ai moi aussi beaucoup à critiquer sur ce qu’ecrit Desap, mais de telles attaques ad-persona critiquant avant tout la personne, des intentions qu’on lui prête, et non les ecrits ou faits réels (il y a pourtant de quoi), il est vrai pratique helas très courante et banale plus on approche un conditionnement FM religio-sectaire ne sont pas glorieuses pour notre FM, dénotant une mentalité (il est vrai cultivée en particulier à la GLNF) que doit combattre la FM.
        Il est vrai que le rassemblement des FM ne sera jamais au travers des addictions obedentielles qui excitent des Fm les uns contre les autres. Les FM sont rassemblés autour de la FM universelle qu’eparpille des obédiences et leurs militants.
        Nul besoin de « rassembler », en fait ! Mais de piétiner tout ce qui éparpille les FM autour de gamineries de « regularité », « liberalité » & co.
        Donc oui, mon F William, vient maçonner avec moi selon les règles de la FM universelle (d’ailleurs, en principe à l’ouverture des travaux, tu l’invoques, la Fm universelle) et pietines les consignes contre-maçonniques de tes dirigeants. Subversif de tels propos ? oui ! je l’assume et pense que l’avenir de notre belle institution impose de revenir aux sources, à la tradition, aux valeurs fondamentales en se debarassant de consignes inutiles et néfastes sans fondement maçonnique (aucun de vous n’a jamais été capable d’apporter quelque argument serieux en faveur de ces diktats). Ce qui pousse des MarcosTestos à se repandre en injures, provocs, calomnies diverses à ceux qui osent s’exprimer comme je le fais.

        • 11
          William
          11 février 2020 à 11:04 / Répondre

          C’est sûrement passionnant, mais comme le postulat de départ est erroné, le reste l’est tout autant. Quand on se gargarise tant d’être « FM » (au moins 11 occurences en 20 lignes de texte…), la moindre des choses serait de ne pas construire un pseudo-raisonnement à partir de devinettes et préjugés sur qui est membre de quelle obédience.

          Suggestion pour suggestion, je te propose de faire, de temps en temps, des commentaires sans te sentir obligé d’y coller l’intégralité de ton vocabulaire-argumentaire que contiennent tous tes commentaires. Ca donne vraiment l’impression que tes messages sont organisés autour des vocables à placer plutôt que des idées… A moins que ce ne soit tes « dirigeants » qui te donnent cette consigne de répétition à outrance ? Oui je sais, c’est subversif.

          • 13
            Joab’s
            16 février 2020 à 12:46 / Répondre

            Il s’avère que ce qui m’a poussé à réagir est nullement une supposition sur ton “appartenance” (quel mot horrible) mais ce que tu as écrit sur ce blog,2commentaires plus haut.
            Je t’ai juste invité à maçonner avec tes FF ! Faut pas ?

            • 15
              William
              16 février 2020 à 17:54 /

              Ce qui t’a poussé à réagir… Et néanmoins tu t’es quand même cru obligé d’écrire : « Donc oui, mon F William, vient maçonner avec moi selon les règles de la FM universelle (d’ailleurs, en principe à l’ouverture des travaux, tu l’invoques, la Fm universelle) et pietines les consignes contre-maçonniques de tes dirigeants ». Ce qui dénote bien 1/ une supposition ou, pire, un préjugé et 2/ un besoin irrésistible de remplir chaque commentaire de ta sempiternelle diatribe avec tout ton arsenal de vocabulaire qui, selon toi, parachève l’argumentaire. Même en étant à côté de la plaque.

          • 14
            marcos testos
            16 février 2020 à 14:34 / Répondre

            William, le problème avec Joab’s c’est qu’il prend toujours ses désirs pour la réalité !!!

  • 1
    Désap.
    7 février 2020 à 09:19 / Répondre

    Le Brexit est également une excellente opportunité de révéler toute la valeur de la Maçonnerie française.
    Notre Maçonnerie essentiellement andersonienne réalise très concrètement le projet initial de 1717, c’est un réel centre de l’union qui défend toutes les libertés, les maçonnes et maçons se visitent toutes et tous sans aucune restriction.
    Toutes les orientations sont représentées en France, la Maçonnerie française est un exemple, elle sait conjuguer la modernité de l’évolution des pratiques, véritable et concrète mise en oeuvre de l’égalité homme/femme et la tradition maçonnique par une recherche intense visant à établir la réalité historique nécessaire à un travail maçonnique d’excellence en loge bleue qui fait de nos maçonnes et maçons des acteurs déterminés à protéger l’acquis et faire évoluer les libertés publiques pour l’émancipation de l’humanité de tous les systèmes autocrates, notamment religieux et politiques.
    Il est du devoir du Grand Orient de France et de nos Grandes Loges de s’unir pour renouer le contact avec les Grandes Loges européennes parce que l’enjeu est là, il faut défendre l’Union Européenne, la renforcer de manière à aboutir à la seule finalité qui nous permettra de contrer les volontés internationales de division de nos peuples millénaires d’Histoire et de culture communes, les Etats Unis d’Europe.
    Ce que fût l’Appel de Bâle ne peut rester lettre morte parce qu’il s’agissait d’une démonstration forte de l’intérêt pour la Maçonnerie française que portent nos frères d’Allemagne, de Belgique, d’Autriche, du Luxembourg, de Suisse, également d’Espagne et des Pays Bas qui s’étaient manifestés dans la seconde moitiés de 2014.
    La Maçonnerie française doit être le moteur de l’union de toutes les Maçonneries européennes, comme le furent nos illustres dirigeants politiques à Rome le 25 mars 1957 qui ont su dépasser les rancoeurs et les antagonismes après une guerre effroyable et réaliser la Paix et l’Union des Peuples pour offrir à nos enfants un avenir durable, apaisé et fraternel.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif