Abdennour Bidar
Abdennour Bidar. Photo "le Livre sur la Place"

Le Prix « Livre et Droits de l’Homme » 2015 de la Ville de Nancy à Abdennour Bidar

Publié par Géplu

plaidoyer pour la fraternite

C’est France 3 régions (Lorraine) qui nous le révèle : Le Prix « Livre et Droits de l’Homme » 2015 de la Ville de Nancy a été attribué à Abdennour Bidar pour « Plaidoyer pour la fraternité » (Ed. Albin Michel).

Membre de l’Observatoire de la laïcité, Abdennour Bidar, normalien, agrégé et docteur en philosophie, a enseigné une vingtaine d’années avant d’être chargé de mission au ministère de l’Education nationale. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont L’islam sans soumission chez Albin Michel, et a repris l’émission Cultures d’islam créée par Abdelwahab Meddeb sur France Culture. Il est le 14e lauréat de ce prix qu’André Rossinot, alors Maire de Nancy, a créé en 2002 avec Simone Veil à ses côtés comme première Présidente.

Le Président de l’édition 2015, qui se déroulera du 11 au 13 septembre, est l’écrivain Daniel Picouly.

Plaidoyer pour la fraternité : chez Albin Michel, ou Amazon

mercredi 22 juillet 2015
  • 2
    CDL
    22 juillet 2015 à 23:23 / Répondre

    Un profane,

    et oui cela commence comme ça, il y a les profanes, les sœurs, les frères, les cathos, les indouistes, les intellos les écolos, etc… Mais aussi les athées, les agnostiques, mais aussi les « djihadistes », les « daeshistes », mais aussi les sunnites et chiites…

    Mais depuis les loi de 1905 et 1901, il y a la république laïque. Mais aussi il y eut la suppression par ses mêmes personnes qui s’offusquent aujourd’hui, de l’enseignement très sensé et laïque des cours d’éducation civique. Nul besoin de parler de sa liberté de pensée ou de religion. Juste du besoin de nous respecter. Mais nous le faisons tous ici sur notre territoire. Sauf que…. Il n’est plus et il faut juste rétablir cet enseignement simple et qui agit en en profondeur…. Pour luter sans autre forme de discours ou de prétention.

    Quelques personnes rétrogrades, n’arrivent pas (ou ne veulent pas au titre d’une évangélisation d’un autre temps à marche forcée) à se faire à la laïcité. Par récupération de leurs anciens compatriotes venus se réfugier chez nous et gouter ainsi à nos joies laïques, faire croire que république et islamisme est à conjuguer au passé et au présent comme au futur.

    Non et non. La conjugaison en langue Laïque, au présent comme au futur, c’est la séparation de l’église (maintenant des églises) et de l’état. Nous avions oublier que le concordat fut plus long dans la réalité que sur le papier (Loi de 1801) et d’y avoir une pensée plurielle non « judéo-chrétienne »…

    République Monarchique, non. République islamique ou coranique non plus. Le non sens après 250 ans de république enfin libéré de ses contradictions. Justes quelques démons ressurgissent du passé, coloniale ou future inexorablement mondialiste… Mais à coups sur de printemps non accomplis issue de vieilles sociétés à la même image que la notre il y a presque 3 petits siècles encore.

    Alors pour aider nos nouveaux compatriotes fraichement arrivés et encore tous déphasés par l’ivresse soudaine de la puissance de notre modèle républicain, se voient encore rappeler de vieux préceptes qui ne peuvent survivre. Croyants en quelques guides qui se perdent eux même dans leurs pensées et modèles passéistes pour leurs enseigner qu’une bible et la loi ne font qu’un…! Confus-sus… Que devons nous faire… L’éducation civique chez nous c’est sur !

    Mais aussi et lors si nous voulons les guider, arrêtons nous tous de nous planquer derrière une image ou une religion, ou une obédience. Et de nous appeler tous par des noms et qualificatifs nous classifiant encore… Non sens non sens, ils sont là encore dans une république ou tout le monde devrait s’appeler d’un seul et même nom et qualificatif, « Citoyen » bordel !

    Le grade est dans la fonction pas dans la définition de l’égo et la reconnaissance de l’intelligence.

    Mais aussi combattons à l’extérieur ces démons en prônant et promulguant avec force la laïcité internationale, seule garante des valeurs et croyances du passé, mais aussi de la paix et du vivre ensemble au présent et au futur. Nous devons éradiquer avec forces ces pensées malsaines et les combattre sur bien d’autres territoires.

    Alors s’il vous plait, laissez vos bibles, armes et métaux à la portes, et essayons tous de bien vouloir prendre rapidement notre courage et notre intelligence à deux mains. avant que la différence soit la règle et que les démons nous envahissent..! Des actes, moins de paroles, la France se fatigue, notre liberté est menacée, pas nos démons ni leurs chances de réussite. Imposons nous sans état d’âme, sans réfléchir au bien fondé de notre modèle de société, il est bon !

    Mais surtout il ne doit ni être remis en cause, mais être un modèle qui s’impose et qui fait foi de part sa puissance et son universalité ! Elle est où notre convention??? Celle des droits de l’homme !

    Tout simplement pensons y très fort !

  • 1
    uneSoeur
    22 juillet 2015 à 16:06 / Répondre

    Bonjour,
    Le ministère de l’éducation nationale devrait s’emparer de ce livre et imposer son étude et son application dans les écoles.
    Merci Monsieur Bidar.
    Fraternellement,

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif