Le Rite Français, mythe et réalité

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 12 janvier 2010
Étiquettes : , ,
  • 3
    surcouf 357
    12 janvier 2010 à 16:16 / Répondre

    En parcourant le lien El Rito Francès, mitos y realidad (Le Rite Français, mythe et réalité]i), je suis tombé sur la totalité des ouvrages que je viens d’indiquer précédemment (vers la fin dans la rubrique bibliographie) . Très heureux que ces ouvrages,entre autres, aient pu aider nos Frères espagnols à trouver matière à élaborer cette magnifique revue.

  • 2
    surcouf 357
    12 janvier 2010 à 16:00 / Répondre

    Pour les Frères de la GLNF et du Grand Chapitre Français passionnés par la pratique du Rite Français inspiré par le Régulateur du Maçon de 1801; je leur signale une série d’ouvrages aux éditions TELETES issus des cahiers de l’association « Les Amis de Roger GIRARD » (La Renaissance du Rite Français traditionnel / Le Rite Français du 1er grade au Vème Ordre / Le Rite Francçais Tome 1 : L’Apprenti et le Compagnon / Le Rite Français Tome 2: du Maître au Chevalier Maçon / ….).
    Ces ouvrages sont très pédagogiques; ils représentent un bon support pour des réunions d’instruction avec les apprentis et les compagnons. Les Maîtres ne seront également pas en reste.

  • 1
    jebalance
    12 janvier 2010 à 14:19 / Répondre

    FMR VIENT DE METTRE EN LIGNE UN ENREGISTREMENT DE LA REUNION
    DU SGC DU 4/12.

    Ca me fait mal d’entredre FS dans cet état .

    Les FF qui doutent encore allez l’écouter

    Ceux qui ne doutent pas diffusez au maximum ce clip navrant

    http://www.fmrfrance.org/a-la-loupe-de-f-m-r/arret-sur-image/arret-sur-image/attachment/reaction-du-gm-aux-propos-du-porte-parole-au-sgc-4

    Merci à FMR pour ce petit chef d’oeuvre de la technique.

    Avec un blog et un portable on va en faire des choses.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous