Les bienfaits du coronavirus…?

Publié par Géplu
Dans Divers

Un frère qui fréquente souvent ce site m’a demandé si je pouvais insérer « l’article le plus bref depuis que hiram.be existe » :

La franc-maçonnerie peut-elle sauver le monde ? Oui. A condition de se réveiller. 

Après cette petite provocation, ce frère ajoute ses deux premières contributions au débat : Les obligations sanitaires ont mené à la fermeture de tous les ateliers maçonniques. C’est raisonnable, mais les sœurs et les frères doivent-ils oublier la franc-maçonnerie pendant la période de confinement ? Quelle obédience, région ou loge aurai(en)t-elle(s) prévu et proposé à ses adhérents un moyen de continuer à rester en contact ?
Pourtant, les frères et sœurs peuvent avoir besoin d’aide fraternelle, matérielle et/ou psychologique. La fraternité doit déboucher sur la solidarité et l’entraide. Peut-être certaines obédiences l’ont fait, même si je n’en connais aucune

Quelle est votre expérience et votre suggestion sur cette question ?

Mais il n’y a pas que cela, continue-t-il. Les loges puis les obédiences devraient utiliser « l’entracte » qui nous est imposé par le coronavirus, pour réfléchir à quelle expérience en titrer.
Grâce au COVID19, la production des biens diminue et se concentre sur l’essentiel. La consommation – donc les gaspillages – se réduisent, la plupart des voitures restent au garage, les avions cloués au sol. Cela ne durera pas, mais c’est une expérience intéressante qui nous permet de retrouver la vie où nous sommes, entourés de certains de nos proches, coupés des autres. Une existence au ralenti, avec ses avantages et désavantages. Nous redécouvrons les modes de vie de nos ancêtres. Cela nous permettra-t-il de redéfinir nos priorités ?
Notez encore que les humains se sont mis à collaborer à l’échelle de la terre entière, notamment les États et les scientifiques. Cela n’a encore jamais été le cas. Sommes-nous « mûrs » pour créer une gouvernance mondiale et chercher ensemble la sortie de la crise du coronavirus et, au-delà, de la crise environnementale et sociale que nous subissons ? Nos dirigeants ont en ce moment trop de choses à faire que d’imaginer une solution autre que la dictature.

Trouver d’autres modèles réalisables est notre tâche. Au moins, nous devons et pouvons y contribuer puissamment. La franc-maçonnerie moderne a été inventée pour nous faire comprendre que tous les humains étaient frères, donc liés – malgré leurs différences – par un lien indissoluble, comme le sont les sœurs et les frères de sang. Cette interdépendance implique une gouvernance planétaire dans le respect des différences. L’un des mythes qui fondent notre culture est celui de Caïn et Abel : est-ce la seule possibilité ? Pouvons-nous faire comprendre, et faire admettre aux politiques que nos civilisations ont évolué de telle façon qu’une coexistence pacifique dans le respect des différences est indispensable à la survie de l’humanité ?
Ce n’est qu’un détail mais il faudrait commencer par instaurer une telle coexistence entre les deux grands courants de la franc-maçonnerie – sans quoi nous ne sommes pas crédibles.

Et sur ce sujet, quelles sont vos opinions, expériences et suggestions ?…
En rappelant que, si ces réflexions doivent avoir un sens et porter des fruits, c’est bien sûr au sein des loges et des obédiences qu’elles doivent avoir lieu.

samedi 21 mars 2020
Étiquettes :
  • 33
    Peter Bu
    25 mars 2020 à 20:28 / Répondre

    « La pandémie est un avant-goût des scènes d’apocalypse qui se multiplieront si nous franchissons les seuils d’emballement climatique. Profitons de ce moment rare de décélération pour changer la trajectoire du Titanic.
    Voici un dossier à recommander à Mr le Président: https://www.amisdelaterre.org/crise-du-coronavirus-sortir-du-deni-et-tout-reconstruire

    P.S.: Il semble que le Premier Ministre est un « colapsologue ». De là à ce qu’il agisse contre la menace…
    De l’art de camouflage : bientôt une pénurie de peinture noire?
    https://blogs.mediapart.fr/peter-bu/blog/220220/bientot-une-penurie-de-pots-de-peinture-noire

  • 32
    Mateo
    24 mars 2020 à 15:42 / Répondre

    Globalement on pourrait dire que « la franc-maçonnerie n’existe pas et c’est là le drame ! » ! Elle n’existe pas car c’est un concept qui se comprend de multiples manières et qui n’a aucune existence représentative. Les obédiences existent, les loges peuvent exister mais la franc-maçonnerie … pas encore !
    « Sauver le monde » supposerait une puissance mondiale ayant une capacité d’action tous azimuts : on voit bien aujourd’hui que seul… un virus peut le faire !
    La franc-maçonnerie pourrait-elle un virus qui rende les êtres humains, bienveillants, honnêtes, solidaires et humbles ?
    Pourquoi pas puisque quelque part on pourrait dire que nous francs-maçons, ou du moins ceux qui ne sont pas tombés dans les conflits d’intérêt, nous sommes bien contaminés !
    La question est donc posée de savoir comment un virus quitte le stade quiescent pour devenir contaminant ?
    Car aujourd’hui la franc-maçonnerie, si on la comprend comme l’idée qui permet à un ensemble d’individus se réunissant en loges, en est au stade d’une léthargie confondante !

    Il faudrait donc que cette idée prenne une nouvelle envolée pour qu’elle puisse apparaître comme novatrice et révolutionnaire et qu’elle « contamine » l’ensemble de l’humanité !

    Tout est possible dans ce monde si merveilleux !

  • 29
    Peter Bu
    23 mars 2020 à 11:57 / Répondre

    Pour en revenir au sujet de l’article et du débat central:
    Les obédiences maçonniques sont des « think tank » particuliers, composés d’un très grand nombre de personnes au statut social et au degré d’instruction assez disparates. Elles ne sont pas spécialisées comme les autres « centres de réflexions » (tanks de réflexion?) mais, par contre, représentent la société civile bien mieux que ces derniers.
    Par conséquent, les loges et les obédiences maçonniques peuvent évaluer qu’elles modifications de modes de vie, imposées par le « confinement » actuel, seraient acceptables à long terme. Que sommes nous prêts à abandonner, que voudrions-nous privilégier ?
    Elles peuvent aussi imaginer une société plus sobre, solidaire et fraternelle, qui gaspillera moins ses ressources et repartira mieux ses richesses.
    Pour ne pas rester dans la généralisation :
    Nous pouvons examiner les questions comme le minimum vital garanti, l’augmentation des tranches supérieures d’impôts, l’arrêt du transport des passagers en avion sur des distances de moins de 1000km si d’autres moyens collectifs de déplacement existent, la réduction des trajets en autobus au profit des trains, l’interdiction des « journaux gratuits » qui ne sont que des supports de publicité, réorientation de la production des voitures vers des tailles et puissance réduites, la réévaluation de l’utilité de l’industrie nucléaires et sa réorientation vers le « nettoyage » des saletés qu’elle a produites, la possibilité, pour la France, d’adhérer au traité interdisant les armes nucléaires, adopté par l’ONU le 7/7/2017 par 122 États, etc. etc. Nous pouvons aussi chercher comment détrôner le « dieu argent », faire retrouver des valeurs humanistes aux producteurs des biens matériels, réduire la soumission à la publicité, suggérer la diffusion d’autres modes de vie que celui de violence propagé depuis des décennies par Holllywood, etc. etc.
    Besoin d’inspiration ? Voyez, par ex. ce questionnement sous une forme ludique: https://www.idealmaconnique.com/vivre-maconniquement
    Chaque loge peut constituer sa liste de questions à traiter, chaque obédience peut décider de ce qui peut influer positivement sur la marche de notre société.
    Envoyons aux gouvernants ce genre de signaux, ils en ont besoin.
    Enfin, puisqu’il s’agit, entre autre, de la justice et de la solidarité, les loges peuvent (enfin) se saisir de la question des « capitations » proportionnelles aux avoirs de leurs membres. Merci de voir https://www.idealmaconnique.com/post/la-justice-sociale-nous-devons-%C3%AAtre-exemplairesoir

  • 27
    Bismarck
    23 mars 2020 à 08:30 / Répondre

    Puisse l’homme comprendre réellement que son devenir n’est pas dans la confrontation mais dans une solidarité et une fraternité vraie. L’homme dans son univers a brutalement montré sa vraie nature: celle d’un monstre hideux qui n’a d’égards pour rien même pas pour sa propre vie. Corona es-tu le bienvenu? Peut-être, mais hélas tu risques de nous anéantir. Aucune bombe ne t’égale. Quand à nous maçons , c’est l’heure de montrer la voie à nos semblables, celle d’un humanisme à visage humain et non d’une hypocrisie. Trop de calculs tue la réflexion. Mes FF et SS sauvons l’homme et la nature.

  • 25
    Philippe Heremans
    22 mars 2020 à 23:05 / Répondre

    J’ai apprécié le fait de ne pas avoir été censuré sur ce site. Cela ouvre des perspectives d’échanges, de discussions.
    Mais je voudrais vous dire ceci : durant ma carrière, j’ai été catalogué « catho » alors que je suis totalement opposé à l’idée d’un Clergé, d’un dieu qui écoute et réfléchit. Opinion valable aussi pour l’Islam, qu’on laisse prudemment « de côté ».
    Mais, ayant été approché par le F.M., j’ai examiné le processus et l’idéologie rituelle, et j’ai trouvé tant de similitudes avec les préceptes religieux que j’ai abandonné. Et, croyez-moi, on ne m’a jamais pardonné. Je passe pour un catho chez les laïcs et pour un traître chez les cathos (je travaillais à l’Université catholique de Louvain), alors que je suis intellectuellement et philosophiquement honnête. D’ailleurs, selon moi, la F.M. et les religions sont les revers d’une médaille. Les uns et les autres justifient leur militance par « l »ennemi », alors que le véritable ennemi, c’est l’ignorance tous azimuts des citoyens qu’on a délibérément privé de culture et de réflexion.-

    • 26
      Altec
      23 mars 2020 à 07:25 / Répondre

      « On ne peut pas plaire à tout le monde et à son père »
      Relire le meunier son fils et l’âne.

      @Philippe, faites comme vous le sentez ,si vous êtes catalogué « ceci ou cela » ce n’est que dans les catalogues de quelques autres que vous mettrez dans votre propre catalogue.

      Voyons ce jour concernant le virus : ceux qui changent d’avis et surtout ceux qui cataloguent le trop ou le pas assez des autres.
      N’ayant pas compétence je ne prétend pas dire : trop ou pas assez à ceux qui sont au front.

    • 28
      Désap.
      23 mars 2020 à 10:38 / Répondre

      25 – Cher ami,
      Il n’y a aucune « idéologie rituelle », le rituel maçonnique est basé sur trois principes, dans l’ordre qui correspond à chaque grade : la responsabilité, la réflexion et l’objectif (la réalisation en termes maçonniques) la compréhension. L’ensemble n’a pas pour source une parole prophétique, du moins ce ne devrait pas être le cas.
      C’est la différence avec tout système religieux.
      L’erreur est de voir les quelques évocations religieuses comme des principes. Or il ne s’agit que de repères qui ne décrivent qu’une réalité fonctionnelle.
      Le rituel n’est pas une parole, c’est une méthode basée sur la liberté. L’un des frères ici récemment a très justement souligné qu’il n’y a aucun contenu dans la maçonnerie.
      Nécessairement, sauf à dévoiler ce qui ne doit pas l’être, les réponses à vos questions ne peuvent relever que du commun.
      Les maçons ont beaucoup d’ennemis, mais eux n’en considèrent pas sauf ce qui est lié au racisme. Ils ne sont simplement pas d’accord avec un certain nombre d’institutions, forcément religieuses, sur un certain nombre de sujets qui portent sur des notions forcément vues comme religieuses, mais qui peuvent ne pas l’être.
      Dernier point, chez les cathos on vous juge probablement, pas chez les maçons.

    • 30
      Luciole
      23 mars 2020 à 12:47 / Répondre

      @Philippe
      Nous n’avons pas « d’ennemis » à nos yeux, seulement des opposants qui ne peuvent admettre que nous pensions que « nul ne détient la vérité » avec ou sans majuscule.
      Nous nous contentons de la chercher, à la fois individuellement et en groupe. et nous essayons de progresser à la lumière de nos idéaux.
      Nos réunions obéissent à un certain déroulement qui aide à structurer nos méthodes et nos rapports en groupe.
      C’est notre diversité et l’idée de bienveillance qui nous aident et nous maintiennent, vaille que vaille depuis trois siècles.Si médaille il y a c’est le monde et pour nous il a de multiples faces qui peuvent se voir, se parler et agir en commun.

  • 22
    Peter Bu
    22 mars 2020 à 15:57 / Répondre

    En deux jours, cette réflexion a été lue par 11583 personnes.
    Elle a suscité 21 contributions dont trois – Fred 21 mars 2020 à 21:21, Ambroise 21 mars 2020 à 21:50, (Nathan 06 22 mars 2020 à 00:20) – portent directement sur le sujet qui me semble être central :

    Imaginer comment transformer notre civilisation, à commencer par notre pays. Pendant la pandémie actuelle nous vivons des bouleversements qui pourraient être le point de départ. Et, accessoirement, chercher comment construire un pont entre les deux grands courants de la franc-maçonnerie. Sans cela, notre devise universaliste n’est pas crédible.

    De tels échanges ne peuvent avoir lieu qu’au niveau de nos loges et obédiences où ils bénéficieront de la sérénité habituelle de nos travaux.

    Les discussions sur un forum public comme celui-ci sont intéressantes mais il me semble impossible d’y engager un travail de longue haleine.

    Le GODF invite ses adhérents à suivre, au moins partiellement, la première de ces pistes.

    D’autres obédiences feront-elles de même? Cela dépend de leurs loges – dont la votre. Merci de le leur suggérer.

    Il ne s’agit pas de modifier la nature des obédiences dont certaines refusent ce genre de travail pendant leurs tenues rituelles. Mais pourquoi ne pas utiliser les capacités de leurs membres en-dehors de ces réunions ?
    La franc-maçonnerie rassemble des personnes de qualité, il faut utiliser ses capacités.

    Elle ne devrait pas rester caparaçonnée comme le sympathique animal que Geplu a mis à l’en-tête de mon article -:)

    Non seulement le pangolin a des écailles qui le protègent contre tout le monde mais, en plus, dès qu’il se croit en danger il se met en boule. C’est spectaculaire et efficace, mais ce n’est tout même pas notre idéal… https://media.tenor.com/images/59edd2b8706ac1bf7f1d798d376bd276/tenor.gif

    • 24
      Altec
      22 mars 2020 à 20:06 / Répondre

      Les rites A/S ne refusent pas , ils travaillent différemment et si planches il y a, elles sont présentées en suspension de travaux dans certaines conditions.
      Quant à vouloir changer le monde je crois que c’est , un peu prétentieux , l’idée du pont est bonne , il faut commencer par ce connaître …au milieu de ce pont (?)

  • 20
    De Paula
    22 mars 2020 à 08:50 / Répondre

    Oui je trouve que oui 🚩

  • 19
    Nathan 06
    22 mars 2020 à 00:20 / Répondre

    « La franc-maçonnerie peut-elle sauver le monde ? Oui à condition de se réveiller. »
    Mes Frères et sœurs, au nom de la Fraternité et de l’Amour qui nous unissent, prière d’aider les Frères qui sont au pouvoir dans les pays pauvres à « se réveiller » afin de commencer à donner un peu d’espoir à leur population qui s’angoisse en voyant le coronavirus frapper aux portes de leurs frontières…

  • 17
    Ambroise
    21 mars 2020 à 21:50 / Répondre

    Abigaelle
    Notre Loge ainsi que d’autres amies ont créé un groupe whatsapp permettant de prolonger notre chaine d’union au delà du temple.
    Ca marche tres bien, il faut recentrer un peu qq fois.
    Ça a permis de découvrir qu’ un F Et son épouse contaminés et de les conseillerd faute de les entourer Physiquement.
    On est en region parisienne et on parle peut être plus que pendant les agapes, la parole se libère.
    Nous avons créé un second groupe réservé aux Officiers.
    J’ai dit
    Je vous embrasse restez chez vous
    Abigaelle

  • 16
    Fred
    21 mars 2020 à 21:21 / Répondre

    Bonsoir ! Frère pratiquant le rite égyptien, j’ai proposé a notre VM hier de faire circuler une liste de sujets de travail en rapport (ou pas) avec les évènements. L’idée sera ensuite de toutes et tous ( nous pratiquons la mixité) nous réunir ensuite sur un site de réunion virtuel et de partager le fruit de nos réflexions. L’idée a semble t’il séduit des frères et soeurs d’autres obédiences ( GLDF, GO, GLNF et GLFF) qui ont demandé à participer à ces réunions. Le premier test aura lieu mardi ou mercredi soir. J’aime l’idée qu’en cette période pour le moins tumultueuse ( et, hélas, consternante) nous puissions pratiquer une sorte d’union sacrée.
    Concernant la fraternité au quotidien avec un voisin nous organisons depuis mardi des tours réguliers dans les rues autour de chez nous pour sonner chez les personnes dont nous savons qu’elles peuvent avoir besoin d’un coup de main. Et évidemment les membres de ma loge sont en contact fréquent les uns/unes avec les autres et assurent le maillage.
    Nous sommes maçons de midi a minuit, et aussi de minuit a midi, et j’entends bien travailler à appliquer cet engagement autant que je le pourrai.
    Bon courage a vous, gardez force et vigueur, et prenons soin de ce qui doit l’être.

  • 13
    Désap.
    21 mars 2020 à 18:56 / Répondre

    10 & autres …
    L’homo salarius, 70% des villes de grande solitude (de Sardou, un autre fâcho) parisianus, lyonus, toulousus, niçus, bordeau(x)-usse, strasbour(g)usse, et de la population, que veut-il ?
    Son appart., sa caisse confortable et sa résidence se-condaire.
    Dès le coronamachin vaincu (six semaines maxi) que croyez-vous qu’il se passera ?
    Qu’il va renoncer à tout ça + à la consommation ? Parce qu’il aura remarqué que la planète a respiré pendant qu’il avait arrêté sa frénésie ?
    Bon, je veux bien, mais l’ardoise, qui va la payer ? Les banques ?
    Et puis, il y a ces dingues d’outre-Atlantique qui ne savent même pas ce qu’ils doivent rembourser exactement, qui veulent absolument garder le manche pour ne pas avoir à le calculer pcq ça voudrait dire « ben, vous allez commencer à payer alors, hein ? », et le Johnson qui a un brexit à financer.
    😊😊😊, non mes chers Frères, je pense qu’on se berse un peu d’illusion, dès le confinement terminé ça va repartir de plus belle , et qui va payer le délire coronacouillonnade ?
    C’est même plus une surprise.

  • 12
    Flores
    21 mars 2020 à 18:33 / Répondre

    Je trouve que la fable proposee et qui visiblement circule est juste dangereuse, culpabilisante, avec un virus qui viendrait se venger de la maltraitance , cela me rapelle un dieu vengeur.
    Tres peu pour moi. Merci.
    N avons nous pas la capacite à prendre un peu de hauteur et penser le monde et l avenir differemment sans passer par la punition judeo chrétienne ?
    J’ en profite pour saluer tout le personnel de sante et autres qui se battent au quotidien pour nous, et en particulier l equipe de la Timone. RESPECT !!!!!
    Ils sont tellement negliges dans les temps ordinaires !

  • 10
    réboussié
    21 mars 2020 à 18:00 / Répondre

    je crois avoir lu gouvernement mondial ? désolé , mais c’est cela ce que sera la dictature , la vraie , la douce , avec l’accord des esclaves
    la dernière crise économique ? plus jamais ça , la guerre de 14/18 …..plus jamais ça
    avez vous lu de JF Mattei l’homme dévasté ? la dévastation de l’homme ne commence pas au co virus , qu’il reste à « déconstruire » puisque c’est un terme à la mode (nihiliste) depuis des lustres
    je vous conseille aussi le crépuscule de l’universel de Chantal Delsol pour information sur les droits de l’homme : notre universalité à nous , celle de pays africains ,,celle des pays musulmans , celle des pays orthodoxes , avec , et ça fait pas de mal un petit rappel sur les devoirs pour les individualistes forcenés oublieux que les droits ,c’est juste les devoirs qu’on oblige aux autres de la collectivité sans retour obligatoire …
    droits _liberté et droits créances , individuel et collectifs …bonne révision mes biens chers frères
    pour ceux qui pensent que C Delsol c’est l’extrème droite , je conseille un autre « facho » Alain Finkielkraut , « En terrain miné » en collaboration avec Elisabeth de Fontenay , modèle exemplaire de la possibilité de communiquer entre deux intelligences supérieures
    pour finir Emmanuel Todd , « après la démocratie  » pour une présentation détaillée de la situation , et du comment et pourquoi on en est arrivé là
    j’oublierai les psychanalystes sociaux , pour ne pas alourdir mon propos
    ceci pour dire que les enfants jouent depuis très longtemps avec des allumettes dans la grange , , vendent les bijoux de famille , suppriment les lits dans les hôpitaux , les stocks et pas que ceux des masques ….
    et faudrait en plus compter pour sur les casseurs pour remettre de l’ordre et surtout de la raison ?
    Nous réveiller ? ne sommes nous pas des veilleurs ? ou les quelques uns qui lançaient des alertes ont démissionné , raz le bol de se faire traiter de fachos ?
    remplacés par des gentils , modèle « faut pas stigmatise 3;0 ?
    Mila ? non , c’est pas un virus , c’est une réponse à un autre virus , on a fait une déclaration ? le minimum syndical ….vu les syndicats actuels ? ça n’a pas fait trembler grand chose
    on a de beaux tapis ….persans , propres et tout , car la poussière est dessous , le tapis interface entre le dessus et le dessous ? une forme de séparatisme en quelque sorte . laïcité ? c’est KWASSA ???
    Trémargat ? de retour à Kerlouan , j’y vais faire une visite ..Que chaque loge du GO devienne un Trémargat ??
    les disputes entre obédiences ? se limiter au symbolisme , ni politique ni religion ? oui , mais on peut aussi penser que ayant trouvé le bouton on/off et remplacé les piles , on pourrait alors peut être se parler sans se battre ou s’excommunier …..
    pessimiste je suis ? non , réaliste , voir les faits divers , le morcellement des communautés politiques , sociales , la société ? réformable ? tant que le mot signifiera dégringolade , destruction du Programme national de la Résistance , si je cite JF Mattei , c »est pas pour rien ,
    nous réveiller ? je n’ai pas l’impression de dormir , mais je lis ….on discute …ni jugement de personnes , encore moins de condamnations , instruction du dossier , à charge et ce n’est pas la matière qui manque , à décharge ? nous baignons chacun dans une idéologie différente , parisien /périphérique ..voir Guilluy pour analyse plus fine , plus individualisme ? moi je …..au centre , , comme chaque enfant à l’école ??? ça en fait des centres , on se demande même s’il reste de la place pour les extrêmes ..ma pierre au débat , et fraternité pour tous …

  • 8
    de Flup
    21 mars 2020 à 15:42 / Répondre

    Dans les circonstances actuelles la mise en application de webinars pourrait être encouragée. Ainsi mon Atelier, La constante Fidélité ( GLRB) a célébré virtuellement la St Jean d’été. A mon étonnement cela m’a permis d’avoir des moments d’émotion bien réels…

  • 7
    DANZON Jacques
    21 mars 2020 à 13:19 / Répondre

    Un des F.°. de ma RL.°. et moi-même avons proposé à notre VM.°. de réaliser à distance avec les FF.°. qui le souhaiteront une planche commune dont chaque chapitre serait un regard maçonnique différent inspiré du comportement des végétaux et de la situation créée par le Covid-19.
    21/03/2020
    SEM

    • 18
      Joseph Helleringer
      21 mars 2020 à 22:28 / Répondre

      Danzon jacques…le Danzon Jacques directeur d’hopital qui a habité Blaye? Je suis la fille de Joseph et j ai suivi sa voix.
      Bien triste de voir nos compatriotes se battre pour le dernier paquet de pates…et rêveuse d une prise de conscience générale a laquelle nous sommes par nos valeurs à meme de participer

  • 6
    Sylvie
    21 mars 2020 à 12:08 / Répondre

    Il y a aussi cette petite fable qui circule en ce moment :
    .

    Et si le CoVi était une fable, cela pourrait être celle-ci ….

    🗣 : Univers, Pourquoi me mettre dans le pangolin ?
    ✨: Cet animal, Corona, est en voie d’extinction. Et pourtant les hommes continuent de le braconner et de le manger. … Ce sera la 1ère étape de ma leçon.

    🗣 : D’accord Univers. Pourquoi tu veux que ça commence en chine?
    ✨ : La chine est le symbole de la mondialisation et de la production de masse petit. Ce pays est surpeuplé, il produit en masse et pollue en masse…

    🗣: C’est vrai univers… Mais en même temps c’est parce que les autres pays y ont un intérêt financier aussi non ?
    ✨ : Oui petit c’est pour cela que ta mission va être de te répandre partout dans le monde, et principalement dans tous les pays concernés par ce système, l’Europe, les US, les pays producteurs de pétrole…

    🗣: Quelle forme vas tu me donner univers ?
    ✨ : Celle d’un virus qui va principalement infecter les voies respiratoires.

    🗣 : Mais pourquoi univers ?
    ✨: petit, vois tu de nos jours, les hommes mettent en danger la planète. La pollution est devenue trop importante mais l’humanité n’en mesure pas l’ampleur. Quoi de plus symbolique que la respiration petit, tu comprends ?

    🗣 : Oui mais ça veut dire que je vais être dangereux univers ?
    ✨ : Tu ne le seras pas plus que plein d’autres maladies existantes petit, et tu le seras bien moins que la pollution elle même qui génère des milliers de morts ! Mais la différence c’est que toi, tu seras visible…

    🗣 : D’accord univers. Mais tu crois que ça va marcher ton truc là alors, je comprends pas comment ?
    ✨ : Tu as raison petit. C’est pour cela que je vais te rendre très contagieux. Tu vas vite te propager. La vitesse de propagation sera bien supérieure à ta dangerosité.

    🗣 : Ok mais alors si je suis pas si dangereux, tu crois qu’ils vont avoir peur de moi ?
    ✨: Oh petit oui fais moi confiance. C’est sur cela d’ailleurs que je compte pour faire évoluer les mentalités : la peur.
    Ce n’est que quand l’homme a peur, qu’il peut changer ensuite…

    🗣 : Tu crois ?
    ✨ : Oui petit, et je vais ajouter tout un contexte pour amplifier la peur et les prises de conscience.

    🗣 : Quoi univers…?
    ✨: La peur va tellement prendre le dessus que l’on confinera les gens chez eux tu verras. Le monde sera à l’arrêt. Les écoles seront fermées, les lieux publics, les gens ne pourront plus aller travailler. Les croisières, les avions, les moyens de transport seront vides..

    🗣: oh la la, Univers, tu vas loin, mais qu’espères tu de cela ?
    ✨ : que le monde change petit ! Que Terre mère soit respectée ! Que les gens prennent conscience de la bêtise humaine, des incohérences des modes de vie et qu’ils prennent le temps de réfléchir à tout cela … Qu’ils arrêtent de courir, découvrent qu’ils ont une famille et des enfants et du temps avec eux. Qu’ils ne puissent plus recourir aux suractivités extérieures car elles seront fermées. Se reconnecter à soi, a sa famille, ça aussi, petit, c’est essentiel…

    🗣 : Ok mais ça va être dangereux, l’économie va s’effondrer….
    ✨ : Oui petit, il y aura de grosses conséquences économiques. Mais il faut passer par la. C’est en touchant à cela aussi que le monde je l’espère va prendre conscience de ses incohérences de fonctionnement. Les gens vont devoir revenir à un mode de vie minimaliste, ils vont devoir retourner au local, et je l’espère à l’entre aide..

    🗣 : Comment vais je me transmettre ?
    ✨: par le contact humain.. Si les gens s’embrassent, se touchent…

    🗣 : bizarre univers là je ne te suis pas, tu veux recréer du lien mais tu éloignes les gens ?
    ✨ : Petit, Regarde aujourd’hui comment les hommes fonctionnent. Tu crois que le lien existe encore ? Le lien passe par le virtuel et les écrans. Même quand les hommes se promènent, ils ne regardent plus la nature mais leur téléphone… A part s’embrasser il ne restait plus grand chose du lien… alors je vais couper ce qui leur restait de lien et je vais exagérer leur travers … en restant confinés chez eux, fort à parier qu’au départ ils se régalent des écrans mais qu’au bout de plusieurs jours ils satureront… lèveront les yeux.. découvriront qu’ils ont une famille, des voisins … et qu’ils ouvriront leur fenêtre pour juste regarder la nature …

    🗣 : tu es dur Univers, tu aurais pu alerter avant de taper aussi fort…
    ✨: mais corona, avant toi j’ai envoyé plein d’autres petits … mais justement c’était trop localisé et pas assez fort…

    🗣 : tu es sur que les hommes vont comprendre cette fois alors ?
    ✨ : je ne sais pas corona… je l’espère… mère terre est en danger… si cela ne suffit pas, je ferai tout pour la sauver, il y a d’autres petits qui attendent … mais j’ai confiance en toi Corona… et puis les effets se feront vite sentir … tu verras la pollution diminuera et ça fera réfléchir, les hommes sont très intelligents, j’ai aussi confiance en leur potentiel d’éveil… en leur potentiel de création de nouveaux possibles … ils verront que la pollution aura chuté de manière exceptionnelle, que les risques de pénurie sont réels à force d’avoir trop délocalisé, que le vrai luxe ce n’est plus l’argent mais le temps… il faut un burn out mondial petit car l’humanité n’en peut plus de ce système mais est trop dans l’engrenage pour en prendre conscience… à toi de jouer…

    🗣: merci Univers… alors j’y vais…

    • 21
      Mjp
      22 mars 2020 à 09:33 / Répondre

      Pourquoi ne pas inclure ds le copier coller
      Texte de Nana, l’art d’être soi

    • 31
      Boldrini
      24 mars 2020 à 00:19 / Répondre

      Bonjour. Je n’ai rien à voir avec la franc-maçonnerie mais j’ai lu avec attention beaucoup de vos echanges sur cette page. Car je cherche… je cherche… des pensées non politiquement correctes mais non moins sensees et constructives. Je tombe sur ce texte ! Cette fable a crée un echo en moi et en plusieurs personnes de mon entourage. Comment rester insensible à ce bel exercice si intelligent ! Nous attendons tous que quelqu’un se lève pour changer ce monde frénetique qui exige des croissances annuelles à 2 chiffres sans s’inquieter des conséquences néfastes engendrées dans tous les domaines. La franc-maçonnerie pour moi, et pour le commun des mortels, est une organisation de gens influents… et c’est tout ! (Excusez mon ignorance) Or quand je lis la liste de vos valeurs, je pense que beaucoup souhaiteraient que nos sociétés soient basées sur ce socle ! Sortez du bois Mesdames et Messieurs ! Montrez vous comme les philosophes, les écrivains, les artistes, les intellectuels ont pu le faire dans des moments importants de notre histoire. Reveillez-vous ! Nous avons besoin de vous ! Si vous baissez les bras et vous cantonnez aux belles phrases, au fatalisme qui va éveiller les consciences ? Si vous (ou d’autres) avez le courage de prendre la tête d’un mouvement positif dont le but serait de remettre l’humain au centre de tout, croyez moi, vous seriez, suivis voire accompagnés par beaucoup d’entre nous. Merci de m’avoir consacré 5 minutes de votre (notre) bien le plus précieux : le temps !

  • 5
    GépluAdministrateur
    21 mars 2020 à 11:03 / Répondre

    A propos de l’interrogation sur la solidarité et l’entraide manifestée par les obédiences, le GM du GODF Jean-Philippe Hubsch a circularisé hier soir aux membres du GO le texte suivant. Je présume qu’il doit y avoir des initiatives comparables dans d’autres obédiences.
    .
    (…) Mais ce qui doit primer avant toute chose dans cette période de crise sanitaire mondiale, c’est la Fraternité. (…)
    Nous ne devons pas rester immobiles, même si la mobilité nous est impossible. Dans une telle situation, les francs-maçons doivent réfléchir, travailler et préparer le monde de demain. Cette crise est révélatrice d’une société mondialisée fragile et il nous appartient de dessiner un monde plus juste, plus fraternel et plus éclairé.
    Le seul point positif dans cette crise, c’est qu’elle permet à notre planète de respirer et de se régénérer. Profitons de cette pause forcée de l’industrie et des transports les plus polluants pour réfléchir à l’état du monde dans lequel nous vivons. Profitons de cette situation de consommation ralentie pour nous concentrer sur nos vrais besoins, pour cesser le gaspillage inutile !
    Ne laissons pas passer cette crise sans en avoir tiré toutes les conséquences pour l’avenir de nos enfants.
    Pour terminer, je vous rappelle notre obligation, sur laquelle nous nous sommes tous engagés le jour de notre initiation :
    « Je promets de travailler avec zèle, constance et régularité à l’œuvre de la Franc-Maçonnerie, je promets d’aimer mes Frères et mes Sœurs et de mettre en pratique, en toutes circonstances, la grande loi de la Solidarité humaine, qui est la doctrine morale de la Franc-Maçonnerie. » (…)

  • 4
    Lazare-lag
    21 mars 2020 à 10:54 / Répondre

    Une question de solidarité purement maçonnique qui peut se poser dans nos temples c’est quid de nos frères servants qui du jour au lendemain se retrouvent sans fréquentation?
    Et avec un manque à gagner certain, s’il est restaurateur de profession.
    On se la pose très sérieusement là où j’ai mes habitudes, et sur les possibilités d’entraide à apporter à notre niveau, comme F:. consommateur et comme loge utilisatrice des locaux.
    D’ailleurs, qu’envisagent nos obédiences sur un tel sujet, très sensible pour les concernés et vraisemblablement un peu partout sur le territoire.
    Ca c’est du pragmatique, du concret, du rationnel, ce n’est pas du fumeux, du théorique, du plan sur la comète.
    Se réveiller pour sauver le monde c’est bien, se réveiller pour résoudre un problème bien concret qui se pose immédiatement sous vos yeux, c’est bien aussi. Non?
    Et c’est aussi du fraternel, et du solidaire.
    Commençons déjà par faire notre part, celle qui est là devant nous par rapport à un problème devant nous. Quand tous les colibris auront fait leur part, on s’occupera plus facilement de faire entrer des carrés dans des cercles.
    Désolé si cela ne rentre pas tout à fait dans le débat « Sommes-nous « mûrs » pour créer une gouvernance mondiale et chercher ensemble la sortie de la crise du coronavirus » (sic), mais ça aussi c’est mettre les mains dans le cambouis.
    – – –
    Question subsidiaire:
    Pourquoi le frère habitué de ce site et auteur, je cite, de « l’article le plus bref depuis que hiram.be existe » (La franc-maçonnerie peut-elle sauver le monde ? Oui. A condition de se réveiller.) intervient-il de manière si anonyme?
    Cet anonymat allant jusqu’à ne même pas mentionner son pseudo, s’il intervient fréquemment sous pseudo.
    Est-ce une bonne question?

    • 9
      Peter Bu
      21 mars 2020 à 17:11 / Répondre

      Je n’ai jamais caché mon appartenance à la franc-maçonnerie: Ceux qui ne devraient pas connaître nos identités (qui ne regardent ni l’administration, ni la police et les services secrets, et encore moins les GAFAM) les connaissent depuis longtemps, pourquoi alors les cacher aux autres? Il y a plutôt de quoi être fiers.

      En recréant la franc-maçonnerie en Slovaquie, peu après la chute du Mur de Berlin où le régime politique de cet État portait encore d’inquiétantes traces du communisme totalitaire, j’ai dû publier des interviews dans des journaux, à la radio et à la télévision, j’ai dû créer un site web d’information, la police me suivait dans la rue. Alors cacher mon appartenance…

      Bien au contraire, j’ai même plaidé pour que l’on décide collectivement de briser ce « secret ».

      Il y aurait plusieurs raisons de le faire, même si, au fond, répondre à cette sollicitation de « se dévoiler » est absurde: On ne demande à personne ne se promener avec une pancarte affichant ses convictions politiques ou religieuses, ses préférences sexuelles (bon, celles-là se voient le plus souvent d’un petit coup d’oeil, surtout quand on passe à côté d’une belle fille), admettre que l’on joue au golf ou au poker et avec qui, etc.

      Certes, il y a le danger de se faire accoster par des crétins extrémistes de tout bord, mais cela les amuserait moins si les franc-maçons ne sa cachaient pas.

      Peter Bu

      • 11
        Lazare-lag
        21 mars 2020 à 18:32 / Répondre

        On ne va pas refaire ici l’éternel débat sur le pourquoi du comment de l’utilisation ou non d’un pseudo.
        Je suis de ceux qui en utilisent un. Je m’en suis expliqué déjà plusieurs fois. Tant que je suis en activité, je ne souhaite pas que ce soit connu dans mon milieu professionnel, nous n’y avons pas que des amis d’une part.
        Et a contrario, il m’est arrivé une ou deux fois de croiser des frères qui ne se cachaient pas vraiment, mais vu ce que je pense de ces frères là sur le plan professionnel, et humain également, je ne souhaite vraiment pas qu’on m’assimile à ceux-là. Et je ne souhaitais pas à ce moment là qu’ils apprennent que nous avions ça en commun.
        Eh oui, on peut aussi avoir honte du comportement de certains et en milieu professionnel on peut vouloir ne pas être repéré des antimaçons, et tout aussi bien ne pas vouloir l’être de certains maçons… auprès desquels on se garde bien de se dévoiler.
        Comme tu l’évoques, on peut vouloir éviter les crétins extrémistes, mais on peut aussi vouloir éviter les crétins issus de nos rangs, car hélas nous en avons aussi en F.M., ne nous leurrons pas.
        – – –
        Cela étant, ici ce n’est pas ça le problème, c’est l’anonymat complet d’un frère qui fréquente les lieux et que peut-être nous connaissons déjà sous pseudo.
        A moins que ce soit, autre hypothèse, un fin observateur qui n’intervient déjà jamais, et qui aujourd’hui souhaitait s’exprimer, mais en total anonymat.
        Quoiqu’il en soit, c’est donc assez différent de ta propre expérience.

        • 14
          GépluAdministrateur
          21 mars 2020 à 19:05 / Répondre

          Peter m’a envoyé son texte à peu près tel qu’il est publié, sans demander de signature. C’est donc moi qui ai pris l’initiative de le publier « anonymement ». Mais Lazare se demandant d’où tombait cet OVNI, Peter vient sans problème d’en assumer la paternité.
          Bonne soirée et bon week-end à tous.
          Géplu. 🙂

  • 3
    Durruti
    21 mars 2020 à 10:12 / Répondre

    Je dirais plutôt : « La franc-maçonnerie peut-elle contribuer à sauver le monde?Oui, à condition de se réveiller ».
    C’est en effet une question essentielle. Comment devons contribuer à tirer les enseignements de cette crise absolument dramatique pour l’humanité.
    Les francs-maçons vont-ils enfin sortir de leur torpeur et du confort quelque peu routinier de leurs Temples?
    Nous sommes dès à présent mis à l’épreuve.

    Quant à Trémargat, c’est en effet une expérience très intéressante. Je salue au passage l’un des membres fondateurs, Achille mon ami de lycée et de fac et autrefois mon frère en politique.
    Allez sur youtube, frappez « Trémargat » et vous trouverez quelques reportages sur cette expérience qui aujourd’hui perdure.

  • 2
    Peter Bu
    21 mars 2020 à 09:59 / Répondre

    Astérix, merci pour ce témoignage, utile sur ce site ouvert au public.

    Mais la principale suggestion de ce texte me semble être : essayer d’initier ces échanges au niveau de nos loges et obédiences où il peut bénéficier de la sérénité habituelle de nos travaux.

    P.S. J’aime bien l’image introduisant ce texte. Un peu d’humour ne fait pas de mal par les temps qui courent.

  • 1
    Astérix
    21 mars 2020 à 08:15 / Répondre

    Je ne sais pas si le titre de cet article est adapté, mais vivre pacifiquement dans le respect des différences est possible, une commune des Côtes d’Armor s’y est employée depuis 40 ans et ça fonctionne voir les pages google ou you tube Trémargat.
    A Trémargat, dans les Côtes d’Armor, la solidarité, l’entraide ou l’écologie ne sont pas de vains mots. La petite commune bretonne est depuis quarante ans un laboratoire à ciel ouvert de projets alternatifs. Ses habitants soutiennent l’installation de paysans, s’approvisionnent dans une épicerie de produits bio et locaux, se retrouvent au café associatif, délibèrent au sein d’un conseil municipal qui applique des principes de démocratie participative, et s’éclairent avec Enercoop. La formule fonctionne : le village qui se mourait dans les années 70 est depuis quinze ans en pleine renaissance. La preuve qu’on peut vivre autrement et il s’agit d’un véritable laboratoire d’initiatives et de solidarités.

    • 15
      luciole
      21 mars 2020 à 19:46 / Répondre

      Bonsoir Astérix, Sais-tu si dans dans cette idyllique commune de Trémargat se trouve une loge maçonnique ou au moins quelques FM ?

      • 23
        Astérix
        22 mars 2020 à 16:45 / Répondre

        Mon ami Luciole,
        Les habitants de Trémargat ne considèrent pas leur commune comme idyllique mais toujours perfectible. Ils ont aussi leurs désaccords et ils les transcendent par la recherche de l’intérêt collectif avant les intérêts particuliers, cela fait l’objet de longues discussions, ce qui ne les empêchent pas d’avoir leur sphère privée et particulière. C’est peut être ce qui a manqué à notre société au cours de ces dernières décennies ou les intérêts privés et immédiats ont été préférés à l’intérêt commun et à long terme. Quelque part ce sont des maçons sans tablier, je ne sais pas si il y a des maçons à Trémargat mais la maçonnerie est assez présente, toutes obédiences confondues, sur le secteur de Guingamp tout près de Trémargat. C’est une région où l’on a conservé le sens du collectif et du partage, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont d’accords sur tout mais au moins ils échangent et pensent plus à l’après demain qu’au demain.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif