Les jeudis maçonniques parfois un peu moqueurs, 52

Publié par Géplu
Dans Humour

Il y a des jours, et des dessins, où l’on se demande si Jissey est bien membre d’une loge qui travaille au REAA…

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.

jeudi 25 février 2021
  • 4
    Désap .
    26 février 2021 à 18:26 / Répondre

    3 – Ce qui est chrétien peut l’être sans être christique et vice versa ?
    J’avoue que la différence m’échappe entre ce qui professe la foi en Jésus-Christ et ce qui a rapport au Christ.

  • 2
    Luciole
    25 février 2021 à 13:42 / Répondre

    Ce n’est pas faux mais en favorisant les lectures et les recherches tant sur les traditions,religions,cultures anciennes que sur les diverses philosophies modernes le Rite favorise la culture,l’exercice de la critique,la curiosité,de ne rien considérer comme définitif,
    d’apprendre à se fier à son propre jugement après études et de le faire au sein d’un groupe varié et fraternel avec multiples échanges.
    Alors que le résultat final frôle les religions et un Gadlu indéfinissable,qu’importe; le trajet vaut la peine et on s’est fait des tas de copains!

  • 1
    Désap .
    25 février 2021 à 09:08 / Répondre

    Certes cher Géplu, cependant Jissey a le mérite de dire la réalité du rite, celle d’être un rite religieux, indéfectiblement rattaché à la bible et retraçant l’évolution du judaïsme vers le christianisme.
    Dans une certaine mesure, le REAA est plus christique que le RER, dans tous les cas il l’est au moins autant.
    D’aucuns m’objecteront que toutes les Traditions de l’Occident s’y trouvent être même au-delà puisqu’il n’est pas interdit de se référer à Confucius, au Tao, d’apporter toute Tradition du monde à l’appui de travaux . C’est vrai, et là est tout son caractère jésuite et cistercien, curieux de tout mais réalisant la Parousie comme l’exemple donné d’un aboutissement inéluctable.
    Il n ‘y a rien à critiquer de cela, c’est une voie. Il est en revanche souhaitable que cette particularité partagée avec le RER ne soit pas niée.
    De mon point de vue, ne devrais pas être nié non plus qu’il ne s’agit pas là du tout de la maçonnerie de Désaguliers.
    La maçonnerie de 1723 tient compte du monothéisme comme un fait culturel et cultuel majeur, mais celui-ci ne constitue ni ses fondations, ni l’objet de ses travaux.

    • 3
      albert leblanc
      26 février 2021 à 09:08 / Répondre

      Le RER n est pas christique. Il est chretien. Proche de la théologie de origène.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous