Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Ordres de Sagesse RF

Les Ordres de Sagesse du Rite Français

Publié par Martial Gabin
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 20 septembre 2015
  • 8
    Félix
    24 novembre 2015 à 13:11 / Répondre

    je m’étonne toujours de ces combats, c’est à l’extérieur qu’il faut œuvrer, l’intérieur servant à se ressourcer. Et l’important est ce les chaussures ou la manières de courir ?

  • 7
    SAUX Jean-Louis
    27 septembre 2015 à 20:54 / Répondre

    La nature est éclectique pourquoi la franc-maçonnerie ne le serait-elle pas? Je partage ton opinion, mon Très Cher Frère, car pour ma part, je pratique le Rite du Royal Secret d’Etienne MORIN en 25 degrés; après être passé par le R.E.R il y a quelques années. Tous les rites ont leur beauté, l’important est de trouver l’harmonie et que la joie soit dans les cœurs ! Laissons aux grands appareils obédientiels leurs revendications de taille, de régularité, reconnaissance, ancienneté et que le dernier ferme la porte.
    Amitié fraternelle

  • 5
    SAUX Jean-Louis
    27 septembre 2015 à 10:22 / Répondre

    A ma connaissance, le Rite Français n’est pas le rite de plus ancien établi en France. Les travaux de Jean-Pierre LASALLE ont fait connaître le Rite pratiqué par le Souverain Grand Conseil des Empereur d’Orient et d’Occident en 1766 (manuscrit original conservé à Nantes 2246). Il incluait 12 grades progressifs constitués en degrés. Le Rite du Royal Secret (appelé plus tard Rite de Perfection par Francken), en 25 degrés, diffusé par Etienne MORIN, et qui deviendra la colonne vertébrale du REAA, apparaitra en 1763.
    Bien frat.

    • 6
      Jacques Destaing
      27 septembre 2015 à 19:48 / Répondre

      A ma connaissance, le rite importé d’Angleterre dans les années 1725-1728 ne portait pas de nom. A ma connaissance, le rite dit Français est l’héritier direct de ce rite importé et donc le plus ancien rite pratiqué en France. A ma connaissance il s’est désigné Rite Français après 1804, en réaction aux Ecossais. A ma connaissance, il est connu par les historien français et anglais que les rites dits modernes (comme le français) sont antérieurs aux rites dits « anciens » (comme le REAA) qui est plus récent. A ma connaissance, les francs-maçons du 21ième siècle s’en fichent comme de colin-tampon. A ma connaissance, Il n’y a bien que les francs-maçons qui confondent fable, légende, mythe, propagande et Histoire, dont beaucoup de la GLDF, qui cherchent une légitimité dans l’antériorité historique (comme si c’était la seule source de légitimité). Laissons les historiens faire sereinement leurs recherches. Mais je pose une question : Si, comme elle le prétend, la GLDF est la plus ancienne obédience française, comment se fait-il qu’elle ne pratique pas en loges bleues le plus ancien rite pratiqué en France (Rite Français). Surprenant, n’est-il pas ? Dois-je rappeler à Jean-Louis Saux que la GLUA, parait-il source de « régularité » ne reconnait pas les hauts-grades et serait surprise d’apprendre que le REAA est, aux dires de la GLDF, le rite le plus pratiqué dans le monde. A part cela, moi qui suis « maçon de la Marque », je considère qu’il n’y a pas de honte à avoir à appartenir à une obédience n’est en 1894. Il y en, en France, des très légitimes, régulières et de tradition et tout et tout qui sont nées en 1913, alors ?!?!?! Celle-là pratique même le rite Français 1801 dont elle reconnait très bien qu’il est issu du GODF, né en 1773, des cendres de la Grande Loge de Clermont, qui pratiquait quel rite dans ses loges bleues. Remets-moi, mon TCF, c’est de l’humour même s’il est basé sur des faits historiques avérés. Moi, je m’en fiche je travaille au Rite York, alors ….

  • 3
    Cecile Revauger
    20 septembre 2015 à 18:12 / Répondre

    Merci beaucoup pour cet article, Cécile Révauger

  • 2
    Jacques Destaing
    20 septembre 2015 à 16:01 / Répondre

    A ma connaissance les deux chapitres de Rite Français de la GLNF et du GODF ont bien signé un « traité d’amitié » le 21 Mai 2015. Je ne sais s’il permet les visites réciproques.
    Si c’était le cas, cela vaudrait, effectivement, reconnaissance ….

    • 4
      Ahava
      20 septembre 2015 à 21:10 / Répondre

      Ca me parait vraiment vraiment impossible sachant en plus que le GCF GLNF a clairement statué en defaveur de la GLAMF pour cause d’irrégularité…
      Le sublime conseil du rite cest autre chose. Mais j’aimerais bien que l’on m’éclaire.

  • 1
    Ahava
    20 septembre 2015 à 07:15 / Répondre

    Merci pour cet article.!

    Cela dit il me semble que le Grand Chapitre Francais-SC du rite moderne pour la France- n’a rien à voir avec le Sublime Conseil du rite moderne.

    Le premier est une.juridiction exclusivement rattachée à la GLNF et donc à la régularité i.e. Traité d’intervisite/amitié impossible avec le GCF du GODF… À la différence du Sublime Conseil qui lui est interobédientiel rendant ainsi possible l’accord avec le GO..

    Bien frat

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous