Les sociétés secrètes dans l’affaire de Rennes-le-Château

Publié par Jiri Pragman

Mon Dieu! s’écriront certains en découvrant la photo qui illustre l’invitation à venir écouter une « rencontre importante » (sic) avec MaryAnge Tibot et André Douzet. Lesquels annoncent leur conférence Les Sociétés Secrètes dans l’affaire de Rennes-le-Château…Béranger Saunière initié? en accrochant ainsi le curieux: Béranger Saunière, prêtre devenu riche dans le plus grand mystère, a autour de lui différentes mouvances qui s’intéressent à lui discrètement ; les AA, des ordres religieux ou encore les francs-maçons. Ont-ils eu une influence dans la recherche du fameux trésor?

Ceux qui aiment ça sont attendus le samedi 7 décembre 2013 à 19h30 à Serrières (29 rue du Plat). Entrée: 8 euros. Renseignements & réservation (obligatoire): +33 (0)6 65 85 22 86 – info@andredouzet.com

jeudi 5 décembre 2013
  • 9
    Jean
    27 janvier 2014 à 10:57 / Répondre

    J’ai rencontré le sieur Douzet , personnage curieux qui se fait passer pour Franc-Maçon et ceci à Rennes le Chateau au mois de Janvier – J’ai vite compris que le sieur Douzet n’avait jamais été Maçon . Bon il à quand réussit à nous faire payer la visite de notre Dame de Marceille et ceci en toute illégalité puisque l’évêché n’accorde aucune autorisation de visite payante ( il fallait le savoir) Je dois dire que je ne souhaite vraiment pas réitérer ce genre de rencontre avec ce Douzet , car nous avons eu l’impression d’être des pigeons

  • 8
    habib
    6 janvier 2014 à 12:31 / Répondre

    Inutile de perdre du temps avec le sieur Douzet. Les aficionados savent qui il est et ce qu’il a fait. S’il avait été initié (le GADLU nous en préserve), il n’aurait pas dépassé le stade de mauvais compagnon. Bref, un personnage sans interet.

  • 7
    Rethy
    7 décembre 2013 à 23:09 / Répondre

    C’est quand même étonnant, dès qu’on est un peu critique de voir remise en cause nos valeurs humanistes. De se voir conseiller l’introspection, la fraternité, l’humilité, la démarche, etc.
    Continue Jiri !!!

  • 6
    Jiri Pragman
    7 décembre 2013 à 21:54 / Répondre

    Contrairement à ces « chercheurs », je laisse les commentaires tant qu’ils restent dans les limites définies.

    Ces personnes et leurs admirateurs(trices) n’ont pas compris qu’informer, ce n’est pas répondre à leur demande. Encore que, contrairement à ce qu’indique la dame en question, elle a bien envoyé des informations sur sa production livresque (« je me permets de vous contacter car je suis fan de votre site pour plusieurs raisons » écrivait le 30 janvier 2009 O.M.) et sa lettre d’information (cette dernière n’est d’ailleurs pas très bien conçue).

    Visiblement, certain(e) ne supporte pas la critique. Quant à ma production, disons 3 livres profanes, 3 ouvrages autour de la Franc-Maçonnerie et l’adaptation d’un ABCDaire, 1 blog et 1 Salon du Livre Maçonnique (1.400 participants). Pas trop mal pour quelqu’un qui ne construit rien.

  • 5
    Rethy
    6 décembre 2013 à 14:45 / Répondre

    T’inquiète Luciole, ce trésor n’est qu’une arnaque très rémunératrice.

  • 4
    MaryAnge Tibot
    6 décembre 2013 à 07:31 / Répondre

    Je voudrais également ajouter ce commentaire que vous effacerez compte tenu de votre grande objectivité : je ne m’attendais à rien, je ne vous ai jamais rien demandé. Vous m’aviez indiqué en son temps être très critique avec les livres que vous lisiez. J’aimerais simplement savoir ce que vous, vous avez construit avant de vous permettre des attaques pareilles. Je suis peut-être confidentielle, mais je n’ai jamais blessé personne. Alors vos « informations » ou « publicités », je n’y tiens pas et je ne vous les ai jamais demandées. A defaut de les poster, ces commentaires, au moins allez vous les lire et peut-être vous remettre en question dans votre démarche maçonnique.

  • 3
    MaryAnge Tibot
    6 décembre 2013 à 07:27 / Répondre

    Compte tenu de ces propos, Jiri, je suppose que vous m’autoriserez un droit de réponse, puisque vous êtes dans « l’information ». Je ne répondrai pas à vos propos. J’aurais juste envie d’ajouter deux ou trois petites choses pour corriger votre « information » totalement erronée. Vous pourrez j’imagine, enlever de mon commentaire, les mots qui vous ennuient. Je ne suis pas l’auteure de ce livre, c’est André Douzet qui l’est, et d’un. Ensuite, je souhaite indiquer aux 80 % de français qui vous lisent et qui apprennent l’avant-veille qu’il y a une conférence au fin fond de l’ardèche, autrement dit personne, que la conférence n’est pas ce thème et que ce n’est pas non plus l’image de la conférence. La conférence a pour thème « les Sociétés secrètes à Lyon », l’affaire Saunière n’étant qu’un pan de celle-ci. Faire de l’information volontiers, être objectif, même « narquois », c’est quand même mieux. Vous n’avez pas lu ma newsletter en entier et vous n’avez donc pas bien reporté les « informations » que vous avez tronquées. Je suis désolée que vous ayez fait le choix de mettre ce commentaire car je pensais encore hier soir que vous étiez corrects. le Blog maçonnique s’adresse à des Francs-Maçons me semble-t-il et je ne voyais pas les Francs-Maçons être capable de « narquoiserie »…Bien cordialement. Je vous précise toutefois remettre du coup l’intégralité de ces propos sur mon mur Facebook. Je ne considère pas notre travail comme « confidentiel » mais gageons que grâce à votre « publicité » il le sera un peu moins. Les gens adorent les disputes. Vous faites très bien votre travail. Journaliste de formation ???? je ne serais pas étonnée.

  • 2
    Luciole
    5 décembre 2013 à 21:07 / Répondre

    Bah,la seule chose qui importe est : »Comment mettre la main sur ce trésor? » S’il est vraiment « satanique » comme le prétendent certains, à qui doit-il revenir?

  • 1
    Jiri Pragman
    5 décembre 2013 à 20:52 / Répondre

    Visiblement, l’auteure s’attendait à ce que le Blog Maçonnique lui fasse de la « publicité » (sic) or ce n’est pas le genre de la maison. Elle n’apprécie pas le ton « narquois » par rapport à ses « travaux ». Si le Blog Maçonnique se révèle parfois moquer vis-à-vis d’auteurs qui dépassent la centaine de milliers d’exemplaires (et qui ne lui en veulent pas particulièrement), devrait-il se montrer compassionnel par rapport à des auteurs confidentiels ?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif