Jean van Win

Lettre ouverte d’un franc-maçon à ses amis catholiques

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 2 décembre 2022
Étiquettes :
  • 82
    Christophe Van Engelen
    27 décembre 2022 à 3h20 / Répondre

    « Je me mets dans l’optique d’un profane, qui assiste à ce combat de gladiateurs mal élevés ».
    le profane se dit… « Que Dieu leur vienne en aide ».
    Il n’est jamais trop tard pour se remettre en question.

  • 81
    Montaigne
    12 décembre 2022 à 17h03 / Répondre

    Je me permets d’écrire mon approbation (et mon soulagement) à la lecture de ce texte qui me parait très actuel;
    J’ai demandé mon entrée en FM à la GLNF parce que mon parrain y était;
    Je suis à 2 rites (York de naissance, Français de choix) ; La plus grande difficulté pour moi vient d’un comportement humain bien connu : pour s’identifier « entre nous » il faut accentuer les differences plutôt que mettre en avant ce que nous avons de commun, en particulier les 3 grandes lumières du Rite Français (Modernes) : le Soleil, la Lune et Le VM de la Loge;
    Les difficultés évoquées par ce texte seraient plus en voie de résolution avec un vrai travail (scientifique) historique et avec beaucoup de tolérance fraternelle quant à nos differences…
    J’appelle de tous mes vœux cette attitude…

  • 79
    JMB
    11 décembre 2022 à 19h19 / Répondre

    Et hop, il est content notre ami bozo, il a remis une pièce dans la machine. Que son disque soit rayé depuis longtemps lui importe peu. Il cherche avant tout à faire le buzz, quitte à dire n’importe quoi quoi pour avoir l’impression d’exister.

  • 77
    Anubis Rê
    11 décembre 2022 à 13h34 / Répondre

    Je trouve assez déplacé de mettre en doute la parole de notre vénérable Luciole, qui a sûrement autre chose à faire que mentir.
    Tout aussi déplacé et révélateur, on remarquera qu’à l’exception de REMI, tous les commentaires ne sont que justification de ce point 8 de cette déclaration de la GLUA datant de 2009, pas un mot contre, aucun désaccord exprimé.
    2009 c’est hier, et au rythme auquel changent les choses en franc-maçonnerie autant dire que c’est toujours d’actualité.
    Je termine par une clarification : il n’est pas question de se pencher sur les personnes en particulier, c’est vraiment l’erreur à ne pas faire. Je pense qu’ici nous ne pouvons que parler de principes. C’est bien sur les principes de ses déclarations que la GLUA est d’une incorrection absolue, autant qu’elle refuse absolument de considérer franc-maçon tous les franc-maçons Français et ceux de par le monde qui ont choisi de rester fidèles aux principes maçonniques a-religieux originels.
    La moindre des choses pour les GGLL régulières serait, soit demander l’abrogation pure et simple de ce point, soit l’ajout de « régulier » après « franc-maçon ».

    • 78
      Luciole
      11 décembre 2022 à 17h33 / Répondre

      à Anubis Re 77
      Merci de ton post.Je ne fais que relater une expérience personnelle que j’ai fort mal vécue surtout étant FM depuis peu.Je veux bien croire que c’était un fait isolé mais rien ne justifiait cette interdiction.Pas de travaux visibles et la réponse: « Sorry c’est réservé aux membres » est sans équivoque.
      Je m’en suis remis!

      • 80
        JMB
        12 décembre 2022 à 7h20 / Répondre

        78
        Luciole, tu le remercies pourquoi en fait ?
        Pour avoir « trouvé déplacé de mettre en doute la parole de notre vénérable Luciole qui a sûrement autre chose à faire que mentir » ?
        Est-ce que sérieusement tu considéres que poser des questions, émetttre des hypothèses, te faire part d’expériences différentes de la tienne, équivaut à mettre en doute ta parole ? N’est-ce pas d’ailleurs des qualités qu’on demande à un Franc-Maçon ?
        Si tu regardes sous un autre angle son commentaire, tu te rendras compte que les 2 lignes et demi sur toi ne sont rien par rapport au 22 lignes de son texte en totalité. En fait ton cas lui a simplement servi de marche pied pour remettre en marche son discour habituel.
        Ne soit pas dupe mon TCF Luciole

  • 75
    Jacques Declercq
    11 décembre 2022 à 11h06 / Répondre

    Mon expérience, en réponse à 68 et suivants.
    Quand j’étais jeune maçon initié à la Grande Loge Belge de Memphis Misraïm, il y a plus de 45 ans de cela, je me suis rendu à Londres pour visiter ce haut lieu maçonnique. A l’époque, la Grande Loge de Belgique était reconnue par la GLUA, et je n’y étais pas. A l’entrée du bâtiment, je me suis fait « tuiler » (j’ai une connaissance de l’anglais très primaire), j’ai montré mon passeport de Memphis Misraïm. On ne m’a fait aucune difficulté. J’ai visité le musée et même le grand temple (si je ne me trompe, en compagnie de frères australiens en visite à Londres).
    Pendant ma vie maçonnique, au fil de mes rencontres aves des FF d’obédiences diverses, y compris « régulière », j’ai appris à relativiser très fortement tout cela…

    • 76
      Pierre Noël
      11 décembre 2022 à 13h16 / Répondre

      « Relativiser », écrit JD en #75 ! Comme il a raison, on ne rencontre des développements pareils à ceux de nos correspondants qu’en France et dans le plat pays. Je ne connais personne qui ait rencontré le moindre problème s’il voulait visiter les locaux de George Street (GL d’Ecosse), Molesworth Street (GL d’Irlande) ou Great Queen Street, à condition de s’y présenter pendant les heures ouvrables ! On n’y est plus à l’heure de Philéas Fogg ou de Lloyd George, contrairement à ce que croient les accrocs des images des idées préconçues et des préjugés à la Dupont-Lajoie qui trépignent sans cesse sur le thème « 1929,1929 ». J’ai visité avec ma douce et tendre une exposition consacrée à la fm féminine dans le musée de la GLUA. Une vitrine y était consacrée à Annie Besant, avec ses décors d’Human Duty, des lettres, des proclamations diverses et des détails sur son action mondiale, sociale et maçonnique. l’importance de son action y était soulignée, sans oublier pour autant ses titres maçonniques.

  • 74
    ERGIEF
    11 décembre 2022 à 10h46 / Répondre

    68-71 @ Je confirme. Bien qu’appartenant à l’époque à la GLDF (Années 2010) je me suis rendu à deux reprises en visiteur isolé au Freemasons’ Hall dans Great Queen Street et j’y ai été fort bien accueilli. J”ai clairement indiqué mon appartenance en signant le registre à l’entrée et cela n’à posé aucun problème. Lors de ma deuxième visite un frère de l’accueil m’a même accompagné afin de me montrer le diplôme de maître du chevalier d’ Éon qui est exposé dans le musée. Il m’a par ailleurs en chemin désigné quelques pièces originales (parmi les innombrables que contient ce lieu chargé d’histoire). C’est un bon souvenir.

  • 69
    Remi
    10 décembre 2022 à 17h12 / Répondre

    A LUCIOLE 68, Oui, en effet, j’ai déjà entendu parler de ce genre de chose. Et ça fait mal ! d’autant plus venant d’un maçon. C’est au reste, inacceptable parce « qu’inhumain » et ça peut aller très loin… l’histoire l’atteste. Et pourtant, on est dans bien l’humain et rien d’autre. C’est ainsi que certains de tous bords – sots en trois lettres – tombent dans l’intégrisme, couronné par un fanatisme destructeur, chez ceux qui s’imaginent être des constructeurs. Cherchez l’erreur. Toutefois, de mon angle d’observation, il me semble que les choses évoluent – lentement – dans le bon sens. Mais il peut se faire que je me trompe. Au fait pendant que j’y pense, ce n’est pas toi qui étais « un moins que rien ». C’est lui ! Il est patent de constater que le nombre de « triples zéros » dans nos sociétés est très important… Bien à toi.

    • 70
      Pierre Noël
      10 décembre 2022 à 20h59 / Répondre

      Rien de plus simple que la visite de Great Queen Street. J’y ai été pour la 1° fois en 1969, « profane », sans qu’on me demande rien. J’y ai été bien des fois par la suite, pour le plaisir, pour des tenues, pour des fêtes quelconques. Le pub d’en face (Hercules’Pillars) est toujours accueillant et bien achalandé. Les « Connaught Rooms » (la porte d’à côté) contiennent le grand temple d’autrefois, qui sert encore de salle de banquets après les tenues officielles. C’est un lieu public, ouvert à tous mais sachant garder sa discrétion quand il le faut.

      • 73
        Remi
        11 décembre 2022 à 8h34 / Répondre

        C’est vraiment une belle chose que la franc-maçonnerie. Et, comme une ruche n’est rien sans les abeilles qui la compose, je suis naturellement très heureux d’y rencontrer soit physiquement des SS et des FF, soit de lire, ici, sur Hiram be, des propos, des échanges fraternels – positifs – de qualité, qui m’enrichissent toujours, comme une école mutuelle, qui me donne à penser. Bon dimanche à toutes et à tous.

  • 65
    Baphomet
    10 décembre 2022 à 11h01 / Répondre

    Cher Mike,

    Permettez-moi de reprendre des extraits de votre post que j’indique ci-dessous entre guillemets.
    Pour qu’ils puissent les recontextualiser, j’invite nos lecteurs à lire attentivement et préalablement votre post 55.

    « Cet article est d’un dogmatisme impressionnant et navrant ». N’est-ce pas là une affirmation péremptoire ? Passons, on considérera qu’est c’est votre avis.

    « Mon expérience de bien des années passées en FM, c’est que 90 % des livres vendus dans la catégorie franc-maçonnerie ne valent pas un clou ».
    90% ? Diable !
    Quelles sont vos sources ?
    Votre expérience ?
    Cet échantillon de livres que vous avez eu l’heur de lire est-il statistiquement représentatif ? Quelles est la méthode d’échantillonnage, quel est l’intervalle de confiance ?

    « …et même si on n’est pas d’accord, on se doit d’écouter avec respect » . Ne prenez-vous jamais la parole en loge ? Dommage ! Si, selon vous, « l’ignorance est la première qualité qu’on retrouve dans les Loges » nous nous instruirions tous et toutes à pouvoir écouter religieusement votre pensée nuancée…

    « Tout cela pour dire que ce n’est pas parce que quelqu’un écrit et publie beaucoup, qu’il SAIT ». OK ! Je vous suis. Mais vous, vous savez, non ? « …comment expliquez-vous que la cathédrale de ND de Paris notamment, a en façade des cartouches qui sont on ne plus alchimiques (alchimie que beaucoup pratiquaient à cette époque) et qui se retrouvent dans bon nombre de réalisations (La place de Bruxelles, cathédrale de Chartres, Rocamadour etc. etc.) ».
    Ah bon ? Là, vous m’apprenez quelque chose ! Quelles sont vos sources ? Et en quoi sont-elles fiables ? Proviennent-elle également du prix Nobel de chimie ??

    « là où la réalité se transforme en coups fourrés, en mafia internes etc. Il a bon dos cet humanisme pour dire n’importe quoi ».
    La réalité ? Diantre, ne forcez-vous pas là un peu le trait ? Pensez-vous sérieusement qu’il s’agit d’une pratique suffisamment courante pour en concevoir une réalité qualificative de ce qu’est la franc-maçonnerie ?

    « éditez (sic) une telle ânerie ne m’étonne plus ». Visiblement, cela ne vous dérange pas d’éditer les vôtres… Un peu de tolérance quand même, mon très cher Mike !

    Dernier point : mon espagnol n’est sans doute pas aussi pointu que le vôtre.  » El cerdo más puntilloso come la mejor bellota » ne se traduit-il pas par : le cochon le plus pointilleux mange le meilleur gland ?
    Reste à déterminer qui est le cochon et qui est le gland.

    Voylez-vous, au vu de la prose que vous avez publiée en post 55, je ne peux que vous rejoindre sur votre post 58 : « when one asserts without proof, one keeps silent »…

    Ne m’en veuillez pas : souvent, mais pas toujours, le silence est une vertu. Selon moi, un véritable maçon, reconnu ou pas, demeure toujours un éternel apprenti…

    Ite missa est.

  • 57
    Remi
    9 décembre 2022 à 19h20 / Répondre

    Tous les FF anglais que j’ai côtoyés manifestaient sympathie, bienveillance et fraternité à l’égard des maçons continentaux, quelle que soit l’obédience. Si certains FF de chez nous ont des idées reçues à ce sujet, c’est par qu’ils ne les connaissent pas… Au demeurant cela n’empêche pas chacun de poursuivre son chemin sans se préoccuper de ces considérations exotériques. Au reste, n’est vrai pour le FM que ce qu’il a expérimenté. Le reste n’est qu’élucubration. Les deux maçonneries ne se connaissent pas, c’est une affaire entendue, mais les Anglais sont moins rigides, je devrais dire psychorigides que les continentaux. A nous de prendre modèle pour stimuler une émulation pour qu’émergent enfin une entente cordiale.

    • 59
      Mike Erickson
      9 décembre 2022 à 20h10 / Répondre

      et dire que des profanes qui font la joie des marronniers ont peur du secret des FM !
      S’ils savaient ce qui s’y passe et ce qui s’y dit le plus souvent, je pense qu’ils auraient une autre idée
      de la FM.
      La FM est une bien belle chose, les FM en sont de bien mauvais serviteurs.
      Cette manière de se croire supérieur parce qu’ils portent un tablier, m’a toujours fait sourire.
      Un jour, quelqu’un m’a demandé « qu’est-ce que la FM ? ». Je lui ai répondu après plus d’un quart de siècle à tenter de travailler sérieusement et hors du brouhaha d’imbéciles en tablier qui polluent les loges et les travaux : « c’est l’endroit où on rencontre le plus grand nombre de sots au mètre carré ! ». Mais il n’y a pas qu’en FM, les Lions Club, Rotary etc. sont des lieux où on trouve des tonnes de frustrés qui croient faire partie d’une élite avec un pins au veston qu’ils trouvent souvent trop petit.

      • 63
        Pierre
        10 décembre 2022 à 9h33 / Répondre

        « Imbéciles », « polluent » , « sots » , « frustrés » … Ces mots que vous employez , ce sont les vôtres . Ils devraient déclencher une réflexion , à l’aune de votre « quart de siècle de travail sérieux « , sur l’idée de maîtrise, pourtant bien explicitée dans tous les Rituels.

      • 66
        ERGIEF
        10 décembre 2022 à 11h23 / Répondre

        59@ MIKE ERICKSON. « La FM est une bien belle chose, les FM en sont de bien mauvais serviteurs. » A l’exception de MOI bien entendu !

    • 60
      Anubis Rê
      9 décembre 2022 à 20h32 / Répondre

      Et bien voyons, les Anglais nous traitent d’usurpateurs mais attention, c’est en toute sympathie, bienveillance et fraternité. Et pour couronner le tout, nous sommes les psychorigides de l’affaire.
      Dites donc frère REMI, à quel moment allez-vous cesser de nous prendre pour des débiles ?

      • 61
        JMB
        9 décembre 2022 à 23h24 / Répondre

        6o – Anubis alias Désap
        Toujour dans l’excès, toujours les grands mots ( à moins que ce ne soit les grands maux ?) mais qu’il y a-t-il derrière ?
        Peux-tu me citer une phrase où les Anglais (?) nous traitent d’usurpateurs ?
        Alors débile ou menteur ? A moins que ne soit menteur-débile ?

        • 62
          Anubis Rê
          9 décembre 2022 à 23h59 / Répondre

          @ 61 l’hypocrite – Nous ? Qui ça « nous » ? Tu fais partie de la FM française toi maintenant ?
          Non, tu fais partie de ceux qui obéissent à la GLUA.
          « La Grande Loge est consciente qu’il existe des corps se déclarant francs-maçons, qui n’adhèrent pas à ces principes, et bien que cette attitude existe, la Grande Loge d’Angleterre refuse absolument d’avoir des relations avec de tels organismes, ou de les considérer comme francs-maçons. »
          Point 8 de : https://fr.wikipedia.org/wiki/Régularité_maçonnique#Réaffirmation_en_2009_
          des_principes_de_reconnaissance_commune_(Angleterre,_Écosse,_Irlande)_de_1938

          • 64
            JMB
            10 décembre 2022 à 10h08 / Répondre

            @62
            Tel un disque rayé Anubis-Désap nous ressort toujours le même rengaine. A force de tourner en rond, sa hiérarchie militaire va finir par le dégrader et le ramener au grade de moussaillon.
            Cela étant dit, notre Tenue de Grande Loge ayant lieu aujourd’hui, je suis sûr que je vais bien faire rire mes F. et les Grands Officiers en leur rapportant tes propos.
            PS: les mots ayant une signification, j’attends toujours que tu me cites la phrase où les Anglais (?) nous traitent d’usurpateurs.

      • 67
        Remi
        10 décembre 2022 à 12h12 / Répondre

        Frère ANUBIS RÊ, juste un petit mot autant fraternel qu’amical afin de répondre à ton post 60 et ainsi conclure cette discussion qui ne mène à rien, sinon à une discorde de cour d’école. « Débile » est ton mot – à toi – et non le mien. Cesse donc de te flageller ainsi car tu vaux mieux que ça. Beaucoup mieux que ça ! Mais peut-être que tu ne le sais pas encore. Frat !

    • 68
      Luciole
      10 décembre 2022 à 15h29 / Répondre

      à REMI 51
      En voyage à Londres dans les années 70 j’ai souhaité visiter le Musée de la GLUA.
      Le gardien à qui j’avais eu la faiblesse de dire que j’étais à la GLdF m’a tout simplement refusé l’entrée.
      J’ai su plus tard que l’entrée était pourtant ouverte aux profanes…..J’étais moins que rien!

      • 71
        JMB
        10 décembre 2022 à 23h01 / Répondre

        68- Luciole
        Je suis vraiment très étonné par ta mésaventure.
        Lui as-tu posé la question de savoir pourquoi il te refusait l’entrée ?
        Es-tu certain que ce refus était dû à ton appartenance à la GLDF (quel intérêt as-tu eu à mettre ça en avant ?)
        A moins qu’il n’ait confirmé tes suppositions, ce qui serait purement scandaleux, il peut y avoir d’autres raisons :
        – un problème de mauvaise compréhension/ta maîtrise de la langue anglaise,
        – un problème de tenue vestimentaire,
        – le gardien était un anglais facétieux (le fameux humour anglais),
        – tu as eu affaire à un anglais qui n’aime pas les français tout simplement (ils sont beaucoup plus nombreux qu’on le croit),
        – etc …
        Peut être que dans les années 70, ce genre de chose a pu arriver, je ne sais pas. Mais je suppose que depuis les choses ont bien changé car, depuis que je suis entré en FM, je n’ai jamais entendu parler de ce genre de problème.
        J’espère en tout cas que depuis tu as pu visiter ce magnifique musée.

        • 72
          Luciole
          11 décembre 2022 à 1h44 / Répondre

          a jmb 71
          J’étais avec une personne parfaitement bilingue..Il m’a demandé Glnf? j’étais un jeune maitre
          (1969) et je ne voulais pas mentir.j(ai donc dit GLdF.et il m’a poliment répondu que c’était réservé aux membres.
          Non je ne suis jamais retourné à cette adresse…

  • 56
    Jean van Win
    9 décembre 2022 à 18h01 / Répondre

    Je lis, dans les commentaires 54 et 55, des affirmations qui me laissent pantois.
    Je ne relancerai donc pas la discussion qui s’égare et devient inutile.
    Les Espagnols disent à peu près ceci : « le sommeil de la raison engendre des monstres ».

    • 58
      Mike Erickson
      9 décembre 2022 à 19h59 / Répondre

      when one asserts without proof, one keeps silent.

  • 55
    Mike Erickson
    9 décembre 2022 à 15h54 / Répondre

    Mon expérience de bien des années passées en FM, c’est que 90 % des livres vendus dans la catégorie « Franc-maçonnerie » ne valent pas un clou. Tout, cela permet à certains de mieux vendre ce qui aurait pris la poussière sur n’importe quelle étagère. Ils se vendent, car ceux qui sont chargés d’instruire les nouveaux initiés sont des ignorants, parce qu’ils n’ont jamais été formés eux-mêmes et que les nouveaux essaient de combler cette lacune en pensant trouver ce qu’ils espéraient entendre en vain. L’ignorance est la première qualité qu’on retrouve dans les Loges. Des bavards qui font du psittacisme, du mimétisme, qui n’ont que rarement de vraies idées (qu’ils sont capables d’étayer valablement et même si on n’est pas d’accord, on se doit d’écouter avec respect ce qui a demandé un VRAI travail de recherche).
    Tout cela pour dire que ce n’est pas parce que quelqu’un écrit et publie beaucoup, qu’il SAIT. Je dirais pareil de l’ancienneté en FM, ce n’est pas parce qu’on a son fond de culotte usé sur les bancs, qu’on est un sage instruit.
    Ces prolégomènes à un article paru, je dirais que j’y ai vu des affirmations, voire des conclusions sans la moindre démonstration de quoi que ce soit pour justifier les propos. Penser que les oeuvriers des cathédrales étaient tous catholiques illettrés (d’ailleurs, il y a confusion entre l’illettrisme et l’anaphabétisme, et ça renvoie une bonne image du catholicisme en même temps) c’est ne pas leur rendre hommage. Certes un grand nombre n’était que des exécutants, mais les autres savaient lire un plan (mieux que ceux qui cherchent soi-disant à retrouver ceux d’Hiram Abi), et les symboles ont toujours étaient un langage non verbal déjà pratiqué chez les peuples anciens et la difficulté, c’est qu’aujourd’hui, ce langage non verbal reste enfoui dans les têtes. On peut comprendre que cette carence se paie par du verbiage à 5 centimes, sans fond, avec des formes contestables dans un lieu pareil. Alors croire le contraire, c’est être soi-même un ignorant.
    Quant à l’influence des compagnonnages sur les premiers francs-maçons écossais, je vous renvoie à la lecture de Claude Guérillot (33e et nominé 2 fois pour le Prix Nobel de Chimie) édition Guy Trédaniel. Cet universitaire a fait un vrai travail de fond, basé sur des documents et non des « on-dit que », argumentum ad ignorantiam.
    Autres remarques, car cet article est d’un dogmatisme impressionnant et navrant, comment expliquez-vous que la cathédrale de ND de Paris notamment, a en façade des cartouches qui sont on ne plus alchimiques (alchimie que beaucoup pratiquaient à cette époque) et qui se retrouvent dans bon nombre de réalisations (La place de Bruxelles, cathédrale de Chartres, Rocamadour etc. etc.).
    Saviez-vous que le Compas est l’Equerre est issui du choix des compagnons (avant la FM) comme ce qui sera considéré ensuite comme des « Lumières » de la FM ? Ce choix a été fait à partir du Prologue de Jean, à vous d’en trouver l’origine, car je n’alimente plus les ignorants.
    Bref ! il est vrai que quand on regarde les discussions qui ont lieu sur ce site, on perçoit que ceux qui ont détourné depuis la fin du XXe siècle les paradigmes de la FM pour faire de la politique de boudoir, remplaçant le GADLU, par la déesse « Marianne », n’ont aucune aptitude à comprendre ce que la méthode maçonnique apporte à chacun d’entre nous dans son évolution spirituel (qui ne veut pas dire forcément religieux). D’autre part, les mots « usités », mais « usés » de cette FM de surface, sont des mots qu’on balance comme les restes du dîner aux pourceaux, comme « fraternité », « amour », « tolérance » et surtout « humanisme », là où la réalité se transforme en coups fourrés, en mafia internes etc. Il a bon dos cet humanisme pour dire n’importe quoi.
    Alors, éditez une telle ânerie ne m’étonne plus. Aujourd’hui, on ne pense plus, on ne questionne plus, on range dans des cases : « tu es d’accord avec moi, alors tu es un ami » sinon « je te rejette ». Voilà le résultat de la société de la Parole perdue.
    De mémoire je cite ce dicton espagnol : « El cerdo más puntilloso come la mejor bellota; porque el mérito es modesto y tímido, mientras que la ignorancia es presuntuosa e importuna. »

  • 54
    Pierre Noël
    9 décembre 2022 à 13h50 / Répondre

    J’avais mis JVW en contact avec un Anglais qui était Grand Secrétaire de la Grande Loge de Marque d’E (il était de facto secrétaire du Preceptory de KT, dont la rumeur voulait que Leopold de Saxe-Cobourg ait été membre avant de devenir roi des Belges. Après vérification, cette information s’est avérée fausse.
    PGW (c’était son nom!) est décédé depuis. Nous avons souvent discuté de ce problème d’amitié entre les Obédiences. Il disait souvent que seul comptait pour les uns et les autres le fait d’être heureux dans sa loge, quelle que soit son obédience ! Comme tous ceux que j’ai connus, il faisait preuve de la même courtoisie avec un maçon « reconnu » comme vous dites, qu’avec un autre. et ne mettait pas en doute la qualité avancée par son interlocuteur..
    (je ne lui a jamais dit ‘mon frère », pas plus qu’à JVW et à bien d’autres, de n’importe quelle obédience ! Je n’emploie cette expression que dans un contexte rituel, jamais autrement)

  • 52
    Jean van Win
    9 décembre 2022 à 12h50 / Répondre

    Post 46
    J’ai autrefois publié un ouvrage intitulé « Un roi franc-maçon : Léopold 1er de Belgique ». Pierre Noël m’a alors mis en rapport avec deux Frères anglais, John et John. Ils m’ont fraternellement aidé à résoudre l’énigme posée par certains auteurs qui prétendaient déceler une activité maçonnique dans le chef de Leopold von Sachsen Coburg Saalfeld en Angleterre avant son mariage. Rien n’était plus inconsistant.

    Ils ont poliment et gentiment correspondu avec leur Brother Jean (c’est moi à l’époque où j’étais « régulier »). Vous me direz que cette attitude est normale. Mais nous n’étions nullement en TENUE FERMÉE. Ces Frères anglais n’étaient tout simplement pas rigides. C’est de cette façon que sortira, peut-être un jour, une Entente Cordiale !

  • 50
    Anubis Rê
    8 décembre 2022 à 18h49 / Répondre

    Au commentaire nº 46, un Franc-Mâçon Régulier d’entre les Franc-Mâçons Réguliers pose cette question : « Que veut dire « reconnaître comme maçon » ? »
    A laquelle tout franc-maçon digne de cette qualité ne voit qu’une réponse : « Quand les Franc-Mâçons Réguliers vont-ils cesser de nous prendre pour des débiles ? ».

    • 51
      Remi
      9 décembre 2022 à 9h58 / Répondre

      @ 50 ANUBIS RÊ

      Cher, « reconnaître comme maçon » dans le sens d’identifier apprécier ès qualités, rien d’autre… pour ainsi parler.
      Au demeurant, chacun est libre de reconnaitre ou de ne pas reconnaitre l’autre. Après tout c’est « son problème ». Et pas le nôtre.
      Au reste, on ne peut jamais être franc-maçon. On ne peut seulement qu’aspirer à le devenir. Et aussitôt qu’on croit l’être on cesse immédiatement de le devenir. Pourquoi tant de bruit pour si peu de chose. Avec mon accolade fraternelle la plus sincère et la plus chaleureuse.

      • 53
        Anubis Rê
        9 décembre 2022 à 13h32 / Répondre

        @ REMI,
        Ce commentaire 51 est contraire au principes énoncés dans le rituel maçonnique.

  • 46
    Pierre Noël
    7 décembre 2022 à 20h16 / Répondre

    Que veut dire « reconnaître comme maçon » ? Est-ce une espèce de lien occulte entre membres d’un même club, à la manière d’un eggrégore, après qu’ils ont fait trois petits tours de leur terrain de jeux ? J’ai fréquenté JVW pendant 30 ans sans jamais lui servir du « Mon Frère » ! Expression que je n’emploie jamais hors une tenue fermée.

    • 48
      Jules Graton
      8 décembre 2022 à 12h19 / Répondre

      Cela devient lassant. Je croyais que le débat était clos. Tout cela n’intéresse pas grand-monde.

    • 49
      Anubis Rê
      8 décembre 2022 à 18h37 / Répondre

      @ Pierre Noël #46
      Dès lors que vous n’employez jamais « Mon Frère » hors d’une tenue fermée, pourquoi diable vous êtes-vous senti insulté lorsque je me suis adressé à vous par « Monsieur » ?

  • 45
    JMB
    7 décembre 2022 à 20h12 / Répondre

    43- Anubis alias Désap
    Si on ne veut pas tomber dans la manipulation des lecteurs, il est important de lire en entier le point 8 auquel Anubis alias Désap fait référence :

    « La Grande Loge est consciente qu’il existe des corps se déclarant francs-maçons, qui n’adhèrent pas à ces principes, et bien que cette attitude existe, la Grande Loge d’Angleterre refuse absolument d’avoir des relations avec de tels organismes, ou de les considérer comme francs-maçons. »

    Il est donc clair que la GLUA parle « des corps se déclarant francs-maçons” MAIS  » qui n’adhèrent pas à ces principes … »
    Or ces principes sont expressément énoncés en amont du point 8 et notamment au point 3 (croyance en un Être Suprême) et au point 4 (obligation de prendre son obligation sur la Bible ou le VLS).
    Dès lors, sauf à demander à la GLUA de se renier ou de tenir un double discours, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à ce que la GLUA ne reconnaisse pas ceux qui s’affranchissent des règles qu’elle a elle-même définie.
    Après on est d’accord ou pas avec ces règles mais là c’est un autre débat.

  • 44
    Jean van Win
    7 décembre 2022 à 18h45 / Répondre

    Cher Anubis Re,
    je suis tout à fait d’accord avec toi, mais il faut admettre que la franc-maçonnerie est un kaléidoscope et qu’elle comporte donc de multiples facettes.
    C’est un fait, qui est plus qu’on lord maire.
    Ils évoluent, mais lentement.
    Le reste est une question d’éducation dans les rapports humains.
    Il fut un temps lointain où ils m’appelaient Monsieur. Cela leur a passé. Un dialogue me paraît possible, voire souhaitable.
    Mais je déteste les irréductibles, de tout bord. Car mes FF me reconnaissent comme maçon !
    Sinon, ils ne sont pas mes FF.

  • 42
    Jean van Win
    7 décembre 2022 à 13h57 / Répondre

    En constatant le manque de courtoisie, d’absence d’affection, le besoin d’écraser la pensée d’autrui, les insultes, les sous-entendus machiavéliques de certains d’entre nous, on peut s’interroger sur l’utilité et l’efficacité de la pédagogie maçonnique.
    Je me mets dans l’optique d’un profane, qui assiste à ce combat de gladiateurs mal élevés, et je m’interroge ?
    C’est donc à cela que sert l’initiation? C’est donc sur cela que portent, et donc dissimulent, les serments cent fois violés ?
    Géplu a bien fait de siffler la fin de ce misérable spectacle. Ce n’est pas une récréation. Cette dernière intervient lorsqu’on a bien travaillé.
    Ce qui rend la parole aux autres. D’accord, ou pas d’accord ; il existe une façon de le dire. D’accord ?

    • 43
      Anubis Rê
      7 décembre 2022 à 16h32 / Répondre

      Cher Jean Van Win, tu remarqueras que la GLUA n’use d’aucune autre façon que celle d’être explicite et directe lorsqu’elle qualifie d’usurpateurs tous ceux qu’elle ne reconnaît pas.
      Ceux qu’elle reconnaît n’ont jamais protesté de ce jugement scandaleux, pour la France la GLNF.
      Devant une telle attitude, je ne vois pas au nom de quoi nous devrions être aimables et prévenants vis à vis de ces mêmes qui « refusent absolument de [nous] considérer comme franc-maçons ».
      Point nº 8 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Régularité_maçonnique#Réaffirmation_en_2009_des_principes_de_reconnaissance_commune_(Angleterre,_Écosse,_Irlande)_de_1938

    • 47
      JMB
      8 décembre 2022 à 9h27 / Répondre

      42-
      Jean Van Win,
      Sache que je suis aussi désolé que toi par ces échanges.
      Mais il ne t’a certainement pas échappé que le 1er scud sur la GLNF, et donc contre tous ses F., a été envoyé dès le commentaire n•8 alors que ça n’avait aucun rapport avec le sujet proposé ni avec les échanges précédents.
      Pour ton information, je suis né au rite Émulation. Or lors de mon élévation au 3ème, j’ai prêté une obligation que j’essaie de mettre en application dans ma vie de tous les jours :
       » Je m’engage en outre solennellement à … aussi bien par mes actes que mes paroles :




      – Et enfin je défendrai l’honneur d’un MM et le conserverai comme le mien propre. Je ne lui porterai point préjudice moi-même et ne souffrirai point que d’autres le fassent, si il est en mon pouvoir de les en empêcher. Mais bien au contraire, je repoussera hardiment quiconque voudrait attenter à sa bonne renommée. »
      etc …
      Je ne te fais pas part de tout ça pour m’excuser mais pour essayer de t’expliquer le pourquoi du comment. J’en ai marre qu’on crache sur la GLNF et ses F. à tout bout de champ et ce quelque soit le sujet ou le thème proposé par Géplu. A un moment donné il faut savoir dire stop.

  • 40
    JMB
    6 décembre 2022 à 14h11 / Répondre

    Les sempiternelles interventions du Grand Mamamouchi illustrent parfaitement les dérives paranoïaques qui frappent ce genre de personnes en mal de reconnaissance.
    Que dire en effet de quelqu’un dont la seule ambition était de devenir GM et qui, se voyant fermer très fermement la porte GLNF, se précipita vers une micro-obédience pour en devenir le Grand Mamamouchi. Ce qui ne l’empêche pas, dans logique personnelle, de dire pis que pendre des obédiences et de clamer haut et fort leur inutilité à tout bout de champ …
    Sa seule façon d’exister aujourd’hui est de cracher sur son ancienne obédience, la GLNF, qui a refusé, heureusement, de lui accorder son jouet.
    Cela étant dit, chacun est suffisamment grand et responsable pour décoder et comprendre son jeu malsain et pervers afin d’accorder ou pas du crédit à ses propos.

    • 41
      GépluAdministrateur
      6 décembre 2022 à 17h28 / Répondre

      Bon, eh bien comme d’habitude je vais devoir siffler la fin de la récréation…
      J’ai dix ans, gare ta gueule à la récré, chante Souchon.
      Ils sont quelques-uns ici à croire avoir encore dix ans… 🙁

  • 39
    Jules Graton
    6 décembre 2022 à 12h03 / Répondre

    Rien de très nouveau.

  • 38
    Joab’s
    6 décembre 2022 à 11h52 / Répondre

    Exemple en direct ici-même de la lourde perversion où mène le monde des militants de la direction GLNF . Le tristement célèbre de ce forum JMB affirme la calomnie suivante : que j’aurais été exclu de la GLNF …
    Ce calomniateur militant de l’ « ultime lien entre Dieu et les hommes » (le GM de la GLNF) a été invité à fournir à Geplu des preuves de ce qu’il avance (toute exclusion de la GLNF fait l’objet d’une ordonnance que tout F de la GLNF peut se procurer facilement). Bien evidemment ce militant menteur est incapable de la fournir, puisqu’elle n’existe pas et que la GLNF m’a fourni le quitus correspondant à mon départ.
    Mais là où cet individu sombre encore plus bas, le voilà demander(plus bas) la preuve que je n’aurais pas été exclu ….
    Là on sombre dans le procédé stalinien (« prouvez que vous n’êtes pas anti-communiste ! »).
    Inutile de s’en pendre à cet individu dont les propos ici font la honte à toute la FM, mais bien constater où menent les pratiques de cette obédience : lorsqu’on est « sous allégeance » (serment exigé aux G.Officiers) d’un « ultime lien entre dieu et les hommes » (titre que s’attribue le GM ) , où se trouve la limite d’un minimum de dignité ? …
    Au delà de l’individu, c’est tout ce système pervers qui est en cause : NB : Rappellons qu’un de leurs G Officiers (dirigeant un blog de propagande GLNF bien connu) condamné en correctionnelle pour un comportement similaire à ce JMB a été félicité et promu par le dit « ultime .. » .
    La question se pose aussi aux maçons d’autres obediences qui se montrent complaisants avec cet organisation proche de la secte. (cf les rencontres Lafayette).

  • 23
    Anubis Rê
    4 décembre 2022 à 20h12 / Répondre

    « le Grand Maître, ultime trait d’union entre les hommes et ce qui les dépasse, ultime trait d’union entre les hommes et Dieu ».
    ???
    A-t-on conscience du niveau de débilité ?
    Le GM un demi dieu ? Parce que c’est exactement ce que cela signifie.
    C’est plus qu’un lièvre que Joab’s a lever.
    Comment des maçons peuvent-ils accepter de tels discours ?

    • 26
      JMB
      5 décembre 2022 à 15h22 / Répondre

      23 – Anubis alias Désap
      Ce qui débile, manipulateur et donc contre-productif, c’est de ne pas citer la phrase en entier :
      « Ainsi, le Grand Maître, ultime trait d’union entre les hommes et ce qui les dépasse, ultime trait d’union entre les hommes et Dieu, Grand Architecte de l’Univers, est-il à la fois la plus haute autorité de l’obédience et le plus fidèle serviteur de la Tradition. »

      • 27
        Anubis Rê
        5 décembre 2022 à 16h20 / Répondre

        Sans blague ?? Ça change quelque chose ?
        Ah non mais c’est encore plus grave que ce qu’on pouvait imaginer.
        Vous êtes lobotomisés à la GLNF les frangins.

        • 29
          Joab’s
          5 décembre 2022 à 18h38 / Répondre

          Ne pas confondre nos FF de la GLNF et des militants de la cour des drigeants de la GLNF.

        • 32
          JMB
          5 décembre 2022 à 19h28 / Répondre

          27- Anubis alias Désap
          Si tu n’arrive pas à voir la différence, c’est que c’est toi qui est lobomisé. Mais dis moi à cette époque tu étais encore à la GLNF me semble-t-il . Comme ton nouveau copain d’ailleurs mais qui lui a été viré plus tard.
          J’ai toujours été frappé par le « courage » des gens qui crient au loup avec des années de retard. Alors 15 ans …
          Comme je te le disais dans mon précédent message (21), il est urgent que tu changes de logiciel.

          • 34
            JMB
            5 décembre 2022 à 21h08 / Répondre

            … lobotomisé …

            • 36
              Joab’s
              6 décembre 2022 à 11h30 / Répondre

              quand il ne reste plus que l’injure ….

    • 28
      Joab’s
      5 décembre 2022 à 18h37 / Répondre

      je n’ai pas de mérite. Ca fait partie des textes dont les militants de la GLNF se vantent en interne. Un peu gênés à l’extérieur, mais manifestement il leur suffit de se dresser et calomnier pour avoir l’impression de quelque validité.
      C’est effectivement gravement ignoble et de la contre-maçonnerie. Il est surtout curieux que ca ne choque pas plus. Plusieurs, ici compris, doutaient de la véracité qu’une telle ignominie puisse exister dans une oragnisation maçonnique.
      Mais cette expression represente bien comment fonctionne cette organisation.

  • 22
    Pierre Noël
    4 décembre 2022 à 18h32 / Répondre

    Peut-être peut-on rappeler, une fois n’est pas coutume, les paroles du Grand Orateur, le 1er décembre 2007, lorsqu’il s’adressait au Grand Maître à peine installé dans la présidence d’une des obédiences françaises :

    « De qui tenez-vous les pouvoirs qui sont les vôtres à partir de cet instant ? Quelle est la source de votre Autorité ?
    Le fondement de votre Autorité, c’est le contenu de la Tradition.
    Le sens de votre Autorité, c’est de perpétuer la Tradition.
    Ainsi, le Grand Maître, ultime trait d’union entre les hommes et ce qui les dépasse, ultime trait d’union entre les hommes et Dieu, Grand Architecte de l’Univers, est-il à la fois la plus haute autorité de l’obédience et le plus fidèle serviteur de la Tradition.

    Veuillez pardonner mon impertinence mais peut-être est-ce le moment de s’interroger, sous la forme d’un divertissement tournant vite à la tragédie, sur ce qu’il adviendrait dans l’hypothèse où tel Grand Maître, perdant la raison (je ne m’adresse, bien sûr, plus à vous), violerait les Landmarks de l’Ordre …
    On imagine, avec effroi, la consternation des Anciens Grands Maîtres, le dépit du Conseil des Sages, le trouble du Grand Orateur, gardien de la Constitution et du Règlement Général, l’émoi du Souverain Grand Comité… ! À l’évidence, notre Constitution et notre Règlement Général n’ont pas prévu pareille calamité, sans doute parce qu’elle ne peut exister que dans la pensée fragile du Grand Orateur. »

    Or la « tragédie » que décrivait le Grand Orateur s’est produite, suggérant que ses paroles n’étaient pas simple soumission servile, comme le souligne sans arrêt un commentateur habituel, mais un avertissement sévère qui ne fut pas entendu.

    • 25
      Pierre
      5 décembre 2022 à 14h38 / Répondre

      @22-J’y vois un monument de flagornerie, vous un avertissement sévère. C’est le charme de l’interprétation !

      • 33
        Luciole
        5 décembre 2022 à 20h59 / Répondre

        Payant en tous cas.Je crois que ce même Orateur est, plus tard, devenu Calife à la place du Calife…

    • 30
      Joab’s
      5 décembre 2022 à 18h44 / Répondre

      Merci de confirmer cette REALITE : je me suis fait suffisament insulter pour avoir rappelé cette ignominie.
      Tu as toutefois omis que celui qui a énoncé cette horreur(JPS Grand Orateur à l’époque) est devenu le GM ensuite.
      Et ce n’est pas inutile de rappeler jusqu’à quelle perversion peut tomber une organisation maçonnique. Surtout lorsque nous avons sur ce forum même un militant belliqueux et calomniateur defendant ceux qui ont proféré çà.

  • 21
    JMB
    4 décembre 2022 à 18h25 / Répondre

    14 –
    Comme toute personne qui vit dans le regret et n’assume pas ses décisions, l’Ami râle. Je rappelle simplement au moussaillon que si effectivement la GLNF a perdu 17000 F entre 2011 et 2012, elle a depuis retrouvé des couleurs et peut afficher aujourd’hui plus de 30 000 F. Cette recrudescence est due bien évidemment aux nouveaux initiés mais également au retour de nombreuses brebis égarées … venant la GLAMF principalement.
    Il va donc falloir qu’Anubis alias Désap, notre pâtre grec préféré, pense à un moment donné à changer de logiciel … à défaut de changer de vaisseau !

  • 19
    Joab’s
    4 décembre 2022 à 11h20 / Répondre

    Les interventions du militant des dirigeants de l’obedience sectaire GLNF illustre parfaitement les méfaits auxquels fait allusion JVW.
    En effet, nous sommes là dans des discours qui se désinteressent du sujet mais se fixent à calomnier le commentateur dérangeant la propagande répandue vis à vis de nos FF de la GLNF.
    Il est révélateur que le dit militant (ces comportements n’ont plus rien à voir avec quelque FM mais ne deparerait pas pour la defense d’un syndicat ou d’un parti politique totalitaire) soit obligé de bavarder sur ses propres(?) calomnies … (exclusion). On notera que le même comportement se retrouve dans toutes les sectes, ou le stalinisme où il est insupportable que des adeptes partent … il faut donc les declarer « exclus » …
    IL ne s’agit pas de s’en prendre à l’individu JMB, puéril au point de s’exciter sur les pseudos, qui est probablement un humain respectable par ailleurs, mais à ce qui est cette « méthode » GLNF qui conduit des individus à se comporter ainsi.
    Et le levier de cette attitude est bien ce que mentionne Jean : la propension à détourner la FM vers une forme d’organisation sectaire : et à la difference de la galejade Stifani (ex GM) sur « guide spirituel » les dirigeants actuels n’on jamais regrétté leur discours que le GM serait « ultime lien entre Dieu et les hommes » , que le VM ne tient pas son pouvoir de l’election des membres de sa loge mais d’une « onction » du même « ULEDEH » …
    Donc, dénoncer une telle dérive est, me semble-t-il, du devoir de chaque FM, ceci dan le fraternité due à nos FF de la GLNF.
    NB : si la GLNF est la veritable caricature de ce « pire » , d’autres obediences sont, à un moindre degré, touchées par ces desirs d’emprise sur les loges et les FM.
    Je serais heureux que les erudits ici nous presentent quel intérêt ils voient à cette main mise obédentielle ….

  • 15
    Jean van Win
    3 décembre 2022 à 18h58 / Répondre

    @ LUCIOLE (2)

    Tu as tout à fait raison, et on ne le met pas assez en évidence, lorsqu’on se laisse hélas distraire par les insultes, les mépris, les agressions etc. de certains qui, en dépit des trop nombreux serments qu’ils ont prêtés, évoluent parmi nous.
    Il y a la Poésie, écris-tu.
    Combien les rituels, de tout rite et de toute époque, sont remplis de POÉSIE !
    Merci à toi de l’avoir rappelé, même si cela est probablement passé inaperçu…
    Un petit exemple : « Combien y a-t-il de femmes dans votre loge? »
    « Une ».
    « Nommez-là  »
    « La Vertu »

    Rituel EM1758, publié je crois sur Hiram.be

    • 16
      Pierre Noël
      3 décembre 2022 à 21h09 / Répondre

      C’est dans l’instruction au grade de compagnon, datée de 1758, publié par JVW dans un n° d’Acta Macionica (Il en fut un excellent VM). Ce rituel est conservé par la loge PIER de Liège (Parfaite Intelligence et Etoile réunies), vieille du XVIII° siècle.

      D combien avez vous de femme dans votre loge
      R nous n’en avons qu’une
      D Quelle est elle.
      R La Vertu.

  • 14
    Anubis Rê
    3 décembre 2022 à 17h57 / Répondre

    Il va falloir que JMB, alias Marcos Testos alias Marcostestos et peut-être alias autre chose, se fasse à l’idée que la GLNF n’a pas viré 20.000 de ses membres, mais qu’ils se sont échappés de la pétaudière qu’elle était entre 2010 et 2012.
    Malgré tout il faut l’excuser, à cette période il était prostré dans son presbytère en attendant que l’orage passe.
    L’orage est passé, la Sainte GLNF a retrouvé la reconnaissance de la Sainte GLUA et il peut de nouveau célébrer des messes dans sa Sainte Loge.
    Alléluia !

  • 12
    JMB
    3 décembre 2022 à 14h59 / Répondre

    8 – Joab’s alias Joaben
    « Ensuite, sur un autre plan, Jean sait dire avec bien plus d’élégance que moi tous les méfaits de ce que des organisations obedentielles ont amené dans notre FM et l’ont à ce point perverti.  »
    Heureusement que le ridicule ne tue pas’ quand sait que cette Vérité Biblique vient d’un grand mamamouchi d’une micro-obédience. Je suis plié en 2 de rire !!!

  • 9
    JMB
    3 décembre 2022 à 10h30 / Répondre

    Jean van Win
    « A l’intention des lecteurs qui possèdent une Bible mais ne l’ouvrent jamais, incitons-les à regarder dans le 1er livre des Rois, chap. VII, 7-22, et dans le 2e Livre des Chroniques, chap.III, 15-57, afin d’y rencontrer Hiram et le Temple. »
    Je les invite également à découvrir l’explication de la planche tracée du 2ème grade au Rite Émulation

  • 8
    Joab’s
    3 décembre 2022 à 10h02 / Répondre

    Heureux de lire ainsi Jean VW , conforme au Jean qui nous a accompagné dans les Vallées de Paris de l’après GLNF …
    Je partage evidemment l’essentiel de ce qu’avance Jean dans cet article.
    Prenons un exemple de jusqu’où peut mener la perversion que pointe Jean : Le cas du déluge.
    Le récit de déluge sumérien, puis celui de l’épopée de Gilgamesh, des siècles avant les ecrits bibliques) ont toujours été considéré comme mythiques … jusqu’à ce que, des siecles plus tard, des écrivains decident d’en faire le récit d’une réalité à gober absolument sous peine de devenir apostat… ET aujourd’hui encore, 2000 ans encore plus tard, le dit récit reprenat un mythe sumérien doit être cru absolument puisque dans la « Parole de Dieu » … En douter, c’est défier Dieu !
    POur autant, et telle est la force de notre fM, tout en sachant que le mythe d’Hiram n’a pas la moindre base historique, nous savons, en pleine consceience en fair un élément fort et « initiatique » (oui, puisqu’il nous permet d’entrer dans un monde de reflexions, perceptions qui nous construisent).
    Ensuite, sur un autre plan, Jean sait dire avec bien plus d’élégance que moi tous les méfaits de ce que des organisations obedentielles ont amené dans notre FM et l’ont à ce point perverti.
    Quel contraste entre la description que donne Jean des débuts de la FM (NB : au Masonic Hall, nous pouvons accéder aux minutes des premieres reunions de 1721 et peut être avant) avec ce que defendent des militants ici : une organisation sectaire, sexiste, hypocrite où l’élémént principal est la soumission-allégeance à un « Ultime lien etre Dieu et les hommes » (GLNF) …
    NB … pour la route … suggestion : La GLNF devrait corriger les rituels que ses loges emploient : remplacer la réponse maçonnique à « a quoi reconnaitrai-je que vous êtes maçon » par «  »à votre allégeanceà l’ultime lien »
    Pourquoi tant inssiter de ma part sur cette GLNF ? y ayant passé 15 ans, je connais de l’intérieur … et je temoigne que de l’intérieur, ces perversions ne nous choquent pas : les loges tant que les emplumés de l’obedience ne s’en mèlent pas fonctionnent normalement. Mais justement c’est à chaque maçon, je crois d’appeler nos FF de la GLNF (mais aussi d’autres qui gardent à un moindredegré ces dérives) à revenir à la FM simple, telle que l’a rappelle Jean et ENSUITE se doter si necessaire de structures federatives qui doivent SERVIR les loges …

    • 10
      Pierre Noël
      3 décembre 2022 à 12h37 / Répondre

      #8 : « Pourquoi tant insister de ma part sur cette GLNF y ayant passé 15 ans? ».
      On peut se le demander !

      • 11
        Joab’s
        3 décembre 2022 à 13h09 / Répondre

        et bien, je donne une réponse sur le pourquoi … alors que tu te limites à tenter de discréditer la personne, insinuer … ce serait plus pertinent de ta part de critiquer les raisons que j’avance …

      • 13
        JMB
        3 décembre 2022 à 16h36 / Répondre

        10- Pierre Noël
        C’est tout simplement le réflexe pavlovien de quelqu’un ayant été exclu de la GLNF

        • 20
          Joab’s
          4 décembre 2022 à 11h23 / Répondre

          ILserait tentant de repondre du tacc au tac à tes calomnies, ce qui est evidemmet ta volonté pour aboutir à une querelle individuelle débile qui aboutirait à ce que Geplu … s’irrite et que d coup tu ais réussi à noyer le sujet dans des invectives, calomnies, reponses aux calomnies … classique …

          • 24
            JMB
            4 décembre 2022 à 23h10 / Répondre

            Il est surtout évident que dire le contraire est difficile voire impossible …

            • 31
              Joab’s
              5 décembre 2022 à 18h47 / Répondre

              alors bien sûr tu peux répandre impunément ta calomnie ici. Alors que malgré tousles appels il s’avère que tu es, evidemment, incapable d’apporter quelque preuve de ta calomnie !

            • 35
              JMB
              5 décembre 2022 à 23h56 / Répondre

              31- Joab’s alias Joaben
              Comme tu le sais très bien, en tant qu’ancien de la GLNF, toute personne quittant « proprement » l’obédience reçoit un quitus financier.. Je t’ai proposé à plusieurs reprises de prouver, soit à moi soit à Géplu, que tu étais bien en possession de ce document. Or à ce jour je n’ai jamais obtenu de retour de ta part. Alors qui calomnie qui ?

            • 37
              Joab’s
              6 décembre 2022 à 11h35 / Répondre

              merci de montrer cette lourde perversion typique des militants …
              Il s’avère que c’est TOI qui CALOMNIE au sujet d’une exclusion ! C’est donc bien, dans un monde normal à celui qui injurie ainsi de donner des preuves de son affirmation.
              Tu fonctionnes comme les staliniens : « prouvez que vous n’êtes pas anti-communiste » !
              Lorsque je parle de dégénérescence totale de toue moralité dans son petit monde …

  • 7
    Remi
    2 décembre 2022 à 18h57 / Répondre

    C’est du bonheur de te lire, mon cher Pierre Noël. Sincèrement.

  • 6
    Pierre Noël
    2 décembre 2022 à 16h33 / Répondre

    Tant qu’à faire, autant citer l’extrait (sélectionné par JVW) en entier :
    « Les historiens demandent des faits, les ésotéristes attendent des mythes. Les faits sont quasi inexistants, les mythes sont nombreux. Ce contraste inévitable découle de la nature même de la Franc-Maçonnerie, société sans écriture qui survit, anachronique, dans un monde où seul compte l’écrit. La loge est un lieu clos où se communique un message oral qui n’a de sens que dans le cadre rituel. En dehors de ce cadre, elle retourne au néant et rien ne subsiste de son existence réelle. Le message lui-même perd sa raison d’être et devient anecdote insignifiante ou légende indémontrable. L’historien dont le matériau est l’écrit n’y trouve guère son compte. L’ésotériste, lui, prend pour argent comptant le récit du rituel, sans s’apercevoir qu’il est un discours des Francs-Maçons sur eux-mêmes, une confession subjective et non une relation objective.  »
    Je n’y changerais pas grand chose, sinon pour le rendre plus convaincant.

    • 17
      Luciole
      4 décembre 2022 à 2h09 / Répondre

      à Pierre Noel 6 (C’est de saison)
      Les ésotéristes ne prennent pas tous « pour argent comptant » ce que les Rituels ou les Anciens racontent.Heureusement.
      Nous fabriquons un cadre qui nous convienne,ornementations en plus pour qu’il soit plus beau.

  • 5
    Pierre Noël
    2 décembre 2022 à 15h48 / Répondre

    Puis-je ajouter au passage que « A la recherche de Jakin & Boaz » a été réédité par Dervy (en 2022) sous mon vrai nom (Pierre Noël), et non plus sous le couvert d’un pseudonyme (Guy Verval) nécessité à l’époque par mes activités professionnelles.
    Il a été annoncé et discuté dans hiram.be (avec une interview de J.Carletto le 4 décembre 2021) : https://www.hiram.be/interview-de-pierre-noel-pour-son-livre-a-la-recherche-de-jakin-boaz/

  • 3
    jérôme Touzalin
    2 décembre 2022 à 13h36 / Répondre

    Bonjour,
    Voilà un texte que l’on (re)découvre avec plaisir.

  • 2
    Luciole
    2 décembre 2022 à 9h53 / Répondre

    Je ne suis ni historien ni religieux,partant je me trouve plutôt en accord avec ce qu’écrit Jean van Win..Je ne suis pas venu pour « me connaitre » mais simplement parce que le coté bienveillant dit fraternel,les principes et la diversité des membres outre les études sur le symbolisme,l’ésotérisme et des personnages historiques me plaisaient.J’y ai fait de formidables rencontres,trouvé des amis fidèles et des objectifs honorables ce qui me suffit,
    la Poésie en plus.

    • 4
      Remi
      2 décembre 2022 à 15h18 / Répondre

      À 2 LUCIOLE – Comme toi, je me trouve bien en FM. Et si celle-ci n’existait pas, il faudrait l’inventer. Comme toi, je suis assez d’accord avec l’écrit de cet érudit qu’est Jean van Win. Les FM – qui sont néanmoins des Hommes – ont inventé une histoire à laquelle certains veulent bien croire, mais qui cependant n’est pas la leur, semblable à une image d’Épinal… Il est à considérer, toutefois, que sur l’hexagone on compte à ce jour 220 obédiences. D’aucuns diront que c’est une richesse… en parlant d’une certaine maçonnerie dévoyée. « Faites du chiffre ! » Euh… du nombre voulais-je dire. Mais si au moins c’était fraternel. Bonjour les démissions… Je ne dirais rien quant au côté (pseudo) initiatique, mot qui est presque un gros mot pour quelques-uns. D’ailleurs je les entends déjà hurler au loup. Toujours les mêmes, et comme ils ne savent jamais trop bien quoi exposer de sérieux et de sensé à la raison exposée par autrui – avec laquelle ils ne sont pas d’accord, cela les mets de très mauvaise humeur. C’est ainsi qu’ils deviennent vexants, blessants, vulgaires. Ils se défoulent bien cachés derrière leur écran d’ordinateur. C’est la colère profane des méchants sans qu’on leur ait fait de tort. – C’est un aveu de reddition ! Bien à toi.

      • 18
        Luciole
        4 décembre 2022 à 2h22 / Répondre

        Bonsoir REMI 4
        La plupart du temps c’est la simple envie d’être parmi les « importants »,la Jalousie ou l’amour des beaux tabliers qui fondent une nouvelle Obédience pire aussi la détestation de quelqu’un.
        Pourquoi ne peut-on faire simple ? A mon humble avis la force et l’intérêt de la FM est sa formidable diversité.
        Aucune organisation ne mêle des gens aussi divers donc des rencontres aussi variées, intéressantes et souvent inattendues.
        C’est à cela, qui m’a beaucoup apporté, que je reste fidèle et que je défends ardemment, le reste m’importe moins mais a aussi ses charmes. Ma devise serait à peu près « Lucidité, Bienveillance et attention, Action ». Bon dimanche.

  • 1
    Fredoboleth
    2 décembre 2022 à 9h47 / Répondre

    Maintenant que l’on sait ce qu’on sait et ce qu’on ne sait pas, qu’est ce que la maçonnerie a réussi à accomplir depuis 1717 ? Quels doivent être ses nouveaux objectifs ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous