Maçonnitudes

Publié par Géplu
Dans Edition

Maçonnitudes de Jean-Philippe Marcovici : « Un ancien n° 2 du Grand Orient de France parle ! ». Pages précédées de Lettre à un ami de Guy Arcizet, ancien grand-maître du Grand Orient de France.

Cinquante-cinq ans de fréquentations maçonniques, dont trente comme initié. C’est le témoignage sans  complaisance d’un jeune homme, puis d’un homme, qui nous fait voyager au coeur de la Franc-maçonnerie en France et en Belgique de 1962 à nos jours ; il s’adresse aussi bien aux profanes qu’aux francs-maçons.

Maçonnitudes raconte la naissance d’un citoyen, son entrée puis sa progression en Franc-maçonnerie jusqu’aux plus hautes responsabilités. Se mêlent des anecdotes et des pratiques qui se nourrissent de la palette des sentiments humains. Les doutes et les attentes de l’auteur ponctuent les sujets traités sur l’avenir de l’institution. Un cri d’amour empreint de lucidité. Ne sont jamais loin l’histoire contemporaine, dont celle de sa famille résistante et frappée par la Shoah, et l’évolution de la société à l’ère des réseaux sociaux.

Né à Paris en 1953, Jean-Philippe Marcovici vit à Tours depuis 1969 où il exerce la chirurgie dentaire jusqu’en 2016. Il adhère au Grand Orient de France en 1988. En fait, c’est depuis sa naissance qu’il est tombé, tel Obélix, dans la marmite des maçons. Son père et son grand-père « en étaient ». Il assure que ce n’est pas une question d’hérédité, mais plutôt la transmission par ses parents de valeurs humanistes. L’auteur est à l’origine d’expositions internationales sur la Franc-maçonnerie.

________________________________
Maçonnitudes, de Jean-Philippe Marcovici. Aux Editions EME, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2806636980

samedi 14 décembre 2019
  • 4
    Ndongh Ekomy chris michel
    15 décembre 2019 à 21:37 / Répondre

    Bonsoir et merci beaucoup.

  • 3
    Foroni
    15 décembre 2019 à 13:44 / Répondre

    Mes oncles sont morts en résistance. Dont un torturé et mort dans les fausses adreatine son nom Alvisi. Mort pour rien pour les droits de l homme??? Entre 1980 à 1990 ont reconstruit et reouvre l abattoire à enfants à la carrega détruit en 1945. Italie en Europe pays des droits de l homme où les bébés du traffic internationale des enfants de pays de guerre sont vendus en esclaves par les réseaux mafieux. Sans faire de noms évidement y se reconnaissent de toute façon.

  • 2
    alain Dalloz
    14 décembre 2019 à 10:19 / Répondre

    Mon TCF Yonnel,

    Toujours un réel plaisir de te lire en complément de notre TCF Géplu. En te souhaitant une agréable journée reçois ma TAF.

    Alain.

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG
    14 décembre 2019 à 06:30 / Répondre

    Pour en savoir un plus sur Jean-Philippe Marcovici, 1er Grand Maître adjoint de 2010 à 2012, nous lirons avec plaisir et profit son interview à La Nouvelle République du dimanche 30 novembre 2014 « La franc-maçonnerie n’a rien à cacher » http://bit.ly/2LTkObs.
    Un ouvrage dans la Collection « Explorations maçonniques » en version papier à 27 € et en version numérique à 20,99 €.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif