Macron et la lutte contre les Séparatismes

Publié par Géplu
Dans Divers

Une intéressante analyse du discours du Président Macron sur « La République en actes » et la lutte contre les séparatismes au Mureaux le vendredi 2 octobre a été faite par Gérard Delfau, membre du GODF, agrégé de Lettres classiques, ancien sénateur de l’Hérault (1980-2008), ancien Président de l’association Egale, ancien Vice-Président du Parti Radical de Gauche, auteur avec Martine Charrier de Je crois à la politique, et directeur de la collection Débats laïques, de L’Harmattan :

Une avancée qu’il faut concrétiser. En matière de Laïcité, le discours du président Macron aux Mureaux représente une avancée indiscutable par rapport à ses précédentes prises de position. Pour trois raisons, au moins :
1.- Il cible prioritairement « l’islamisme radical ». Il renoue avec l’esprit de la loi de Séparation, qui visait les « Églises », et non la seule Église catholique.
2.- Ce faisant, le chef de l’État reprend la main, au nom de la Puissance publique, par rapport à des élus locaux parfois trop perméables à la pression d’une fraction de leur population sous influence de l’islam politique.
3.- Reste la réaffirmation par le chef de l’État de la nécessaire reconquête des quartiers en déshérence et des ghettos urbains.

Vous pouvez lire le texte intégral de l’intervention de Gérard Delfau sur son site Débats Laïques.

N.B. : Avant d’être envahi de commentaires la relevant, un mot au sujet de l’expression « Mesdames et messieurs en vos grades et qualité » utilisée par Emmanuel Macron au début de son discours. Ce n’est en rien une indication « maçonnique », mais la reprise d’une expression largement utilisée dans la préfectorale et dans nombre de discours officiels depuis le XIXe siècle. On peut même dire que c’est très probablement l’expression profane qui a été récupérée par la franc-maçonnerie au début du XXe siècle et non l’inverse.  🙂
.

mercredi 7 octobre 2020
  • 12
    ERGIEF
    11 octobre 2020 à 17:46 / Répondre

    « En vos grades et qualités », « Dignitaires qui siégez à l’Orient », des formules amphigouriques et pompeuses qui me rendent sourd a la suite des propos de l’intervenant qui les prononce…
    « ALAGDGADLU » en début de planche, une pratique superfétatoire dès lors que ces mots ont été déjà prononcés à l’ouverture des tvx.
    Et voici comment certaines soirées sont enguirlandées inutilement comme des arbres de Noël.

    • 13
      Jean_de_Mazargues
      11 octobre 2020 à 19:27 / Répondre

      Mon cher Ergief, tu es mûr pour quitter notre Ordre.

      • 14
        ERGIEF
        12 octobre 2020 à 01:35 / Répondre

        😇😇😇

  • 11
    BUGALE
    11 octobre 2020 à 10:14 / Répondre

    A quoi peut on s’attendre de la part de Macron ,,,,,,,

  • 7
    MarcosTestos
    8 octobre 2020 à 14:50 / Répondre

    4-Emanuel
    Si on parle du primaire je suis entièrement d’accord avec toi.
    Par contre à partir du secondaire je suis plus hésitant car je ne vois pas pourquoi il serait interdit d’enseigner une langue étrangère au même titre que celles déjà existantes … à la condition bien sûr que l’EN prenne soin de s’assurer que les profs ne soient pas des extrémistes et/ou des prédicateurs. Et c’est là toute la difficulté, je le reconnais, car ces extrémistes sont très forts dans la dialectique sournoise et la dissimulation.

  • 4
    Emanuel
    7 octobre 2020 à 23:28 / Répondre

    Et enseigner l’arabe à l’école…. ou la manière de diviser encore plus les français. Dire que les rois et la république se sont ingéniés sur plusieurs siècles pour unifier le parler français. Que ceux qui ne se reconnaissent pas Français rentrent chez eux.

    • 6
      yasfaloth
      8 octobre 2020 à 10:55 / Répondre

      Sûr qu’il vaut mieux qu’ils aillent l’apprendre à la mosquée…

      • 9
        joab's
        8 octobre 2020 à 19:50 / Répondre

        D’accord. Cependant, je trouve que cà n’a pas été habile de mêler un élément culturel, educationnel d’apprendre une langue étrangère avec cette question de lutte contre l’islamisme.
        D’autant plus que autant Turquie qu’Indonésie par ex, très islamisés ne sont pas arabophones.
        Donc oui, apprendre l’arabe mais pas pour connaître des prières.

    • 10
      Jean_de_Mazargues
      10 octobre 2020 à 17:08 / Répondre

      @ 4 Emmanuel : La grandeur de la langue française ne doit rien à l’écrasement que la République fit subir aux autres langues de France. Et notre nationalisme linguistique joint à notre privilège international jusqu’au mitan du XXème siècle, est responsable de notre arrogance, du recul international contemporain du français et du niveau déplorable des Français dans les langues étrangères. C’est évidemment grotesque de citer l’apprentissage de l’arabe comme mesure pour lutter contre le séparatisme. Mais nous avons besoin de bons arabisants, de bons sinisants, etc. Il ne s’agit pas que tout le monde apprenne les langues difficiles mais il faut d’abord que chaque élève français soit formé en anglais et dans une deuxième voire une troisième langue pour les plus curieux des élèves. C’est en possédant d’autres langues que l’on promeut sa langue propre et que l’on s’ouvre mieux à la fraternité.

  • 2
    Anwen
    7 octobre 2020 à 12:12 / Répondre

    Comment peut-on encore accorder la moindre importance et surtout la moindre crédibilité aux discours et aux propos des hommes politiques en général, et de celui-ci en particulier ?
    C’est sidérant !
    « Malheur à vous, guides aveugles », est-il dit dans l’Évangile ; aujourd’hui, on ne voit en effet partout que des aveugles qui conduisent d’autres aveugles, et qui, s’ils ne sont arrêtés à temps, les mèneront fatalement à l’abîme où ils périront avec eux. »

    • 8
      joab's
      8 octobre 2020 à 16:51 / Répondre

      Faudrait mieux faire confiance aux religieux ? imams, curés, papes, rabbins ?
      Le discours des « élus tous pourris » , ca mène où ? sinon à la dictature ?
      Sur quelle base, quels principes piétinez-vous, conspuez-vous nos dirigeants ? élus par nous ?
      La facilité d’un discours populiste ?

  • 1
    réboussié
    7 octobre 2020 à 11:31 / Répondre

    une fraction de leur population sous influence de l’islam politique ? faut être clair et appeler un chat un chat : cette fraction cherchant donc à fractionner ?? quartiers en déshérence ? déshérence ? âme curieuse qui va cherchant son paradis ??
    restons clairs ? immigré-ées ? ce sont eux les corrupteurs ? venus sciemment pour recréer chez nous ce qu’ils ont quitté ? immigrer ? un voyage d’agrément ? le prix en Dollars ou en Euros , en noyé-ées ? âmes errantes pour le drame de ceux restés au pays et dont les disparus hanteront longtemps la mémoire ?
    Bien sur , les immigrés …..mais quand même …??
    Ben non , ils sont juste coupables d’alimenter le trafic des passeurs de chair humaine et de vouloir vivre en humain du 20 ème siècle et suivants dans de meilleures conditions , leur religion ? leurs croyances ? c’est leur problème , nous avons les nôtres : les islamo gauchistes ,moitié trotskistes , moitié frères musulmans , et leurs affidés , minorités s’insérant dans le désarroi actuel , chacun sa chapelle , et chacun pour soi , définition du multiculturalisme , la haine de soi et la haine de l’autre ….Le séparatisme ? mais vite ,on recule , car la cause n’est pas d’importation , mais bien un cancer dans l’organisation et surtout la pratique sociétale ,politique , économique du pays , donc faut dénoncer comme aux plus belles heures de ….mais en même temps ( ! ) éviter de penser ou de faire penser qu’on aurait des responsables ici , chez nous , un champignon qui s’attaque aux racines , aux feuilles et aux fruits …l’immigré ? l’arbre qui cache la forêt ? Voir les résultats scolaires , le sort des médias , la balance commerciale , l’hôpital ……les provinces ? pardon ,les territoires .la Justice ..
    J’oserais conseiller aux conseillers du Président la lecture de l’article premier de la Constitution de la France , « une et indivisible en même temps  » y aurait il un mot qu’il ne comprendrait pas dans ce petit texte ?
    De toute manière , notre extrême droite actuelle , le RN fait bien partie du PPF , paysage politique français , les subtilités dialectiques près pour masquer le vide de la pensée et pour ne pas développer davantage
    Pas faire de politique ? ouais ,et donc supprimer la devise républicaine liberté égalité fraternité …..laïcité ? ce serait le rêve , supprimer le blanc du drapeau national , pour les raisons connues …..le bleu au nom de la laïcité ….ne resterait que le rouge CQFD
    A quoi peut bien servir la franc maçonnerie ? d’abord à écouter ,à s’écouter …..J’ai bien aimé Zemmour avec Alain Bauer quand il martèle , sur l’église , il fallait taper ,,taper ,taper …pourquoi pas y mettre le feu ,,mon cher Eric ???? pour ceux qui savent lire , il y en a , pour qui le mot droit n’est pas que le contraire du virage ou du retournement …..
    tout est politique , donc rien n’est ..FM ? la raison …..il y a celle du plus fort …et celle de la sagesse , et de l’humanisme , nous sommes dans le même bateau , le plus proche ? voir Proxima centaure …..de longs et pénibles efforts…..
    C’est difficile de ne pas se répéter , mais c’était ainsi dans l’ancien temps dans l’école du temps ,bien sur nos ancêtres les gaulois …mais aussi « du palais d’un jeune lapin , dame belette ….….

    • 3
      Désap.
      7 octobre 2020 à 14:28 / Répondre

      1 – Houlala 🙂 Là c’est moi qui (sur)like !
      Très Frat :.

    • 5
      Brumaire
      8 octobre 2020 à 09:40 / Répondre

      Merci, merci Réboussié, si seulement « on » t’entendait, que ce soient politiques ou/et FM

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif