Modification de l’humain. Jusqu’où peut-on aller trop loin?

Publié par Jiri Pragman

Paris. La question Modification de l’humain. Jusqu’où peut-on aller trop loin? sera mise sur la table par la Commission nationale de santé publique et de bioéthique du Grand Orient de France, le Triangle interoébientiel Darwin – Bioéthique (Grand Orient de Belgique), les Loges La Renaissance (GOB) et Les Démocrates (GODF) lors d’une réunion publique à Paris (Hôtel du GODF – 16 rue Cadet) le samedi 30 novembre 2013 de 10h à 17h.

Les échanges seront modérés par Jean-Pierre G. Foucault.

  • 10h. Présentation de la journée par Bruno Tavernier
  • 10h15. Vous avez dit humain? par Charles Susanne
  • 10h45. Diagnostic préimplantatoire par Alex Mauron
  • 11h15. Cellules souches éthiques: sens ou non-sens? par Henri Alexandre
  • 11h45. Discussion
  • 14h. Le déterminisme génétique: où en sommes-nous? par Pierre Roubertoux
  • 14h30. Neurosciences, comprendre le cerveau humain par Hervé Chneiweiss
  • 15h. Les limites du consentement par Caroline Kamkar
  • 15h30. Discussion
  • 16h30. Conclusions par Daniel Keller Grand Maître du Grand Orient de France
  • et Jef Asselbergh, Grand Maître du Grand Orient de Belgique

Réservation obligatoire: bioethique.novembre2013@gmail.com

mardi 5 novembre 2013
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif