Pas de femmes au Grand Orient

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 7 septembre 2007
  • 19
    nathalie
    7 octobre 2007 à 1h05 / Répondre

    Pourquoi la Femme (peuple longtemps foulé, gardé « mineur » comme le juif, le noir, l’homosexuel,) se sent méprisée de ne pas pouvoir, en sa qualité « d’Homme libre » et de « libre penseur », intégrer et prendre des responsabilités dans une obédience la plus progressiste qu’est le GODF juste parce qu’elle est née femme? la réponse est dans la question. Devrions nous dire « merci » d’y être parfois « invitées »? les pauvres arguments au sujet de la séduction ne peuvent pas tenir sans devoir exclure les homosexuels de l’obédience. Pour le reste, j’ose espérer que l’éthique pourra un jour prendre le dessus de la morale quand à la question de ceux qui ne savent pas penser, cheminer avec des femmes (même jolies). Ce sont eux qui ne devraient pas être présents sur les bancs des loges, s’ils n’y sont pas prêt, pas les femmes. Les mêmes arguments voilent et excisent en orient. C’est avant tout encore affaire de pouvoir andromorphe réactionnaire pour nos contemporains. Réagissez!

  • 18
    Philippe
    10 septembre 2007 à 17h34 / Répondre

    A ce que dit Eliram concernant la visite des soeurs :
    « A ce que j’en sais, certaines loges du GO le font et d’autres s’y refusent »
    Exact cela va du jamais ouvert aux soeurs au toujours ouvert aux soeurs, entre ces deux extrêmes toutes les nuances existent.
    « c’est à la discrétion du VM »
    Il fait ce qu’il peut le pauvre en fonction des réactions des membres.
    Un VM jouant au monarque absolu peut voir les effectifs s’éclaicir voire s’éfilocher …

  • 17
    Eliram
    10 septembre 2007 à 12h07 / Répondre

    Stephane,

    Pas toutes les obédiences libérales masculines accueillent les soeurs comme visiteuses. A ce que j’en sais, certaines loges du GO le font et d’autres s’y refusent (c’est à la discrétion du VM). La GLDF ne reçoit aucune visiteuse. Quant à mon obédience : la GLTSO, elle permet aux loges de ne recevoir les soeurs qu’une fois par an lors d’une tenue interobédientielle. Je ne sais pas ce qu’il en est dans les autres obédiences mais on est loin d’une pratique unanime comme tu peux le constater. Il est vrai que les soeurs souffrent parfois d’être mis à l’écart et on ne peut que le constater sur la passion que suscite ce débat.

    Néanmoins, je reste convaincu que cette question de la mixité dérange des soeurs elle-même et que bon nombre d’entre elles préfèrent rester « entre filles » ou du moins dans une majorité féminine (comme c’est le cas au DH).

  • 16
    LMV
    9 septembre 2007 à 21h05 / Répondre

    Le sLoges du DH travaillent ALGDGADLU et/ou A u Progrès de l’Humanité!
    lmv / DH France

  • 15
    cp
    9 septembre 2007 à 19h47 / Répondre

    @Stéphane,
    C’est une question de principe. Si ma volonté était de frapper au GO, le fait d’être blackboulée d’emblée par le fait d’être femme ne peut être conforme aux idéaux maçonniques défendus par cette honorable maison qui a su à raison prendre des distances avec la système judéo-chrétien interessant mais réducteur pour « notre » ambition.

    And last but not least; les arguments sexuels mis en avant pour défendre l’affaire sont humiliants. C’est un non sens fondamental.

  • 14
    Fox
    9 septembre 2007 à 15h26 / Répondre

    @ Stéphane : Certe il existe des obédiences mixtes, mais a part le DH, elle ne sont présentes que dans les grandes villes. Et le DH, c’est le REAA ALGDGADLU. Et ca aussi, c’est un critère important pour « choisir » son obédience.

  • 13
    Stéphane
    9 septembre 2007 à 8h45 / Répondre

    Vraiment, je ne comprends ni la déception de certain(e)s, ni cette passionnalisation du débat. Pourquoi vouloir que toutes les structures maçonniques s’ouvrent à la mixité, alors qu’il existe des obédiences mixtes ? Pourquoi considérer systématiquement qu’il y a là un ostracisme paticulier ? D’autant que dans les obédiences libérales, à moins que je ne fasse erreur, tout Maçon, qu’il soit homme ou femme, peut être accueillis comme visiteur.

  • 12
    cp
    9 septembre 2007 à 7h58 / Répondre

    Etre sensé ou parler au nom du « bon sens » ne sont pas des critères indispensables pour aborder la Vérité. Certes cela est complexe pour beaucoup semble-t-il – Mais nous savons que la complexité n’est qu’une étape naturelle. Allez un peu de bonne volonté mes FF!

  • 11
    Alain
    8 septembre 2007 à 13h57 / Répondre

    Je suis ravi que le propos le plus sensé sur cette affaire soit tenu par un profane.
    Débat passionné mais pas passionnant. Pauvre GODF

  • 10
    cp
    8 septembre 2007 à 7h41 / Répondre

    Si tu essayais de me toucher, je te mettrais ma main fraternelle dans….
    non disons que si tu essayais de me toucher, je saisirais ma canne et faucherais tes jarrets (au début).
    L’interprétation symbolique bien que salutairement plurivoque ne veut pas dire trouver le bon couvercle qui va bien avec le pot!

  • 9
    Laurent Pellerin
    7 septembre 2007 à 23h32 / Répondre

    C’est comme séparer les deux colonnes J et B. Les deux soutiennent le temple, mais ne se touchent pas.

  • 8
    cp
    7 septembre 2007 à 19h07 / Répondre

    Je sui une femme.
    Je suis Maçon, Initié dans un L juste et parfaite, mes FF et mes SS me reconnaissent comme tel, je ne redoute aucun tuilage.
    J’ai fais le serment de secourir tout maçon dans la détresse dans la mesure de mes moyens.
    La qualité de M me donne toute liberté. Je suis seule juge de mes actions.
    Si elles contreviennent à la digité humaine, je dois rendre des comptes.
    Mais il faut que ça fonctionne dans les deux sens. C’est la base.
    Sans parer du statut profane des LL: la loi de 1901 dont les principes sont bien mis à mal.
    C’est pas grave du moment que les défenseurs de la République se marrent!
    Enfin, le cas Monica Bellucci:
    comme disait Audiar par la voix de Gabin:
    « Il existe des poissons-chat, mais ils ne représentent pas la majorité du genre »

  • 7
    La porte
    7 septembre 2007 à 18h58 / Répondre

    Cette question de mixité est un non sens. Vous perdez votre temps.

    La franc-maçonnerie est déjà ouverte aux femmes. Des obédiences mixte, féminine ou uniquement masculine permettent de satisfaire la sensibilité de chacun. J’aime assez cette idée de pluralité des genres :O). Et si je suis bien informé une sœur peut très bien être invitée dans une loge masculine et vice-versa, il n’y a donc pas d’ostracisme ou de vrai rejet.
    Mais d’après ce que j’ai pu lire le problème n’est pas vraiment les pensées libidineuses mais plutôt des maçons qui se sentent moins libre de s’exprimer sans détour, qui ressentent la contrainte à une « autocensure » (justifié ou non, c’est une question d’éducation) en présence d’une dame et vice-versa (qui aimerait se tromper ou prendre le risque de passer pour ridicule devant une femme, d’autant plus si elle est jolie ?).

    Un humble profane.

  • 6
    Jérôme
    7 septembre 2007 à 18h58 / Répondre

    Les convents du GO se suivent et se ressemblent…

  • 5
    LMV
    7 septembre 2007 à 18h54 / Répondre

    Ces 4 commentaires provocateurs, à des titres divers, n’apportent rien à cette question essentielle.
    Je trouve tout à fait rétrograde d’écarter la moitié de l’Humanité des Loges maçonniques, quelle que soit la Loge, quelle que soit l’Obédience.
    A mes yeux, la Maçonnerie du futur ne peut être que mixte.

  • 4
    Geo78
    7 septembre 2007 à 17h27 / Répondre

    Vous avez 100% raison de faire vos convents unisexe. C’est le foutoir à l’école depuis qu’elle est bisexe. Rien de bon à prévoir avec un gouvernement à 30% féminin ! etc… Si les femmes veulent ( savoir si elles en ont envie?) faire constituer une Loge, qu’elles en fassent une avec uniquement des femmes. Ca sera mieux. …D’ailleurs, d’expérience personnelle, on se marre beaucoup plus quand on est dans une assemblée uniquement mâle !

  • 3
    Stéphane
    7 septembre 2007 à 17h22 / Répondre

    Pourquoi, au nom de la tolérance et de l’égalité des sexes, un obédience jusqu’à présent uniquement masculine, devrait-elle autoriser des loges à devenir mixte ? Que je sache, il existe déjà une obédience mixte.

    Encore une question. La grande Loge Féminine est-elle prête à accueillir des FF:. ? Si oui, ne devra-t-elle pas dès lors changer de nom ? 🙂

  • 2
    Antoine Weber
    7 septembre 2007 à 15h48 / Répondre

    Il n’y avait rien a attendre de ce Convent !!!

    Antoine PM Weber
    GODF Paris

  • 1
    Equalrightforall
    7 septembre 2007 à 14h48 / Répondre

    J’ai lu l’article. Belle image que nous renvoie la Franc-Maçonnerie (ironie bien sûr !)… Quant à argumenter sur l’impossibilité des mâles de contenir leurs pulsions primaires face à une belle femme cela est digne du plus grand extremisme, celui là même qui est condamné par toutes les institutions internationales… Bref c’est tout simplement pathétique. Il me semble que la Franc-maçonnerie comprend dans ses rangs une majorité d’abrutis intolérant et obscurantistes…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous