Pas de mixité au Grand Orient de France en 2009

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 29 novembre 2009
Étiquettes : , , , ,
  • 11
    Flupke
    1 décembre 2009 à 13:23 / Répondre

    Ce n’est pas le lieu mais j’aimerai savoir quelle année ?Notre Loge a peut être été oubliée ?Car je suis à des offices (VM ou Secr) depuis 8 ans dans lesquels j’aurai été fonctionnellement au courant.Dans mon environnement je connais tous les cas de figure concernant les soeurs … un peu beaucoup pas du tout ! Sans compter les mêmes dans les HT grades qui refusent mordicus les femmes …Je reste dubitatif !

  • 10
    Fox7ans
    1 décembre 2009 à 09:53 / Répondre

    @ Flupke.

    Oh que si, le comptage a été fait. C’est effectivement une assez large majorité.

  • 9
    Flupke
    30 novembre 2009 à 19:36 / Répondre

    à Politizen

    Aucun comptage n’existe, les loges n’ont jamais été interrogées donc personne ne sait si c’est un peu, beaucoup etc.

    C’est au pif.

  • 8
    Politizen
    30 novembre 2009 à 15:38 / Répondre

    OK, j’aurai du dire une majorité de loges…
    Cela dit je suis à 100% pour la mixité, mais je souhaitais juste dire que les femmes n’ont pas attendu le GODF pour pratiquer la maçonnerie, que de nombreuses loges (et j’insiste sur le « nombreuses ») admettent des femmes à *toutes* leur réunions

  • 7
    Flupke
    30 novembre 2009 à 12:04 / Répondre

    à Politizen

    « les franc-maçonnes peuvent assister de manière tout à fait normale aux travaux des loges du GODF »

    Ce n’est que très partiellement vrai, les soeurs ne sont pas admises dans toutes les loges, et quand elles sont admises pas toujours à toutes les réunions !!!!!

    Arrêtons d’ânonner des demi-vérités qui au final peuvent être considérés comme des gros mensonges !!!!!!!!!!!!

  • 6
    Politizen
    30 novembre 2009 à 10:12 / Répondre

    Réponse à Catalano :
    Il y a une franc-maçonnerie mixte importante en France, répartie sur plusieurs obédiences dont la principale est le Droit Humain. D’autre part le GODF entretient d’excellentes relations avec les obédiences mixtes et féminines avec lesquelles il travaille très souvent en commun sur des sujets sociétaux importants. Depuis presque un demi siècle, les franc-maçonnes peuvent assister de manière tout à fait normale aux travaux des loges du GODF, et la réciproque est également vraie.
    Sinon en réponse à Stephane DC, l’AFP est de loin la meilleure manière de s’assurer du sérieux des infos qui seront ensuite relayées dans la presse !

  • 5
    Stéphane DC
    30 novembre 2009 à 07:07 / Répondre

    Franchement, que le GODF deviennent mixte ou non, je m’en tartine. Par contre, ce que je trouve choquant, c’est qu’il communique par AFP interposée…

  • 4
    catalano
    29 novembre 2009 à 23:08 / Répondre

    ce serai l honneur des franc maçon de faire enfin la mixité dans leurs loges eux qui sont a la base de la république et de la liberté et la fraternité …

  • 3
    Politizen
    29 novembre 2009 à 21:31 / Répondre

    Plus le GODF veut être visible , écouté, reconnu dans le monde public, et plus on lui demandera de se conformer aux normes en vigueur dans cet univers, à savoir la mixité.
    Or le Grand Orient de France sous l’impulsion de ses deux derniers grands maîtres ne cache pas ses intentions de « compter » dans les débats de société. Il ne peut donc que subir cette pression aussi longtemps qu’il ne bougera pas sur le sujet, à moins qu’il ne se ravise pour choisir le repli public, à la manière de la Grande Loge De France qui préfère la discrétion… Mais c’est très peu probable !

  • 2
    Flupke
    29 novembre 2009 à 20:17 / Répondre

    Pour dire les choses d’une autre façon.

    on en parle plus et on en a parlé plus au niveau « obédience » qu’au niveau de chaque loge depuis deux ans.

    Chaque membre d’une loge a une opinion, qui n’est pas celle du voisin mais les deux s’accordent pour dire que le problème n’est pas essentiel pour leur activité commune, et pour dire crûment à la Chirac que l’on soit plutôt pro ou anti mixité « çà nous en touche une sans bouger l’autre » … santé

  • 1
    Apprenti63
    29 novembre 2009 à 19:27 / Répondre

    J’entends déjà les différentes réactions contradictoires :
    – c’est la voix de la sagesse, il est préférable de statuer à nouveau dans la sérénité d’un convent ordinaire, convoquer un convent extradordinaire aurait posé d’insolubles problèmes logistiques, et la précipitation dans laquelle il aurait été mis en place n’aurait guère été en accord avec la démarche maçonnique
    – Lambicchi a perdu l’occasion de prendre une initiative audacieuse qu’il avait pourtant annoncée, il repousse encore d’un an une décision qu’il rejette, c’est une manoeuvre dilatoire qui révèle que le GODF n’est décidément plus en phase avec les évolutions sociales (pardon : « sociétales », ça fait plus sérieux).

    Pour ma part, j’avoue ne pas ou plutôt ne plus trop quoi en penser, car chacune de ces deux visions peut être défendue avec des arguments recevables!

    Mais ce qui m’étonne, c’est l’hiatus entre la tempête qui secoue le navire GODF et le calme qui continue à présider aux travaux des Loges du GODF. On est bien membre d’une Loge, et non directement membre d’une obédience!
    Les quelques Loges que j’ai l’occasion de visiter ne sont peut-être pas représentatives, mais franchement l’initiation des femmes est presque le cadet des soucis des Frères dans leur majorité… Pour parler jeune, ça commence « à nous saouler » ces histoires 😉

    En prenant le contre-pied d’une certaine formule, je pourrais dire que nous aspirons au repos!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous