Paul Louka

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 23 juillet 2011
Étiquettes : , ,
  • 12
    Lolotte
    4 novembre 2015 à 22h02 / Répondre

    Je confirme que sa chanson  » un, deux, trois » est régulièrement diffusée lors d’initiation de profanes dans la loge « amitié-travail » de Montreuil-sur-Mer du GO de France. C’est un moment que j’apprécie particulièrement étant moi-même originaire de Charleroi. Un grand monsieur qui manque à la culture carolo. Fraternité éternelle.

  • 11
    Bruno
    25 juillet 2015 à 17h41 / Répondre

    Je l’écoutait en boucle depuis la clinique où je suis hospitalisé. Je suis tombé en larme. Meme si l’on maîtriser ses passions, ce frère m’a marqué à jamais. J’espère que son album sur lequel il travaillait pourra voir le jour. Ma pensée émue va sa famille et à mes frères qui ont eu la chance de construire un monde meilleur en taillant sa pierre.

    • 13
      Philippe Mai
      11 décembre 2016 à 18h44 / Répondre

      Son album ne verra jamais le jour mais, ami intime de Paul, je chanterai ses chansons inedites. Elles le resteront tant que son épouse vivra pour respecter la volonté de celle-ci.
      Les 8 chansons inédites de Paul ne seront jamais évitées du vivant de son épouse et ne peuvent pas être diffusées sur le net.
      Si vous etes intéressé un jour de les entendre en live je peux vous tenir au courant lorsque je les chanterai en concert.
      Bien amicalement
      Philippe Mai

  • 10
    MichelGS
    25 juillet 2011 à 12h08 / Répondre

    Tristesse pour le passage à l’Orient Eternel de ce Frère si chaleureux. Tristesse …

  • 9
    Joëlle Lartelier - conteuse
    24 juillet 2011 à 15h50 / Répondre

    Mes très sincères condoléances à toute sa famille.
    Merci à Lui, pour tout ce qu’il a fait mais, tout cela restera gravé là dans le beau Pays de Chatleroi et Ailleurs …

  • 8
    Dominic
    24 juillet 2011 à 11h34 / Répondre

    Paul Louka était aussi le frère du poète Jacques Viesvil. http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Delporte

  • 7
    Casper Grasp
    24 juillet 2011 à 11h30 / Répondre

    Son tube est souvent repris dans certaines loges de la GLMU, du moins à l’Orient de Paris.

    Pas ma tasse de thé mais respect au bonhomme.

  • 6
    Pierre
    24 juillet 2011 à 2h08 / Répondre

    Certains moments auront une beauté différente, mais cela restera néanmoins de la beauté.

  • 5
    Pilule
    23 juillet 2011 à 21h23 / Répondre

    Salut frérot en ton Orient Eternel, à la tienne en souvenir d’une mémorable tenue….

  • 4
    Pilou
    23 juillet 2011 à 21h14 / Répondre

    Oui et tout le malheur, dans notre pays, c’est la difficulté d’être diffusé ou vu sur nos chaînes nationales. et bien évidemment d’être reconnu ! Collègue et ami de Paul, Jacques Hustin a aussi vécu un certain désintérêt et en a été profondément meurtri.

  • 3
    STOLKIN
    23 juillet 2011 à 18h08 / Répondre

    Sa divise était:
    Liberté, Liberté, Liberté !

  • 2
    Flupke
    23 juillet 2011 à 16h54 / Répondre

    on l’entend de temps à autre en France

  • 1
    Pilou
    23 juillet 2011 à 15h40 / Répondre

    Ceux sui ont rencontré Paul garderont de lui le souvenir d’un Frère d’une cordialité, d’une affection rares. Il se disait lorsque Un, deux, trois… a été diffusé qu’il s’agissait d’un travail de passage… En tout cas, j’en ai personnellement exporté un certain nombre en France.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous