arbre Rosny sur Seine
L'arbre coupé samedi soir à Rosny sur Seine

Plusieurs « arbres de la laïcité » abattus dans les Yvelines

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 13 mars 2017
  • 21
    baobab
    20 mars 2017 à 9h07 / Répondre

    Celui de Vannes a également été abattu la semaine dernière et la plaque volée. Ce n’est pas la première et il sera replanté.

    Que ceux et celles que seule anime la haine de la liberté signent leurs actes!!

    • 22
      Jean_de_Mazargues
      20 mars 2017 à 11h44 / Répondre

      On s’en fiche intégralement qu’ils signent leurs actes voyons.
      La question de fond est celle de sa voir comment mener cette politique de plantation de l’arbre de ceci ou de cela.
      Et pourquoi un arbre de la Laïcité plutôt qu’un arbre de la Liberté, ou de l’Egalité, ou de la fraternité?
      Et pourquoi pas planter, dans une enceinte publique protégée (jardin de la mairie, jardin public gardé, etc.), un arbre de la République ?

  • 18
    Condorcet
    15 mars 2017 à 8h48 / Répondre

    Il ne faut plus s’étonner de rien. En Bretagne également des arbres de la laïcité ont été coupés. Mais comment s’en étonner lorsqu’un candidat à la Présidence de la République envisage de revenir définitivement sur la loi de 1905 en organisant le financement des établissements scolaires privés hors contrat? Seule la radio RMC a parlé de ce projet non contesté sur les ondes par l’un des représentants du fameux candidat.
    En fait, et au delà des arbres qui sont un symbole de vie, ce sont les valeurs de la République qui symboliquement sont ici attaquées, et ce ne sont que des amuses gueules, en attendant des attaques plus profondes au substrat même de ce qui fonde et constitue la République.
    Drôle d’époque ou les obédiences ne disent pas grand chose sur tous ces sujets. Elles attendent peut être que subissions le sort de nos Frères Italiens.

    • 20
      astronome64
      15 mars 2017 à 10h53 / Répondre

      Qui est ce ??? Sinon on installe des colonnes en béton vibré, armé avec des fers de 12 !!!

  • 15
    Luciole
    14 mars 2017 à 10h59 / Répondre

    je crois l’avoir déjà écrit il fut un temps.
    Dans ma commune de la banlieue parisienne, il y a une bonne quarantaine d’années, de grands et beaux arbres du parc municipal ,trois ou quatre, ont été sciés une nuit par des vandales sans aucune connotation politique ou autre.
    La connerie pure en action!
    Dans le cas présent je ne pense pas que ce soit l’œuvre d’islamistes en goguette mais plutôt de « chrétiens » mal informés qui voient le Diable partout. (Il mérite une majuscule pour eux, ils ont tellement peur).
    Plaignons plaignons ces abrutis de leur étroitesse d’esprit et ces malheureux arbres qui n’en demandaient pas tant!

    • 19
      Chicon
      15 mars 2017 à 10h12 / Répondre

      Bien observé, les arbres fraîchement.plantés attirent les déséquilibres qui les coupent. Il faudrait trouver le sens de cette sauvagerie.

  • 10
    HALF
    13 mars 2017 à 15h20 / Répondre

    Des actes pareils sont incompréhensibles.

    On peut avoir des positions différentes suivant nos croyances, mais l’atteinte à la laïcité, l’atteinte à l’option d’avoir le choix est tout simplement sidérante au XXIe siècle! Tristement ces actes nous rappels que la Laïcité reste un combat et ne peut être jugée par acquis.

    Je ne peux m’empêcher de voir qu’en même temps, la campagne présidentielle que nous vivons n’aborde que peu cet aspect, à l’exception de l’extrême droites telle que Civitas.

    • 14
      astronome64
      14 mars 2017 à 10h24 / Répondre

      Désolé, mais beaucoup de candidats tentent de traiter cet aspect fondamental, certains avec des visions assez curieuses.. Les frappadingues de civitas ne sont pas les moins dangereux…voir Hamon Macron Fillon…. Je pense que nous allons allons vers des périodes assez troubles….

  • 8
    Blazing Star
    13 mars 2017 à 14h14 / Répondre

    On ne coupe pas sauvagement tous les arbres plantés récemment, mais seulement ceux de la laïcité et quelques autres certainement.
    Que faut il faire alors pour eviter ce saccage ?
    La réponse est évidente et astucieuse…..

    • 11
      Blazing Star
      13 mars 2017 à 16h27 / Répondre

      1- on ne plante pas d’arbre
      2 – on plante un arbre sans tambour ni trompette et sans plaque commemorative

      • 12
        Jean_de_Mazargues
        14 mars 2017 à 8h30 / Répondre

        et on va à la mosquée ? c’est ça ?

        • 13
          Blazing Star
          14 mars 2017 à 9h12 / Répondre

          Tous les arbres commémoratifs que j’ai connus ont fini coupés par des cinglés qui circulent dans nos villes.
          Le passage à la mosquée n’est pas obligatoire pour abattage sauvage d’arbre car il n’y a pas d’arbre dans une mosquée.

  • 7
    CYRUS35
    13 mars 2017 à 14h01 / Répondre

    Quand les seniors et les plus ages disparaîtront quel affection et de civilité de l’estime et de la courtoisie? les jeunes plus a tuer.

  • 6
    astronome64
    13 mars 2017 à 11h54 / Répondre

    Pas d’amalgames !!!!

  • 5
    tartuf_rit
    13 mars 2017 à 11h24 / Répondre

    Assez de Bisounours, s’ils veulent la guerre et ce ne sont pas les mahométans qui sont en cause, mes les adorateurs de la « laïcité » sauce Républicains, cathos ou bleu marines qui sont en cause. Les Républicains de l’époque, planteurs d’arbres de la Liberté, saccagés par les Thermidoriens ont agi pour calmer les esprits (peut-être pas assez).
    Assez de joue gauche tendue, depuis des années nous prenons des baffes (depuis 1919 exactement, lorsqu’en Allemagne on tirait sur les spartakistes). Les laïcs qui prônent encore l’aveuglement seront responsables de ce qui nous tombe dessus. C’est peut-être de la provoc pour nous faire réagir faisons leur plaisir.
    Tartuf_rit

  • 4
    GILACACIA
    13 mars 2017 à 11h22 / Répondre

    A Guyancourt (yvelines), le Maire, François DELIGNE a inauguré un arbre de la laïcité particulier.
    C’est un Cèdre du Liban centenaire, qui ne risque pas d’être coupé, au risque de barrer une rue et détruire des infrastructures voisines ! Symboliquement, il se trouve à côté d’une mosquée et d’un centre de loisirs.
    C’est peut-être LA solution pour le 9 décembre prochain ?

  • 3
    Altec
    13 mars 2017 à 11h19 / Répondre

    Bonjour,
    Tuer des arbres pour exprimer ses opinions ! Il faut être plus con que con.
    Un arbre est source de vie pour la planète et ceux qui y vivent …le tuer pour le symbole qu’il peut représenter , c’est même pire que con.

  • 2
    MANON
    13 mars 2017 à 10h50 / Répondre

    Chacun pense ce qu’il veut: cela s’appelle le respect de l’autre et la tolérance. Je ne comprends pas que l’on détruise la vie d’un arbre sous prétexte qu’il serait un symbole de la laïcité. Ceux qui accomplissent ces actes sont des lâches !!!

    • 9
      yasfaloth
      13 mars 2017 à 14h16 / Répondre

      Si je peux me faire l’avocat du diable, on pourrait aussi dans ce cas se demander pourquoi « utiliser » un être vivant pour affirmer ou glorifier une opinion, aussi respectable soit elle… avant on érigeait des statues ou des monuments… sans doute n’en a t’on plus les moyens.

      • 16
        Luciole
        14 mars 2017 à 11h05 / Répondre

        L’arbre est destiné à croitre et donner vie en se développant.Il est refuge,nourriture,utilité après la vie,symbole de Paix,de beauté et d’harmonie.

        • 17
          Yasfaloth
          14 mars 2017 à 22h08 / Répondre

          La référence de ces « Arbres de la laïcité » c’est bien entendu les « Arbres de la liberté » de la révolution française. C’est donc à un symbole éminemment républicain que s’attaquent ceux qui les dégradent.

  • 1
    DanielDH
    13 mars 2017 à 10h15 / Répondre

    L’ADLPF pourra toujours protester, ce sera peine perdue. Dans le climat actuel de recrudescence de l’intégrisme et de la diabolisation de le laïcité (cf la création du néologisme « islamophobie »), ce sont de dures périodes qui s’annoncent pour nos valeurs.
    Ne baissons pas les bras .

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous