Pose de la pierre d’angle du nouvel hôpital des Shriners à Montréal

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 4 septembre 2013
  • 6
    Denis
    7 septembre 2013 à 0h11 / Répondre

    @Cosmonaute,

    Pour les statistiques c’est simple. Voir le tableau suivant: http://www.glquebec.org/logeetc_G.php
    tu verras que depuis 1984 (date de la consécration de la loge JTDesaguliers no. 138 )toutes les allumages de feux de loges l’ont été que pour des loges francophones.

    En même temps des loges anglophones deviennent francophones, c’est le cas de la loge Shawenegan qui était anglophones il y a 30 ans.

    Que l’on sache, que le québécois est avant tout un Nord-Américain… même si il parle français et boit du vin.

    Aussi, on peut être féministe, sans vouloir la mixité dans les loges… C’est un amalgame dangereux que d’essayer de lier l’un et l’autre… J’en connais pour dire que la mixité est plutot avantageuse pour les draggeurs et les infidèles impénitents.

  • 5
    cosmonaute
    6 septembre 2013 à 16h26 / Répondre

    le nombre de -francophone affiliés à la Grande Loge du Québec alignée sur l’Angleterre, donc réputée « régulière » augmente?
    J’aimerais voir les statistiques…
    Si c’est le cas, cela montrerait qu’à part la langue, les canadiens français se franciseraient en se ralliant à une structure anglo-saxonne déclinante, mais seulement sur un plan, puisque la maçonnerie libérale qui fédère nombre d’autres françaises et français n’a jamais pu s’implanter ni dans la majorité francophone, ni chez les franco-ontariens.

    Cela contredirait aussi l’idée selon lequel el Québec serait plus féministe que la France.

    A suivre…

  • 4
    Denis
    5 septembre 2013 à 18h00 / Répondre

    @cosmonaute,

    Au Québec, les Shriner’s sont sous-représentés. La FM francophone est en pleine croissance au Québec… et les Shriner’s sont des anglophones à 95%. Et il est vrai que la FM anglophone périclite au Québec… Par exemple au sein de la Grande Loge du Québec, depuis 30 ans, les seuls loges qui ont été crées sont des loges francophones… et pendant ce temps les loges anglophones s’amalgament entre-elles ou se mettent en sommeil. La moyenne d’age des FF anglophone est très élevé 65 ans.. comparé aux FF francophones qui se situe autour de 40 ans.

    Pour plusieurs maçons francophones de la GLQ, dont je suis. La perception, est que les Shriner’s sont un « boys club » pour les anglophones.

    Donc, si les Shriner’s veulent non pas seulement survivre, mais prospérer au Québec, il faudra qu’il y ait des frères francophones qui y adhérent. Je crois qu’un effort est fait dans ce sens, en autre en francisant leur rituels. Et en bilinguisant toutes les communications, ce qui tarde…

    Pour ce qui est des autres provinces anglophones et des USA, les shriners sont toujours très nombreux. Chez les anglos canadiens et chez les américains, certains adhérent à la Franc-Maçonnerie que pour pouvoir devenir Shriners..

  • 3
    cosmonaute
    5 septembre 2013 à 10h43 / Répondre

    Les Shriners sont en train de disparaître, et ne s’en cachent pas, moyenne d’âge plus que canonique
    Qui reprendra leurs hôpitaux, le service public?

  • 2
    perhouan
    4 septembre 2013 à 16h56 / Répondre

    Est-on bien sur que la pierre d’angle puisse se confondre avec ou dans la pierre de fondation ?
    mise à part cette question =
    Quelle énorme différence de rayonnement sur la société et donc de réputation et d’image, avec la désespérante et suffisante implication pseudo politico sociale de la FM Française, tout obédience confondues, empoussiérée, dans son histoire mythologisée à outrance, souvent simplissimement anecdotique, grâce aux divers courants anti maçons de droite mais aussi de gauche.

  • 1
    mayala
    4 septembre 2013 à 14h59 / Répondre

    il est vrai que tout ça; il s’agit d’un acte philanthropique.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous