Protestants et Francs-maçons en pays de France

Publié par jissey

Malgré trois siècles de tantôt affinités, tantôt indifférence, voire antagonismes, les rapports entre la franc-maçonnerie et le protestantisme sont plutôt amicaux même si compliqués. Ces deux groupes, minoritaires en France, sporadiquement persécutés ou marginalisés ont cheminé de conserve. Ils ont en commun une morale exigeante, un comportement comparable en société. L’ouvrage parcourt trois siècles d’attirance réciproque, généralement insoupçonnée, voire occultée et dresse un portrait affectueux d’une famille – les franc-maçons protestants ou les protestants francs-maçons – à la fois semblable, polymorphe et polyphonique. Des figures historiques sont mises en perspective historique comme Désaguliers, Bartholdi, Court de Gebelin, Benjamin Constant, Jean Zay, Frédéric Desmonds ou Gaston Doumergue. Une préface de Valentine Zuber, directrice d’études à l’Ecole pratique des hautes études, section des sciences religieuses, et une postface de Jacques Noël Pérès, Professeur honoraire  de théologie à la faculté protestant de Paris et passé Maître de la loge nationale Villard de Honnecourt (GLNF). Une somme de 460 pages à découvrir absolument.

Yves Hivert-Messeca est professeur honoraire, docteur en histoire et essayiste. Il a publié plus de 150 ouvrages, articles, préfaces et communications sur l’histoire et la sociologie de la franc-maçonnerie, du protestantisme français, de la sociabilité démocratique de la laïcité, du fait initiatique et du symbolique. Il vient de publier l’Europe sous l’acacia , histoire des franc-maçonneries européennes en 4 volumes aux éditions Dervy. Il a reçu le Bartholdi Award for Distinguished Scholarship en 2015
.

______________________________
Protestants et Francs-maçons en pays de France, par Yves Hivert-Messeca, Editions Dervy, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 979-10-242-0550-2

mercredi 26 février 2020

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif